Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

La Parole apparaît dans la chair

Contenu

Interprétation de la troisième déclaration

Aujourd’hui, ce n’est plus l’ère de la Grâce ni l’ère de la miséricorde, mais l’ère du Règne pendant laquelle le peuple de Dieu est exposé, l’ère pendant laquelle Dieu accomplit directement les choses par la divinité. Ainsi, dans ce passage des paroles de Dieu, Dieu conduit tous ceux qui acceptent Ses paroles dans la sphère spirituelle. Au premier paragraphe, Il accomplit ces préparations à l’avance et, s’il en est qui possède la connaissance des paroles de Dieu, ils gagneront la chasse au trésor et saisiront directement ce que Dieu veut réaliser dans Son peuple. Autrefois, les gens étaient testés à travers le titre d’« exécutants » et aujourd’hui, après qu’ils ont été soumis à l’épreuve, leur formation commence officiellement. En outre, les gens doivent avoir une plus grande connaissance de l’œuvre de Dieu sur la base du fondement des paroles du passé et doivent considérer les paroles et l’homme, et l’Esprit et l’homme, comme des entités indissociables, comme une seule bouche, un seul cœur, un seul acte et une seule source. Cette exigence est l’exigence suprême que Dieu a requise de l’homme depuis la création. De ce fait, on peut voir que Dieu désire consacrer une partie de Ses efforts à Son peuple, qu’Il souhaite manifester des signes et des prodiges en lui et, plus important encore, qu’Il souhaite obtenir de tous les hommes l’obéissance à la totalité de l’œuvre et des paroles de Dieu. D’une part, Dieu Lui-même confirme Son témoignage et, d’autre part, Il fait des exigences à Son peuple et émet directement des décrets administratifs de Dieu à la multitude : ainsi, puisque vous êtes appelés Mon peuple, les choses ne sont pas telles qu’elles étaient ; vous devriez écouter les déclarations de Mon Esprit et leur obéir, suivre Mon œuvre de près et ne pas séparer Mon Esprit et Ma chair, car Nous sommes fondamentalement un et ne sommes pas séparés. En cela, pour éviter que les gens négligent Dieu incarné, un accent est une fois encore mis sur « car Nous sommes fondamentalement un et ne sommes pas séparés » ; parce qu’une telle négligence est une défaillance humaine, cela figure une fois de plus dans les décrets administratifs de Dieu. Ensuite, Dieu informe les gens des conséquences de la violation des décrets administratifs de Dieu, sans rien cacher, en disant : « … subira une perte, et ne pourra que boire de sa propre coupe amère ». Parce que l’homme est faible, après avoir entendu ces paroles, il ne peut pas s’empêcher de devenir plus méfiant envers Dieu dans son cœur, car la « coupe amère » est suffisante pour faire que les gens réfléchissent un peu. Les gens ont de nombreuses interprétations de cette « coupe amère » dont parle Dieu : être jugé par les paroles ou rejeté du royaume, être isolé pendant une période de temps ou voir sa chair corrompue par Satan et possédée par des mauvais esprits, être abandonné par l’Esprit de Dieu ou voir sa chair exterminée et livrée aux enfers. Ces interprétations sont susceptibles d’être produites par les cerveaux d’hommes et donc, dans leur imagination, les gens sont incapables de les transcender. Mais les pensées de Dieu ne sont pas comme celles de l’homme, c’est-à-dire que la « coupe amère » ne se réfère à aucune des pensées qui précèdent, mais à la mesure des connaissances de Dieu par les gens après avoir reçu le traitement de Dieu. Pour le dire plus clairement, quand quelqu’un sépare arbitrairement l’Esprit de Dieu de Ses paroles, ou sépare les paroles de l’homme, ou l’Esprit de la chair qu’Il revêt, cette personne est non seulement incapable de connaître Dieu dans les paroles de Dieu, mais elle est aussi un peu méfiante de Dieu, après quoi elle est aveuglée à chaque étape. Ce n’est pas comme les gens l’imaginent ; ils ne sont pas directement retranchés, mais peu à peu tombent sous le châtiment, ce qui veut dire qu’ils descendent dans de grandes catastrophes et que personne ne peut être compatible avec eux, comme s’ils étaient possédés par des esprits mauvais et comme s’ils étaient une mouche décapitée, butant contre les choses partout où ils vont. Malgré cela, ils sont toujours incapables d’abandonner. Dans leur cœur, les choses sont indescriptiblement difficiles, comme s’il y avait une souffrance indicible dans leur cœur, mais ils ne peuvent pas ouvrir la bouche et ils passent toute la journée en transe, incapables de sentir Dieu. C’est dans ces circonstances que les décrets administratifs de Dieu les menacent de sorte qu’ils n’osent pas abandonner l’Église, bien qu’ils n’aient aucun plaisir ; c’est ce qu’on appelle une « attaque interne et externe », et il est terriblement difficile pour les gens de le supporter. Ce qui a été dit ici est différent des conceptions des gens et la raison en est que, dans ces circonstances, ils savent encore chercher Dieu, et cela se produit lorsque Dieu leur tourne le dos, et ce qui est plus important est que, tout comme un incroyant, ils sont totalement incapables de sentir Dieu. Dieu ne sauve pas de telles personnes directement ; lorsque leur coupe amère est vidée, c’est le moment où leur dernier jour est arrivé. Mais à ce moment-là, ils cherchent toujours la volonté de Dieu en souhaitant jouir un tout petit peu plus, mais différemment du passé cette fois-ci, à moins qu’il y ait des circonstances particulières.

À la suite de cela, Dieu explique aussi les aspects positifs à tous, et donc une fois de plus ils gagnent la vie, car, dans le passé, Dieu a dit que les exécutants n’avaient pas de vie, mais aujourd’hui Dieu s’entretient subitement de « la vie intérieure ». Ce n’est qu’en parlant de la vie que les gens réalisent qu’il peut y avoir encore la vie de Dieu en eux. De cette façon, leur amour de Dieu augmente d’intensité et ils gagnent une plus grande connaissance de l’amour et de la miséricorde de Dieu. Ainsi, après avoir considéré ces paroles, tous les hommes se repentent de leurs erreurs passées et versent secrètement des larmes de contrition. La plupart, aussi, décident tranquillement qu’il leur faut satisfaire Dieu. Parfois, les paroles de Dieu percent le plus profond du cœur des gens faisant qu’il devient dur aux gens de les accepter et difficile aux gens d’être en paix. Parfois, les paroles de Dieu sont sincères et véridiques et réchauffent le cœur des gens de sorte qu’après que les gens les ont lues, c’est comme un agneau qui voit sa mère à nouveau après l’avoir été perdue pendant de nombreuses années. Les larmes remplissent leurs yeux, ils sont débordés d’émotion et ils ont envie de se jeter dans les bras de Dieu, terrassés de sanglots, libérant la douleur indescriptible qui a été dans leur cœur depuis de nombreuses années afin de montrer leur loyauté envers Dieu. En raison de plusieurs mois de test, ils sont devenus un peu hypersensibles, comme s’ils venaient de souffrir un grand traumatisme, comme un malade qui a été confiné au lit pendant des années. Pour les rendre fermes dans leur foi dans les paroles de Dieu, de nombreuses fois Dieu insiste sur ce qui suit : « Pour que la prochaine étape de Mon œuvre puisse se dérouler en harmonie et sans heurts, J’emploie le raffinement des paroles pour tester tous ceux qui sont dans Ma maison ». Ici, Dieu dit « tester tous ceux qui sont dans Ma maison » ; une lecture attentive de ces paroles indique que lorsque les gens agissent comme des exécutants, ils sont toujours des gens dans la maison de Dieu. De plus, ces paroles soulignent la sincérité de Dieu envers le titre de « peuple de Dieu », apportant aux gens une mesure de soulagement dans leur cœur. Et pourquoi donc Dieu fait-Il remarquer à plusieurs reprises les nombreuses manifestations chez les gens après qu’ils ont lu les paroles de Dieu ou lorsque le « peuple de Dieu » a encore besoin d’être révélé ? Est-ce simplement pour montrer que Dieu est le Dieu qui sonde le cœur de l’homme ? Ce n’est qu’une partie de la raison et ici, cela est simplement d’une importance secondaire. Dieu le fait afin de convaincre totalement tous les hommes, afin que chaque personne puisse, à partir des paroles de Dieu, connaître ses propres insuffisances et connaître ses propres lacunes antérieures en ce qui concerne la vie et, plus important encore, afin de jeter les bases de la prochaine étape de l’œuvre. Les gens ne peuvent que s’efforcer de connaître Dieu et chercher à essayer d’imiter Dieu sur la base de leur connaissance d’eux-mêmes. En raison de ces paroles, les gens changent d’êtres négatifs et passifs pour devenir positifs et dynamiques, et cela plante les racines de la deuxième partie de l’œuvre de Dieu. On peut dire qu’avec cette étape de l’œuvre comme fondation, la deuxième partie de l’œuvre de Dieu devient un jeu d’enfant, ne demandant que très peu d’efforts. Ainsi, quand les gens rejettent la tristesse de leur cœur et deviennent positifs et dynamiques, Dieu tire le plus de cette occasion pour faire à Son peuple d’autres exigences : « Mes paroles sont libérées et exprimées à tout moment ou lieu, et donc, aussi, vous devriez vous connaître vous-mêmes devant Moi à tout moment. Car, après tout, aujourd’hui est différent de ce qui a été autrefois et tu ne peux plus accomplir ce que tu veux. Au lieu, tu dois, sous la conduite de Mes paroles, être capable de dompter ton corps, tu dois utiliser Mes paroles comme un pilier et ne dois pas agir de façon insouciante ». En cela, Dieu met principalement l’accent sur « Mes paroles » ; dans le passé aussi Il a fait référence à « Mes paroles » plusieurs fois et donc, chaque personne ne peut s’empêcher d’y tourner une partie de son attention. C’est ainsi qu’est indiqué le fond de l’étape suivante de l’œuvre de Dieu : tous les hommes doivent porter leur attention sur les paroles de Dieu et personne ne peut avoir d’autres amours. Tous doivent chérir les paroles de la bouche de Dieu et ne pas jouer avec elles, et les circonstances antérieures de l’Église seront terminées où une personne lisait les paroles de Dieu et plusieurs répondaient : « Amen ! » et étaient obéissants. À cette époque, les gens ne connaissaient pas les paroles de Dieu, mais les prenaient comme une arme pour se défendre. Pour inverser cela, Dieu sur terre fait de nouvelles exigences plus rigoureuses à l’homme. Pour garder les gens du négativisme et de la passivité après qu’ils ont vu les normes élevées et les exigences rigoureuses de Dieu, Dieu encourage les gens plusieurs fois en disant : « Puisque les choses en sont arrivées au point où elles sont aujourd’hui, vous ne devez pas ressentir trop de chagrin et de regret au sujet de vos actes et actions du passé. Ma magnanimité est aussi illimitée que la mer et le ciel. Se pourrait-il que la mesure des actions de l’homme et de la connaissance qu’il a de Moi ne Me soit pas aussi familière que le fond de Ma poche ? » Ces paroles véridiques et sincères ouvrent subitement les esprits des gens et les transportent immédiatement du désespoir à l’amour de Dieu, les rendant positifs et dynamiques, car Dieu parle en captivant la faiblesse dans le cœur des gens. Sans en avoir conscience, les gens se sentent toujours honteux devant Dieu à cause de leurs actions passées et ils expriment des remords à maintes reprises. Ainsi, Dieu révèle ces paroles en particulier naturellement et normalement, afin que les gens ne sentent pas que les paroles de Dieu sont figées et mortes, mais tout à la fois fermes et douces, vivantes et réalistes.

De la création jusqu’à aujourd’hui, Dieu a tout arrangé en silence pour l’homme à partir du monde spirituel et n’a jamais décrit la vérité du monde spirituel à l’homme. Cependant, aujourd’hui, Dieu détaille subitement la bataille qui fait rage en son sein, ce qui laisse naturellement les gens perplexes, augmente leur sentiment de la profondeur et de l’impénétrabilité de Dieu, et rend même plus difficile pour eux la localisation de la source des paroles de Dieu. On peut dire que l’état assiégé du monde spirituel emmène tout le monde dans l’esprit. C’est la première partie essentielle de l’œuvre de l’avenir et le critère par lequel les gens peuvent entrer dans la sphère spirituelle. De là, on peut voir que l’étape suivante de l’œuvre de Dieu vise principalement l’esprit, l’objectif principal étant de donner à tous une meilleure connaissance des actes miraculeux de l’Esprit de Dieu dans la chair, donnant ainsi à tous ceux qui sont fidèles à Dieu une plus grande connaissance de la folie de Satan et de la nature de Satan. Bien qu’ils ne soient pas nés dans la sphère spirituelle, ils sentent qu’ils ont vu Satan et, une fois qu’ils ont ce sentiment, Dieu change immédiatement de moyen d’expression et une fois que les gens sont parvenus à cette façon de penser, Dieu demande : « Pourquoi est-ce que Je vous forme avec une telle urgence ? Pourquoi est-ce que Je vous communique les faits du monde spirituel ? Pourquoi est-ce que Je vous fais des rappels et vous exhorte maintes fois ? » Et ainsi de suite, toute une série de questions qui suscitent de nombreuses questions dans les cerveaux des gens : pourquoi Dieu parle-t-Il sur ce ton ? Pourquoi parle-t-Il des questions du monde spirituel et non de Ses exigences aux hommes pendant le temps de la construction de l’Église ? Pourquoi Dieu ne démolit-Il pas les conceptions des gens en révélant les mystères ? Tout simplement en étant un peu plus pensifs, les gens acquièrent un peu de connaissance des étapes de l’œuvre de Dieu et donc, quand ils font face à des tentations à l’avenir, naît en eux un véritable sentiment de haine envers Satan. Et même quand ils rencontrent des épreuves par la suite, ils sont encore capables de connaître Dieu et de détester Satan plus profondément, et donc de maudire Satan.

À la fin, la volonté de Dieu est entièrement révélée à l’homme : « permettant à chacune de Mes paroles de prendre racine, de s’épanouir et de produire des fruits dans votre esprit, et surtout, porter plus de fruits. Pour cette raison, Je ne vous demande pas des fleurs superbes, exubérantes, mais de bons fruits, qui plus est, qui ne pourrissent pas ». D’entre les exigences répétées de Dieu à Son peuple, c’est la plus complète de toutes, elle est le point central et est exprimée clairement. Je suis passé d’une œuvre dans l’humanité normale à une œuvre dans la plénitude de la divinité ; ainsi, dans le passé, dans Mes paroles exprimées simplement, il n’y avait aucun besoin que J’y ajoute d’autres explications, et la plupart des gens ont été en mesure de comprendre le sens de Mes paroles. Le résultat est que, à l’époque, tout ce qui était nécessaire était que les gens connaissent Mes paroles et soient capables de parler de la réalité. Cette étape, cependant, est extrêmement différente. Ma divinité a complètement pris le contrôle et n’a laissé aucune place pour que l’humanité joue un rôle. Ainsi, s’il y en a parmi Mon peuple qui veulent comprendre le vrai sens de Mes paroles, ils éprouveront la plus grande difficulté. Ce n’est que par Mes paroles qu’ils peuvent gagner l’illumination et l’éclairage et, si ce n’est pas par ce canal, toute pensée de saisir le but de Mes paroles ne sera que vaines rêveries. Lorsque tous les hommes auront une plus grande connaissance de Moi après avoir accepté Mes déclarations, ce sera le moment où Mon peuple Me manifestera, ce sera le moment où Mon œuvre dans la chair sera terminée, et le moment où ma divinité sera entièrement vécue dans la chair. À ce moment, tous les hommes essaieront de Me connaître dans la chair et seront vraiment en mesure de dire que Dieu apparaît dans la chair, et cela sera le fruit. Ce sera une preuve supplémentaire que Dieu s’est lassé de la construction de l’Église, c’est-à-dire, « Bien que les fleurs dans une serre soient aussi innombrables que les étoiles et attirent tous les touristes, une fois qu’elles ont fané, elles deviennent aussi flétries que les plans mensongers de Satan, et personne ne montre aucun intérêt pour elles. » Bien que Dieu ait personnellement travaillé aussi pendant le temps de la construction de l’Église, parce qu’Il est le Dieu qui est toujours nouveau et qui ne vieillit jamais, Il n’a pas la nostalgie des questions du passé. Pour éviter que les gens repensent au passé, Il a employé ces paroles : « elles deviennent aussi flétries que les plans mensongers de Satan, » ce qui montre que Dieu n’a aucun égard à la doctrine. Certaines personnes interprètent mal la volonté de Dieu, et demandent : étant donné que c’est une œuvre accomplie par Dieu Lui-même, pourquoi a-t-Il dit : « Une fois qu’elles ont fané, personne n’y attache aucun intérêt » ? Ces paroles donnent aux gens une révélation. Ce qui importe le plus est qu’elles permettent à tous d’avoir un nouveau point de départ correct, et alors seulement seront-ils en mesure de satisfaire la volonté de Dieu. En fin de compte, le peuple de Dieu doit être en mesure de rendre à Dieu une vraie gloire, non de manière forcée, mais qui vient de leur cœur. C’est ce qui est au cœur du plan de gestion de Dieu de 6 000 ans. Autrement dit, c’est la cristallisation de ce plan de gestion de 6 000 ans : permettre à tous les hommes de connaître la signification de l’incarnation de Dieu, leur permettre de connaître pratiquement Dieu fait chair, c’est-à-dire, les actes de Dieu dans la chair, afin qu’ils nient le Dieu vague et connaissent le Dieu qui est d’aujourd’hui et aussi d’hier, et, plus que cela, de demain, qui en réalité et en fait a existé d’éternité en éternité. Ce n’est qu’alors que Dieu entrera dans le repos !