Dieu Lui-même, l’Unique V

La sainteté de Dieu (II)

Aujourd’hui, frères et sœurs, chantons un cantique. Trouvez-en un que vous aimez et que vous chantez régulièrement. (Nous aimerions chanter un cantique de la parole de Dieu : « Pur amour sans tache ».)

1. « L’amour », comme on l’appelle, est une émotion pure, sans défaut, où tu utilises ton cœur pour aimer, ressentir et être attentionné. Dans l’amour, il n’y a pas de condition, pas de barrière et pas de distance. Dans l’amour, il n’y a pas de suspicion, pas de tromperie et pas de ruse. Dans l’amour, il n’y a pas de transaction et rien d’impur. Si tu aimes, alors tu ne tromperas pas, ne te plaindras pas, ne trahiras pas, ne te rebelleras pas, n’exigeras pas ni ne chercheras à recevoir quelque chose ou un certain montant.

2. « L’amour », comme on l’appelle, est une émotion pure, sans défaut, où tu utilises ton cœur pour aimer, ressentir et être attentionné. Dans l’amour, il n’y a pas de condition, pas de barrière et pas de distance. Dans l’amour, il n’y a pas de suspicion, pas de tromperie et pas de ruse. Dans l’amour, il n’y a pas de transaction et rien d’impur. Si tu aimes, alors tu te sacrifieras et endureras les difficultés avec joie, et deviendras compatible avec Moi. Tu abandonneras tout pour Moi, tu abandonneras ta famille, ton avenir, ta jeunesse et ton mariage. Sinon, ton amour n’est pas de l’amour, mais une tromperie et une trahison !

Ce cantique était un bon choix. Aimez-vous tous le chanter ? (Oui.) Que ressentez-vous après l’avoir chanté ? Pouvez-vous ressentir ce genre d’amour en vous-mêmes ? (Pas encore.) Quelles paroles te touchent le plus profondément dans ce cantique ? (« Dans l’amour, il n’y a pas de conditions, pas de barrières ni aucune distance. Dans l’amour, il n’y a aucun soupçon, aucune tromperie ni aucune ruse. Dans l’amour, il n’y a aucune distance ni rien d’impur. » Mais en moi-même, je vois encore beaucoup d’impuretés et de nombreuses parties de moi qui tentent de marchander avec Dieu. Je n’ai vraiment pas atteint un type d’amour qui est pur et sans tache.) Si tu n’as pas atteint un amour pur et sans tache, quel est alors le degré de ton amour ? (Je suis seulement au stade où je suis prêt à chercher, où je languis.) Sur la base de ta propre stature et en parlant à partir de ta propre expérience, quel degré as-tu atteint ? As-tu de la tromperie ? As-tu des plaintes ? (Oui.) As-tu des exigences dans ton cœur ? Y a-t-il des choses que tu veux et désires de la part de Dieu ? (Oui, j’ai ces choses souillées à l’intérieur.) Dans quelles circonstances se manifestent-elles ? (Lorsque la situation que Dieu a arrangée pour moi ne correspond pas à mes notions ou lorsque mes désirs ne sont pas satisfaits : dans des moments pareils, j’affiche ce type de tempérament corrompu.) Vous, frères et sœurs qui venez de Taiwan, chantez-vous souvent cet hymne, vous aussi ? Pouvez-vous dire quelques mots de votre compréhension de « l’amour pur et sans tache » ? Pourquoi Dieu définit-Il l’amour de cette façon ? (J’aime beaucoup ce cantique parce que je peux y voir que cet amour est un amour complet. Cependant, j’ai encore beaucoup de chemin à parcourir avant de répondre à cette norme, et je suis encore très loin d’atteindre l’amour vrai. Il y a des choses dans lesquelles j’ai pu progresser et coopérer grâce à la force que me donnent les paroles de Dieu et par la prière. Cependant, confronté à certaines épreuves ou révélations, je sens que je n’ai pas d’avenir ou de destin, qu’il n’y a pas de destination. En ces moments-là, je me sens très faible et cette question me perturbe souvent.) En fin de compte, à quoi fais-tu référence lorsque tu dis « avenir et destin » ? Y a-t-il quelque chose de spécifique auquel vous faites référence ? Est-ce une image ou quelque chose que vous avez imaginé ou votre avenir et votre destin sont-ils quelque chose que vous pouvez réellement voir ? Est-ce un objet réel ? Je veux que chacun d’entre vous réfléchisse à ceci : à quoi fait référence la préoccupation que vous avez au sujet de votre avenir et de votre destinée ? (C’est d’être capable d’être sauvé pour que je puisse survivre.) Vous, les autres frères et sœurs, vous aussi vous discutez un peu de votre compréhension de « l’amour pur et sans tache ». (Quand quelqu’un comprend cela, il n’y a aucune impureté qui vienne de sa propre personne et il n’est pas contrôlé par son avenir et son destin. Peu importe la façon dont Dieu le traite, il est en mesure d’obéir pleinement à l’œuvre de Dieu et à Ses orchestrations et de Le suivre jusqu’au bout. Seul ce type d’amour pour Dieu est un amour pur et sans tache. En me comparant à lui, j’ai découvert que, bien que je donne l’impression de m’être dépensé ou d’avoir renoncé à certaines choses, les dernières années où j’ai cru en Dieu, je n’ai pas vraiment été capable de Lui donner mon cœur. Quand Dieu m’expose, j’ai l’impression de ne pas pouvoir être sauvé et je reste dans un état négatif. Je me vois accomplir mon devoir, mais en même temps je m’efforce de marchander avec Dieu, je suis incapable d’aimer Dieu de tout mon cœur et je vois que ma destination, mon avenir et mon destin m’occupent toujours l’esprit.)

Il semble que vous ayez acquis une certaine compréhension de ce cantique et ayez fait quelques rapprochements entre lui et votre expérience réelle. Cependant, vous avez différents degrés d’acceptation de chacune des phrases du cantique « Pur amour sans tache ». Certaines personnes pensent qu’il s’agit d’être prêt, certaines personnes cherchent à mettre leur avenir de côté, certaines personnes cherchent à se détacher de leurs familles et certaines personnes ne cherchent pas à recevoir quoi que ce soit. D’autres encore exigent d’eux-mêmes de ne pas avoir de tromperie, de plaintes ni de rébellion contre Dieu. Pourquoi Dieu voudrait-Il suggérer ce genre d’amour et exiger que les hommes L’aiment de cette façon ? Est-ce un type d’amour que les hommes peuvent atteindre ? Autrement dit, les hommes sont-ils capables d’aimer de cette façon ? Les hommes voient peut-être qu’ils ne le peuvent pas, parce qu’ils ne possèdent pas du tout ce type d’amour. Quand les gens ne le possèdent pas et qu’ils ne connaissent fondamentalement pas l’amour, Dieu prononce ces paroles, et ces paroles ne leur sont pas familières. Puisque les hommes vivent dans ce monde et dans un tempérament corrompu, s’ils avaient ce type d’amour ou si quelqu’un pouvait posséder ce type d’amour, un amour qui n’a aucune requête ni aucune demande, un amour avec lequel les gens sont prêts à se consacrer et à endurer la souffrance et à abandonner tout ce qu’ils possèdent, alors qu’est-ce que les autres penseraient de quelqu’un qui possède ce type d’amour ? Une telle personne ne serait-elle pas parfaite ? (Si.) Une telle personne parfaite existe-t-elle en ce monde ? Non, une telle personne n’existe pas, n’est-ce pas ? Ce type de personne n’existe pas du tout en ce monde, à moins qu’elle ne vive dans un vase clos. N’est-il pas ainsi ? Par conséquent, certains hommes, par leurs expériences, font beaucoup d’efforts pour être à la hauteur de ces mots. Ils se traitent eux-mêmes, se restreignent, voire renoncent à eux-mêmes constamment : ils endurent la souffrance et se forcent à abandonner leurs notions. Ils renoncent à leur rébellion et à leurs propres désirs et volontés. Mais, à la fin, ils ne sont toujours pas à la hauteur. Pourquoi cela arrive-t-il ? Dieu dit ces choses pour donner aux hommes une norme à suivre afin que les hommes connaissent la norme que Dieu utilise pour eux. Mais est-ce que Dieu dit que les hommes doivent y parvenir aussitôt ? Est-ce que Dieu dit en combien de temps les hommes doivent atteindre cet objectif ? (Non.) Est-ce que Dieu dit que les hommes doivent L’aimer de cette façon ? Est-ce que le texte de ce passage dit cela ? Non, il ne dit pas cela. Dieu parle seulement aux hommes de l’amour auquel Il faisait référence. En ce qui concerne la capacité des hommes d’aimer Dieu de cette façon et de traiter Dieu de cette façon, quelles sont les exigences de Dieu vis-à-vis des hommes ? Il n’est pas nécessaire de les satisfaire instantanément parce que cela dépasserait les capacités des hommes. Avez-vous déjà pensé aux conditions que les hommes doivent respecter pour aimer de cette façon ? Si les hommes lisent souvent ces mots, auront-ils peu à peu cet amour ? (Non.) Quelles sont les conditions alors ? Tout d’abord, comment les hommes peuvent-ils être exempts de soupçons au sujet de Dieu ? (Seuls les gens honnêtes peuvent y parvenir.) Et être exempts de tromperie ? (Ils doivent aussi être des gens honnêtes.) Et pour être quelqu’un qui ne marchande pas avec Dieu ? Cela fait aussi partie du fait d’être une personne honnête. Et ne pas avoir de ruse ? Qu’est-ce que cela signifie quand on dit qu’il n’y a aucun choix dans l’amour ? Toutes ces choses reviennent-elles au fait d’être une personne honnête ? Il y a beaucoup de détails ici. Qu’est-ce que cela prouve que Dieu soit capable de parler de ce type d’amour et de le définir de cette façon ? Peut-on dire que Dieu possède ce genre d’amour ? (Oui.) Où voyez-vous cela ? (Dans l’amour que Dieu a pour l’homme.) L’amour de Dieu pour l’homme est-il conditionnel ? (Non.) Y a-t-il des obstacles ou une distance entre Dieu et l’homme ? (Non.) Dieu a-t-Il des soupçons sur l’homme ? (Non.) Dieu observe l’homme et comprend l’homme : Il comprend vraiment l’homme. Dieu trompe-t-Il l’homme ? (Non.) Puisque Dieu parle si parfaitement de cet amour, Son essence ou Son cœur pourraient-ils être également si parfaits ? (Oui.) Les hommes ont-ils déjà défini l’amour de cette façon ? Dans quelles circonstances l’homme a-t-il défini l’amour ? Comment l’homme parle-t-il de l’amour ? L’homme ne parle-t-il pas de l’amour en termes de dons ou d’offrandes ? (Si.) Cette définition de l’amour est simpliste ; elle manque d’essence.

La définition que Dieu donne à l’amour et la façon dont Dieu parle de l’amour sont reliées à un aspect de Son essence, mais à quel aspect ? La fois dernière, nous avons échangé sur un sujet très important, un sujet dont les gens ont souvent discuté précédemment. Ce sujet consiste en un mot qui revient souvent sur le parcours de la foi en Dieu, et pourtant, c’est un mot qui semble à la fois familier et étranger à tout le monde. Pourquoi dis-Je cela ? C’est un mot qui vient des langues de l’homme ; cependant, parmi les hommes, sa définition est à la fois distincte et vague. Quel est ce mot ? (Sainteté.) Sainteté : c’était le thème de notre dernier échange. Nous avons échangé sur une partie de ce thème. À travers notre dernier échange, est-ce que tout le monde a acquis une nouvelle compréhension de l’essence de la sainteté de Dieu ? Quels aspects de cette compréhension considérez-vous comme entièrement nouveaux ? Autrement dit, qu’est-ce qui, dans cette compréhension ou dans ces paroles, vous a fait sentir que votre compréhension de la sainteté de Dieu était différente ou modifiée par rapport à la sainteté de Dieu telle que J’en ai parlé pendant l’échange ? Cela vous a-t-il marqués ? (Dieu dit ce qu’Il ressent dans Son cœur. Ses paroles sont sans tache. C’est une manifestation d’un aspect de la sainteté.) (La colère de Dieu contre l’homme aussi est sainte ; Sa colère est sans tache.) (En ce qui concerne la sainteté de Dieu, je comprends qu’il y a à la fois la colère et la miséricorde de Dieu dans Son tempérament juste. Cela m’a beaucoup impressionné. Dans notre dernier échange, il a aussi été dit que le tempérament juste de Dieu est unique : je ne comprenais pas cela dans le passé. Ce n’est qu’après avoir entendu ce que Dieu a échangé que j’ai compris que la colère de Dieu est différente de la colère humaine. La colère de Dieu est une chose positive et elle est fondée sur un principe ; elle est manifestée en raison de l’essence inhérente de Dieu. Dieu voit quelque chose de négatif et Il manifeste donc Sa colère. C’est quelque chose qu’aucun être créé ne possède.) Notre thème du jour est la sainteté de Dieu. Les hommes ont tous entendu et appris quelque chose au sujet du tempérament juste de Dieu. En outre, beaucoup de gens parlent souvent de la sainteté et du tempérament juste de Dieu en les associant ; ils disent que le tempérament juste de Dieu est saint. Le mot « saint » est certainement familier à tous et c’est un mot couramment utilisé. Cependant, en ce qui concerne les acceptions de ce mot, quelles expressions de la sainteté de Dieu les hommes sont-ils capables de voir ? Qu’est-ce que Dieu a révélé que les hommes peuvent reconnaître ? Je crains que ce soit quelque chose que personne ne sache. Le tempérament de Dieu est juste, mais alors, si tu prends le tempérament juste de Dieu et dis qu’il est saint, cela semble un peu vague, un peu confus. Pourquoi ? Tu dis que le tempérament de Dieu est juste ou tu dis que Son tempérament juste est saint, alors, dans ton cœur, comment caractérises-tu la sainteté de Dieu, comment la comprends-tu ? Autrement dit, dans ce que Dieu a révélé ou dans ce qu’Il a et est, qu’est-ce que les gens reconnaissent comme saint ? As-tu déjà pensé à cela ? Ce que J’ai vu, c’est que les gens disent souvent des paroles couramment utilisées ou des phrases qui ont été dites maintes et maintes fois, mais ils ne savent même pas ce qu’ils disent. C’est simplement comme cela que tout le monde le dit et on le dit régulièrement, alors, ça devient un terme fixe. Toutefois, s’ils se renseignaient et en étudiaient vraiment les détails, ils découvriraient qu’ils n’en connaissent pas le sens réel ou ce à quoi il fait référence. Tout comme le mot « saint », personne ne sait exactement à quel aspect de l’essence de Dieu fait référence Sa sainteté dont parlent les gens, et personne ne sait comment réconcilier le mot « saint » avec Dieu. Les hommes sont confus dans leur cœur, et leur reconnaissance de la sainteté de Dieu est vague et peu claire. Concernant la manière dont Dieu est saint, personne n’a une idée vraiment claire. Aujourd’hui, nous allons échanger sur ce thème pour réconcilier le mot « saint » avec Dieu afin que les gens puissent voir la teneur réelle de l’essence de la sainteté de Dieu. Cela en empêchera certains d’utiliser le mot négligemment, par habitude, et de dire des choses au hasard quand ils ne savent pas ce qu’elles signifient ni si elles sont correctes et précises. Les hommes ont toujours parlé cette façon ; tu as parlé de cette façon, j’ai parlé de cette façon, et c’est donc devenu une habitude de langage. Ce mot a ainsi été terni par inadvertance.

En surface, le mot « saint » semble très facile à comprendre, n’est-ce pas ? Au moins, les gens croient que le mot « saint » signifie propre, non souillé, sacré et pur. Il y a aussi ceux qui associent « sainteté » à « amour » dans le cantique « Pur amour sans tache » que nous venons de chanter. C’est correct ; cela en fait partie. L’amour de Dieu fait partie de Son essence, mais il n’en est pas la totalité. Cependant, les gens, dans leurs notions, voient le mot et ont tendance à l’associer à des choses qu’ils considèrent eux-mêmes comme pures et propres, ou à des choses qui, selon leur propre idée, ne sont pas souillées ou sont sans tache. Par exemple, certains hommes ont dit que la fleur de lotus était propre, et qu’elle poussait dans la boue et pourtant fleurissait sans tache. Les gens ont donc commencé à appliquer le mot « saint » à la fleur de lotus. Certains hommes voient les histoires d’amour inventées comme saintes ou voient parfois des personnages de fiction admirables comme des saints. En outre, certains considèrent des personnages de la Bible ou d’autres personnages mentionnés dans des livres spirituels – saints, apôtres et autres qui ont jadis suivi Dieu pendant qu’Il accomplissait Son œuvre – comme ayant eu des expériences spirituelles saintes. Ce sont toutes des choses conçues par les hommes ; ce sont des notions que les hommes ont. Pourquoi les hommes ont-ils de telles notions ? La raison est très simple : c’est parce que les hommes vivent dans un tempérament corrompu et habitent dans un monde de mal et de souillure. Tout ce qu’ils voient, tout ce qu’ils touchent, tout ce qu’ils expérimentent, ce sont la méchanceté et la corruption de Satan, ainsi que les intrigues, les luttes intestines et la guerre qui arrivent chez des hommes sous l’influence de Satan. Par conséquent, même lorsque Dieu accomplit Son œuvre parmi les hommes et même quand Il leur parle et révèle Son tempérament et Son essence, ils ne sont pas en mesure de voir ou de connaître la sainteté et l’essence de Dieu. Les hommes disent souvent que Dieu est saint, mais il leur manque une véritable compréhension ; ils ne disent que des paroles vaines. Parce que les hommes vivent dans la souillure et la corruption, qu’ils sont dans la domination de Satan et qu’ils ne voient pas la lumière, ne connaissent rien des choses positives et, en outre, ne connaissent pas la vérité, personne ne sait vraiment ce que « saint » signifie. Y a-t-il donc des choses saintes ou des personnes saintes dans cette humanité corrompue ? Nous pouvons dire avec certitude : non, il n’y en a pas, parce que seule l’essence de Dieu est sainte.

La dernière fois, nous avons échangé au sujet d’un aspect de la manière dont l’essence de Dieu est sainte. Cela a fourni une certaine inspiration pour que les gens acquièrent une connaissance de la sainteté de Dieu, mais ce n’est pas suffisant. Ça ne peut pas permettre suffisamment aux gens de connaître pleinement la sainteté de Dieu ni ne peut suffisamment leur permettre de comprendre que la sainteté de Dieu est unique. En outre, ça ne peut pas permettre suffisamment aux gens de comprendre la véritable signification de la sainteté qui est pleinement incarnée en Dieu. Par conséquent, il est nécessaire que nous continuions notre échange sur ce sujet. La dernière fois, notre échange a abordé trois thèmes, alors nous devrions maintenant discuter du quatrième. Nous allons commencer par lire un extrait des Écritures.

La tentation de Satan

Matthieu 4:1-4 : « Alors Jésus fut emmené par l’Esprit dans le désert, pour être tenté par le diable. Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim. Le tentateur, s’étant approché, lui dit : Si tu es Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains. Jésus répondit : Il est écrit : L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. »

Ce sont les paroles avec lesquelles le diable a d’abord essayé de tenter le Seigneur Jésus. Quelle est la teneur de ce que le diable a dit ? (« Si tu es Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains. ») Ces paroles que le diable a dites étaient tout à fait simples, mais y a-t-il un problème avec leur essence ? Le diable a dit : « Si tu es Fils de Dieu », mais, dans son cœur, savait-il ou ne savait-il pas que Jésus était Fils de Dieu ? Savait-il ou ne savait-il pas qu’Il était Christ ? (Il le savait.) Alors, pourquoi a-t-il dit : « Si tu es » ? (Il essayait de tenter Dieu.) Mais quel était son but en faisant cela ? Il a dit : « Si tu es Fils de Dieu. » Dans son cœur, il savait que Jésus-Christ était Fils de Dieu, il était très au clair à ce sujet dans son cœur, mais, tout en sachant cela, s’est-il soumis à Lui et L’a-t-il adoré ? (Non.) Qu’est-ce qu’il voulait faire ? Il voulait utiliser cette méthode et ces paroles pour mettre le Seigneur Jésus en colère et Le tromper pour qu’Il agisse conformément à ses intentions. N’était-ce pas là le sens caché des paroles du diable ? Dans son cœur, Satan savait clairement qu’Il était le Seigneur Jésus-Christ, mais il a quand même dit ces paroles. N’est-ce pas là la nature de Satan ? Quelle est la nature de Satan ? (Être rusé, méchant et ne pas avoir de vénération pour Dieu.) Quelles conséquences découleraient du fait de n’avoir aucune vénération pour Dieu ? N’était-ce pas qu’il voulait attaquer Dieu ? Il voulait employer cette méthode pour s’attaquer à Dieu et il a donc dit : « Si tu es Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains » ; n’est-ce pas l’intention mauvaise de Satan ? Qu’essayait-il vraiment de faire ? Son but est tout à fait évident : il essayait d’utiliser cette méthode pour nier la position et l’identité du Seigneur Jésus-Christ. Ce que Satan voulait dire par ces paroles, c’est ceci : « Si Tu es Fils de Dieu, change ces pierres en pain. Si Tu n’en es pas capable, alors Tu n’es pas Fils de Dieu et Tu ne devrais plus mener à bien Ton œuvre. » N’en est-il pas ainsi ? Il voulait utiliser cette méthode pour s’attaquer à Dieu, il voulait démanteler et détruire l’œuvre de Dieu ; c’est la malveillance de Satan. Sa malveillance est une expression naturelle de sa nature. Même s’il savait que le Seigneur Jésus-Christ était Fils de Dieu, l’incarnation même de Dieu Lui-même, il ne pouvait pas s’empêcher de faire ce genre de chose, talonnant Dieu derrière Son dos et persistant à L’attaquer et à se donner beaucoup de mal pour interrompre et saboter l’œuvre de Dieu.

Maintenant, analysons cette phrase que Satan a dites : « Ordonne que ces pierres deviennent des pains. » Changer des pierres en pain : cela signifie-t-il quelque chose ? S’il y a de la nourriture, pourquoi ne pas la manger ? Pourquoi est-il nécessaire de changer des pierres en nourriture ? Peut-on dire que cela n’a pas de sens ? Même s’Il jeûnait à ce moment-là, sûrement le Seigneur Jésus avait-Il de la nourriture à manger ? (Il en avait.) Donc, ici, nous voyons le ridicule des paroles de Satan. Malgré la perfidie et la méchanceté de Satan, nous en voyons quand même le ridicule et l’absurdité. Satan fait un certain nombre de choses par lesquelles tu peux voir sa nature malveillante ; tu le vois faire des choses qui sabotent l’œuvre de Dieu, et en voyant cela, tu as l’impression qu’il est haineux et exaspérant. Mais, d’autre part, ne vois-tu pas une nature ridicule et enfantine derrière ses paroles et ses actions ? C’est une révélation de la nature de Satan ; puisqu’il a ce genre de nature, fera ce genre de chose. Pour les gens d’aujourd’hui, ces paroles de Satan sont ridicules et risibles. Mais Satan est bel et bien capable de prononcer de telles paroles. Pouvons-nous dire qu’il est ignorant et absurde ? La méchanceté de Satan est partout et elle est constamment révélée. Et comment le Seigneur Jésus lui a-t-Il répondu ? (« L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. ») Ces paroles n’ont-elles aucun pouvoir ? (Elles en ont.) Pourquoi disons-nous qu’elles ont du pouvoir ? C’est parce que ces paroles sont la vérité. Alors, est-ce que l’homme vit seulement de pain ? Le Seigneur Jésus a jeûné pendant quarante jours et quarante nuits. Est-Il mort de faim ? (Non.) Il n’est pas mort de faim, de sorte que Satan s’est approché de Lui, Lui demandant de changer les pierres en nourriture en disant des choses telles que : « Si Tu changes les pierres en nourriture, n’auras-Tu pas alors quelque chose à manger ? Ne seras-Tu alors plus obligé de jeûner et d’avoir faim ? » Mais le Seigneur Jésus a dit : « L’homme ne vivra pas de pain seulement », ce qui signifie que, même si l’homme vit dans un corps physique, ce n’est pas la nourriture qui permet à son corps physique de vivre et de respirer, mais toutes les paroles prononcées par la bouche de Dieu. D’une part, ces paroles sont la vérité ; elles donnent aux hommes la foi, leur donnant l’impression qu’ils peuvent dépendre de Dieu et qu’Il est la vérité. D’autre part, y a-t-il un aspect concret à ces paroles ? Le Seigneur Jésus n’était-Il pas encore debout, encore en vie après avoir jeûné pendant quarante jours et quarante nuits ? N’est-ce pas un véritable exemple ? Il n’avait mangé aucune nourriture pendant quarante jours et quarante nuits et pourtant, Il était encore vivant. C’est une preuve puissante qui confirme la vérité de Ses paroles. Ses paroles sont simples, mais, le Seigneur Jésus les a-t-Il prononcées seulement quand Satan L’a tenté, ou bien faisaient-elles déjà naturellement partie de Lui ? Pour le dire autrement, Dieu est la vérité et Dieu est la vie. Or la vérité et la vie de Dieu sont-elles des ajouts ultérieurs ? Sont-elles nées d’une expérience plus tardive ? Non, elles sont innées en Dieu. Ce qui signifie que la vérité et la vie sont l’essence de Dieu. Quoi qu’il Lui arrive, tout ce qu’Il révèle est la vérité. Cette vérité, ces paroles – que le contenu de Son discours soit long ou court – peuvent permettre à l’homme de vivre et donner la vie à l’homme ; elles peuvent permettre aux gens de gagner la vérité et la clarté au sujet du sentier de la vie humaine et leur permettre d’avoir la foi en Dieu. En d’autres termes, la source de l’utilisation de ces paroles par Dieu est positive. Alors, pouvons-nous dire que cette chose positive est sainte ? (Oui.) Ces paroles de Satan viennent de la nature de Satan. Satan révèle sa nature mauvaise et malveillante partout, en permanence. Alors, Satan les fait-il ces révélations naturellement ? Est-ce que quelqu’un l’incite à le faire ? Est-ce que quelqu’un l’aide ? Est-ce que quelqu’un le force ? (Non.) Toutes ces révélations, il les fait par lui-même. C’est la nature mauvaise de Satan. Tout ce que Dieu fait et quelle que soit la manière dont Il le fait, Satan Le talonne. L’essence et la véritable nature de ces choses que Satan dit et fait sont l’essence de Satan : une essence qui est mauvaise et malveillante. Maintenant, si nous poursuivons la lecture, qu’est-ce que Satan a dit de plus ? Lisons.

Matthieu 4:5-7 : « Le diable le transporta dans la ville sainte, le plaça sur le haut du temple, et lui dit : Si tu es Fils de Dieu, jette-toi en bas ; car il est écrit : Il donnera des ordres à ses anges à ton sujet ; Et ils te porteront sur les mains, De peur que ton pied ne heurte contre une pierre. Jésus lui dit : Il est aussi écrit : Tu ne tenteras point le Seigneur, ton Dieu. »

Voyons d’abord les paroles que Satan a prononcées ici. Satan a dit : « Si tu es Fils de Dieu, jette-toi en bas ; » et ensuite il a cité les Écritures : « Il donnera des ordres à ses anges à ton sujet ; Et ils te porteront sur les mains, De peur que ton pied ne heurte contre une pierre. » Quelle est ton impression lorsque tu entends les paroles de Satan ? Ne sont-elles pas très enfantines ? Elles sont enfantines, ridicules et répugnantes. Pourquoi est-ce que Je dis cela ? Satan fait souvent des choses stupides et il se croit très intelligent. Il cite souvent les Écritures – jusqu’aux paroles même prononcées par Dieu –, s’efforçant de retourner ces paroles contre Dieu pour L’attaquer et Le tenter dans une tentative d’atteindre son objectif qui est de saboter le plan de l’œuvre de Dieu. Es-tu capable de voir quelque chose dans les paroles prononcées par Satan ? (Satan a des intentions mauvaises.) Dans tout ce qu’il fait, Satan a toujours cherché à tenter l’humanité. Satan ne parle pas franchement, mais d’une manière détournée en utilisant la tentation, la tromperie et la séduction. Satan envisage sa façon de tenter Dieu comme s’Il était un être humain quelconque, pensant que Dieu est aussi ignorant, stupide et incapable de distinguer clairement la forme véritable des choses, tout comme l’homme en est incapable. Satan pense que ni Dieu ni l’homme ne sont capables de découvrir son essence, sa fourberie et son intention sinistre. N’est-ce pas en cela que Satan démontre sa folie ? En outre, Satan cite ouvertement les Écritures, croyant que cela lui donne de la crédibilité et que tu ne seras pas en mesure de repérer un défaut dans ses paroles ou d’éviter d’être dupé. N’est-ce pas là l’absurdité et l’infantilisme de Satan ? C’est exactement comme lorsque certaines personnes répandent l’évangile et témoignent de Dieu : les incroyants ne diront-ils pas quelque chose de semblable à ce qu’a dit Satan ? Avez-vous entendu des gens dire quelque chose de semblable ? Comment te sens-tu quand tu entends des choses comme cela ? Te sens-tu écœuré ? (Oui.) Quand tu te sens écœuré, éprouves-tu aussi de l’aversion et de la haine ? Lorsque tu as ces sentiments, es-tu en mesure de reconnaître que Satan et le tempérament corrompu dont Satan imprègne l’homme sont méchants ? Dans ton cœur, as-tu parfois cette prise de conscience : « quand Satan parle, il le fait pour attaquer et soumettre à la tentation ; les paroles de Satan sont absurdes, risibles, enfantines et répugnantes ; cependant, jamais Dieu ne parlerait ou n’œuvrerait de cette façon et, de fait, Il ne l’a jamais fait. » Bien sûr, dans cette situation, les gens sont seulement capables de ressentir cela légèrement et restent incapables de comprendre la sainteté de Dieu, pas vrai ? Avec votre stature actuelle, vous sentez simplement ceci : « Tout ce que Dieu dit est la vérité, est bénéfique pour nous et nous devons l’accepter. » Que vous soyez en mesure d’accepter cela ou non, vous dites sans exception que la parole de Dieu est la vérité et que Dieu est la vérité, mais vous ne savez pas que la vérité en elle-même est sainte et que Dieu est saint.

Alors, quelle a été la réponse de Jésus à ces paroles de Satan ? « Jésus lui dit : Il est aussi écrit : Tu ne tenteras point le Seigneur, ton Dieu. » Y a-t-il de la vérité dans ces paroles que Jésus a dites ? (Oui.) Il y a de la vérité en elles. En surface, ces paroles sont un commandement à suivre, une phrase très simple, mais cependant, aussi bien l’homme que Satan ont souvent offensé ces paroles. Alors, le Seigneur Jésus a dit à Satan : « Tu ne tenteras point le Seigneur, ton Dieu », car c’est ce que Satan faisait souvent, se donnant beaucoup de mal en le faisant. On pourrait dire que Satan le faisait effrontément et sans vergogne. C’est dans la nature essentielle de Satan de ne pas craindre Dieu ni d’avoir de la vénération pour Dieu dans son cœur. Même lorsque Satan se tenait à côté de Dieu et pouvait Le voir, il ne pouvait pas s’empêcher de tenter Dieu. Par conséquent, le Seigneur Jésus a dit à Satan : « Tu ne tenteras point le Seigneur, ton Dieu. » Ce sont des paroles que Dieu a souvent dites à Satan. Alors, est-il approprié d’appliquer cette phrase au temps présent ? (Oui, car nous aussi, nous tentons Dieu souvent.) Pourquoi les gens tentent-ils souvent Dieu ? Est-ce parce que les gens sont imbus d’un tempérament satanique corrompu ? (Oui.) Alors, les paroles de Satan ci-dessus, sont-elles quelque chose que les hommes disent souvent ? Et dans quelles situations les gens disent-ils ces paroles ? On pourrait dire que les hommes disent des choses comme cela indépendamment du temps et du lieu. Cela prouve que le tempérament des hommes n’est pas différent du tempérament corrompu de Satan. Le Seigneur Jésus a dit quelques paroles simples, des paroles qui représentent la vérité, des paroles dont les hommes ont besoin. Cependant, dans cette situation, le Seigneur Jésus parlait-Il de sorte à Se disputer avec Satan ? Y a-t-il quelque chose de conflictuel dans ce qu’Il a dit à Satan ? (Non.) Comment le Seigneur Jésus considérait-Il la tentation de Satan dans Son cœur ? Se sentait-Il écœuré et répugné ? (Oui.) Le Seigneur Jésus Se sentait répugné et écœuré, et pourtant, Il ne S’est pas disputé avec Satan, et encore moins a-t-Il parlé de grands principes. Pourquoi ? (Parce que Satan est toujours comme cela ; il ne pourra jamais changer.) Pourrait-on dire que Satan est fermé à toute raison ? (Oui.) Satan peut-il reconnaître que Dieu est la vérité ? Satan ne reconnaîtra jamais que Dieu est la vérité et n’admettra jamais que Dieu est la vérité ; c’est sa nature. Il y a encore un autre aspect de la nature de Satan qui est répugnant. Qu’est-ce que c’est ? En s’efforçant de tenter le Seigneur Jésus, Satan pensait que, même s’il n’y parvenait pas, il essaierait néanmoins. Même s’il allait être puni, il a choisi d’essayer quand même. Même s’il n’allait obtenir aucun avantage en faisant cela, il essaierait néanmoins, persistant dans l’effort et résistant à Dieu jusqu’à la fin. Quel est ce genre de nature ? N’est-il pas mauvais ? Si un homme s’énerve et écume de rage quand Dieu est mentionné, a-t-il vu Dieu ? Sait-il qui est Dieu ? Il ne sait pas qui est Dieu, ne croit pas en Lui et Dieu ne lui a pas parlé. Dieu ne l’a jamais dérangé, alors pourquoi serait-il en colère ? Pourrions-nous dire que cette personne est mauvaise ? Aucune des tendances du monde – manger, boire, rechercher du plaisir et courir après les vedettes – ne dérangerait un homme comme cela. Cependant, à la moindre mention du mot « Dieu », il écume de rage. N’est-ce pas là avoir une nature mauvaise ? C’est une preuve suffisante qu’il s’agit de la nature mauvaise de l’homme. Maintenant, en parlant pour vous-mêmes, y a-t-il des moments où, quand la vérité est mentionnée, quand les épreuves de Dieu pour l’humanité ou les paroles de jugement de Dieu contre l’homme sont mentionnées, vous ressentez une aversion, vous vous sentez répugnés et vous ne voulez pas entendre parler de choses pareilles ? Votre cœur peut penser : « Tous ne disent-ils pas que Dieu est la vérité ? Certaines de ces paroles ne sont pas la vérité ! Ce ne sont clairement que des paroles d’admonestation de Dieu envers l’homme ! » Certains pourraient même ressentir une forte aversion dans leur cœur et se dire : « On parle de cela tous les jours, Ses épreuves, Son jugement, quand cela se terminera-t-il ? Quand recevrons-nous la bonne destination ? » On ne sait pas d’où vient cette colère déraisonnable. Quel est ce genre de nature ? (Une nature mauvaise.) Elle est dirigée et guidée par la nature mauvaise de Satan. Du point de vue de Dieu, en ce qui concerne la nature mauvaise de Satan et le tempérament corrompu de l’homme, Il ne Se dispute jamais avec les hommes, ne leur tient jamais rigueur et Il ne fait jamais d’histoires quand les hommes agissent par bêtise. Vous ne verrez jamais Dieu partager des perspectives similaires aux êtres humains concernant les choses et, de plus, vous ne Le verrez pas utiliser les points de vue, la connaissance, la science, la philosophie ou l’imagination de l’humanité pour gérer les affaires. Au contraire, tout ce que Dieu fait et tout ce qu’Il révèle sont liés à la vérité. Autrement dit, chaque parole qu’Il a dite et chaque action qu’il a entreprise sont liées à la vérité. Cette vérité n’est pas le produit de quelque fantaisie sans fondement ; cette vérité et ces paroles sont exprimées par Dieu en vertu de Son essence et de Sa vie. Parce que ces paroles et l’essence de tout ce que Dieu a fait sont la vérité, nous pouvons dire que l’essence de Dieu est sainte. En d’autres termes, tout ce que Dieu dit et fait procure de la vitalité et de la lumière aux hommes, permet aux hommes de voir des choses positives et la réalité de ces choses positives et indique la voie à l’humanité, de sorte qu’elle puisse marcher sur le droit chemin. Ces choses sont toutes déterminées par l’essence de Dieu et par l’essence de Sa sainteté. Vous le voyez à présent, n’est-ce pas ? Maintenant, nous allons poursuivre avec la lecture d’un autre passage des Écritures.

Matthieu 4:8-11 : « Le diable le transporta encore sur une montagne très élevée, lui montra tous les royaumes du monde et leur gloire, et lui dit : Je te donnerai toutes ces choses, si tu te prosternes et m’adores. Jésus lui dit : Retire-toi, Satan ! Car il est écrit : Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras, lui seul. Alors le diable le laissa. Et voici, des anges vinrent auprès de Jésus, et le servaient. »

Le diable Satan, ses deux stratagèmes précédents ayant échoué, en a essayé encore un autre : il a montré tous les royaumes du monde et leur gloire au Seigneur Jésus et Lui a demandé de l’adorer. Que comprends-tu des véritables caractéristiques du diable à partir de cette situation ? Le diable Satan n’est-il pas absolument sans vergogne ? (Si.) En quoi est-il sans vergogne ? Toutes choses ont été créées par Dieu, et pourtant Satan a mis à l’envers et a montré toutes choses à Dieu en disant : « Regarde la richesse et la gloire de tous ces royaumes. Si Tu m’adores, je Te les donnerai tous. » N’est-ce pas une totale inversion des rôles ? Satan n’est-il pas sans vergogne ? Dieu a créé toutes choses, mais a-t-Il créé toutes choses pour Son propre plaisir ? Dieu a tout donné à l’humanité, mais Satan voulait s’emparer de tout et, s’étant emparé de tout, il a dit à Dieu : « Adore-moi ! Adore-moi et je Te donnerai tout cela. » C’est le visage hideux de Satan ; il est absolument sans vergogne ! Satan ne connaît même pas le sens du mot « honte ». C’est simplement un autre exemple de sa malveillance. Il ne sait même pas ce qu’est la honte. Satan sait clairement que Dieu a créé toutes choses et qu’Il gère et exerce Sa domination sur toutes choses. Toutes choses appartiennent non pas à l’homme, et encore moins à Satan, mais à Dieu. Pourtant, le diable Satan dit impudemment qu’il donnerait toutes choses à Dieu. N’est-ce pas là un exemple supplémentaire de Satan qui, une fois de plus, fait quelque chose d’absurde et d’impudent ? À cause de cela, Dieu hait Satan encore plus, n’est-ce pas ? Pourtant, peu importe ce que Satan a essayé, le Seigneur Jésus a-t-Il été dupé ? Qu’est-ce que le Seigneur Jésus a dit ? (« Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul. ») Ces paroles ont-elles un sens concret ? (Oui.) Quelle sorte de sens concret ? Nous voyons la malveillance et l’impudeur de Satan dans son discours. Donc, si l’homme adorait Satan, quel serait le résultat ? Obtiendrait-il la richesse et la gloire de tous les royaumes ? (Non.) Qu’obtiendrait-il ? L’humanité deviendrait-elle aussi impudente et risible que Satan ? (Oui.) Les hommes ne seraient alors pas différents de Satan. Par conséquent, le Seigneur Jésus a dit ces paroles qui sont importantes pour chaque être humain : « Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul ». Cela veut dire que si tu en servais un autre que le Seigneur, que Dieu Lui-même, si tu adorais le diable Satan, alors tu te vautrerais dans la même crasse que Satan. Tu partagerais alors l’impudeur de Satan et sa malveillance et, tout comme Satan, tu tenterais Dieu et attaquerais Dieu. Alors quelle serait ta fin ? Tu serais détesté par Dieu, frappé par Dieu, détruit par Dieu. Après que Satan a tenté le Seigneur Jésus sans succès plusieurs fois, a-t-il essayé de nouveau ? Satan n’a pas essayé de nouveau, puis il est parti. Qu’est-ce que cela prouve ? Cela prouve que la nature mauvaise de Satan, sa malice, son absurdité et sa grossièreté ne valent même pas une mention devant Dieu. Le Seigneur Jésus a vaincu Satan en trois phrases seulement, après quoi Satan a détalé la queue entre les jambes, trop honteux pour montrer son visage et il n’a jamais tenté le Seigneur Jésus de nouveau. Puisque le Seigneur Jésus avait vaincu cette tentation de Satan, Il pouvait désormais continuer l’œuvre qu’Il avait à faire et les tâches qui se trouvaient devant Lui. Est-ce que tout ce que le Seigneur Jésus a dit et fait dans cette situation aurait un sens concret pour tous les hommes si c’était appliqué de nos jours ? (Oui.) Quelle sorte de sens concret ? Est-il facile de vaincre Satan ? Les hommes doivent-ils avoir une compréhension claire de la nature mauvaise de Satan ? Les hommes doivent-ils avoir une compréhension précise des tentations de Satan ? (Oui.) Quand tu fais l’expérience des tentations de Satan dans ta propre vie, si tu étais en mesure de découvrir la nature mauvaise de Satan, serais-tu capable de le vaincre ? Si tu connaissais l’absurdité et la grossièreté de Satan, resterais-tu du côté de Satan et attaquerais-tu Dieu ? Si tu comprenais comment la malice et l’impudeur de Satan sont révélées en toi – si tu reconnaissais clairement et connaissais ces choses – attaquerais-tu et tenterais-tu encore Dieu de cette façon ? (Non, nous ne le ferions pas.) Que ferais-tu ? (Nous nous rebellerions contre Satan et nous l’abandonnerions.) Est-ce une chose facile à faire ? Ce n’est pas facile. Pour faire cela, les hommes doivent prier fréquemment, ils doivent souvent se placer devant Dieu et s’examiner. Enfin, ils doivent laisser venir sur eux la discipline de Dieu, Son jugement et Son châtiment. Ce n’est que de cette manière que les hommes se sortiront progressivement de la tromperie et du contrôle de Satan.

À présent, en regardant toutes ces paroles prononcées par Satan, nous allons résumer ce qui compose l’essence de Satan. Premièrement, on dit que l’essence de Satan est généralement considérée comme mauvaise, contrairement à la sainteté de Dieu. Pourquoi dis-Je que l’essence de Satan est mauvaise ? Pour répondre à cette question, il faut examiner les conséquences de ce que Satan fait aux hommes. Satan corrompt et contrôle l’homme et l’homme agit sous l’effet du tempérament corrompu de Satan et habite dans un monde d’hommes corrompus par Satan. Les hommes sont involontairement possédés et assimilés par Satan ; l’homme a donc le tempérament corrompu de Satan, qui est la nature de Satan. À partir de tout ce que Satan a dit et fait, avez-vous vu son arrogance ? Avez-vous vu sa ruse et sa malice ? Comment l’arrogance de Satan est-elle principalement affichée ? Est-ce que Satan nourrit toujours le désir d’occuper la position de Dieu ? Satan veut toujours détruire l’œuvre de Dieu et la position de Dieu et l’occuper lui-même afin que les gens suivent, soutiennent et adorent Satan ; c’est la nature arrogante de Satan. Quand Satan corrompt les hommes, leur dit-il directement ce qu’ils devraient faire ? Lorsque Satan tente Dieu, se présente-t-il en disant : « Je Te tente, je vais T’attaquer » ? Il ne fait absolument pas cela. Alors, quelle méthode Satan utilise-t-il ? Il séduit, tente, attaque et tend des pièges, et cite même les Écritures. Satan parle et agit de diverses manières pour atteindre ses objectifs sinistres et réaliser ses intentions. Après que Satan a fait cela, que peut-on voir d’après ce qui se manifeste dans l’homme ? Les hommes ne deviennent-ils pas également arrogants ? L’homme a souffert de la corruption de Satan pendant des milliers d’années et donc l’homme est devenu arrogant, sournois, malicieux et déraisonnable. Toutes ces choses sont provoquées par la nature de Satan. Puisque la nature de Satan est mauvaise, il a donné à l’homme cette nature mauvaise et a apporté à l’homme ce mauvais tempérament corrompu. Par conséquent, l’homme vit sous l’influence du tempérament satanique corrompu et, comme Satan, résiste à Dieu, attaque Dieu et Le tente, au point que l’homme ne peut adorer Dieu et n’a pas un cœur qui Le vénère.

En ce qui concerne la sainteté de Dieu, même si c’est peut-être un thème familier, il s’agit d’un thème qui, quand il est abordé, pourrait devenir un peu abstrait pour certains et un peu profond et hors de portée. Mais il n’y a pas besoin d’être inquiets. Je vous aiderai à comprendre ce qu’est la sainteté de Dieu. Pour comprendre à quel genre de personne on a affaire, il suffit de regarder ce qu’elle fait et les résultats de ses actions, et ainsi tu pourras voir l’essence de cette personne. Peut-on le dire de cette manière ? (Oui.) Alors, échangeons premièrement sur la sainteté de Dieu selon cette perspective. On peut dire que l’essence de Satan est mauvaise et donc les actions de Satan envers les hommes ont sans cesse visé à les corrompre. Satan est mauvais, alors les hommes qu’il a corrompus sont certainement mauvais, est-ce correct ? Quelqu’un dirait-il la phrase suivante ? « Satan est mauvais, mais peut-être que celui qu’il a corrompu est saint. » Ce serait une blague, n’est-ce pas ? Une telle chose est-elle possible ? (Non.) Satan est mauvais et, contenu à l’intérieur de sa méchanceté, il y a un côté à la fois essentiel et pratique. Ce n’est pas simplement un discours vide. Nous ne cherchons pas à calomnier Satan ; nous ne faisons qu’échanger sur la vérité et la réalité. Échanger sur la réalité de ce thème pourrait blesser certaines personnes ou une sous-catégorie de personnes, mais il n’y a aucune intention malveillante ; vous vous sentirez peut-être un peu mal à l’aise en entendant cela aujourd’hui, mais, un de ces jours, bientôt, quand vous serez en mesure de le reconnaître, vous vous mépriserez et vous sentirez que ce dont Je parle aujourd’hui vous est très utile et très précieux. L’essence de Satan est mauvaise, alors pourrions-nous dire que les résultats des actions de Satan sont inévitablement mauvais, ou, à tout le moins, liés à sa malveillance ? (Oui.) Alors, comment Satan corrompt-il l’homme ? À propos du mal que Satan fait dans le monde et au sein de l’humanité, quels aspects spécifiques sont visibles et perceptibles pour les hommes ? Avez-vous déjà pensé à cela auparavant ? Vous n’y avez peut-être pas beaucoup réfléchi, alors laissez-Moi soulever plusieurs points principaux. Tout le monde connaît la théorie de l’évolution que Satan propose, n’est-ce pas ? N’est-elle pas un domaine de connaissance étudié par l’homme ? (Si.) Donc, Satan utilise d’abord la connaissance pour corrompre l’homme et utilise ses propres méthodes sataniques pour lui inculquer des connaissances. Ensuite, il utilise la science pour corrompre l’homme en éveillant son intérêt pour la connaissance, la science, les sujets mystérieux ou les sujets que les hommes désirent explorer. Ensuite, Satan utilise la culture traditionnelle et la superstition pour corrompre l’homme et, après cela, les tendances sociales. Les gens rencontrent toutes ces choses dans leur vie quotidienne et elles existent toutes très à proximité des gens ; ils sont reliés aux choses qu’ils voient, qu’ils entendent, qu’ils touchent et qu’ils expérimentent. On pourrait dire que chaque être humain vit entouré de ces choses, incapable de leur échapper ou de s’en libérer même s’il le voulait. Devant ces choses, l’humanité est impuissante et tout ce que l’homme peut faire, c’est d’être influencé, infecté, contrôlé et lié par elles ; l’homme est impuissant à s’en libérer.

1. Comment Satan utilise la connaissance pour corrompre l’homme

Premièrement, nous allons parler de la connaissance. La connaissance n’est-elle pas quelque chose que tout le monde considère comme une chose positive ? À tout le moins, les gens pensent que le mot « connaissance » a une connotation positive plutôt que négative. Alors, pourquoi disons-nous ici que Satan utilise la connaissance pour corrompre l’homme ? La théorie de l’évolution n’est-elle pas un aspect de la connaissance ? Les lois scientifiques de Newton ne font-elles pas partie de la connaissance ? L’attraction gravitationnelle de la terre fait aussi partie de la connaissance, n’est-ce pas ? (Oui.) Alors, pourquoi la connaissance est-elle rangée avec ce que Satan utilise pour corrompre l’humanité ? Que pensez-vous de cela ? La connaissance contient-elle seulement une once de vérité ? (Non.) Alors, quelle est l’essence de la connaissance ? Sur quoi se fonde l’apprentissage de toute la connaissance que l’homme acquiert ? Est-il fondé sur la théorie de l’évolution ? La connaissance que l’homme a acquise par l’exploration et l’accumulation n’est-elle pas fondée sur l’athéisme ? Est-ce qu’une partie de cette connaissance est reliée à Dieu ? Est-elle reliée à l’adoration de Dieu ? Est-elle reliée à la vérité ? (Non.) Alors, comment Satan utilise-t-il la connaissance pour corrompre l’homme ? Je viens de dire que cette connaissance n’est aucunement liée à l’adoration de Dieu ou à la vérité. Certains hommes la considèrent ainsi : « La connaissance n’a peut-être rien à voir avec la vérité, mais elle ne corrompt quand même pas les hommes. » Qu’en pensez-vous ? La connaissance t’a-t-elle enseigné que le bonheur d’une personne doit être créé de ses propres mains ? La connaissance t’a-t-elle enseigné que le sort de l’homme était dans ses propres mains ? (Oui.) Qu’est-ce que ce genre de discours ? (C’est un non-sens.) Absolument ! C’est un non-sens ! La connaissance est un sujet compliqué à aborder. Tu peux dire simplement qu’un champ de connaissance n’est rien de plus que de la connaissance. Le fondement de l’apprentissage de ce champ de connaissance est le fait de ne pas adorer Dieu et de ne pas comprendre que Dieu a créé toutes choses. Quand les hommes étudient ce type de connaissance, ils ne voient pas que Dieu est souverain de toutes choses ; ils ne voient pas que Dieu est responsable de toutes choses et de leur gestion. Au lieu de cela, tout ce qu’ils font, c’est de rechercher et d’explorer ce domaine de la connaissance et de rechercher des réponses qui reposent sur la connaissance. Toutefois, il n’est pas vrai que, si les hommes ne croient pas en Dieu et, au lieu de cela, ne poursuivent que la recherche, ils ne trouveront jamais les vraies réponses. Tout ce que cette connaissance peut te donner, c’est un moyen de subsistance, un emploi, un revenu afin que tu ne sois pas affamé, mais elle ne te fera jamais adorer Dieu et elle ne te gardera jamais loin du mal. Plus tu étudies la connaissance, plus tu auras le désir de te rebeller contre Dieu, de faire de Dieu l’objet de tes études, de tenter Dieu et de résister à Dieu. Alors, maintenant, que voyons-nous de ce que la connaissance enseigne aux hommes ? Tout est de la philosophie de Satan. Est-ce que les philosophies et les règles de survie répandues par Satan parmi les hommes corrompus ont un lien avec la vérité ? Elles n’ont rien à voir avec la vérité et, en fait, sont l’opposé de la vérité. Les hommes disent souvent : « La vie est mouvement » ou « L’homme est de fer, le riz est d’acier, s’il saute un repas, l’homme se sent affamé » : qu’est-ce ces dictons ? Ce sont des mensonges, et les entendre suscite un sentiment de dégoût. Dans la soi-disant connaissance de l’homme, Satan a imprégné pas mal de sa philosophie de vie et de sa pensée. Et en faisant cela, Satan permet à l’homme d’adopter sa pensée, sa philosophie et ses points de vue afin que l’homme puisse nier l’existence de Dieu, nier la domination de Dieu sur toutes choses et sur le sort de l’homme. Donc, alors que les études de l’homme progressent et qu’il acquiert davantage de connaissances, il sent l’existence de Dieu devenir vague et il pourrait même ne plus avoir l’impression que Dieu existe. Comme Satan a ajouté des points de vue, des notions et des pensées dans l’esprit de l’homme, l’homme n’est-il pas corrompu pendant ce processus ? (Si.) Sur quoi l’homme fonde-t-il sa vie maintenant ? Vit-il vraiment sur la base de cette connaissance ? Non. L’homme fonde sa vie sur les pensées, les points de vue et les philosophies de Satan qui sont cachés dans cette connaissance. C’est là que la partie essentielle de la corruption de l’homme par Satan se produit ; c’est à la fois le but de Satan et sa méthode pour corrompre l’homme.

Nous allons commencer par traiter l’aspect de la connaissance le plus superficiel. La grammaire et les mots des langues sont-ils capables de corrompre les hommes ? Les mots peuvent-ils corrompre les hommes ? (Non.) Les mots ne corrompent pas les hommes ; ils sont un outil que les hommes utilisent pour parler et ils sont aussi un outil avec lequel les hommes communiquent avec Dieu, sans compter qu’à présent, Dieu communique avec les hommes par la langue et les mots. Ce sont des outils et ils sont une nécessité. Un et un font deux, et deux fois deux égale quatre : n’est-ce pas une connaissance ? Mais cela peut-il te corrompre ? Ce savoir est courant – il est fixé – et il ne peut pas corrompre les hommes. Alors, quel genre de connaissance corrompt vraiment les hommes ? La connaissance corruptrice, c’est la connaissance qui est mélangée avec les points de vue et les pensées de Satan. Satan cherche à inculquer ces points de vue et ces pensées à l’humanité par le truchement de la connaissance. Par exemple, dans un article, il n’y a rien de mal en soi dans les mots écrits. Le problème, ce sont les points de vue et l’intention de l’auteur quand il a écrit l’article, ainsi que le contenu de ses pensées. Ce sont des choses de l’esprit, et elles peuvent corrompre les hommes. Par exemple, si tu étais en train de regarder une émission à la télévision, quel genre de choses en elle pourrait changer le point de vue des gens ? Ce que les acteurs disent, les mots eux-mêmes, cela pourrait-il corrompre les hommes ? (Non.) Quelle sorte de choses corromprait les hommes ? Ce serait les pensées et le contenu fondamentaux de l’émission, ce qui représenterait les points de vue du réalisateur. Les informations transmises par ces points de vue pourraient influencer le cœur et l’esprit des hommes. N’en est-il pas ainsi ? Maintenant, vous savez à quoi Je fais référence quand Je dis que Satan utilise la connaissance pour corrompre les hommes. Tu ne te méprendras pas, n’est-ce pas ? Donc, la prochaine fois que tu liras un roman ou un article, pourras-tu évaluer si, oui ou non, les pensées exprimées dans les mots écrits corrompent l’humanité ou contribuent à l’humanité ? (Oui, dans une certaine mesure.) Cela doit être étudié et expérimenté lentement et ce n’est pas quelque chose de facile à comprendre immédiatement. Par exemple, lors de la recherche ou de l’étude d’un domaine de connaissance, certains aspects positifs de cette connaissance peuvent t’aider à comprendre une connaissance générale à propos de ce domaine tout en te permettant de savoir ce que les hommes devraient éviter. Par exemple, prenons « l’électricité ». C’est un champ de connaissance, n’est-ce pas ? Ne serais-tu ignorant si tu ne savais pas que les hommes peuvent recevoir des décharges électriques et que ça fait mal ? Mais une fois que tu comprends ce champ de connaissance, tu fais attention quand tu touches un appareil électrique et tu sais comment utiliser l’électricité. Ces deux choses sont positives. Notre discussion sur la façon dont la connaissance corrompt les hommes est-elle désormais claire pour toi ? Il y a de nombreux types de connaissances qui sont étudiés dans le monde et vous devez prendre le temps de les différencier par vous-mêmes.

2. Comment Satan utilise la science pour corrompre l’homme

Qu’est-ce que la science ? La science ne jouit-elle pas d’un grand prestige dans l’esprit de tous et de chacun et n’est-elle pas considérée comme profonde ? Quand la science est mentionnée, les hommes ne pensent-ils pas : « C’est quelque chose qui est hors de portée des gens ordinaires ; c’est un thème que seuls les chercheurs ou les experts scientifiques peuvent aborder ; ça n’a rien à voir avec nous, les gens ordinaires. » A-t-elle un rapport avec les gens ordinaires ? (Oui.) Comment Satan utilise-t-il la science pour corrompre les hommes ? Dans notre discussion de maintenant, nous ne parlerons que des choses que les hommes rencontrent souvent dans leur propre vie et laisserons de côté les autres sujets. Le mot « gènes » est apparu. En avez-vous entendu parler ? Ce terme vous est à tous familier, n’est-ce pas ? Les gènes n’ont-ils pas été découverts par la science ? Que signifient exactement les gènes pour les hommes ? Ne causent-ils pas chez les hommes le sentiment que le corps est une chose mystérieuse ? Quand ce thème est présenté aux hommes, n’y en a-t-il pas certains, surtout les curieux, qui veulent en savoir davantage et qui demandent plus de précisions ? Ces gens curieux concentrent leur énergie sur ce sujet et, quand ils n’ont rien d’autre à faire, ils cherchent des informations dans les livres et sur internet pour avoir plus de détails à ce sujet. Qu’est-ce que la science ? Pour parler franchement, la science, ce sont les pensées et les théories des choses que l’homme est curieux de connaître, des choses qui sont inconnues et que Dieu ne lui a pas dites ; la science, ce sont les pensées et les théories des mystères que l’homme veut explorer. Quelle est l’étendue de la science ? Tu pourrais dire qu’elle est plutôt large ; l’homme creuse et étudie tout ce qui l’intéresse. La science implique de faire des recherches sur les détails et les lois de ces choses et puis de présenter des théories plausibles qui incitent tout le monde à penser : « Ces scientifiques sont vraiment formidables ! Leur savoir est tellement grand, il suffit pour comprendre ces choses ! » Les gens ont tant d’admiration pour les scientifiques, n’est-ce pas ? Les hommes qui font de la recherche en science, quel genre de points de vue ont-ils ? Ne veulent-ils pas explorer l’univers, faire de la recherche sur les choses mystérieuses dans leur centre d’intérêt ? Quel est le résultat final de cela ? Dans certaines sciences, les savants tirent leurs conclusions à partir de conjectures, et dans d’autres, ils se fient à l’expérience humaine pour tirer des conclusions. Dans d’autres domaines scientifiques encore, ils arrivent à leurs conclusions en se fondant sur des observations historiques et contextuelles. N’est-ce pas vrai ? Alors, que fait la science pour les hommes ? Ce que la science fait, c’est simplement de permettre aux hommes de voir les objets du monde physique et de satisfaire la curiosité de l’homme, mais elle ne peut permettre à l’homme de voir les lois par lesquelles Dieu domine sur toutes choses. L’homme semble trouver des réponses dans la science, mais ces réponses sont déconcertantes et n’apportent qu’une satisfaction temporaire, une satisfaction qui ne sert qu’à enfermer le cœur de l’homme dans le monde matériel. L’homme a l’impression qu’il a déjà reçu les réponses dans la science, donc, devant tout problème qui se pose, il se sert de ses points de vue scientifiques comme fondement pour démontrer et accepter le problème en question. La science en vient à posséder et à séduire le cœur de l’homme au point que l’esprit de l’homme n’est plus enclin à connaître Dieu, à adorer Dieu, à croire que toutes choses viennent de Dieu et que l’homme devrait se tourner vers Lui pour obtenir des réponses. N’en est-il pas ainsi ? Plus une personne croit en la science, plus elle devient absurde, croyant que tout a une solution scientifique, que la recherche peut résoudre n’importe quoi. Elle ne cherche pas Dieu et elle ne croit pas qu’Il existe ; même des gens qui ont suivi Dieu pendant de nombreuses années vont faire des recherches sur les bactéries, sur un coup de tête, ou chercher des informations pour obtenir la réponse à une question. De telles personnes ne regardent pas les problèmes du point de vue de la vérité et, dans la plupart des cas, veulent se fier à des points de vue, à des connaissances scientifiques ou à des solutions scientifiques pour résoudre des problèmes ; elles ne comptent pas sur Dieu et ne cherchent pas Dieu. Est-ce que des gens comme cela ont Dieu dans leur cœur ? (Non.) Il y a même des hommes qui veulent faire des recherches sur Dieu de la même manière qu’ils étudient la science. Par exemple, de nombreux experts religieux sont allés sur la montagne où l’arche s’est arrêtée et ont ainsi prouvé l’existence de l’arche. Mais, à la vue de l’arche, ils n’ont pas vu l’existence de Dieu. Ils n’ont cru qu’aux légendes et à l’histoire ; c’est le résultat de leur recherche scientifique et de leur étude du monde matériel. Si tu étudies des choses matérielles, que ce soit la microbiologie, l’astronomie ou la géographie, tu n’obtiendras jamais un résultat qui détermine l’existence de Dieu ou Sa souveraineté sur toutes choses. Alors, que fait la science pour l’homme ? N’éloigne-t-elle pas l’homme de Dieu ? N’incite-t-elle pas l’homme à faire de Dieu un objet d’étude ? Ne rend-elle pas les hommes plus sceptiques quant à l’existence de Dieu ? (Si.) Alors, comment Satan veut-il utiliser la science pour corrompre l’homme ? Satan ne veut-il pas utiliser des conclusions scientifiques pour tromper et engourdir les hommes et utiliser des réponses ambiguës pour retenir le cœur des hommes afin qu’ils ne cherchent pas Dieu ou ne croient pas en l’existence de Dieu ? (Si.) Donc, voilà pourquoi Je dis que la science est l’un des moyens par lesquels Satan corrompt les hommes.

3. Comment Satan utilise la culture traditionnelle pour corrompre l’homme

Y a-t-il ou non beaucoup de choses qui soient considérées comme faisant partie de la culture traditionnelle ? (Il y en a beaucoup.) Que désigne cette « culture traditionnelle » ? Certains disent qu’elle est transmise par les ancêtres : c’en est un aspect. Depuis le début, modes de vie, coutumes, dictons et règles se sont transmis au sein des familles, des groupes ethniques et même de toute la race humaine, et ils se sont instillés dans les pensées des hommes. Les hommes les considèrent comme une part indispensable de leur vie et comme des règles, les observant comme si elles étaient la vie même. En effet, ils ne veulent jamais changer ou abandonner ces choses parce qu’elles ont été transmises par leurs ancêtres. Il y a d’autres aspects de la culture traditionnelle qui sont ancrés jusque dans la moelle des hommes, comme ce qui a été transmis par Confucius et Mencius, et comme les choses enseignées aux hommes par le taoïsme chinois et le confucianisme. Cela n’est-il pas vrai ? Quelles sont les choses qui sont incluses dans la culture traditionnelle ? Inclut-elle les jours fériés que les hommes célèbrent ? Par exemple, il y a la Fête du printemps, la Fête des lanternes, la Fête de Qing Ming, la Fête des bateaux-dragons, ainsi que la Fête des fantômes et la Fête de la mi-automne. Certaines familles font même la fête lorsque les personnes âgées atteignent un certain âge, lorsque les enfants atteignent un mois ou quand ils sont âgés de cent jours. Et ainsi de suite. Ce sont toutes des fêtes traditionnelles. N’y a-t-il pas de la culture traditionnelle dans ces jours fériés ? Quel est le cœur de la culture traditionnelle ? A-t-elle quelque chose à voir avec l’adoration de Dieu ? A-t-elle quelque chose à voir avec le fait de dire aux hommes de pratiquer la vérité ? Y a-t-il des jours fériés pour que les hommes offrent des sacrifices à Dieu, aillent à l’autel de Dieu et reçoivent Ses enseignements ? Y a-t-il des jours fériés pour cela ? (Non.) Que font les hommes pendant tous ces jours fériés ? Dans les temps modernes, ils sont considérés comme des occasions pour manger, boire et s’amuser. Quelle est la source à l’origine de la culture traditionnelle ? De qui vient la culture traditionnelle ? (De Satan.) Elle vient de Satan. Dans les coulisses de ces fêtes traditionnelles, Satan instille certaines choses dans l’homme. Quelles sont ces choses ? Veiller à ce que les hommes se souviennent de leurs ancêtres est-il l’une d’entre elles ? Par exemple, pendant la Fête de Qing Ming, les gens nettoient les tombes et offrent des sacrifices à leurs ancêtres pour ne pas oublier leurs ancêtres. Aussi, Satan veille à ce que les hommes se souviennent d’être patriotiques. La Fête des bateaux-dragons en est un exemple. Qu’en est-il de la Fête de la mi-automne ? (Des réunions de famille.) Dans quel context ont lieu les réunions de famille ? Quelle en est la raison ? Il s’agit de communiquer et de créer des liens émotionnels. Bien sûr, que ce soit pour célébrer la veille du Nouvel An lunaire ou la Fête des lanternes, il y a de nombreuses façons de décrire les raisons qui sont derrière ces festivités. Quelle que soit la manière dont on décrit ces raisons, chacune est le moyen pour Satan d’instiller sa philosophie et sa pensée dans les hommes afin qu’ils s’éloignent de Dieu et ne sachent pas que Dieu existe, qu’ils offrent des sacrifices soit à leurs ancêtres, soit à Satan, mangent, boivent et s’amusent pour satisfaire les désirs de la chair. Pendant que chacun de ces jours fériés est célébré, les pensées et les points de vue de Satan sont plantés profondément dans l’esprit des hommes sans qu’ils le sachent. Quand les gens atteignent la quarantaine, la cinquantaine, ou même des âges plus avancés, ces pensées et ces points de vue de Satan sont déjà profondément ancrés dans leur cœur. De plus, les gens font tout leur possible pour transmettre ces idées à la génération suivante sans discrimination ni réserve, qu’elles soient bonnes ou mauvaises. N’en est-il pas ainsi ? (Si.) Comment la culture traditionnelle et ces jours fériés corrompent-ils les hommes ? Le sais-tu ? (Les hommes deviennent contraints et liés par les règles de ces traditions de sorte qu’ils n’ont plus de temps ou d’énergie pour chercher Dieu.) C’est un aspect. Par exemple, tous les gens célèbrent le Nouvel An lunaire. Ne te sentirais-tu pas triste si tu ne le célébrais pas ? Y a-t-il des superstitions auxquelles tu t’accroches dans ton cœur ? Te dirais-tu : « Je n’ai pas célébré le Nouvel An, et puisque le jour du Nouvel An lunaire a été une mauvaise journée, tout le reste de l’année ne sera-t-il pas mauvais aussi ? » Ne te sentirais-tu pas mal à l’aise et un peu craintif ? Il y a même des gens qui n’ont pas offert de sacrifices à leurs ancêtres pendant des années et qui, tout à coup, font un rêve où une personne décédée leur demande de l’argent. Que penseront-ils ? « Quelle tristesse que cette personne qui est partie ait besoin d’argent à dépenser ! Je vais brûler quelques billets pour elle. Si je ne le faisais pas, ce ne serait pas bien, voilà tout. Cela pourrait nous causer des ennuis à nous, les vivants : qui peut dire quel malheur frappera ? » Ils auront toujours ce petit nuage de peur et d’inquiétude dans leurs cœurs. Qui leur donne cette inquiétude ? (Satan.) Satan est la source de cette inquiétude. N’est-ce pas l’un des moyens par lesquels Satan corrompt l’homme ? Il utilise différents moyens et prétextes pour te contrôler, te menacer et te ligoter pour que tu tombes dans un état d’hébétude, te rendes et te soumettes. Voilà comment Satan corrompt l’homme. Souvent, quand les hommes sont faibles ou quand ils ne sont pas pleinement conscients de la situation, ils peuvent faire quelque chose par inadvertance d’une manière distraite, c’est-à-dire qu’ils tombent par mégarde sous l’emprise de Satan et peuvent agir sans le vouloir, faire des choses sans savoir ce qu’ils font. C’est de cette manière que Satan corrompt l’homme. Il y a même pas mal de gens maintenant qui sont réticents à se détacher d’une culture traditionnelle profondément enracinée et qui ne peuvent tout simplement pas l’abandonner. C’est surtout quand ils sont faibles et passifs qu’ils désirent célébrer ce genre de jours fériés et qu’ils souhaitent rencontrer Satan et satisfaire Satan de nouveau pour apporter du réconfort à leur cœur. Dans quel contexte s’inscrit cette culture traditionnelle ? Est-ce que la main noire de Satan tire les ficelles dans les coulisses ? Est-ce que la nature mauvaise de Satan manipule et contrôle ? Satan contrôle-t-il toutes ces choses ? (Oui.) Quand les hommes vivent dans une culture traditionnelle et célèbrent ces sortes de fêtes traditionnelles, pourrions-nous dire que c’est un environnement où ils sont trompés et corrompus par Satan et, qui plus est, où ils sont heureux d’être trompés et corrompus par Satan ? (Oui.) C’est quelque chose que vous reconnaissez tous, quelque chose que vous savez.

4. Comment Satan utilise la superstition pour corrompre l’homme

Le mot « superstition » vous est familier, n’est-ce pas ? Il y a quelques liens entre la superstition et la culture traditionnelle, mais nous ne parlerons pas de cela aujourd’hui. Je vais plutôt discuter des formes de superstition les plus couramment rencontrées : s’adonner à la divination, dire la bonne aventure, brûler de l’encens et adorer Bouddha. Certaines gens pratiquent la divination, d’autres adorent Bouddha et brûlent de l’encens, tandis que d’autres font lire leur bonne aventure ou demandent à quelqu’un de lire leurs traits faciaux et de leur dire leur bonne aventure de cette façon. Combien d’entre vous ont fait lire leur bonne aventure ou leur visage ? C’est quelque chose qui intéresse la plupart des gens, n’est-ce pas ? (Oui.) Pourquoi ? Quel genre d’avantage les gens gagnent-ils de la lecture de la bonne aventure et de la divination ? Quel genre de satisfaction en tirent-ils ? (La curiosité.) Seulement la curiosité ? Ce n’est pas forcément que cela, d’après Moi. Quel est le but de la divination et de lecture de la bonne aventure ? Pourquoi est-ce pratiqué ? N’est-ce pas pour voir l’avenir ? Certains hommes font lire leur visage pour prédire l’avenir, d’autres le font pour voir si, oui ou non, ils auront de la chance. Certains le font pour voir ce que sera leur mariage et d’autres encore le font pour voir quelle fortune les attend durant l’année qui vient. Certains font lire leur visage pour voir quelles seront leurs perspectives et celles de leurs fils ou de leurs filles, et certains hommes d’affaires le font pour voir combien d’argent ils vont gagner, recherchant les conseils de la personne qui lit leur visage quant aux actions à entreprendre. Alors, est-ce seulement pour satisfaire la curiosité ? Quand les gens font lire leur visage ou font ce genre de choses, c’est pour leur avantage personnel à l’avenir ; ils croient que tout cela est étroitement lié à leur propre sort. Y a-t-il quelque chose d’utile en cela ? (Non.) Pourquoi n’est-ce pas utile ? N’est-ce pas une bonne chose d’en savoir un peu grâce à ces choses-là ? Ces pratiques peuvent t’aider à savoir quand un problème peut arriver, et si tu connais ces problèmes avant qu’ils ne se produisent, ne pourrais-tu pas les éviter ? Si l’on te lit ta bonne aventure, elle pourrait te montrer comment trouver le bon chemin pour sortir du labyrinthe, de sorte que tu profites d’une chance qui soit bonne pour l’année à venir et que tu fasses fortune dans les affaires. Alors, est-ce utile, oui ou non ? Le fait que ce soit utile ou non n’a aucun rapport avec nous et notre échange d’aujourd’hui n’abordera pas ce thème. Comment Satan utilise-t-il la superstition pour corrompre l’homme ? Tous les hommes veulent connaître leur sort, donc Satan profite de leur curiosité pour les séduire. Les hommes s’adonnent à la divination, à la lecture de la bonne aventure et du visage afin de savoir ce qui va leur arriver à l’avenir et quelle sorte de chemin les attend. Au final, cependant, dans quelles mains reposent le sort et les projets d’avenir qui préoccupent tant les gens ? (Dans les mains de Dieu.) Toutes ces choses sont dans les mains de Dieu. En utilisant ces méthodes, qu’est-ce que Satan veut que les gens sachent ? Satan veut utiliser la lecture du visage et de la bonne aventure pour dire aux hommes qu’il connaît leurs fortunes futures et que non seulement il connaît ces choses, mais aussi qu’il les contrôle. Satan veut profiter de cette occasion et utiliser ces méthodes pour contrôler les hommes, de sorte que les hommes aient une foi aveugle en lui et obéissent à toutes ses paroles. Par exemple, si tu faisais lire ton visage, que le diseur de bonne aventure fermait les yeux et te disait avec une clarté parfaite tout ce qui t’est arrivé au cours des quelques dernières décennies, comment te sentirais-tu à l’intérieur ? Tu te dirais aussitôt : « Il est si précis ! Je n’ai jamais raconté mon passé à qui que ce soit auparavant. Comment le connaissait-il ? J’admire vraiment ce diseur de bonne aventure ! » Pour Satan n’est-il pas très facile de connaître ton passé ? Dieu t’a conduit jusqu’à l’endroit où tu es aujourd’hui et pendant tout ce temps, Satan a également corrompu les hommes et il t’a suivi. Le passage des décennies de ta vie n’est rien pour Satan et ce n’est pas difficile pour Satan de connaître ces choses. Quand tu apprends que tout ce que dit Satan est exact, ne lui donnes-tu pas ton cœur ? Ne comptes-tu pas sur lui pour prendre le contrôle de ton avenir et de ta fortune ? En un instant, ton cœur sentira un peu de respect ou de vénération pour lui et dans le cas de certains hommes, il leur a peut-être déjà arraché l’âme à ce stade. Et tu demanderas immédiatement au diseur de bonne aventure : « Que dois-je faire maintenant ? Que dois-je éviter durant l’année qui vient ? Qu’est-ce que je ne dois pas faire ? » Et ensuite, il dira : « Tu ne dois pas aller là, tu ne dois pas faire cela, tu ne dois pas porter des vêtements d’une certaine couleur, tu devrais aller à moins d’endroits, faire certaines choses… » Ne prendras-tu pas à cœur immédiatement tout ce qu’il dit ? Tu mémoriserais ses paroles plus vite que les paroles de Dieu. Pourquoi les mémoriserais-tu si rapidement ? Parce que tu voudrais compter sur Satan pour avoir de la chance. N’est-ce pas à ce moment-là qu’il s’empare de ton cœur ? Quand ses prédictions se réalisent les unes après les autres, ne voudrais-tu pas le revoir aussitôt pour savoir ce que t’apportera l’année suivante ? (Si.) Tu feras tout ce que Satan te dit de faire et tu éviteras les choses qu’il te dit d’éviter. De cette façon, n’obéis-tu pas à tout ce qu’il dit ? Très rapidement, tu seras sous son étreinte, trompé et soumis à son contrôle. Cela se produit parce que tu crois que ce qu’il dit est la vérité et parce que tu crois qu’il connaît tes vies passées, ta vie maintenant et ce que l’avenir te réserve. C’est la méthode que Satan utilise pour contrôler les gens. Mais, en réalité, qui a le contrôle vraiment ? Dieu Lui-même a le contrôle, pas Satan. Satan ne fait qu’utiliser ses stratagèmes rusés dans ce cas pour tromper les hommes ignorants, amener les hommes qui ne voient que le monde matériel à croire en lui et à compter sur lui. Ensuite, ils tomberont sous l’emprise de Satan et obéiront à toutes ses paroles. Mais Satan relâche-t-il jamais sa prise quand les hommes veulent croire en Dieu et Le suivre ? Non. Dans cette situation, les hommes tombent-ils vraiment sous l’emprise de Satan ? (Oui.) Pourrions-nous dire que le comportement de Satan à cet égard est vraiment sans vergogne ? (Oui.) Pourquoi dirions-nous cela ? Parce que ce sont des méthodes frauduleuses et trompeuses. Satan est sans vergogne et fourvoie les hommes, les amenant à penser qu’il contrôle tout à leur sujet, qu’il contrôle même leur sort. Ainsi les hommes ignorants lui obéissent complètement. Ils sont dupés en quelques paroles seulement. Dans leur hébétude, les hommes s’inclinent devant lui. Alors, quel genre de méthodes Satan utilise-t-il ? Que dit-il pour te faire croire en lui ? Par exemple, tu pourrais ne pas avoir dit à Satan combien de personnes il y a dans ta famille, mais il pourrait quand même te dire combien il y en a, ainsi que l’âge de tes parents et de tes enfants. Même si tu avais peut-être des soupçons et des doutes sur Satan avant cela, après l’avoir entendu dire ces choses, ne sentirais-tu pas alors qu’il est un peu plus crédible ? Et puis Satan pourrait dire combien le travail a été difficile pour toi ces temps-ci, que tes superviseurs ne te donnent pas la reconnaissance que tu mérites, qu’ils travaillent toujours contre toi, et ainsi de suite. Après avoir entendu cela, tu penserais : « Exactement ! Les choses ne se sont pas très bien passées au travail. » Alors, tu croirais Satan un peu plus. Ensuite, il dirait autre chose pour te séduire, t’amenant à le croire encore plus. Peu à peu, tu ne serais plus capable de lui résister ou de rester méfiant à son égard. Satan utilise simplement quelques ruses insignifiantes, voire des petits trucs insignifiants, et sème ainsi la confusion. Alors que la confusion te gagnera, tu seras incapable de trouver tes repères, tu ne sauras pas quoi faire et tu commenceras à suivre ce que dit Satan. C’est la « brillante » méthode que Satan utilise pour corrompre l’homme, qui fait que tu tombes dans son piège à ton insu et que tu es séduit par lui. Satan te dit plusieurs choses que les gens imaginent comme de bonnes choses et ensuite il te dit quoi faire et quoi éviter. C’est comme cela que tu es involontairement piégé. Une fois que tu t’es laissé avoir, les choses vont devenir difficiles pour toi ; tu penseras constamment à ce que dit Satan, à ce qu’il t’a dit de faire et tu seras inconsciemment possédé par lui. Pourquoi ? Parce que les hommes n’ont pas la vérité et ils sont donc incapables de tenir ferme et de résister à la tentation et à la séduction de Satan. Devant la malveillance et la ruse de Satan, sa trahison et sa malice, l’humanité est tellement ignorante, immature et faible, n’est-ce pas ? Cela n’est-il pas un des moyens par lesquels Satan corrompt l’homme ? (Si.) Les hommes sont involontairement séduits et dupés peu à peu par diverses méthodes de Satan, parce qu’ils ne sont pas capables de faire la différence entre le positif et le négatif. Il leur manque cette stature et la capacité de triompher de Satan.

5. Comment Satan utilise les tendances sociales pour corrompre l’homme

Quand les tendances sociales sont-elles apparues ? Ont-elles vu le jour aujourd’hui seulement ? On pourrait dire que les tendances sociales sont nées quand Satan a commencé à corrompre les gens. Qu’est-ce que les tendances sociales incluent ? (Les styles de vêtements et le maquillage.) Ce sont des choses que les gens rencontrent souvent. Les styles vestimentaires, la mode et les tendances, ces choses ne forment qu’un petit aspect. Y a-t-il autre chose ? Les expressions populaires que les gens disent souvent comptent-elles aussi ? Les styles de vie que les gens désirent comptent-ils ? Les stars de la musique, les célébrités, les magazines et les romans que les gens aiment comptent-ils ? (Oui.) Dans votre esprit, quel est l’aspect des tendances sociales qui peut corrompre l’homme ? Laquelle de ces tendances est la plus attrayante pour vous ? Certains disent : « Nous avons tous atteint un certain âge, nous avons cinquante, soixante, soixante-dix ou quatre-vingts ans et nous ne trouvons pas notre place dans ces tendances et elles ne retiennent plus vraiment notre attention. » Est-ce correct ? D’autres disent : « Nous ne suivons pas les célébrités. C’est pour les jeunes qui ont la vingtaine ; nous ne portons pas non plus de vêtements à la mode, c’est quelque chose que font les gens soucieux de leur image. » Alors, lesquelles de ces tendances peuvent vous corrompre ? (Les dictons populaires.) Ces dictons peuvent-ils corrompre les gens ? Je vais vous donner un exemple et vous pouvez voir si oui ou non il corrompt les gens : « L’argent fait tourner le monde », est-ce une tendance ? Comparé aux tendances de la mode et de la gastronomie que vous avez mentionnées, cela n’est-il pas bien pire ? « L’argent fait tourner le monde » est la philosophie de Satan et elle prévaut dans l’humanité tout entière, dans toutes les sociétés humaines. Vous pourriez dire que c’est une tendance parce qu’elle a été communiquée à tous les hommes. Au tout début, les hommes n’acceptaient pas ce dicton, mais ils lui ont ensuite donné leur accord tacite lorsqu’ils sont entrés en contact avec la vie réelle et ont commencé à sentir que ces mots, en fait, étaient vrais. Ce processus n’est-il pas celui de la corruption de l’homme par Satan ? Peut-être que les gens ne comprennent pas ce dicton de la même manière, mais chaque personne a une manière différente de l’interpréter et de le comprendre en se fondant sur des choses qui se sont passées autour d’elle et sur ses expériences personnelles. N’est-ce pas le cas ? Peu importe l’expérience que quelqu’un a de ce dicton, quel est l’effet négatif qu’il peut avoir sur le cœur de quelqu’un ? Quelque chose est révélé par le tempérament humain des gens dans ce monde, y compris chacun d’entre vous. Comment cette chose qui est révélée doit-elle être interprétée ? C’est le culte de l’argent. Est-il difficile d’enlever cela du cœur de quelqu’un ? C’est très difficile ! Il semble que la corruption de l’homme par Satan soit profonde, en effet ! Alors, après que Satan a utilisé cette tendance pour corrompre les gens, comment est-elle manifestée en eux ? Ne sentez-vous pas que vous ne pourriez pas survivre dans ce monde sans argent, que même un jour sans argent serait tout simplement impossible ? Le statut des gens est basé sur la quantité d’argent qu’ils possèdent, tout comme le respect qu’ils inspirent. Les pauvres courbent le dos de honte alors que les riches profitent de leur statut élevé. Ils gardent la tête haute, ils sont fiers, ils parlent fortement et vivent avec arrogance. Qu’est-ce que ce dicton et cette tendance apportent aux gens ? N’est-il pas vrai que beaucoup de gens feraient n’importe quel sacrifice dans leur quête d’argent ? Beaucoup de gens ne perdent-ils pas leur dignité et leur intégrité en quête de plus d’argent ? En plus, beaucoup de gens ne perdent-ils pas la possibilité d’accomplir leur devoir et de suivre Dieu à cause de l’argent ? Cela n’est-il pas une perte pour les gens ? (Si.) Satan n’est-il pas sinistre d’utiliser cette méthode et ce dicton pour corrompre l’homme à un tel degré ? Cela n’est-il pas une ruse malveillante ? En passant du refus de ce dicton populaire à son acceptation comme vérité, ton cœur tombe complètement sous l’emprise de Satan, et donc, par inadvertance, tu en arrives à vivre par lui. Jusqu’à quel point ce dicton t’a-t-il affecté ? Tu peux connaître la vraie voie et tu peux connaître la vérité, mais tu restes impuissant à la poursuivre. Tu peux savoir clairement que les paroles de Dieu sont la vérité, mais tu n’es pas prêt à payer le prix ou à souffrir pour gagner la vérité. Au lieu de cela, tu préférerais sacrifier ton propre avenir et ton destin pour résister à Dieu jusqu’à la fin. Peu importe ce que Dieu dit, peu importe ce que Dieu fait, peu importe que tu comprennes la profondeur et la grandeur de l’amour de Dieu pour toi, tu insistes obstinément pour faire les choses à ta façon et payer le prix de ce dicton. C’est-à-dire que ce dicton contrôle déjà ton comportement et tes pensées et que tu préférerais que ton destin soit contrôlé par lui au lieu de tout abandonner. Le fait que les hommes agissent de cette façon, qu’ils sont contrôlés par ce dicton et manipulés par lui n’illustre-t-il pas le fait que la corruption de l’homme par Satan est efficace ? N’est-ce pas la philosophie et le tempérament corrompu de Satan qui prennent racine dans ton cœur ? Si tu fais cela, Satan n’a-t-il pas atteint son objectif ? (Si.) Vois-tu comment Satan a corrompu l’homme de cette façon ? Peux-tu le sentir ? (Non.) Tu ne l’as pas vu ni senti. Vois-tu la malveillance de Satan ici ? Satan corrompt l’homme en tout temps et en tous lieux. Satan fait en sorte qu’il est impossible pour l’homme de se défendre contre cette corruption et rend l’homme impuissant contre elle. Satan te fait accepter ses pensées, ses points de vue et les mauvaises choses qui viennent de lui dans des situations où tu es ignorant et quand tu n’as aucune connaissance de ce qui t’arrive. Les gens acceptent pleinement ces choses et ne s’en offusquent pas. Ils chérissent et gardent ces choses comme un trésor. Ils se laissent manipuler par ces choses, se laissent traiter comme des jouets par ces choses. C’est de cette façon que la corruption de l’homme par Satan devient toujours plus profonde.

Satan utilise ces quelques méthodes pour corrompre l’homme. L’homme a des connaissances et une compréhension de certains principes scientifiques, l’homme vit sous l’influence de la culture traditionnelle et chaque être humain hérite d’une culture traditionnelle et la transmet. L’homme finit toujours par perpétuer la culture traditionnelle que Satan lui donne et l’homme se conforme aussi aux tendances sociales que Satan fournit à l’humanité. L’homme est inséparable de Satan, se conformant à tout ce que Satan fait en tout temps, acceptant sa méchanceté, sa ruse, sa malveillance et son arrogance. Une fois que l’homme en est arrivé à posséder ces tempéraments de Satan, a-t-il été heureux ou triste de vivre au sein de cette humanité corrompue ? (Triste.) Pourquoi dis-tu cela ? (Parce que l’homme est ligoté et contrôlé par ces choses corrompues, il vit dans le péché et est engagé dans un combat difficile.) Certains portent des lunettes et ont l’air très intellectuels ; ils parlent peut-être de manière tout à fait respectable, avec éloquence et raison et, parce qu’ils ont traversé beaucoup de choses, ils sont peut-être très expérimentés et sophistiqués. Ils pourraient être en mesure de parler en détail de questions grandes et petites ; ils pourraient aussi être en mesure d’évaluer l’authenticité et la raison des choses. Certains pourraient regarder le comportement et l’apparence de ces gens-là, ainsi que leur caractère, leur humanité, leur conduite, etc., et ne trouver rien à redire. De telles personnes sont particulièrement à même de s’adapter aux tendances sociales actuelles. Même si ces gens-là sont plus âgés, ils ne sont jamais en retard sur les tendances actuelles et ne sont jamais trop vieux pour apprendre. Personne ne peut trouver à redire sur eux en surface, mais à l’intérieur, ils sont totalement et complètement corrompus par Satan. Bien qu’aucune faute extérieure ne soit décelable chez ces gens-là, bien qu’en surface, ils soient doux, raffinés et possèdent des connaissances et une certaine morale et qu’ils aient de l’intégrité, et bien qu’en matière de connaissance, ils ne soient en rien inférieurs aux jeunes, en ce qui concerne leur nature et leur essence, ces gens-là sont des modèles complets et vivants de Satan ; ils sont l’image de Satan tout craché. C’est le « fruit » de la corruption de l’homme par Satan. Ce que J’ai dit est peut-être blessant pour vous, mais c’est tout à fait vrai. La connaissance que l’homme étudie, la science qu’il comprend et les moyens qu’il choisit et par lesquels il cadre avec les tendances sociales sont, sans exception, des outils de la corruption de l’homme par Satan. C’est absolument vrai. Par conséquent, l’homme vit avec un tempérament qui est complètement corrompu par Satan et l’homme n’a aucun moyen de savoir ce qu’est la sainteté de Dieu ou ce qu’est l’essence de Dieu. En effet, en surface, on ne peut pas trouver à redire sur les façons dont Satan corrompt l’homme ; on ne peut pas dire à partir du comportement de quelqu’un que quelque chose ne va pas. Tous les hommes font leur travail normalement et mènent une vie normale ; ils lisent des livres et des journaux normalement, ils étudient et ils parlent normalement. Certains ont appris un peu d’éthique et sont beaux parleurs, ils sont compréhensifs et amicaux, aidants et charitables, et ils évitent d’être pointilleux ou de tirer profit des autres. Cependant, leur tempérament satanique corrompu est profondément enraciné en eux et cette essence ne peut pas être modifiée en se fondant sur un effort externe. À cause de cette essence, l’homme n’est pas capable de connaître la sainteté de Dieu et, bien que l’essence de la sainteté de Dieu ait été révélée à l’homme, l’homme ne la prend pas au sérieux. Cela est dû au fait que Satan possède déjà complètement, par divers moyens, les sentiments, les idées, les points de vue et les pensées de l’homme. Cette possession et cette corruption ne sont pas temporaires ou occasionnelles, mais présentes partout et en tout temps. Par conséquent, beaucoup de personnes qui ont cru en Dieu pendant trois ou quatre ans, voire cinq ou six ans, considèrent encore ces pensées, ces points de vue, cette logique et ces philosophies mauvaises que Satan a instillés en eux comme des trésors et sont incapables de s’en défaire. Parce que l’homme a accepté des choses mauvaises, arrogantes et malicieuses qui proviennent de la nature Satan, inévitablement, dans les relations interpersonnelles de l’homme, il y a souvent des conflits, des disputes et de l’incompatibilité, qui sont le résultat de la nature arrogante de Satan. Si Satan avait donné des choses positives à l’humanité – par exemple, si le confucianisme et le taoïsme de la culture traditionnelle que l’homme a acceptés étaient de bonnes choses –, des personnes semblables devraient être en mesure de s’entendre entre elles après avoir accepté ces choses. Alors, pourquoi y a-t-il un si grand fossé entre les personnes qui ont accepté les mêmes choses ? Pourquoi ? Parce que ces choses viennent de Satan et que Satan crée la division entre les hommes. Les choses qui proviennent de Satan, peu importe qu’elles apparaissent dignes ou grandes en surface, apportent à l’homme et font ressortir de la vie de l’homme seulement l’arrogance et rien de plus que la ruse de la nature mauvaise de Satan. N’en est-il pas ainsi ? Une personne capable de se déguiser et de posséder une richesse de connaissances ou une bonne éducation aurait encore du mal à dissimuler son tempérament satanique corrompu. Autrement dit, peu importe comment elle s’habille, si tu pensais à elle comme à un saint, si tu pensais qu’elle était parfaite ou si tu pensais qu’elle était un ange, peu importe le degré de pureté que tu pensais qu’elle avait, quelle est sa vie réelle dans les coulisses ? Quelle essence verrais-tu dans la révélation de son tempérament ? Sans aucun doute, tu verrais la nature mauvaise de Satan. Est-il admissible de dire cela ? (Oui.) Par exemple, supposons que tu connaisses quelqu’un qui soit proche de vous, que tu pensais être une bonne personne, peut-être quelqu’un que tu as idolâtré : avec ta stature actuelle, que penses-tu de cette personne ? Premièrement, tu évalues si, oui ou non, ce genre de personne a de l’humanité, si elle est honnête, si elle a un amour vrai pour les gens, si, oui ou non, ses paroles et ses actions profitent aux autres et les aident. (Ce n’est pas le cas.) Quels sont les soi-disant amabilité, amour ou bonté que ces gens-là manifestent ? Tout est faux, tout est une façade. Derrière cette façade, il y a un mauvais but caché : faire en sorte que cette personne soit adorée et idolâtrée. Voyez-vous cela clairement ? (Oui.)

Qu’est-ce que les méthodes que Satan utilise pour corrompre les gens apportent à l’humanité ? Apportent-elles quelque chose de positif ? D’abord, l’homme peut-il différencier le bien du mal ? Dirais-tu que, dans ce monde, que ce soit un grand personnage célèbre, un magazine ou une autre publication, les normes qu’ils utilisent pour juger si quelque chose est bien ou mal, bon ou mauvais, sont ajustées ? Leurs évaluations des événements et des personnes sont-elles justes ? Y a-t-il de la vérité en elles ? Est-ce que ce monde ou cette humanité évaluent les choses positives et négatives en se basant sur la norme de la vérité ? (Non.) Pourquoi les hommes n’ont-ils pas cette capacité ? Les hommes ont étudié tellement de connaissances et savent tellement de choses sur la science qu’ils possèdent de grandes aptitudes, n’est-ce pas ? Alors pourquoi ne peuvent-ils pas faire la différence entre les choses positives et négatives ? Pourquoi ? (Parce que les gens ne possèdent pas la vérité ; la science et la connaissance ne sont pas la vérité.) Satan n’apporte que le mal et la corruption à l’humanité et la vérité, la vie et le chemin lui font défaut. Devant le mal et la corruption que Satan apporte à l’homme, peux-tu dire que Satan a de l’amour ? Peux-tu dire que l’homme a de l’amour ? Certains pourraient dire : « Tu as tort, il y a beaucoup d’hommes dans le monde qui aident les personnes pauvres ou sans-abri. Ne sont-ils pas de bonnes personnes ? Il y a aussi des organisations caritatives qui font de bonnes œuvres ; le travail qu’elles font n’est-il pas du bon travail ? » Que répondrais-tu à cela ? Satan utilise de nombreuses méthodes et théories pour corrompre l’homme ; cette corruption de l’homme est-elle un concept vague ? Non, elle n’est pas vague. Satan fait aussi des choses concrètes et il fait aussi la promotion d’un point de vue ou d’une théorie dans ce monde et dans la société. Dans chaque dynastie et à toutes les époques, il favorise une théorie et instille des pensées dans l’esprit des hommes. Ces pensées et théories prennent graduellement racine dans le cœur des hommes et ceux-ci commencent ensuite à vivre selon elles. Une fois qu’ils commencent à vivre selon ces pensées, ne deviennent-ils pas inconsciemment Satan ? Les gens ne font-ils pas alors qu’un avec Satan ? Quand les hommes ne font qu’un avec Satan, quelle est leur attitude envers Dieu à la fin ? N’est-ce pas la même attitude que celle que Satan a envers Dieu ? Personne n’ose l’admettre, n’est-ce pas ? Comme c’est horrible ! Pourquoi dis-Je que la nature de Satan est mauvaise ? Je ne dis pas cela sans fondement ; au contraire, la nature de satan est déterminée et analysée sur la base de ce qu’il a fait, et sur des choses qu’il a révélées. Si Je disais seulement que Satan était mauvais, que penseriez-vous ? Vous penseriez : « Évidemment que Satan est mauvais. » Donc, Je te demande : « Quels aspects de Satan sont mauvais ? » Si tu dis : « La résistance de Satan vis-à-vis de Dieu est mauvaise », tu ne parles toujours pas clairement. Maintenant que J’ai parlé des détails de cette façon, avez-vous une compréhension de la teneur spécifique de l’essence du mal de Satan ? (Oui.) Si vous êtes capables de voir clairement la nature maléfique de Satan, vous verrez alors vos propres conditions. Y a-t-il un quelconque rapport entre ces deux choses ? Cela vous est utile, oui ou non ? (Oui.) Quand J’échange sur l’essence de la sainteté de Dieu, est-il nécessaire que J’échange aussi sur l’essence mauvaise de Satan ? Quelle est votre opinion à ce sujet ? (Oui, c’est nécessaire.) Pourquoi ? (La méchanceté de Satan met la sainteté de Dieu en valeur.) Est-ce bien ainsi ? C’est en partie correct dans le sens où, sans la méchanceté de Satan, les gens ne sauraient pas que Dieu est saint ; il est juste de dire cela. Cependant, si tu dis que la sainteté de Dieu existe seulement en raison de son contraste avec la méchanceté de Satan, est-ce juste ? Cette manière dialectique de penser est erronée. La sainteté de Dieu est l’essence inhérente de Dieu ; même quand Dieu la révèle par Ses actes, c’est toujours une expression naturelle de l’essence de Dieu et c’est encore l’essence inhérente de Dieu ; elle a toujours existé et elle est intrinsèque et innée à Dieu Lui-même, bien que l’homme ne puisse pas la voir. C’est parce que l’homme vit dans le tempérament corrompu de Satan et sous l’influence de Satan, et les hommes ne connaissent pas la sainteté, et encore moins la teneur spécifique de la sainteté de Dieu. Alors, est-il essentiel que nous échangions premièrement sur l’essence mauvaise de Satan ? (Oui, ça l’est.) Certains peuvent exprimer des doutes : « Tu échanges sur Dieu Lui-même, alors pourquoi parles-Tu toujours de la façon dont Satan corrompt les gens et de la façon dont la nature de Satan est mauvaise ? » Maintenant, tu as abandonné ces doutes, n’est-ce pas ? Quand les gens pourront discerner la méchanceté de Satan et quand ils en auront une définition précise, quand les gens pourront voir clairement le contenu spécifique et la manifestation du mal, alors seulement, grâce à une discussion sur la sainteté de Dieu, les gens pourront découvrir ou reconnaître clairement ce qu’est la sainteté de Dieu, ce qu’est la sainteté. Si Je ne parle pas de la méchanceté de Satan, certaines personnes croiront à tort que certaines choses que les hommes font dans la société et parmi les hommes, ou certaines choses qui existent dans ce monde, peuvent entretenir un quelconque rapport avec la sainteté. N’est-ce pas un point de vue erroné ? (Si, ça l’est.)

Maintenant que J’ai échangé de cette manière sur la nature de Satan, quelle sorte de compréhension de la sainteté de Dieu avez-vous acquise par vos expériences au cours de ces quelques dernières années, à partir de votre lecture de la parole de Dieu et de votre expérience de Son œuvre ? Vas-y, parles-en. Tu n’es pas obligé d’utiliser des paroles qui sont agréables à entendre, mais parle seulement à partir de tes propres expériences. La sainteté de Dieu n’est-elle que Son amour ? Est-ce simplement l’amour de Dieu que nous décrivons comme la sainteté ? Cela serait trop unilatéral, n’est-ce pas ? En plus de l’amour de Dieu, y a-t-il d’autres aspects de l’essence de Dieu ? Les avez-vous vus ? (Oui. Dieu déteste les fêtes et les jours fériés, les coutumes et les superstitions ; c’est aussi la sainteté de Dieu.) Dieu est saint, alors, par conséquent, Il déteste des choses, est-ce cela que tu veux dire ? Quand il est question de cela, qu’est-ce que la sainteté de Dieu ? Est-ce que la sainteté de Dieu n’a pas de contenu substantiel, seulement de la haine ? Dans votre esprit, est-ce que vous pensez : « Parce que Dieu hait ces choses mauvaises, alors on peut dire que Dieu est saint » ? Cela n’est-il pas de la spéculation ? Cela n’est-il pas une forme d’extrapolation et de jugement ? Quelle est la plus grosse erreur qu’il faut absolument éviter en ce qui concerne notre compréhension de l’essence de Dieu ? (Négliger la réalité et, à la place, parler de doctrines.) C’est une très grosse erreur. Y a-t-il autre chose ? (La spéculation et l’imagination.) Ce sont aussi de très graves erreurs. Pourquoi la spéculation et l’imagination ne sont-elles pas utiles ? Les choses sur lesquelles vous spéculez et que vous imaginez sont-elles des choses que vous pouvez vraiment voir ? Sont-elles la vraie essence de Dieu ? (Non.) Qu’est-ce qu’il y a d’autre à éviter ? Est-ce une erreur que de simplement réciter une suite de mots agréables à entendre pour décrire l’essence de Dieu ? (Oui.) Cela n’est-il pas extravagant et insensé ? La spéculation et le jugement sont insensés, tout comme simplement l’acte de choisir des mots agréables à entendre. La louange vide est aussi insensée, n’est-ce pas ? Est-ce que Dieu aime écouter les gens prononcer ce genre de non-sens ? (Non, Il n’aime pas cela.) Il se sent mal à l’aise en entendant cela ! Quand Dieu guide et sauve un groupe de gens, après que ce groupe de gens a entendu Ses paroles, il ne comprend néanmoins jamais ce qu’elles signifient. Quelqu’un pourrait demander : « Dieu est-Il bon ? » et les autres répondraient : « Oui ! » « Bon comment ? » « Très, très bon ! » « Dieu aime-t-Il l’homme ? » « Oui ! » « Comment ? Pouvez-vous être plus précis ? » « Vraiment beaucoup ! L’amour de Dieu est plus profond que la mer, plus haut que le ciel ! » Ces paroles ne sont-elles pas absurdes ? Et cette absurdité n’est-elle pas similaire à ce que vous venez de dire : « Dieu hait le tempérament corrompu de Satan, et donc Dieu est saint » ? (Si.) Ce que vous venez de dire n’est-il pas un non-sens ? Et d’où viennent la majorité des choses insensées qui sont dites ? (De Satan.) Les choses insensées qui sont dites proviennent principalement de l’irresponsabilité et de l’irrévérence des gens à l’égard de Dieu. Pourrions-nous dire cela ? Tu n’avais pas encore de compréhension, et pourtant tu as quand même parlé de manière insensée. Cela n’est-il pas irresponsable ? N’est-ce pas un manque de respect à l’égard de Dieu ? Tu as acquis une certaine connaissance, compris un certain raisonnement et une certaine logique, tu as utilisé ces choses-là et, en outre, tu as utilisé cela comme un moyen de comprendre Dieu. Penses-tu que Dieu Se sente vexé quand Il t’entend parler de cette façon ? Comment pouvez-vous essayer de connaître Dieu en utilisant ces méthodes ? Quand tu parles de cette façon, cela n’a-t-il pas l’air gênant ? Donc, en ce qui concerne la connaissance de Dieu, il faut être très prudent ; ne parle que dans la mesure de ce que tu connais de Dieu. Parle honnêtement et concrètement et n’embellis pas tes paroles par des compliments ennuyeux et n’utilise pas la flatterie ; Dieu n’en a pas besoin ; ce genre de chose vient de Satan. Le tempérament de Satan est arrogant ; Satan aime être flatté et entendre de belles paroles. Satan sera content et heureux si les hommes récitent toutes les paroles agréables à entendre qu’ils ont apprises et les utilisent pour Satan. Mais Dieu n’a pas besoin de cela ; Dieu n’a pas besoin d’adulation ou de flatterie et Il ne demande pas que les hommes parlent de manière insensée et Le louent aveuglément. Dieu abhorre et n’écoute même pas la louange et la flatterie qui ne sont pas conformes à la réalité. Donc, quand certaines personnes louent Dieu en n’étant pas sincères et font aveuglément des vœux et Le prient, Dieu n’écoute pas du tout. Tu dois assumer la responsabilité de ce que tu dis. Si tu ne sais pas quelque chose, avoue-le ; si tu sais quelque chose, exprime-le d’une manière concrète. Donc en ce qui concerne ce qu’entraîne vraiment et spécifiquement la sainteté de Dieu, en avez-vous une vraie compréhension ? (Quand j’ai exprimé ma rébellion, quand j’ai commis des transgressions, j’ai reçu le jugement et le châtiment de Dieu et, en cela, j’ai vu la sainteté de Dieu. Et quand j’ai connu des environnements qui n’étaient pas conformes à mes attentes, j’ai prié au sujet de ces choses et j’ai cherché les intentions de Dieu. Quand Dieu m’a éclairé et m’a guidé par Ses paroles, j’ai vu la sainteté de Dieu.) Cela vient de ton expérience personnelle. (D’après ce que Dieu a dit à ce sujet, j’ai vu ce que l’homme est devenu après avoir été corrompu et blessé par Satan. Néanmoins, Dieu a tout donné pour nous sauver et, en cela, je vois la sainteté de Dieu.) C’est une façon réaliste de parler ; c’est une vraie connaissance. Y a-t-il d’autres manières de comprendre cela ? (Je vois la méchanceté de Satan à partir des paroles qu’il a dites pour inciter Ève à pécher et tenter le Seigneur Jésus. À partir des paroles avec lesquelles Dieu a dit à Adam et Ève ce qu’ils pouvaient et ne devaient pas manger, je vois que Dieu parle franchement, purement et avec fiabilité ; en cela je vois la sainteté de Dieu.) Ayant entendu les remarques ci-dessus, les paroles de qui vous inspirent le plus à dire « amen ! » ? Quel échange était le plus proche de notre thème d’échange aujourd’hui ? Les paroles de qui étaient les plus réalistes ? Comment était l’échange de cette dernière sœur ? (Bon.) Tu dis « amen ! » à ce qu’elle a dit. Qu’est-ce qu’elle a dit qui était en plein dans le mille ? (Dans les paroles que la sœur vient de dire, j’ai entendu que la parole de Dieu est simple et très claire et qu’elle n’est pas du tout comme celle de Satan qui tourne autour du pot. J’ai vu la sainteté de Dieu en cela.) Cela en fait partie. Était-ce juste ? (Oui.) Très bien ! Je vois que vous avez acquis quelque chose dans ces deux échanges passés, mais vous devez continuer à faire des efforts. La raison pour laquelle vous devez travailler dur est que la compréhension de l’essence de Dieu est une leçon très profonde ; ce n’est pas quelque chose que l’on arrive à comprendre en un jour ou que l’on peut exprimer clairement en quelques mots.

Chaque aspect du tempérament satanique corrompu des hommes, la connaissance, la philosophie, les pensées, les points de vue et certains aspects personnels des individus les entravent grandement dans leur connaissance de l’essence de Dieu ; donc quand tu entends ces thèmes, certains d’entre eux peuvent être hors de votre portée, certains peuvent échapper à votre compréhension, alors qu’il y en a d’autres que vous ne pouvez fondamentalement pas lier à la réalité. Peu importe. J’ai entendu parler de votre compréhension de la sainteté de Dieu et Je sais que dans votre cœur, vous commencez à reconnaître ce que J’ai dit et échangé au sujet de la sainteté de Dieu. Je sais que votre désir de comprendre l’essence de la sainteté de Dieu commence à germer dans votre cœur. Mais ce qui Me rend encore plus heureux, c’est que certains d’entre vous sont déjà en mesure d’employer les paroles les plus simples pour décrire votre connaissance de la sainteté de Dieu. Même si c’est une chose simple à dire et que J’ai déjà dit cela auparavant, vous n’avez pas encore accepté ces paroles et, de fait, elles n’ont laissé aucune impression dans votre esprit. Néanmoins, certains d’entre vous ont appris ces paroles par cœur. C’est très bien et c’est un début très prometteur. J’espère que vous allez continuer à réfléchir et à échanger de plus en plus sur les thèmes que vous considérez comme profonds ou sur les thèmes qui sont hors de votre portée. Pour ces questions qui sont hors de votre portée, il y aura quelqu’un pour vous guider. Si vous échangez davantage sur les domaines qui sont à votre portée maintenant, le Saint-Esprit fera Son travail et vous acquerrez une plus grande compréhension. Comprendre l’essence de Dieu et connaître l’essence de Dieu est de la plus haute importance pour l’entrée des gens dans la vie. J’espère que vous n’ignorez pas cela ni ne le voyez comme un jeu, car la connaissance de Dieu est le fondement de la foi de l’homme et la base de la recherche par l’homme de la vérité et du salut. Si des gens croient en Dieu sans pour autant Le connaître, s’ils vivent seulement selon des paroles et des doctrines, il ne leur sera jamais possible d’obtenir le salut, même s’ils agissent et vivent en conformité avec la signification superficielle de la vérité. Autrement dit, si tu crois en Dieu, mais sans Le connaître, alors ta foi ne sert à rien et ne contient rien de la réalité. Vous comprenez, n’est-ce pas ? (Oui, nous comprenons.) Notre échange se termine ici aujourd’hui. (Rendons grâce à Dieu !)

Le 4 janvier 2014

Précédent: Dieu Lui-même, l’Unique IV

Suivant: Dieu Lui-même, l’Unique VI

Le Seigneur est déjà secrètement revenu il y a bien longtemps avant les catastrophes, savez-vous comment L’accueillir ?
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

Pratique (1)

Dans le passé, il y avait beaucoup de déviations et même d’absurdités dans les manières dont les gens faisaient leur expérience. Ils ne...

Chapitre 20

Les richesses de Ma maison sont innombrables et sans limites, mais l’homme ne s’est jamais présenté chez Moi pour en jouir. L’homme est...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre