La Parole apparaît dans la chair

Contenu

Seul le Christ des derniers jours peut montrer à l’homme le chemin de la vie éternelle

Le chemin de la vie n’est pas quelque chose qui peut être possédée par tout le monde, il n’est pas non plus facilement accessible par tous. C’est parce que la vie ne peut venir que de Dieu ; en d’autres termes, seul Dieu Lui-même possède l’essence de la vie ; il n’y a pas de chemin de la vie sans Dieu Lui-même et ainsi, seul Dieu est la source de la vie, et la source intarissable de l’eau vive de vie. Depuis qu’Il a créé le monde, Dieu a fait beaucoup de travail impliquant la vitalité de la vie, Il a fait beaucoup de travail qui apporte la vie à l’homme, et a payé le prix fort pour que l’homme ait la vie, car Dieu Lui-même est la vie éternelle, et Dieu Lui-même est le chemin par lequel l’homme est ressuscité. Dieu n’est jamais absent dans le cœur de l’homme, Il vit parmi les hommes en tout temps. Il est resté la force motrice dans la vie de l’homme, le fondement de l’existence de l’homme, et un gisement riche pour l’existence de l’homme après sa naissance. Il fait renaître l’homme, et Lui permet de vivre obstinément dans chacun de ses rôles. Grâce à Sa puissance et à Son vitalisme inextinguible, l’homme a vécu de génération en génération, au cours desquelles la puissance de la vie de Dieu a été le pilier de l’existence de l’homme, et pour lesquelles Dieu a payé un prix qu’aucun homme ordinaire n’a jamais payé. Le vitalisme de Dieu peut prévaloir sur toute puissance ; en outre, il dépasse tout pouvoir. Sa vie est éternelle, Sa puissance extraordinaire, et Son vitalisme n’est pas facilement englouti par aucune créature ou aucune force ennemie. Le vitalisme de Dieu existe, et brille de Son grand éclat, quel que soit le temps ou le lieu. La vie de Dieu demeure éternellement inchangée en dépit des bouleversements du ciel et de la terre. Toutes les choses passent, mais la vie de Dieu ne passe pas, car Dieu est la source de l’existence de toutes choses, et la racine de leur existence. La vie de l’homme provient de Dieu, le ciel existe grâce à Dieu, et l’existence de la terre provient de la puissance de la vie de Dieu. Aucun objet qui possède la vitalité ne peut transcender la souveraineté de Dieu, et aucune chose, aussi vigoureuse qu’elle soit, ne peut sortir de la portée de l’autorité de Dieu. De cette façon, qui qu’ils soient, tout le monde doit se soumettre à la domination de Dieu, tout le monde doit vivre sous le commandement de Dieu, et personne ne peut échapper à Son contrôle.

Peut-être que maintenant tu souhaites recevoir la vie, ou peut-être tu souhaites obtenir la vérité. Quel que soit le cas, tu souhaites trouver Dieu, trouver le Dieu sur lequel tu peux compter, et qui peut t’offrir la vie éternelle. Si tu souhaites obtenir la vie éternelle, tu dois d’abord comprendre la source de la vie éternelle, et tu dois d’abord savoir où est Dieu. J’ai déjà dit que seul Dieu est la vie immuable, et seul Dieu a le chemin pour la vie. Comme Sa vie est immuable, elle est éternelle ; puisque Dieu seul est le chemin de la vie, ainsi, Dieu Lui-même est le chemin de la vie éternelle. Alors, tu dois d’abord comprendre où est Dieu, et comment accéder à ce chemin de la vie éternelle. Échangeons donc sur ces deux questions séparément.

Si tu veux vraiment prendre le chemin de la vie éternelle, et si tu es vorace dans ta quête, alors réponds d’abord à cette question : Où est Dieu aujourd’hui ? Peut-être tu vas répondre que Dieu vit au ciel, bien sûr – Il ne saurait vivre dans ta maison, le pourrait-Il ? Peut-être tu pourrais dire, que Dieu vit évidemment parmi toutes les choses. Ou tu pourrais dire que Dieu vit dans le cœur de chaque personne, ou que Dieu est dans le monde spirituel. Je ne refuse pas tout cela, mais Je dois apporter une clarification ici. Il n’est pas tout à fait exact de dire que Dieu vit dans le cœur de l’homme, mais ce n’est pas complètement faux. En effet, parmi ceux qui croient en Dieu, il y en a dont la croyance est vraie et ceux dont la croyance est fausse, il y en a que Dieu approuve et ceux que Dieu désapprouve, il y en a qui Lui font plaisir et ceux qu’Il déteste, et il y a ceux qu’Il perfectionne et ceux qu’Il élimine. Et donc, Je dis que Dieu vit dans le cœur de quelques personnes, et ces personnes sont sans aucun doute celles qui croient vraiment en Dieu, celles que Dieu approuve, celles qui Lui plaisent, et celles qu’Il perfectionne. Celles-là sont conduites par Dieu. Comme elles sont conduites par Dieu, alors elles ont déjà entendu et vu le chemin de la vie éternelle de Dieu. Ceux dont la croyance en Dieu est fausse, ceux qui ne sont pas approuvés par Dieu, ceux qui sont méprisés par Dieu, ceux qui sont éliminés par Dieu – ils seront certainement rejetés par Dieu, ils n’obtiendront jamais le chemin de la vie éternelle, et ne sauront jamais où Dieu est. En revanche, ceux dans les cœurs desquels Dieu vit savent où Il est. Ce sont ceux à qui Dieu montre le chemin de la vie éternelle, et ce sont ceux qui suivent Dieu. Sais-tu maintenant où est Dieu ? Dieu est à la fois dans le cœur de l’homme et à côté de l’homme. Il n’est pas seulement dans le monde spirituel, et au-dessus de toutes choses, mais plus encore sur la terre sur laquelle l’homme vit. Ainsi, l’approche des derniers jours a projeté les étapes du travail de Dieu dans un nouveau territoire. Dieu exerce Sa souveraineté sur toutes choses dans l’univers, et Il est le pilier de l’homme dans son cœur, et d’ailleurs, Il vit parmi les hommes. Ce n’est que de cette manière qu’Il peut montrer le chemin de la vie à l’homme et conduire l’homme vers le chemin de la vie. Dieu est venu sur terre et vit parmi les hommes, pour que l’homme gagne le chemin de la vie et qu’il puisse exister. Dans le même temps, Dieu commande aussi toutes choses dans l’univers, de sorte qu’elles puissent aider à Sa gestion parmi les hommes. Et donc, si tu ne reconnais que la doctrine qui veut que Dieu soit dans le ciel et dans le cœur de l’homme, mais ne reconnais pas la vérité de l’existence de Dieu parmi les hommes, alors tu n’auras jamais la vie, et ne connaitras jamais le chemin de la vérité.

Dieu Lui-même est la vie, et la vérité, et Sa vie et Sa vérité coexistent. Celui qui est incapable d’obtenir la vérité n’aura jamais la vie. Sans la direction, le soutien et la fourniture de la vérité, tu n’auras que les écrits, les doctrines, et de plus, la mort. La vie de Dieu est toujours présente, et Sa vérité et la vie coexistent. Si tu ne peux pas trouver la source de la vérité, alors tu n’auras pas la nourriture de la vie ; si tu ne peux pas obtenir la fourniture de la vie, alors tu ne connaîtras sûrement pas la vérité, et donc en dehors des imaginations et des conceptions, tout ton corps ne sera rien d’autre que de la chair, ta chair puante. Sache que les écrits des livres ne comptent pas autant que la vie, les enregistrements de l’histoire ne peuvent pas être honorés comme la vérité, et les doctrines du passé ne peuvent pas servir de témoignages des paroles actuellement prononcées par Dieu. Seul ce qui est exprimé par Dieu quand Il vient sur terre et vit parmi les hommes est la vérité, la vie, la volonté de Dieu, et Sa manière réelle de travailler. Si tu appliques les enregistrements des paroles qui auraient été prononcées par Dieu pendant les siècles passés à ce jour, alors tu es un archéologue, et la meilleure façon de te décrire est que tu es un expert du patrimoine historique. C’est parce que tu crois toujours aux traces du travail que Dieu a fait dans les temps passés, tu crois seulement à l’ombre de Dieu laissée lorsqu’Il avait travaillé auparavant parmi les hommes, et tu crois seulement à la voie dont Dieu a donné à Ses disciples dans les temps passés. Tu ne crois pas dans la direction de l’œuvre de Dieu aujourd’hui, tu ne crois pas au visage glorieux de Dieu aujourd’hui, et tu ne crois pas au chemin de la vérité actuellement indiqué par Dieu. Et donc, tu es indéniablement un rêveur qui est complètement coupé de la réalité. Si maintenant tu t’accroches encore à des mots qui sont incapables de donner la vie à l’homme, alors tu es un morceau de bois mort désespéré[a], car tu es trop conservateur, trop intraitable, trop inaccessible à la raison !

Dieu S’est fait chair et est appelé le Christ, et ainsi le Christ qui peut donner la vérité aux peuples est appelé Dieu. Il n’y a rien d’excessif à ce sujet, car Il possède l’essence de Dieu, et possède le tempérament et la sagesse de Dieu dans Son œuvre, qui sont inaccessibles par l’homme. Ceux qui se font appeler Christ, mais ne peuvent pas faire le travail de Dieu, sont des imposteurs. Christ n’est pas seulement la manifestation de Dieu sur la terre, mais plutôt, la chair particulière assumée par Dieu pendant qu’Il réalise et accomplit Son œuvre parmi les hommes. Cette chair ne saurait être remplacée par un homme quelconque, mais c’est laquelle qui peut conduire convenablement le travail de Dieu sur la terre, et exprimer le tempérament de Dieu, et bien représenter Dieu, et donner la vie à l’homme. Tôt ou tard, ces faux Christs tomberont tous, car bien qu’ils prétendent être le Christ, ils ne possèdent pas l’essence du Christ. Et donc Je dis que l’authenticité du Christ ne peut pas être définie par l’homme, mais elle est répondue et décidée par Dieu Lui-même. De cette façon, si tu veux vraiment chercher le chemin de la vie, tu dois d’abord reconnaitre que c’est en venant sur la terre qu’Il accorde à l’homme d’accéder au chemin de la vie, et tu dois reconnaître que c’est pendant les derniers jours qu’Il vient sur la terre et accorde à l’homme d’accéder au chemin de la vie. Ceci ne relève pas du passé ; ça se passe aujourd’hui.

Le Christ des derniers jours apporte la vie, et apporte le chemin de la vérité durable et éternel. Cette vérité est le chemin par lequel l’homme doit obtenir la vie, et le seul chemin par lequel l’homme doit connaître Dieu et être approuvé par Dieu. Si tu ne cherches pas le chemin de la vie offert par le Christ des derniers jours, alors tu n’auras jamais l’approbation de Jésus, et ne seras jamais qualifié pour franchir les portes du royaume des cieux, car tu es une marionnette et un prisonnier de l’histoire. Celui qui est régi par les règlements, les écrits, et enchaîné par l’histoire ne sera jamais en mesure d’obtenir la vie, et ne sera jamais en mesure d’obtenir le chemin perpétuel de la vie. C’est parce que tout ce qu’ils ont ce sont des eaux troubles qui ont stagné depuis des milliers d’années, au lieu de l’eau de la vie qui coule du trône. Celui qui ne reçoit pas l’eau de vie restera à jamais un cadavre, un jouet de Satan, et un fils de l’enfer. Comment alors, peut-il voir Dieu ? Si tu ne t’accroches qu’au passé, si tu essayes seulement de garder les choses telles qu’elles sont et n’essayes pas de changer le statu quo et te débarrasser de l’histoire, alors ne seras-tu pas toujours contre Dieu ? Les étapes de l’œuvre de Dieu sont vastes et puissantes, comme des vagues déferlantes et des grondements de tonnerres – pourtant tu restes assis passivement et attends la destruction, en restant à ta place et ne faisant rien. De cette façon, comment peux-tu être considéré comme quelqu’un qui suit les pas de l’Agneau ? Comment peux-tu justifier que le Dieu auquel tu tiens est un Dieu qui est toujours nouveau et jamais vieux ? Et comment les mots de tes livres jaunis peuvent te porter vers une nouvelle ère ? Comment peuvent-ils te conduire à rechercher les étapes de l’œuvre de Dieu ? Et comment peuvent-ils t’emmener au ciel ? Ce que tu tiens entre tes mains ce ne sont que des écrits qui ne peuvent fournir qu’une consolation temporaire, et non pas les vérités qui sont capables de donner la vie. Les Saintes Écritures que tu lis ne peuvent qu’enrichir ta langue, et non pas les paroles de sagesse qui peuvent t’aider à connaître la vie de l’homme, et encore moins les moyens qui peuvent te conduire à la perfection. Est-ce que cet écart ne te donne pas matière à réfléchir ? Est-ce qu’il ne te permet pas de comprendre les mystères qui y sont contenus ? Es-tu capable de te livrer au ciel pour rencontrer Dieu par toi-même ? Sans la venue de Dieu, peux-tu envoyer toi-même au ciel pour jouir du bonheur de la famille avec Dieu ? Est-ce que tu es toujours en train de rêver ? Je suggère donc que tu arrêtes de rêver, et que tu regardes celui qui travaille maintenant, celui qui travaille maintenant pour sauver l’homme durant les derniers jours. Si tu ne le fais pas, tu ne connaitras jamais la vérité, et n’auras jamais la vie.

Celui qui souhaite avoir la vie sans compter sur la vérité prêchée par le Christ est le plus ridicule sur la terre, et celui qui n’accepte pas le chemin de la vie offert par le Christ est perdu dans le fantasme. Et donc, Je dis que celui qui n’accepte pas le Christ des derniers jours sera à jamais méprisé par Dieu. Christ est la porte d’entrée de l’homme dans le règne au cours des derniers jours, personne ne peut le contourner. Nul ne peut être perfectionné par Dieu si ce n’est par le Christ. Tu crois en Dieu, et tu dois donc accepter Ses paroles et obéir à Son chemin. Tu ne dois pas simplement penser à obtenir des bénédictions sans recevoir la vérité, ou à accepter la fourniture de la vie. Christ vient au cours des derniers jours pour que tous ceux qui croient vraiment en Lui puissent être fourni avec la vie. Son travail est de bien terminer l’ancienne ère et d’entrer dans la nouvelle ; il est le chemin qui doit être pris par tous ceux qui entreraient dans la nouvelle ère. Si tu n’es pas capable de Le reconnaître, mais Le condamnes plutôt, blasphèmes ou même Le persécutes, alors tu es condamné à brûler pour l’éternité, et à ne jamais entrer dans le règne de Dieu. Car le Christ est Lui-même l’expression du Saint-Esprit, l’expression de Dieu, Celui qui a été chargé par Dieu de réaliser Son œuvre sur la terre. Et donc, Je dis que si tu ne peux pas accepter tout ce qui est fait par le Christ des derniers jours, alors tu blasphèmes contre le Saint-Esprit. La punition qui doit être subi par celui qui blasphème contre le Saint-Esprit est évident pour tous. Je te dis aussi que si tu t’opposes au Christ des derniers jours, et Le rejettes, alors il n’y a personne qui peut supporter les conséquences en ton nom. En outre, à partir de ce jour, tu n’auras pas une autre chance de gagner l’approbation de Dieu ; même si tu essayes de te racheter, tu ne verras plus jamais le visage de Dieu. Car celui contre qui tu t’opposes n’est pas un homme, celui que tu renies n’est pas un être chétif, mais le Christ. Es-tu conscient de cette conséquence ? Tu n’as pas commis une petite erreur, mais un crime odieux. Et donc, Je conseille à chacun de ne pas montrer ses crocs devant la vérité, ou de faire des critiques imprudentes, car seule la vérité peut t’apporter la vie, et rien que la vérité peut te permettre de renaître et de voir le visage de Dieu.

Note de bas de page :

[a] Un morceau de bois mort désespéré : une expression idiomatique chinoise qui veut dire que « c’est un cas désespéré ».