Ce que sont les vierges sages et les vierges folles

28 décembre 2017

Versets bibliques pour référence :

« Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l’époux. Cinq d’entre elles étaient folles, et cinq sages. Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d’huile avec elles; mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l’huile dans des vases. Comme l’époux tardait, toutes s’assoupirent et s’endormirent. Au milieu de la nuit, on cria : Voici l’époux, allez à sa rencontre ! Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages : Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent. Les sages répondirent : Non ; il n’y en aurait pas assez pour nous et pour vous ; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. Pendant qu’elles allaient en acheter, l’époux arriva; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent : Seigneur, Seigneur, ouvre-nous. Mais il répondit : Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas » (Matthieu 25:1-12).

Paroles de Dieu concernées :

« Cinq vierges sages et cinq vierges folles » ne représentent ensemble ni un nombre de personnes ni un type de personne. « Cinq vierges sages » fait référence à un nombre de personnes, et « cinq vierges folles » représente un type de personne, mais aucune de ces deux choses ne fait référence aux fils premiers-nés. Plutôt, elles représentent la création. C’est la raison pour laquelle on leur a demandé de préparer de l’huile dans les derniers jours. (La création ne possède pas Ma qualité ; si elles veulent devenir sages, alors elles doivent préparer de l’huile et ainsi elles doivent être équipées de Mes paroles.) « Cinq vierges sages » représentent Mes fils et Mon peuple parmi les humains que J’ai créés. On les appelle des « vierges » parce qu’ils sont gagnés par Moi, bien que nés sur la terre ; on pourrait les appeler saints, alors ils sont appelés « vierges ». Le « cinq » susmentionné représente le nombre de Mes fils et de Mon peuple que J’ai prédestinés. « Cinq vierges folles » fait référence aux exécutants, car ils exécutent un service pour Moi sans accorder le moindre degré d’importance à la vie, ne poursuivant que des choses extérieures (parce qu’ils n’ont pas Ma qualité, peu importe ce qu’ils font, ce sont des choses extérieures), et ils ne peuvent pas être Mes collaborateurs habiles, ils sont appelés « vierges folles ». Le « cinq » susmentionné représente Satan et le fait qu’ils soient appelés « vierges » signifie qu’ils ont été conquis par Moi et sont capables d’exécuter un service pour Moi : mais de telles personnes ne sont pas saintes, elles sont donc appelées des exécutants.

Extrait du Chapitre 116 des « Déclarations de Christ au commencement », dans La Parole apparaît dans la chair

Tous ceux qui sont capables d’obéir aux déclarations actuelles du Saint-Esprit sont bénis. Peu importe comment ils étaient auparavant ou comment le Saint-Esprit travaillait en eux, ceux qui ont bénéficié de la plus récente œuvre sont les plus bénis, et ceux qui sont incapables de suivre la plus récente œuvre aujourd’hui sont éliminés. Dieu veut ceux qui sont capables d’accepter la nouvelle lumière, et Il veut ceux qui acceptent et connaissent Sa plus récente œuvre. Pourquoi dit-on que vous devez être des vierges chastes ? Une vierge chaste est capable de chercher l’œuvre du Saint-Esprit et de comprendre les choses nouvelles et, en outre, est capable de mettre de côté les vieilles notions et d’obéir à l’œuvre de Dieu aujourd’hui. Ce groupe de gens qui acceptent l’œuvre la plus récente d’aujourd’hui ont été prédestinés par Dieu avant les ères et sont les plus bénis d’entre tous. Vous entendez directement la voix de Dieu et voyez l’apparition de Dieu, et ainsi, dans le ciel et sur la terre, et pendant les ères, personne n’a été plus béni que vous, ce groupe de gens. Tout cela est dû à l’œuvre de Dieu, à la prédestination et à la sélection de Dieu, et à la grâce de Dieu ; si Dieu ne parlait pas et ne faisait pas Ses déclarations, votre situation serait-elle ce qu’elle est aujourd’hui ? Ainsi, que toute gloire et louange soient à Dieu, car tout cela est dû au fait que Dieu t’élève.

Extrait de « Connaître la plus nouvelle œuvre de Dieu et suivre Ses pas », dans La Parole apparaît dans la chair

Tous ceux qui sont capables de suivre la lumière actuelle du Saint-Esprit sont bénis. Les gens des temps passés ont aussi suivi les pas de Dieu, mais ils ne pouvaient pas suivre jusqu’à ce jour ; c’est la bénédiction des gens des derniers jours. Ceux qui peuvent suivre l’œuvre actuelle du Saint-Esprit et qui sont capables de suivre les pas de Dieu, de sorte qu’ils suivent Dieu partout où Il les conduit, sont des gens qui sont bénis de Dieu. Ceux qui ne suivent pas l’œuvre actuelle du Saint-Esprit n’ont pas fait leur entrée dans l’œuvre des paroles de Dieu, et peu importe l’immensité de leur travail ou de leur souffrance, ou à quel point ils s’affairent, rien de cela n’a de sens aux yeux de Dieu et Il ne les louera pas. Aujourd’hui, tous ceux qui suivent les paroles actuelles de Dieu sont dans le courant du Saint-Esprit ; ceux qui ignorent les paroles de Dieu aujourd’hui sont en dehors du courant du Saint-Esprit, et de telles personnes ne sont pas louées par Dieu. Un service qui est séparé des déclarations actuelles du Saint-Esprit est un service qui relève de la chair et des notions et qui ne peut pas être conforme à la volonté de Dieu. Si les gens vivent dans des notions religieuses, alors ils sont incapables de faire quoi que ce soit qui convienne à la volonté de Dieu et, même s’ils servent Dieu, ils le font au milieu de leurs imaginations et de leurs notions et sont pratiquement incapables de servir selon la volonté de Dieu. Ceux qui sont incapables de suivre l’œuvre du Saint-Esprit ne comprennent pas la volonté de Dieu, et ceux qui ne comprennent pas la volonté de Dieu ne peuvent pas servir Dieu. Dieu veut d’un service selon Son propre cœur ; Il ne veut pas d’un service qui relève des notions et de la chair. Si les gens sont incapables de suivre les étapes de l’œuvre du Saint-Esprit, alors ils vivent au milieu de notions. Le service de telles personnes dérange et trouble, et un tel service est contraire à Dieu. Donc ceux qui ne peuvent pas suivre les pas de Dieu sont incapables de servir Dieu ; ceux qui sont incapables de suivre les pas de Dieu s’opposent très certainement à Dieu et ne peuvent pas être compatibles avec Dieu. « Suivre l’œuvre du Saint-Esprit » signifie comprendre la volonté de Dieu aujourd’hui, être capable d’agir conformément aux exigences actuelles de Dieu, être capable d’obéir et de suivre le Dieu d’aujourd’hui et de faire son entrée selon les déclarations les plus récentes de Dieu. Tels sont les attributs de celui qui suit l’œuvre du Saint-Esprit et qui est dans le courant du Saint-Esprit. De telles personnes ne sont pas seulement capables de recevoir la louange de Dieu et de voir Dieu, mais peuvent aussi connaître le tempérament de Dieu à partir de l’œuvre la plus récente de Dieu et connaître les notions et la désobéissance de l’homme, ainsi que la nature et l’essence de l’homme, sur la base de Sa dernière œuvre ; en plus, elles sont capables d’opérer graduellement des changements dans leur tempérament pendant leur service. Seules de telles gens peuvent gagner Dieu et ont véritablement trouvé le vrai chemin. Ceux qui sont éliminés par l’œuvre du Saint-Esprit sont incapables de suivre l’œuvre la plus récente de Dieu et se rebellent contre cette récente œuvre. De telles gens s’opposent ouvertement à Dieu parce que Dieu a entrepris une nouvelle œuvre et parce que l’image de Dieu ne correspond pas à celle de leurs notions ; par conséquent ils s’opposent ouvertement à Dieu et jugent Dieu, ce qui conduit à la répugnance et au rejet que Dieu éprouve pour eux. Avoir connaissance de la plus récente œuvre de Dieu n’est pas chose facile, mais si les gens ont envie d’obéir à l’œuvre de Dieu et de chercher l’œuvre de Dieu, alors ils auront la chance de voir Dieu et d’être sous la nouvelle direction du Saint-Esprit. Ceux qui s’opposent intentionnellement à l’œuvre de Dieu ne peuvent pas recevoir l’éclairage du Saint-Esprit ou la direction de Dieu. Ainsi, que les gens puissent ou non recevoir la dernière œuvre de Dieu dépend de la grâce de Dieu, de leur quête et aussi de leurs intentions.

Extrait de « Connaître la plus nouvelle œuvre de Dieu et suivre Ses pas », dans La Parole apparaît dans la chair

Puisque l’homme croit en Dieu, il doit suivre de près les pas de Dieu, étape par étape ; il devrait « suivre l’Agneau partout où Il va ». Seuls ces gens cherchent le vrai chemin, seuls ces gens connaissent l’œuvre du Saint-Esprit. Les gens qui suivent servilement la lettre et les doctrines sont ceux qui ont été éliminés par l’œuvre du Saint-Esprit. Dans chaque période donnée, Dieu commencera une nouvelle œuvre, et dans chaque période, un nouveau départ sera offert à l’homme. Si l’homme ne s’en tient qu’aux vérités que « l’Éternel est Dieu » et que « Jésus est Christ », des vérités qui s’appliquent uniquement à leur ère respective, alors l’homme ne suivra jamais l’œuvre du Saint-Esprit et sera toujours incapable d’obtenir l’œuvre du Saint-Esprit. Peu importe la manière dont Dieu travaille, l’homme suit sans le moindre doute, et il suit de près. De cette façon, comment l’homme pourrait-il être éliminé par le Saint-Esprit ? Peu importe ce que Dieu fait, tant que l’homme est certain que c’est l’œuvre du Saint-Esprit et qu’il coopère avec l’œuvre du Saint-Esprit, sans appréhension, et tente de répondre aux exigences de Dieu, alors comment pourrait-il être puni ? L’œuvre de Dieu n’a jamais cessé, Ses pas n’ont jamais hésité, et avant la fin de Son œuvre de gestion, Il a toujours été occupé, et Il n’arrête jamais. Mais l’homme est différent : n’ayant obtenu qu’un minimum de l’œuvre du Saint-Esprit, il la traite comme si elle ne changera jamais ; ayant acquis un peu de connaissance, il ne s’avance pas pour suivre les pas de la dernière œuvre de Dieu ; n’ayant vu qu’un peu de l’œuvre de Dieu, il décide immédiatement que Dieu est une figure spécifique en bois, et croit que Dieu gardera toujours cette forme qu’il a sous les yeux, qu’il en était ainsi dans le passé et en sera toujours ainsi à l’avenir ; n’ayant acquis qu’une connaissance superficielle, l’homme est si fier qu’il s’oublie lui-même et commence à parler sans modération d’un tempérament et d’un être de Dieu qui n’existent tout simplement pas ; et étant devenu certain au sujet d’une étape de l’œuvre du Saint-Esprit, peu importe le genre de personne qui proclame la nouvelle œuvre de Dieu, l’homme ne l’accepte pas. Ces gens ne peuvent pas accepter la nouvelle œuvre du Saint-Esprit ; ils sont trop conservateurs et incapables d’accepter de nouvelles choses. Ces gens sont ceux qui croient en Dieu, mais rejettent aussi Dieu. L’homme croit que les Israélites ont eu tort de « croire seulement en l’Éternel et de ne pas croire en Jésus », pourtant la majorité des gens adoptent un rôle dans lequel ils « croient seulement en l’Éternel et rejettent Jésus » et « désirent le retour du Messie, mais s’opposent au Messie appelé Jésus ». Pas étonnant donc que les gens relèvent encore du domaine de Satan après avoir accepté une étape de l’œuvre du Saint-Esprit et ne reçoivent pas encore les bénédictions de Dieu. N’est-ce pas le résultat de la rébellion de l’homme ? Les chrétiens à travers le monde qui n’ont pas suivi la nouvelle œuvre d’aujourd’hui s’accrochent tous à l’espoir d’être chanceux, supposant que Dieu accomplira chacun de leurs souhaits. Pourtant, ils ne peuvent pas dire avec certitude pourquoi Dieu les amènera jusqu’au troisième ciel, ni ne sont-ils certains de la façon dont Jésus, monté sur un nuage blanc, viendra les accueillir, encore moins peuvent-ils dire avec une certitude absolue que Jésus viendra vraiment sur un nuage blanc le jour où ils l’imaginent. Ils sont tous anxieux et perdus ; ils ne savent même pas eux-mêmes si Dieu amènera toutes ces petites poignées variées de personnes qui viennent de toutes les confessions. L’œuvre que Dieu fait maintenant, l’ère actuelle, la volonté de Dieu, tout cela reste étranger à leur compréhension et ils ne peuvent rien faire de plus que de compter les jours sur leurs doigts. Seuls ceux qui suivent les pas de l’Agneau jusqu’à la toute fin peuvent obtenir la bénédiction finale, alors que ces « gens futés » qui sont incapables de suivre jusqu’à la toute fin et qui croient tout de même qu’ils ont tout gagné sont incapables de voir la manifestation de Dieu. Ils croient tous qu’ils sont les gens les plus intelligents sur la terre, et ils abrègent le développement continu de l’œuvre de Dieu sans aucune raison, et semblent croire avec une certitude absolue que Dieu les prendra au ciel, ceux qui « ont la plus grande loyauté à Dieu, suivent Dieu et respectent les paroles de Dieu ». Même s’ils ont la « plus grande loyauté » envers les paroles prononcées par Dieu, leurs paroles et leurs actions sont quand même tellement dégoûtantes, car ils s’opposent à l’œuvre du Saint-Esprit et se livrent à la tromperie et au mal. Ceux qui ne suivent pas jusqu’à la toute fin, qui ne suivent pas l’œuvre du Saint-Esprit et s’accrochent seulement à l’œuvre ancienne, non seulement n’ont pas atteint la fidélité à Dieu, mais au contraire, sont devenus ceux qui s’opposent à Dieu, ceux qui sont rejetés par la nouvelle ère et qui seront punis. Y a-t-il plus pitoyable ?

Extrait de « L’œuvre de Dieu et la pratique de l’homme », dans La Parole apparaît dans la chair

Je vous le dis, ceux qui croient en Dieu à cause des signes sont sûrement la catégorie qui sera détruite. Ceux qui sont incapables de recevoir les paroles de Jésus qui est revenu dans la chair sont sûrement la lignée de l’enfer, les descendants de l’archange, la catégorie qui sera soumise à la destruction éternelle. Beaucoup de gens ne se soucient peut-être pas de ce que Je dis, mais Je veux toujours dire à chaque soi-disant saint qui suit Jésus que, quand vous verrez Jésus descendre du ciel sur une nuée blanche de vos propres yeux, ce sera l’apparition publique du Soleil de justice. Peut-être que ce sera un moment de grande excitation pour toi, mais tu dois savoir que le moment où tu seras témoin de la descente de Jésus du ciel est aussi le moment où tu descendras en enfer pour être puni. Ce sera le temps de la fin du plan de gestion de Dieu et ce sera quand Dieu récompensera le bien et punira les méchants. Car le jugement de Dieu aura pris fin avant que l’homme ne voie de signes, quand il n’y aura que l’expression de la vérité. Ceux qui acceptent la vérité et ne cherchent pas des signes, et donc ont été purifiés, iront devant le trône de Dieu et seront étreints par le Créateur. Seuls ceux qui persistent à croire que « le Jésus qui ne monte pas sur une nuée blanche est un faux Christ » seront soumis au châtiment éternel, car ils ne croient qu’au Jésus qui manifeste des signes, mais ne reconnaissent pas le Jésus qui proclame le jugement sévère et libère le vrai chemin et la vie. Et donc, il est certain que Jésus S’occupera d’eux quand Il reviendra ouvertement sur une nuée blanche. Ils sont trop têtus, trop confiants en eux-mêmes, trop arrogants. Comment ces dégénérés pourraient-ils être récompensés par Jésus ? Le retour de Jésus est un grand salut pour ceux qui sont capables d’accepter la vérité, mais un signe de condamnation pour ceux qui sont incapables d’accepter la vérité. Vous devriez choisir votre propre chemin, et ne devriez pas blasphémer contre le Saint-Esprit et rejeter la vérité. Vous ne devriez pas être quelqu’un d’ignorant et d’arrogant, mais quelqu’un qui obéit à la direction du Saint-Esprit, qui désire et cherche la vérité ; ce n’est que de cette manière que vous en profiterez. Je vous conseille de suivre le chemin de la croyance en Dieu avec soin. Ne tirez pas de conclusions hâtives ; de plus, ne soyez pas désinvoltes et irréfléchis dans votre croyance en Dieu. Vous devriez savoir, tout au moins, que ceux qui croient en Dieu devraient être humbles et révérencieux. Ceux qui ont entendu la vérité et qui, pourtant, la dédaignent, sont stupides et ignorants. Ceux qui ont entendu la vérité et qui, pourtant, tirent négligemment des conclusions ou la condamnent, sont assaillis par l’arrogance. Aucune personne qui croit en Jésus n’est apte à maudire ou à condamner les autres. Vous devriez tous être des personnes dotées de bon sens et qui acceptent la vérité. Peut-être que, ayant entendu la voie de la vérité et ayant lu la parole de la vie, tu crois que seulement un dix millième de ces paroles est conforme à tes convictions et à la Bible, et que tu devrais continuer à chercher dans les paroles de ce dix millième. Je te conseille encore d’être humble, de ne pas être trop confiant et de ne pas t’exalter trop hautement. Avec ton cœur qui ne voue qu’une si petite révérence à Dieu, tu recevras une lumière plus vive. Si tu examines attentivement et que tu réfléchis constamment à ces paroles, tu comprendras si elles sont ou non la vérité et si, oui ou non, elles sont la vie. Peut-être que, ayant seulement lu quelques phrases, certaines personnes vont aveuglément condamner ces paroles, disant : « Ce n’est rien de plus qu’un éclairage du Saint-Esprit », ou « C’est un faux Christ venu pour tromper les gens. » Ceux qui disent de telles choses sont aveuglés par l’ignorance ! Tu comprends trop peu de l’œuvre et de la sagesse de Dieu, et Je te conseille de recommencer à zéro ! Vous ne devez pas aveuglément condamner les paroles exprimées par Dieu à cause de l’apparition de faux Christs au cours des derniers jours et ne pas être quelqu’un qui blasphème contre le Saint-Esprit parce que vous craignez d’être trompés. Ne serait-ce pas vraiment dommage ? Si, après un examen approfondi, tu crois toujours que ces paroles ne sont pas la vérité, ne sont pas le chemin, et ne sont pas l’expression de Dieu, alors tu seras finalement puni et ne recevras pas de bénédictions. Si tu ne peux pas accepter une telle vérité dite si ouvertement et si clairement, alors n’es-tu pas impropre au salut de Dieu ? N’es-tu pas quelqu’un qui n’est pas assez béni pour se présenter à nouveau devant le trône de Dieu ? Penses-y ! Ne sois pas imprudent et impétueux et ne prends pas la croyance en Dieu pour un jeu. Pense au bien de ta destination, de tes perspectives, de ta vie, et ne joue pas. Peux-tu accepter ces paroles ?

Extrait de « Quand tu verras le corps spirituel de Jésus, Dieu aura renouvelé le ciel et la terre », dans La Parole apparaît dans la chair

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

Laisser un commentaire

Un commentaire

  1. Mayoyo dit :

    Très bien dit que mon Dieu vous bénisse