Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Paroles classiques de Dieu Tout-Puissant, le Christ des derniers jours

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

`

XI Paroles classiques sur les exigences, les exhortations, les avertissements et les consolations de Dieu

(II) Paroles classiques sur les exhortations de Dieu envers l’homme

30 Le retour de Jésus est un grand salut pour ceux qui sont capables d’accepter la vérité, mais un signe de condamnation pour ceux qui sont incapables d’accepter la vérité. Vous devriez choisir votre propre chemin, et ne devriez pas blasphémer contre le Saint-Esprit et rejeter la vérité. Vous ne devriez pas être quelqu’un d’ignorant et d’arrogant, mais quelqu’un qui obéit à la direction du Saint-Esprit, qui désire et cherche la vérité ; ce n’est que de cette manière que vous en profiterez. Je vous conseille de suivre le chemin de la croyance en Dieu avec soin. Ne tirez pas des conclusions hâtives ; de plus, ne soyez pas décontractés et insouciants dans votre croyance en Dieu. Vous devriez savoir, tout au moins, que ceux qui croient en Dieu devraient être humbles et révérencieux.

Extrait de « Tu verras le corps spirituel de Jésus lorsque Dieu aura renouvelé le ciel et la terre », La Parole apparaît dans la chair

31 Peut-être, ayant entendu la voie de la vérité et lu la parole de la vie, que tu crois que seulement un dix millième de ces paroles est conforme à tes convictions et à la Bible et que tu devrais continuer à chercher dans les paroles de ce dix millième. Je te conseille encore d’être humble, de ne pas être trop confiant et de ne pas t’exalter trop hautement. Avec ton cœur qui ne voue qu’une si petite révérence à Dieu, tu recevras une lumière plus vive. Si tu examines attentivement et que tu réfléchis constamment à ces paroles, tu comprendras si elles sont ou non la vérité et si oui ou non elles sont la vie. Peut-être, ayant seulement lu quelques phrases, que certaines personnes vont aveuglément condamner ces paroles, disant : « Ce n’est rien de plus qu’un éclairage du Saint-Esprit », ou « C’est un faux Christ venu pour tromper les gens. » Ceux qui disent de telles choses sont aveuglés par l’ignorance ! Tu comprends trop peu de l’œuvre et de la sagesse de Dieu, et Je te conseille de recommencer à zéro ! Vous ne devez pas aveuglément condamner les paroles exprimées par Dieu à cause de l’apparition de faux Christs au cours des derniers jours et ne pas être quelqu’un qui blasphème contre le Saint-Esprit parce que vous craignez d’être trompés. Ne serait-ce pas vraiment dommage ? Si, après un examen approfondi, tu crois toujours que ces paroles ne sont pas la vérité, ne sont pas le chemin, et ne sont pas l’expression de Dieu, alors tu seras finalement puni et sans bénédictions. Si tu ne peux pas accepter une telle vérité dite si ouvertement et si clairement, alors n’es-tu pas impropre au salut de Dieu ? N’es-tu pas quelqu’un qui n’est pas assez chanceux pour se présenter à nouveau devant le trône de Dieu ? Penses-y. Ne sois pas imprudent et impétueux et ne prends pas la croyance en Dieu pour un jeu. Pense au bien de ta destination, de tes perspectives, de ta vie et ne joue pas avec toi-même. Peux-tu accepter ces paroles ?

Extrait de « Tu verras le corps spirituel de Jésus lorsque Dieu aura renouvelé le ciel et la terre », La Parole apparaît dans la chair

32 Plusieurs ont un mauvais pressentiment à propos de la seconde incarnation de Dieu, car l’homme a du mal à croire que Dieu deviendrait chair pour faire l’œuvre du jugement. Néanmoins, Je dois te dire que souvent l’œuvre de Dieu dépasse de beaucoup les attentes de l’homme et est difficile à accepter pour l’esprit des hommes. Car les hommes ne sont que des asticots sur la terre, tandis que Dieu est l’Être suprême qui remplit l’univers ; l’esprit de l’homme s’apparente à une fosse d’eau nauséabonde qui ne produit que des asticots, tandis que chaque étape de l’œuvre dirigée par les pensées de Dieu est la distillation de la sagesse de Dieu. L’homme désire constamment lutter avec Dieu, ce dont Je dis qu’il est évident lequel subira la perte à la fin.

Extrait de « Le Christ réalise l’œuvre du jugement avec la vérité », La Parole apparaît dans la chair

33 Je vous exhorte tous à ne pas vous considérer comme plus importants que l’or. Si les autres peuvent accepter le jugement de Dieu, pourquoi ne le peux-tu pas ? À quel point es-tu supérieur aux autres ? Si les autres peuvent incliner la tête devant la vérité, pourquoi ne peux-tu pas le faire aussi ? L’œuvre de Dieu a un élan imparable. Il ne répètera pas l’œuvre du jugement à cause de ton « mérite », et tu seras rempli d’un regret sans bornes d’avoir laissé passer une si bonne occasion. Si tu ne crois pas Mes paroles, alors attends que ce grand trône blanc dans le ciel te juge !

Extrait de « Le Christ réalise l’œuvre du jugement avec la vérité », La Parole apparaît dans la chair

34 Je t’exhorte à te soumettre docilement au jugement, sinon tu n’auras jamais l’occasion d’être loué par Dieu ou d’être amené par Lui dans Son royaume. […] Je vous ai déjà dit tout ce que Je devrais dire ; la route que vous choisirez relève de votre décision. Ce que vous devriez comprendre, c’est ceci : l’œuvre de Dieu n’attend jamais ceux qui ne peuvent pas marcher à Son rythme et le juste tempérament de Dieu ne montre de miséricorde pour aucun homme.

Extrait de « Le Christ réalise l’œuvre du jugement avec la vérité », La Parole apparaît dans la chair

35 Ceux qui ne cherchent pas la vie ne peuvent pas être transformés ; ceux qui n’ont pas soif de la vérité ne peuvent pas gagner la vérité. Tu ne te concentres pas sur la recherche de la transformation personnelle et sur l’entrée ; tu te concentres toujours sur ces désirs extravagants et sur les choses qui limitent ton amour pour Dieu et qui t’empêchent de te rapprocher de Lui. Ces choses peuvent-elles te transformer ? Peuvent-elles t’amener dans le royaume ? Si l’objet de ta quête n’est pas de chercher la vérité, alors tu fais aussi bien de profiter de cette occasion et retourner vers le monde pour obtenir la réussite. Perdre ton temps de cette manière ne vaut vraiment pas la peine. Pourquoi te torturer ? Ne pourrais-tu pas jouir de toutes sortes de choses dans le beau monde ? L’argent, les belles femmes, le statut, la vanité, la famille, les enfants, etc., tous ces biens du monde ne sont-ils pas les meilleures choses dont tu puisses jouir ? À quoi sert d’errer ici à la recherche d’un endroit où tu puisses être heureux ? Le Fils de l’homme n’a nulle part où reposer la tête, alors comment pourrais-tu avoir un endroit de réconfort ? Comment pourrait-Il créer pour toi un bel endroit de réconfort ? Est-ce possible ? Mis à part Mon jugement, aujourd’hui, tu ne peux recevoir que des enseignements sur la vérité. Tu ne peux obtenir de Moi aucun réconfort et tu ne peux obtenir non plus le nid heureux auquel tu penses jour et nuit. Je ne t’accorderai pas les richesses du monde. Si tu cherches sincèrement, Je suis prêt à te donner le chemin de la vie dans son intégralité, à faire en sorte que tu sois comme un poisson de retour dans l’eau. Si tu ne cherches pas sincèrement, Je vais tout reprendre. Je ne suis pas prêt à donner les paroles de Ma bouche à ces gens qui sont cupides de réconfort et sont comme des cochons et des chiens !

Extrait de « Pourquoi ne voulez-vous pas être un faire-valoir ?», La Parole apparaît dans la chair

36 Aujourd’hui, tu ne crois pas les paroles que Je dis, et tu n’y prêtes aucune attention ; Quand le jour viendra pour que cette œuvre se répande, et que tu en verras la totalité, tu le regretteras, et à ce moment-là tu seras sidéré. Il y a des bénédictions, mais tu ne sais pas les apprécier, et il y a la vérité, mais tu ne la poursuis pas. N’attires-tu pas le mépris sur toi ? Aujourd’hui, même si la prochaine étape de l’œuvre de Dieu n’a pas encore commencé, il n’y a rien d’exceptionnel sur les exigences qui sont faites de toi et ce qu’on te demande de vivre. Il y a tant de travail et tant de vérités ; Ne méritent-ils pas que tu les connaisses ? Le châtiment et le jugement de Dieu sont-ils incapables d’éveiller ton esprit ? Le châtiment et le jugement de Dieu sont-ils incapables de t’obliger à te haïr ? Es-tu content de vivre sous l’influence de Satan, avec la paix et la joie, et un peu de confort charnel ? N’es-tu pas le plus humble de tous ? Aucun n’est plus insensé que ceux qui ont vu le salut, mais ne poursuivent pas pour le gagner : Ce sont des gens qui se perdent par la chair et jouissent de Satan.

Extrait de « Les expériences de Pierre : sa connaissance du châtiment et du jugement », La Parole apparaît dans la chair

37 Comme ta foi est maigre, à ce jour tu es encore impuissant à trouver l’un des plaisirs que la vie a à offrir. Je te conseille de mieux consacrer sincèrement la moitié de ta vie pour Moi que toute ta vie dans la médiocrité et le travail acharné pour la chair, supportant toutes les souffrances qu’un homme pourrait à peine endurer. À quoi servirait-il de te chérir tant toi-même afin de fuir Mon châtiment ? À quoi servirait-il de te cacher de Mon châtiment momentané pour récolter une éternité de gêne, une éternité de châtiment ? En vérité, Je ne plierai personne à Ma volonté. Si un homme est vraiment prêt à se soumettre à tous Mes plans, Je ne le traiterai pas mal. Mais J’exige que tous les gens croient en Moi, tout comme Job crut en Moi, l’Éternel. Si votre foi dépasse celle de Thomas, alors votre foi obtiendra Mon éloge ; dans votre loyauté vous trouverez Mon bonheur, et vous trouverez sûrement Ma gloire de vos jours.

Extrait de « Ce que signifie un homme véritable », La Parole apparaît dans la chair

38 Si tu ne cherches pas les occasions d’être rendu parfait par Dieu, si tu ne luttes pas pour ta chance d’être rendu parfait, alors tu seras finalement accablé de remords. C’est maintenant la meilleure occasion d’être rendu parfait, c’est le meilleur moment. Si tu ne cherches pas sincèrement la perfection qui vient de Dieu, après que l’œuvre de Dieu sera terminée, il sera trop tard puisque tu auras manqué cette chance. Peu importe tes aspirations, si Dieu devait cesser d’accomplir une œuvre, quel que soit l’effort que tu y mets, tu ne seras plus en mesure de les atteindre. Tu dois saisir cette occasion et coopérer lorsque le Saint-Esprit accomplit une œuvre puissante ; si tu devais manquer cette chance, tu n’en auras pas une autre, peu importe tes efforts.

Extrait de « Être soucieux de la volonté de Dieu et atteindre la perfection », La Parole apparaît dans la chair

39 Ne sois pas un disciple passif de Dieu, et ne poursuis pas ce qui est curieux. Si tu n’es ni froid ni chaud, tu t’abandonneras et tu retarderas ta vie. Tu dois te débarrasser d’une telle passivité et de ton inactivité, et devenir un adepte de la poursuite des choses positives et surmonter tes propres faiblesses, afin que tu puisses gagner la vérité, et vivre la vérité. Il n’y a rien de craintif dans tes faiblesses, et tes défauts ne sont pas ton plus grand problème. Ton plus grand problème, et ton plus grand défaut, c’est de n’être ni chaud ni froid et ton manque de désir de chercher la vérité. Le plus grand problème avec vous tous est une mentalité lâche par laquelle vous êtes satisfaits avec les choses telles qu’elles sont, et vous attendez passivement. C’est votre plus grand obstacle, et le plus grand ennemi de votre poursuite de la vérité.

Extrait de « Les expériences de Pierre : sa connaissance du châtiment et du jugement », La Parole apparaît dans la chair

40 Certains gens sont préoccupés par leurs propres soucis à la longueur de journée et n’examinent pas, ni ne pratiquent la vérité qui est à portée de main. Cette manière de faire est vraiment absurde ; de telles personnes sont des personnes qui souffrent de manière intrinsèque, ayant la bénédiction mais n’en réjouissant pas. Le chemin est là ; tout ce qu’il vous faut est de le mettre en pratique. Si vous êtes résolus à mettre la vérité en pratique, votre faiblesse et vos lacunes fatales peuvent être transformées, mais vous devez être prudents et faire attention, et souffrir d’autres difficultés. Croire en Dieu crée un cœur prudent. Pouvez-vous croire en Dieu correctement si vous adoptez une manière si superficielle ?

Extrait de « Ceux qui aiment la vérité ont un chemin à suivre », Enregistrements des entretiens du Christ

41 Tu abandonnes la vérité parce que tu penses qu’il est déjà impossible que tu sois sauvé, donc tu abandonnes même les vérités les plus fondamentales. Peut-être que ce n’est pas que tu ne puisses pas mettre la vérité en pratique, mais plutôt que tu abandonnes les occasions de pratiquer la vérité ; si tu abandonnes la vérité, peux-tu encore changer ? Si tu abandonnes la vérité, quel est alors le sens de ta croyance en Dieu ? N’a-t-on pas déjà dit : « c’est bien de chercher un changement dans le tempérament, peu importe le moment » ? L’as-tu oublié ? Vous vous souvenez que seulement très peu seront sauvés,[a] et vous vous sentez sans espoir. Si ta quête n’est pas positive, les choses négatives ne surviendront-elles pas ? Comment peux-tu ne pas être négatif alors ? Donc, Je te le dis encore : tu dois te regarder correctement et ne pas abandonner la vérité.

Extrait de « Regarde-toi correctement et n’abandonne pas la vérité », Enregistrements des entretiens du Christ

43 Et ceux qui sont prêts à être perfectionnés et sont fidèles à Dieu, tous ceux qui obéissent, et tous ceux qui s’acquittent honnêtement de leur devoir – tous ceux-là peuvent être perfectionnés. Aujourd’hui, tous ceux qui ne s’acquittent pas fidèlement de leur devoir, tous ceux qui ne sont pas fidèles envers Dieu, tous ceux qui ne se soumettent pas à Dieu, en particulier ceux qui ont reçu l’éclairage et l’illumination du Saint-Esprit, mais ne les mettent pas en pratique – tous ceux-là ne sont pas qualifiés à être perfectionnés. Tous ceux qui sont prêts à être fidèles et obéissants envers Dieu peuvent être perfectionnés, même s’ils sont quelque peu ignorants ; tous ceux qui sont prêts à suivre peuvent être perfectionnés. Pas besoin de s’inquiéter à ce sujet. Tant que tu es prêt à suivre Dieu dans cette direction, tu peux être perfectionné. Je ne suis pas disposé à abandonner ou éliminer l’un quelconque parmi vous, mais si l’homme ne s’efforce pas à bien faire, alors tu es en train de te ruiner toi-mêmes ; ce n’est pas Moi qui vous éliminerais, mais vous vous éliminez vous-mêmes.

Extrait de « Restaurer la vie normale de l’homme et l’emmener vers une merveilleuse destination », La Parole apparaît dans la chair

44 La vie entière des hommes est entre les mains de Dieu, et si ce n’était de leur détermination devant Dieu, qui serait prêt à vivre en vain dans ce monde vide des hommes ? Pourquoi s’en préoccuper ? Se précipitant pour entrer dans le monde et en sortir, s’ils ne font rien pour Dieu, leur vie entière n’aura-t-elle pas été gaspillée ? Même si Dieu ne considère pas tes actions comme dignes d’être mentionnées, n’afficheras-tu pas un sourire heureux au moment de ta mort ? Tu devrais poursuivre le progrès positif et non la régression négative. N’est-ce pas une meilleure pratique ?

Extrait de « Interprétation de la trente-neuvième déclaration », La Parole apparaît dans la chair

45 La majorité des hommes sont constamment tournés vers l’avenir et insatiables ; ils leur manquent tous une compréhension de l’intention anxieuse actuelle de Dieu, donc ils ont tous des pensées d’évasion. Ils veulent toujours s’en aller au désert pour errer comme un cheval sauvage qui s’est défait de ses rênes, mais il est rare qu’il y ait des hommes qui veuillent s’installer dans la bonne terre de Canaan pour chercher la voie de la vie humaine. Une fois entrés dans la terre où coulent le lait et le miel, ne penseraient-ils pas qu’à en jouir ? Pour être franc, en dehors du bon pays de Canaan, c’est le désert partout. Même lorsque les gens sont entrés dans le lieu du repos, ils sont incapables de respecter leur devoir ; ne sont-ils pas que des prostitués ? Si tu as perdu la chance que Dieu te rende parfait dans cet environnement, ce sera quelque chose dont tu te repentiras pour le reste de tes jours ; tu te sentiras infiniment plein de regret. Tu finiras comme Moïse qui a seulement regardé la terre de Canaan, mais n’a pu l’apprécier, serrant des poings vides et mourant de regrets — ne penses-tu pas que c’est quelque chose de honteux ? Ne penses-tu pas que c’est embarrassant que les autres se moquent de toi ? Es-tu prêt à être humilié par les autres ? N’as-tu pas le cœur de t’efforcer de bien faire pour toi-même ? Ne désires-tu pas être une personne honorable et intègre qui est parfaite par Dieu ? Es-tu vraiment quelqu’un qui manque de toute résolution ? Tu n’es pas prêt à prendre les autres chemins, mais tu n’es pas prêt non plus à prendre le chemin que Dieu a ordonné pour toi ? Oses-tu aller contre la volonté du ciel ? Peu importe la qualité de ta « compétence », peux-tu vraiment offenser le ciel ? Je crois qu’il vaut mieux que nous nous connaissions bien. Juste un peu de la parole de Dieu peut changer le ciel et la terre, alors qu’est-ce qu’une petite personne rachitique aux yeux de Dieu ?

Extrait de « Le chemin… (7) », La Parole apparaît dans la chair

46 Dieu ne veut pas conquérir les gens par le châtiment ; Il ne veut pas toujours conduire les gens par le bout du nez. Il veut que les gens obéissent à Ses paroles et travaillent de manière disciplinée et, grâce à cela, satisfassent Sa volonté. Mais les gens n’ont pas de honte et ils se rebellent constamment contre Lui. Je crois qu’il est préférable pour nous de trouver le moyen le plus simple de Le satisfaire, c’est-à-dire d’obéir à tous Ses arrangements et, si tu peux vraiment réaliser cela, tu seras rendu parfait. N’est-ce pas une chose facile et joyeuse ? Prends le chemin que tu devrais prendre sans faire attention à ce que les autres disent ou sans trop penser. Tiens-tu ton avenir et ton destin dans tes propres mains ? Tu fuis toujours et tu veux prendre un chemin mondain, mais pourquoi ne peux-tu pas sortir ? Pourquoi est-ce que tu hésites à un carrefour pendant de nombreuses années et finis par choisir ce chemin une fois de plus ? Après avoir erré pendant de nombreuses années, pourquoi es-tu maintenant revenu dans cette maison malgré toi ? Est-ce que c’est juste ta propre affaire ? Pour ceux d’entre vous qui sont dans ce courant, si vous ne croyez pas cela, alors écoutez-Moi seulement dire ceci : si tu prévois de partir, attends simplement et vois si Dieu te le permet, et vois comment le Saint-Esprit te touche — fais-en l’expérience pour toi-même. Pour parler franchement, même si tu souffres d’un malheur, tu dois le souffrir dans ce courant et, s’il y a de la souffrance, tu dois souffrir ici aujourd’hui et tu ne peux pas aller ailleurs. Le vois-tu clairement ? Où irais-tu ? C’est le décret administratif de Dieu. Penses-tu que ce soit insignifiant pour Dieu de choisir ce groupe de gens ? Dans l’œuvre de Dieu aujourd’hui, Il ne Se fâche pas facilement, mais si les gens veulent perturber Son plan, Il peut changer Sa contenance en un instant et la transformer de brillante à nuageuse. Donc, Je te conseille de te calmer et de se soumettre aux orchestrations de Dieu. Laisse-Le te rendre complet. C’est le seul moyen d’être une personne intelligente.

Extrait de « Le chemin… (7) », La Parole apparaît dans la chair

47 Ceux qui vivent en dehors de Ma parole, fuyant la souffrance de l’épreuve, ne sont-ils pas à la dérive dans le monde ? Ils sont semblables aux feuilles d’automne qui flottent ici et là sans lieu de repos, et surtout sans Ma parole de consolation. Bien que Mon châtiment et Ma raffinage ne les suivent pas, ne sont-ils pas des mendiants flottant autour, qui errent dans les rues en dehors du royaume des cieux ? Le monde est-il vraiment ton lieu de repos ? Pourrais-tu vraiment obtenir un sourire de soulagement du monde en évitant Mon châtiment ? Pourrais-tu vraiment utiliser ta jouissance éphémère comme une couverture pour ce vide non-dissimulable dans ton cœur ?

Extrait de « Ce que signifie un homme véritable », La Parole apparaît dans la chair

48 Chacun de vous devrait connaître sa propre nature. La plupart d’entre vous savent bien argumenter, les réponses aux questions théoriques leur sortent de la bouche toutes seules, mais ne peuvent rien répondre aux questions substantielles. Même aujourd’hui, vous prenez plaisir aux conversations frivoles, incapables de changer votre vieille nature, et la plupart d’entre vous n’ont pas l’intention de changer leur manière de chercher à parvenir à une vérité supérieure, vivant leur vie sans enthousiasme. Comment ces gens peuvent-ils suivre Dieu jusqu’à la fin ? Même si vous parvenez jusqu’au bout du chemin, quel profit en tirerez-vous ? Il est préférable de changer vos idées avant qu’il ne soit trop tard, soit en cherchant vraiment ou en baissant les bras plus tôt. Avec le temps, vous deviendrez un parasite. Êtes-vous prêts à jouer un tel rôle vil et ignoble ?

Extrait de « La connaissance des trois étapes de l’œuvre de Dieu est la voie de la connaissance de Dieu », La Parole apparaît dans la chair

49 Je conseille vivement à chaque personne de se taire au sujet de la théorie et de parler de quelque chose de réel, de quelque chose de véridique et de substantiel, d’étudier « l’art moderne », de parler de quelque chose de réaliste, de contribuer à quelque réalité, et d’avoir quelque esprit de dévouement. Regarde la réalité en face lorsque tu parles et ne prends pas de plaisir à avoir des discussions irréalistes et exagérées pour plaire aux gens, ou pour qu’ils puissent penser à toi d’une manière différente. Quelle est la valeur de cela ? Quel est le but de susciter l’enthousiasme des gens pour toi ? Sois « artistique » dans ton discours, sois juste dans ta conduite, sois raisonnable dans ton travail, sois réaliste en t’adressant aux gens, garde à l’esprit d’être bénéfique à la maison de Dieu en tout acte, laisse ta conscience guider tes émotions, ne rends pas la haine pour la gentillesse, ou ne sois pas ingrat envers la gentillesse et ne sois pas un hypocrite de peur que tu sois une mauvaise influence. Quand tu manges et bois les paroles de Dieu, lie-les davantage à la réalité, et lorsque tu communiques, parle davantage de choses réalistes et ne sois pas condescendant — Dieu s’oppose à cela. Sois plus patient et tolérant, pratique davantage la concession, sois généreux et ouvert avec les gens, et apprends de « l’esprit du premier ministre[b]. » Quand tu as des pensées qui ne sont pas bonnes, pratique davantage l’abandon de la chair. Lorsque tu travailles, parle davantage des voies réalistes et ne deviens pas trop hautain ou cela sera hors de la portée des gens. Moins de plaisir, plus de contribution — montre ton esprit de dévouement altruiste. Soyez plus attentionnés envers les intentions de Dieu, écoutez davantage votre conscience, et gardez à l’esprit davantage de choses et n’oubliez pas comment Dieu vous réprimande quotidiennement parce qu’Il se préoccupe de vous. Lis le « vieil almanach » plus souvent. Prie davantage et échange plus souvent. Ne continue pas d’être si confus, mais fais davantage preuve de raison et acquiers des connaissances. Lorsque la main du péché est tendue, ramène-la et ne la laisse pas aller si loin. C’est inutile ! Ce que vous recevez de Dieu n’est que malédictions ; soyez prudents. Laissez votre cœur prendre les gens en pitié et ne frappez pas toujours avec des armes en main. Offrez davantage et parlez davantage de la vie, en gardant un esprit d’entraide. Faites plus et parlez moins. Mettez plus en pratique et faites moins de recherches et d’analyses. Soyez touchés davantage par le Saint-Esprit et donnez à Dieu plus de possibilités de vous parfaire. Éliminez plus d’éléments humains — il existe encore trop de moyens humains de faire les choses. La conduite et le comportement superficiels sont toujours répugnants. Éliminez-en davantage. Les états mentaux des gens sont encore trop détestables. Il faut les corriger davantage. Le statut que les gens donnent aux autres dans le cœur est encore trop important. Il faut accorder plus de statut à Dieu et ne pas être si déraisonnable. Le « temple » appartient à Dieu d’abord et ne devrait pas être occupé par les gens. En somme, il faut se concentrer davantage sur la justice et moins sur les émotions, et il est préférable d’éliminer la chair ; il faut parler davantage de la réalité et moins de la connaissance, et il est préférable d’être silencieux ; il faut parler davantage de la voie de la pratique et avoir moins de paroles prétentieuses sans valeur, et il est préférable de commencer à pratiquer dès maintenant.

Extrait de « Concentre-toi plus sur la réalité », La Parole apparaît dans la chair

50 Sur cette voie, de nombreux hommes peuvent se prévaloir de beaucoup de connaissances, mais au moment de leur mort, ils ont les yeux noyés de larmes, et ils se maudissent d’avoir gaspillé toute une vie et vécu pour rien jusqu’à la vieillesse. Ils avaient seulement la compréhension mais jamais l’opportunité de glorifier Dieu. Ils ont passé toute leur vie à se battre et à voyager par-ci et par-là, mais à l’heure de leur mort, leurs cœurs sont pleins de regrets. Seulement rendus à leurs dernières heures que beaucoup reviennent à la raison et se rendent compte du sens de la vie. N’est-ce pas alors trop tard ? Pourquoi ne pas saisir l’occasion et rechercher la vérité que tu aimes ? Pourquoi attendre demain ? Si dans la vie tu ne souffres pas pour la vérité ou ne cherches pas à la mettre en pratique, peut-on dire tu souhaites avoir des regrets à ton dernier jour ? Si c’est le cas, pourquoi crois-tu en Dieu ? En réalité, il y a plusieurs domaines dans lesquels l’homme, s’il consacre juste un peu d’efforts, peut mettre la vérité en pratique et par là-même donner satisfaction à Dieu. Le cœur de l’homme est permanemment possédé par les démons et ainsi il ne peut agir pour la gloire de Dieu. Au contraire, il passe le clair de son temps à se pavaner pour la chair, et à la fin il n’en tire aucun bénéfice. C’est pour cette raison que l’homme est permanemment troublé et affligé. Ces tourments ne sont-ils pas l’œuvre de Satan ? N’est-ce pas là la corruption de la chair ? Tu ne dois pas te moquer de Dieu en faisant des vœux pieux. Tu devrais au contraire prendre des mesures concrètes. Ne te fais pas d’illusions ; à quoi rime tout cela ? Que peux-tu gagner en définitive à ne vivre que pour le bien de ta chair et à travailler dur pour la gloire et la fortune ?

Extrait de « Tu devrais vivre pour la vérité puisque tu crois en Dieu », La Parole apparaît dans la chair

52 Ils ne devraient pas être sans idéaux, aspirations ou sans un tempérament d’avancement enthousiaste ; ils ne devraient pas être découragés au sujet de leurs perspectives ni ne devraient perdre l’espoir dans la vie ou perdre confiance dans l’avenir ; ils devraient avoir la persévérance de continuer sur le chemin de la vérité qu’ils ont maintenant choisi pour réaliser leur désir de dépenser leur vie entière pour Moi ; ils ne devraient pas être dépourvus de la vérité, ni ne devraient-ils entretenir l’hypocrisie et l’injustice, mais ils devraient rester fermes dans la bonne position. Ils ne devraient pas seulement se laisser aller, mais ils devraient avoir un esprit l’audace de sacrifier et lutter pour la justice et la vérité. Les jeunes devraient avoir la bravoure de ne pas succomber à l’oppression des forces de l’obscurité et de transformer la signification de leur existence. Les jeunes ne doivent pas se résigner à l’adversité, mais devraient être ouverts et francs avec un esprit de pardon pour leurs frères et sœurs.

Extrait de « Paroles aux jeunes et vieux », La Parole apparaît dans la chair

53 Réveillez-vous, frères ! Réveillez-vous, sœurs ! Mon jour ne tardera pas. Le temps, c’est la vie, et saisir le temps, c’est sauver la vie ! Le temps est proche ! Si vous faites des examens pour l’entrée au collège et que vous ne passez pas, vous pouvez réessayer et bachoter pour le test. Cependant, Mon jour n’aura pas un tel délai. Souvenez-vous ! Souvenez-vous ! Je vous exhorte par ces bonnes paroles. La fin du monde se déroule devant vos yeux, de grandes catastrophes approchent rapidement ; votre vie est-elle importante ou est-ce votre sommeil, votre alimentation et vos vêtements qui sont importants ? Le temps d’évaluer ces choses est venu. Ne doutez plus et n’hésitez pas à être sérieux !

Extrait de « Déclarations et témoignages du Christ au commencement »

54 Chaque jour que vous vivez maintenant est crucial et très important pour votre destination et votre destin, donc vous devez chérir tout ce que vous possédez et chaque minute qui passe. Vous devez tirer le meilleur parti de votre temps pour vous donner les plus grands gains, pour qu’en fin de compte vous n’aurez pas vécu cette vie en vain. Peut-être vous vous sentez confus et vous vous demandez dans quel but Je vous dis ces paroles. Franchement, Je ne suis pas satisfait de vos actions ni de vos gestes. Car les espoirs que J’avais pour vous ne sont pas du tout ce que vous êtes maintenant. Ainsi, Je peux aussi exprimer ce que Je ressens autrement : Vous êtes tous au bord du danger. Vos anciens cris pour le salut et vos aspirations précédentes à poursuivre la vérité et à chercher la lumière sont en train de se terminer. C’est ainsi que vous Me récompensez à la fin, ce qui est quelque chose que Je n’ai jamais désiré.

Extrait de « Envers qui es-tu loyal ? », La Parole apparaît dans la chair

56 J’ai placé l’homme à un standard très strict tout le long. Si ta fidélité est motivée par des intentions et des conditions, alors Je préférerais ne pas Me prévaloir d’une telle fidélité, car Je déteste violemment ceux qui Me trompent par leurs intentions et M’extorquent des bénédictions sous conditions. Je souhaite seulement que l’homme soit fidèle plus qu’à nul autre que Moi, et qu’il fasse toutes choses pour le bien et pour prouver ce seul mot de « foi ». Je méprise votre usage des mots flatteurs pour Me réjouir. Car Je vous ai toujours traités avec toute la sincérité, aussi souhaiterais-Je que vous aussi, vous exprimiez envers Moi une vraie foi.

Extrait de « Es-tu quelqu’un qui croit véritablement en Dieu ? », La Parole apparaît dans la chair

57 Des gens qui croient en Dieu depuis longtemps maintenant ont espéré recevoir une belle destination. Tous les gens qui croient en Dieu espèrent qu’en un clin d’œil ils se retrouveront paisiblement assis à une place ou une autre du ciel. Mais Je dis que ces gens avec leurs belles pensées n’ont jamais su s’ils sont qualifiés pour recevoir cette bonne chance qui tombe du ciel ou s’asseoir sur un siège dans le ciel. À l’heure actuelle, vous avez une bonne connaissance de vous-mêmes, mais vous espérez toujours échapper aux catastrophes des derniers jours et à la main du Tout-Puissant qui punit les méchants. Il semble qu’avoir de beaux rêves et vouloir une vie facile soient des traits communs de tous les gens que Satan a corrompus, et non le trait de génie d’un seul individu. Néanmoins, Je veux quand même mettre fin à vos désirs extravagants et à votre avidité de gagner des bénédictions. Puisque vos transgressions sont nombreuses et que les faits de votre désobéissance sont aussi nombreux et augmentent même, comment les réconciliez-vous avec vos beaux plans d’avenir ? Si tu veux continuer sur la voie du mal comme bon te semble, sans te retenir aucunement, et tu veux toujours que des rêves se réalisent, alors Je t’exhorte à continuer dans ta stupeur et à ne jamais te réveiller, car ton rêve est vain et ne servira pas à faire de toi une exception en face du Dieu juste.

Extrait de « Les transgressions conduiront l’homme en enfer », La Parole apparaît dans la chair

58 Je ne parle pas avec vous aujourd’hui comme dans une conversation ordinaire. Il vous incombe donc de traiter Mes paroles avec circonspection et, de plus, de réfléchir profondément sur elles. Ce que Je veux dire ici, c’est que vous avez consacré trop peu d’efforts aux paroles que J’ai prononcées. En ce qui concerne le tempérament de Dieu, vous êtes encore moins disposés à cogiter sérieusement cette question, et rarement quelqu’un y met-il de l’effort. Pour cette raison, Je dis que votre foi est simplement une manière grandiose de parler. Encore maintenant, aucun d’entre vous n’a consacré quelque effort sérieux à votre faiblesse la plus vitale. Vous m’avez laissé tomber après toutes les peines que J’ai prises pour vous. Pas étonnant que vous n’ayez aucun respect pour Dieu et que vous meniez une vie dépourvue de vérité. Comment de tels hommes peuvent-ils être considérés comme des saints ? La loi du ciel ne tolérera pas une telle chose ! Puisque vous ne le comprenez que si peu, Je n’ai pas d’autre choix que de dépenser plus de souffle.

Extrait de « Il est très important de comprendre le tempérament de Dieu », La Parole apparaît dans la chair

59 Crois-tu Mes paroles ? Crois-tu en la rétribution ? Crois-tu que Je punirai tous ces méchants qui Me trompent et Me trahissent ? Espères-tu que ce jour vienne plus tôt ou qu’il vienne plus tard ? Es-tu quelqu’un qui a très peur de la punition ou quelqu’un qui préférerait Me résister même s’il doit endurer la punition ? Quand ce jour arrivera, peux-tu imaginer si tu vivras au milieu des acclamations et du rire ou en pleurant et en grinçant des dents ? Quelle sorte de fin espères-tu avoir ? As-tu déjà réfléchi sérieusement si tu crois en Moi à cent pour cent ou doutes de Moi à cent pour cent ? As-tu déjà sérieusement pensé aux conséquences et au résultat que tes actions et ton comportement te causeront ? Espères-tu vraiment que toutes Mes paroles s’accomplissent une par une ou as-tu vraiment peur que Mes paroles s’accomplissent une par une ? Si tu espères que Je parte bientôt pour accomplir Mes paroles, alors, comment devrais-tu traiter tes propres paroles et actions ? Si tu n’espères pas en Mon départ et n’espères pas que toutes Mes paroles s’accomplissent immédiatement, alors, pourquoi crois-tu en fait en Moi ? Sais-tu vraiment pourquoi tu Me suis ? Si ce n’est que pour élargir tes horizons, alors tu n’as pas besoin de subir de tels torts. Si c’est pour être béni et échapper à la catastrophe future, alors pourquoi ne t’inquiètes-tu pas ta propre conduite ? Pourquoi ne te demandes-tu pas si tu peux satisfaire Mes exigences ou pas ? Pourquoi ne te demandes-tu pas aussi si tu es qualifié pour recevoir Mes bénédictions futures ou pas ?

Extrait de « Un problème très sérieux : la trahison (2) », La Parole apparaît dans la chair

60 Je vous ai donné beaucoup d’avertissements et vous ai transmis nombre de vérités afin de vous conquérir. Aujourd’hui, vous vous sentez plus riches que dans le passé, vous comprenez de nombreux principes sur la façon dont une personne devrait être et vous possédez autant de bon sens que les gens fidèles devraient avoir. Aujourd’hui, c’est ce que vous avez gagné au long de nombreuses années. Je ne nie pas vos réalisations, mais Je dois dire franchement que Je ne nie pas non plus vos nombreuses désobéissances et rébellions contre Moi pendant ces nombreuses années, car il n’y a pas un saint parmi vous, sans exception, vous êtes des gens corrompus par Satan et les ennemis de Christ. Vos transgressions et vos désobéissances jusqu’à maintenant sont innombrables. Il n’est donc pas du tout étrange que Je Me répète toujours devant vous. Je ne veux pas vivre de cette façon avec vous, mais pour le bien de votre avenir, pour le bien de votre destination, Je vais maintenant revoir encore une fois ce que J’ai déjà dit. J’espère que vous Me le permettrez, J’espère encore plus que vous croirez chaque mot que Je dis, et plus encore, que vous pourrez déduire les implications plus profondes de Mes paroles. N’ayez pas de doute sur ce que Je dis ni ne prenez Mes paroles comme vous le voulez pour les rejeter à volonté. Ce serait pire et c’est intolérable selon Moi. Ne jugez pas Mes paroles, prenez-les encore moins à la légère, ou ne dites pas que Je vous tente toujours, ou ce qui serait pire, ne dites pas que ce que Je vous ai dit manque de précision. Je trouve ces choses intolérables. Parce que vous Me traitez, Moi et tout ce que Je dis, avec tellement de méfiance et ne l’acceptez jamais, Je dis à chacun de vous avec tout le sérieux : ne liez pas ce que Je dis à la philosophie, ne l’associez pas aux mensonges des charlatans et, encore plus, ne répondez pas à Mes paroles avec mépris. Il est possible que personne dans l’avenir ne puisse vous dire ce que Je vous dis, ou vous parler si charitablement, encore moins vous guider à travers ces points aussi patiemment. Les jours à venir seront consacrés à rappeler les bons moments ou à sangloter fortement, ou à gémir de douleur, ou à passer des nuits sombres sans qu’un brin de vérité ou de vie ne vous soit donné, ou tout simplement vous attendrez désespérément, ou vous aurez des regrets si amers que vous perdrez la raison… Ces options sont pratiquement incontournables pour chacun de vous, car aucun d’entre vous n’adore vraiment Dieu, car vous vous laissez aller au libertinage et au mal, car vous mélangez à vos croyances, à vos esprits, vos âmes et vos corps tellement de choses qui n’ont rien à voir avec la vie et la vérité, mais qui en fait leur sont en résistance. Alors, ce que J’espère pour vous, c’est que vous puissiez être conduits vers la route de la lumière. Mon seul espoir est que vous puissiez vous-mêmes vous prendre en charge, que vous puissiez prendre soin de vous-mêmes, que vous ne mettiez pas tellement l’accent sur votre destination au point où vous considériez votre comportement et vos transgressions avec indifférence.

Extrait de « Les transgressions conduiront l’homme en enfer », La Parole apparaît dans la chair

61 En tout cas, Je dis que tous ceux qui ne considèrent pas la vérité sont tous des infidèles et des traîtres de la vérité. Ceux-là ne vont jamais être approuvés par le Christ. As-tu maintenant identifié le degré d’incrédulité qu’il y a en toi ? Et combien de trahisons pour Christ ? Je t’exhorte ainsi : Puisque tu as choisi la voie de la vérité, alors tu devrais te consacrer sans réserve ; ne sois pas ambivalent ou timide. Tu dois comprendre que Dieu n’appartient pas au monde ni à une personne, mais à tous ceux qui croient vraiment en Lui, tous ceux qui L’adorent, et tous ceux qui sont dévoués et fidèles envers Lui.

Extrait de « Es-tu quelqu’un qui croit véritablement en Dieu ? », La Parole apparaît dans la chair

63 Avant de vous quitter, Je vous exhorte à vous abstenir de faire ce qui n’est pas conforme à la vérité. Vous devez plutôt faire ce qui plaît à tous et est bénéfique à tous les hommes et à ta propre destination, sinon, celui qui souffrira dans la catastrophe ne sera personne d’autre que toi-même.

Extrait de « Tu dois faire suffisamment de bonnes œuvres pour préparer ta destination », La Parole apparaît dans la chair

64 Je suggère que vous soyez prudents dans vos actes ainsi qu’envers tout ce qui va vous arriver. Ne soyez pas impétueux ou impulsifs, et ne traitez pas Dieu et les gens, les matières et les objets qu’Il a arrangés pour vous selon les envies qui vous prennent, ou selon votre nature habituelle, ou votre imagination et vos idées. Vous devez être prudent dans vos actions, prier et chercher davantage pour éviter d’inciter la colère de Dieu.

Extrait de « L’œuvre de Dieu, le tempérament de Dieu et Dieu Lui-même II », La Parole apparaît dans la chair

65 Dans le processus de salut de Dieu, quand Il détermine ta fin, peu importe s’Il t’accorde la miséricorde et la tolérance, ou le jugement et le châtiment, Son attitude envers toi n’est pas fixée. Cela dépend de ton attitude envers Dieu et de ta compréhension de Dieu. Ne laisse pas un aspect passager de ta connaissance ou de ta compréhension de Dieu le définir à perpétuité. Ne croyez pas en un Dieu mort. Croyez en un Dieu vivant. […] J’espère que vous pourrez vous confier à l’amour de Dieu dans vos cœurs et avoir une attitude respectueuse de Dieu en continuant sur le chemin devant vous. N’embrouillez pas la question de la manière de traiter la croyance de Dieu. Traitez-la comme l’une des plus grandes questions qui soient. Placez-la dans votre cœur, mettez-la en pratique, reliez-la à la vie réelle – ne lui offrez pas seulement un soutien de façade. Car ceci est une question de vie ou de mort. Elle déterminera ton destin. Ne la traitez pas comme une blague, comme un jeu d’enfant !

Extrait de « Comment connaître le tempérament de Dieu et le fruit de Son œuvre », La Parole apparaît dans la chair

66 Dieu Se lamente de l’avenir de l’humanité et la chute de l’humanité L’afflige. Il ressent de la douleur causée par la marche lente de l’homme vers le déclin et le chemin du non-retour. L’humanité a brisé le cœur de Dieu et L’a renié pour chercher le mal. Personne n’a jamais pensé à la direction dans laquelle une humanité de ce genre se déplacera. C’est précisément pour cette raison que nul ne sent la colère de Dieu. Aucun ne cherche un moyen de plaire à Dieu ou d’essayer de se rapprocher de Dieu. De plus, aucun ne cherche à comprendre la tristesse et la douleur de Dieu. Même après avoir entendu la voix de Dieu, l’homme continue son chemin loin de Dieu, évitant la grâce et le soin de Dieu, et évitant la vérité de Dieu ; il préfère se vendre à Satan, l’ennemi de Dieu. Et qui a réfléchi à la manière dont Dieu agira envers un impénitent qui L’a renvoyé ? Personne ne sait que les rappels et les exhortations répétées de Dieu sont parce qu’Il tient dans Ses mains un désastre sans précédent qu’Il a préparé, un désastre qui sera insupportable pour la chair et l’âme de l’homme. Ce désastre n’est pas seulement un châtiment de la chair mais aussi de l’âme. Vous devez savoir ceci : quand le plan de Dieu est rendu nul et quand Ses rappels et exhortations ne suscitent aucune réponse, quelle colère va-t-Il libérer ? Cela ne ressemblera à rien qui ait été connu ou entendu par aucune création. Je dirai donc que, cette catastrophe est sans précédent et ne se répétera jamais. C’est parce qu’une seule création et un seul salut sont dans le plan de Dieu. C’est la première fois et aussi la dernière.

Extrait de « Dieu est la source de la vie de l’homme », La Parole apparaît dans la chair

67 Maintenant, laisse-Moi te dire un secret : la grandeur et la puissance de la vie de Dieu ne peuvent être sondées par aucune créature. Ceci l’est donc maintenant, l’était donc ainsi, et il en sera ainsi dans les temps à venir. Le second secret que Je te donnerai est ceci : La source de la vie vient de Dieu, pour toute la création, quelle que soit la différence de forme ou de structure. Quel que soit l’être vivant que tu es, tu ne peux pas aller à l’encontre du chemin de vie que Dieu a établi. Quoi qu’il en soit, tout ce que Je souhaite, c’est que l’homme comprenne que sans l’attention, la garde et la fourniture de Dieu, l’homme ne peut pas recevoir tout ce qu’il est censé recevoir, peu importe l’effort ou la lutte. Sans l’apport de la vie de Dieu, l’homme perd le sens de la valeur dans la vie et perd le sens du but dans la vie. Comment Dieu pourrait-Il permettre à un homme qui gaspille la valeur de Sa vie d’être si insouciant ? Alors de plus, n’oublies pas que Dieu est la source de ta vie. Si l’homme ne parvient pas à chérir tout ce que Dieu a accordé, non seulement Dieu reprendra tout ce qui a été donné, mais bien plus, l’homme paiera doublement pour rembourser tout ce que Dieu a dépensé.

Extrait de « Dieu est la source de la vie de l’homme », La Parole apparaît dans la chair

Notes de bas de page :

[a] Le texte original lit : « Vous vous souvenez qu’il n’y a que quelques-uns. »

[b] « Esprit du premier ministre » : un proverbe classique chinois décrivant une personne ouverte d’esprit et généreuse.

Précédent:(I) Paroles classiques sur les exigences de Dieu pour l’homme

Suivant:(III) Paroles classiques sur les avertissements de Dieu à l’homme

Vous aimerez peut-être également