La Parole apparaît dans la chair

Contenu

Être soucieux de la volonté de Dieu et atteindre la perfection

Plus tu seras soucieux de la volonté de Dieu, plus ton fardeau sera lourd ; plus ton fardeau sera lourd, plus ton expérience sera riche. Lorsque tu es soucieux de la volonté de Dieu, Dieu te donnera ce fardeau et tu seras éclairé par Dieu au sujet de ce qu’Il t’a confié. Après que Dieu t’a donné ce fardeau, lorsque tu manges et bois les paroles de Dieu, tu commenceras à prêter attention aux vérités relatives à ton fardeau. Si ce fardeau se rapporte aux conditions de vie des frères et sœurs, c’est un fardeau que Dieu t’a confié et alors tes prières quotidiennes incluront également ce fardeau. Ce que Dieu fait t’a maintenant été confié, tu es prêt à accomplir ce que Dieu doit faire et c’est ce que signifie prendre le fardeau de Dieu comme le tien propre. À ce stade, ta façon de manger et de boire les paroles de Dieu se concentrera sur les questions de ces aspects, et tu te demanderas comment résoudre ces problèmes, comment permettre aux frères et sœurs d’être libérés, d’avoir la joie dans leur esprit. Quand tu échanges, tu te concentreras sur la résolution de ces problèmes, tu te concentreras à manger et à boire des paroles qui se rapportent à ces problèmes lorsque tu manges et bois les paroles de Dieu. Tu mangeras et boiras les paroles de Dieu tout en portant ce fardeau et tu comprendras les exigences de Dieu. À ce stade, le chemin devant toi sera encore plus accessible. Ton fardeau a généré l’éclairage et l’illumination du Saint-Esprit, et c’est Dieu t’offrant Sa conduite. Pourquoi est-ce que Je dis cela ? Si tu ne portes aucun fardeau, alors tu ne prêteras pas attention quand tu manges et bois les paroles de Dieu ; lorsque tu manges et bois les paroles de Dieu tout en portant un fardeau, tu peux saisir l’essence des paroles de Dieu, tu peux découvrir ton chemin et tu peux être soucieux de la volonté de Dieu. Par conséquent, quand tu pries Dieu, tu devrais demander à Dieu de placer plus de fardeaux sur toi, de sorte que Dieu te confie de plus grandes choses, que les chemins devant toi soient encore plus accessibles, que tu deviennes plus efficace en mangeant et buvant les paroles de Dieu, que tu sois en mesure de saisir l’essence des paroles de Dieu et que tu sois plus facilement poussé par le Saint-Esprit.

Manger et boire les paroles de Dieu, prier et pratiquer, accepter le fardeau de Dieu, être commissionné par Dieu, tout cela dans le but d’ouvrir des chemins devant toi. Plus le fardeau que tu portes pour Dieu est lourd, plus facilement tu seras rendu parfait par Dieu. Certains ne sont pas prêts à coopérer même quand ils y sont invités ; ce sont des gens paresseux qui ne se soucient que du confort et du plaisir. Plus tu coopères en servant Dieu, plus tu acquerras de l’expérience. Parce que tu portes des fardeaux plus lourds, parce que tu as plus d’expérience, tu auras plus de chances d’être rendu parfait. Par conséquent, si tu peux servir Dieu sincèrement, alors tu seras plus soucieux du fardeau de Dieu et tu auras plus de chances d’être rendu parfait par Dieu. Un tel groupe d’hommes est perfectionné en ce moment. Plus tu es poussé par le Saint-Esprit, plus tu dévoueras de temps à être soucieux du fardeau de Dieu, plus tu seras rendu parfait par Dieu, plus tu seras gagné par Dieu, et à la fin, tu seras utilisé par Dieu. À l’heure actuelle, certains ne portent aucun fardeau de l’Église. Ces gens sont peu sérieux et désordonnés et ils ne se soucient que de leur propre chair. Ce sont des gens égoïstes et ils sont aussi aveugles. Tu ne porteras aucun fardeau si tu ne parviens pas à comprendre cette question clairement. Plus tu es soucieux de la volonté de Dieu, plus lourd sera le fardeau que Dieu te confiera. Les gens égoïstes ne sont pas prêts à souffrir de telles choses, ils ne sont pas prêts à payer le prix, et, à la fin, ils manqueront l’occasion d’être rendus parfaits par Dieu. Ne se font-ils pas du tort à eux-mêmes ? Si tu es quelqu’un qui est soucieux de la volonté de Dieu, tu porteras de véritables fardeaux pour l’Église. En fait, au lieu d’appeler cela un fardeau pour l’Église, c’est plutôt un fardeau pour ta propre vie, parce que le fardeau que tu portes pour l’Église est pour toi un tremplin pour être rendu parfait par Dieu. Par conséquent, ceux qui portent le plus lourd fardeau pour l’Église, qui portent également le fardeau d’entrer dans la vie, à la fin, seront ceux-là qui seront rendus parfaits par Dieu. Peux-tu voir cela clairement maintenant ? Si l’église à laquelle tu appartiens est en désordre, mais tu ne t’en inquiètes ni t’en soucies pas, si les frères et sœurs ne mangent pas et ne boivent pas les paroles de Dieu comme ils le devraient et tout de même tu l’ignores encore davantage, alors tu ne portes aucun fardeau. Dieu n’aime pas ces hommes. Les hommes que Dieu aime ont faim et soif de justice, ils sont soucieux de la volonté de Dieu. Donc, vous devriez être soucieux du fardeau de Dieu. Tu ne devrais pas attendre que le juste tempérament de Dieu soit révélé à tous les hommes avant de devenir soucieux du fardeau de Dieu. Ne sera-t-il pas trop tard à ce moment-là ? La bonne occasion pour être rendu parfait par Dieu, c’est maintenant. Si tu laisses cette occasion te glisser entre les doigts, tu le regretteras toute ta vie, tout comme Moïse n’a pas pu entrer dans la Terre promise de Canaan, le regrettant le reste de sa vie et mourant de remords. Une fois que le tempérament juste de Dieu aura été révélé à tous les peuples, tu le regretteras. Même si Dieu ne te châtie pas, tu te châtieras toi-même à cause de tes propres remords. Certains n’en sont pas convaincus. Si tu ne Me crois pas, donne-toi le temps et tu verras. Certaines personnes démontreront l’accomplissement de ces paroles. Es-tu prêt à devenir l’offrande de sacrifice pour ces paroles ?

Si tu ne cherches pas les occasions d’être rendu parfait par Dieu, si tu ne luttes pas pour ta chance d’être rendu parfait, alors tu seras finalement accablé de remords. C’est maintenant la meilleure occasion d’être rendu parfait, c’est le meilleur moment. Si tu ne cherches pas sincèrement la perfection qui vient de Dieu, après que l’œuvre de Dieu sera terminée, il sera trop tard puisque tu auras manqué cette chance. Peu importe tes aspirations, si Dieu devait cesser d’accomplir une œuvre, quel que soit l’effort que tu y mets, tu ne seras plus en mesure de les atteindre. Tu dois saisir cette occasion et coopérer lorsque le Saint-Esprit accomplit une œuvre puissante ; si tu devais manquer cette chance, tu n’en auras pas une autre, peu importe tes efforts. Certains s’écrient : « Dieu, je suis prêt à être soucieux de Ton fardeau, je suis prêt à accomplir Ta volonté. » Mais ils n’ont aucune voie pour pratiquer, par conséquent, leurs fardeaux ne dureront pas. S’il y a une voie devant toi, chaque étape de ton expérience deviendra structurée et organisée. Après qu’un fardeau a été réalisé, un autre t’est confié. Grâce à l’approfondissement de ton expérience de vie, tes fardeaux s’approfondissent aussi. Certaines personnes ne portent un fardeau que lorsqu’elles sont poussées par le Saint-Esprit, et après un certain temps, elles ne portent plus aucun fardeau quand il n’y a aucune voie de pratiquer. Ton fardeau ne peut pas être complètement résolu simplement en mangeant et buvant les paroles de Dieu. En comprenant beaucoup de vérités, tu apprendras à discerner, tu deviendras capable de résoudre les problèmes par l’utilisation de vérités, et tu auras une compréhension plus précise des paroles de Dieu et de la volonté de Dieu. Avec ces choses, tu engendreras des fardeaux, et tu seras en mesure d’accomplir un bon travail une fois que tu commenceras à porter un fardeau. Si tu portes seulement un fardeau, mais tu n’as pas une compréhension claire de la vérité, ça n’ira pas non plus. Tu dois avoir fait toi-même l’expérience des paroles de Dieu, savoir comment mettre les paroles de Dieu en pratique et tu dois d’abord entrer toi-même dans la réalité avant de pouvoir soutenir les autres, diriger les autres et être rendu parfait par Dieu.

Il est écrit dans « Le chemin... (4) » que vous êtes tous les peuple du royaume, ordonnés par Dieu avant les âges et cela ne peut pas vous être enlevé par qui que ce soit. Il est aussi écrit que le souhait est que tous soient utilisés par Dieu, qu’ils puissent être rendus parfaits par Dieu, qu’ils puissent se comporter comme les peuples du royaume et que ce n’est qu’en devenant les peuples du royaume que vous pouvez accomplir la volonté de Dieu. Vous avez échangé sur cette question à ce moment-là, échangé sur le chemin d’entrée en fonction des critères pour les peuples du royaume, donc l’œuvre accomplie par le Saint-Esprit pendant cette période était de faire passer les hommes de leurs conditions négatives et à une condition positive. Pendant ce temps, la tendance de l’œuvre du Saint-Esprit était de faire en sorte que tous profitent de la parole de Dieu en tant que peuple du royaume, de sorte que chacun d’entre vous peut comprendre clairement que vous êtes les peuples du royaume, ordonnés par Dieu avant les âges, et cela ne peut pas être enlevé par Satan. C’est pourquoi vous avez tous prié : « Dieu ! Je suis prêt à être Ton peuple parce que Tu nous as ordonnés avant les âges, parce que Tu nous en as fait don. Nous sommes prêts à assumer cette fonction et à Te satisfaire. » Lorsque tu priais de telle manière, tu étais poussé par le Saint-Esprit et c’était la tendance de l’œuvre du Saint-Esprit. Cette période de temps est consacrée à la prière et à la pratique pour apaiser ton cœur devant Dieu, de sorte que tu es en mesure de poursuivre la vie, de poursuivre l’entrée dans l’entraînement du royaume. C’est le premier pas. À l’heure actuelle, l’œuvre de Dieu est de placer tous les hommes sur la bonne voie, afin que tous puissent avoir une vie spirituelle normale, que tous puissent avoir une vraie expérience, que tous puissent être poussés par le Saint-Esprit, et, se basant sur cette fondation, accepter ce qui est confié par Dieu. Entrer dans l’entraînement du royaume, c’est de laisser chacune de vos paroles, chacun de vos actes, chacune de vos pensées et chacune de vos idées entrer dans les paroles de Dieu, c’est de vous laisser toucher par Dieu dans une plus grande mesure et d’engendrer l’amour Dieu, d’engendrer un fardeau plus lourd pour la volonté de Dieu, afin que tous soient sur la voie d’être rendu parfait par Dieu, afin que tout le monde soit sur la bonne voie. Une fois que tu es sur la voie d’être rendu parfait par Dieu, alors tu es sur la bonne voie.

Une fois que ton esprit et tes idées ainsi que tes intentions erronées peuvent être corrigés, une fois que tu peux cesser d’être soucieux de ta chair et te soucier de la volonté de Dieu, de sorte que lorsque des intentions erronées se présentent, tu es capable de ne pas te laisser perturber par ces intentions et de continuer selon que la volonté de Dieu le veut, si tu es capable de réaliser une telle transformation, alors tu es sur la bonne voie en ce qui concerne l’expérience de vie. Quand tes pratiques de prière sont sur la bonne voie, c’est alors que tu seras poussé par le Saint-Esprit dans tes prières. Chaque fois que tu pries, tu seras poussé par le Saint-Esprit ; chaque fois que tu pries, tu seras en mesure d’apaiser ton cœur devant Dieu. Chaque fois que tu manges et bois un passage de la parole de Dieu, tu seras capable de saisir l’œuvre que Dieu accomplit à l’heure actuelle, tu sauras comment prier, comment coopérer, comment entrer, et ces choses montreront que tu auras obtenu les résultats qui peuvent être gagnés en mangeant et en buvant les paroles de Dieu. Tu seras capable de trouver la voie d’entrée à partir des paroles de Dieu et de saisir le mouvement de l’œuvre de Dieu à l’heure actuelle et la tendance de l’œuvre du Saint-Esprit, et cela montrera que tu es sur la bonne voie. Si tu n’as pas saisi les points clés quand tu manges et bois les paroles de Dieu, si tu ne parviens pas à trouver une voie de pratique après avoir mangé et bu les paroles de Dieu, cela montre que tu ne sais pas encore comment manger et boire les paroles de Dieu, que tu n’as pas trouvé la méthode et le principe pour manger et de boire les paroles de Dieu. Si tu n’as pas saisi l’œuvre accomplie par Dieu à l’heure actuelle, tu seras incapable d’accepter la commission de Dieu. Les hommes doivent entrer dans l’œuvre que Dieu accomplit maintenant et c’est cette connaissance que les hommes doivent avoir aujourd’hui. Comprenez-vous ces choses maintenant ?

Une fois que tu as obtenu des résultats en mangeant et buvant les paroles de Dieu, une fois que ta vie spirituelle est devenue normale et une fois que tu es en mesure de manger et de boire les paroles de Dieu normalement, de prier normalement, de continuer ta vie dans l’église normalement, peu importe les épreuves que tu dois affronter, les circonstances que tu dois rencontrer, la maladie de la chair que tu dois supporter, l’aliénation des frères et sœurs ou les difficultés dans ta famille, si tu peux atteindre ce point, alors cela montre que tu es maintenant sur la bonne voie. Certains sont trop fragiles, ils n’ont pas de persévérance. Ils rechignent devant des petits obstacles, ils deviennent faibles. La recherche de la vérité exige persévérance et détermination. Si tu ne peux pas accomplir la volonté de Dieu cette fois-ci, tu dois pouvoir te prendre en mal, être tranquillement déterminé dans ton cœur à accomplir la volonté de Dieu la prochaine fois. Alors que tu ne peux pas être soucieux du fardeau de Dieu cette fois, tu seras déterminé à te rebeller contre la chair devant le même obstacle à l’avenir, tu te résoudras à accomplir la volonté de Dieu. C’est ainsi que tu deviens digne d’éloges. Certaines personnes ne savent même pas si leurs propres pensées et leurs idées sont bonnes, et de telles personnes sont confuses. Si tu veux maîtriser ton cœur et te rebeller contre la chair, tu dois d’abord savoir si tes intentions sont bonnes, ce qui te permet alors de maîtriser ton cœur. Si tu ne sais même pas si tes intentions sont bonnes, pourrais-tu maîtriser ton cœur, pourrais-tu te rebeller contre la chair ? Même si tu es capable de te rebeller, tu le fais d’une manière confuse. Tu devrais savoir que te rebeller contre tes intentions erronées, c’est te rebeller contre la chair. Quand tu sais que tes intentions, tes pensées et tes idées sont erronées, tu dois immédiatement changer de direction et marcher sur la bonne voie. Tu dois d’abord surmonter ce point et entrer dans de telles pratiques, parce que tu sais mieux si tes intentions sont erronées ou non. Lorsque tes intentions erronées peuvent être corrigées, une fois que tes intentions visent Dieu, alors tu as atteint l’objectif de la subjugation de ton cœur.

La clé pour vous maintenant, c’est d’avoir la connaissance de Dieu, d’avoir la connaissance de l’œuvre de Dieu. Tu dois savoir comment le Saint-Esprit accomplit Son œuvre en l’homme ; c’est la clé pour entrer dans la bonne voie. Ce sera facile pour toi d’entrer dans la bonne voie une fois que tu auras compris cette clé. Tu crois en Dieu et tu connais Dieu, ce qui montre que ta croyance en Dieu est authentique. Si tu continues à faire l’expérience jusqu’au bout, mais tu restes incapable de connaître Dieu, alors tu es sûrement quelqu’un qui résiste à Dieu. Ceux qui ne croient qu’en Jésus-Christ et ne croient pas au Dieu incarné d’aujourd’hui seront tous déclarés coupables, ils sont tous des pharisiens contemporains, parce qu’ils ne reconnaissent pas le Dieu d’aujourd’hui ; ils résistent tous à Dieu. Peu importe qu’ils soient très dévoués dans leur foi en Jésus, tout sera en vain ; ils ne recevront pas la louange de Dieu. Tous ceux qui disent qu’ils croient en Dieu, mais n’ont pas une véritable connaissance de Dieu dans leur cœur, sont des hypocrites.

Pour chercher la perfection par Dieu, il faut d’abord comprendre ce que signifie être rendu parfait par Dieu, quelles conditions il faut posséder pour être rendu parfait par Dieu et ensuite chercher voies de la pratique une fois qu’une bonne compréhension de ces questions est acquise. Il faut posséder certaines qualités pour être rendu parfait par Dieu. Plusieurs ne possèdent pas les qualités nécessaires, ce qui les oblige à travailler fort, ce qui nécessite alors leur effort subjectif. Ceux en qui ces qualités sont plus faibles doivent fournir un plus grand effort subjectif. Plus grande ta compréhension des paroles de Dieu et plus tu les mets en pratique, plus vite tu peux entrer sur le chemin du perfectionnement par Dieu. En priant, tu peux être perfectionné au moyen des prières ; en mangeant et en buvant les paroles de Dieu, en comprenant la substance des paroles de Dieu et en vivant la réalité des paroles de Dieu, tu peux être perfectionné ; en expérimentant les paroles de Dieu quotidiennement, tu découvres ce qui te fait défaut, et, en outre, tu découvres ton talon d’Achille et tes faiblesses, et tu offres à Dieu des prières par lesquelles tu seras progressivement perfectionné. Les voies du perfectionnement : prier, manger et boire les paroles de Dieu, comprendre la substance des paroles de Dieu, entrer dans l’expérience des paroles de Dieu, découvrir ce qui te fait défaut, obéir à l’œuvre de Dieu, être conscient du fardeau de Dieu et abandonner la chair par ton cœur aimant, et communier fréquemment avec tes frères et tes sœurs, ce qui enrichit tes expériences. Que ce soit la vie de la communauté ou ta vie personnelle, que ce soit de grands ou de petits rassemblements, tout peut te permettre de découvrir et de recevoir de l’entraînement, de sorte que ton cœur puisse être en paix devant Dieu et retourner à Dieu. Tout cela fait partie du processus du perfectionnement. Expérimenter les paroles de Dieu dont Je t’ai parlé signifie être capables de vraiment connaître les paroles de Dieu et permettre aux paroles de Dieu de vivre en toi afin que tu aies une plus grande foi et un plus grand amour de Dieu. De cette manière, tu perdras progressivement ton tempérament satanique corrompu, tu te débarrasseras de tes motivations inappropriées et tu vivras la ressemblance d’une personne normale. Plus grand est ton amour pour Dieu en toi, c’est-à-dire, plus tu as été perfectionné par Dieu, moins tu es corrompu par Satan. Grâce à des expériences réelles, tu entres progressivement sur le chemin du perfectionnement et donc, si tu veux être perfectionné, il importe particulièrement que tu sois conscient de la volonté de Dieu et que tu fasses l’expérience des paroles de Dieu.