L'Église de Dieu Tout-Puissant App.

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

La Parole apparaît dans la chair

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

`

De l’expérience

Pierre a connu des centaines d’épreuves au cours de ses expériences. Bien que les gens d’aujourd’hui soient conscients du terme « épreuve », ils ne comprennent pas du tout sa véritable signification ou ses circonstances. Dieu tempère la détermination des hommes, épure leur confiance et perfectionne tout en eux – et cela s’accomplit principalement par des épreuves qui sont aussi l’œuvre cachée du Saint-Esprit. Il semble que Dieu ait abandonné les hommes, et donc, s’ils ne font pas attention, ces derniers considèreront ces épreuves comme les tentations de Satan. En fait, de nombreuses épreuves peuvent être considérées comme des tentations, et c’est là le principe et la règle de l’œuvre de Dieu. Si les hommes vivent vraiment en présence de Dieu, ils considèreront ces choses comme des épreuves venant de Dieu et ne les négligeront pas. Si quelqu’un dit que Satan ne l’approchera pas parce que Dieu est avec lui, ce n’est pas totalement correct. Comment alors peut-on expliquer que Jésus ait fait face à des tentations après avoir jeûné dans le désert pendant quarante jours ? Donc, si les hommes rectifient véritablement leurs opinions sur leur croyance en Dieu, ils verront beaucoup de choses de manière bien plus claire et n’auront pas une compréhension faussée et trompeuse. Si quelqu’un se résout véritablement à être amené à la perfection par Dieu, il doit aborder les situations auxquelles il est confronté sous de nombreux angles différents, sans osciller ni à droite ni à gauche. Si tu ne connais pas l’œuvre de Dieu, tu ne sauras pas comment coopérer avec Dieu. Si tu ne connais pas les principes de l’œuvre de Dieu et ignores comment Satan travaille dans l’homme, tu n’auras aucun chemin de pratique. Une simple poursuite zélée ne te permettra pas d’atteindre les résultats que Dieu exige. Une telle expérience est semblable à celle de Lawrence, ne faisant aucune distinction, mais se concentrant uniquement sur l’expérience, tout à fait ignorant de ce qu’est le travail de Satan, de ce qu’est l’œuvre du Saint-Esprit, de ce qu’est l’homme sans la présence de Dieu et du type de personnes que Dieu veut perfectionner. Comment se comporter envers différents genres de personnes ; comment saisir la volonté de Dieu dans le présent ; comment connaître le tempérament de Dieu ; à quelles personnes, quelles circonstances et quelle ère la miséricorde de Dieu, Sa majesté et Sa justice sont orientées : il ne comprend rien de tout cela. Si les hommes n’ont pas un grand nombre de visions comme base, comme fondement de leurs expériences, alors la vie est hors de question, et encore plus l’expérience ; ils peuvent continuer à se soumettre à tout, à tout endurer, de manière insensée. De tels hommes sont très difficiles à amener à la perfection. On peut dire que si tu n’as aucune des visions abordées plus haut, la preuve est faite que tu es un insensé semblable à une statue de sel qui se dresse toujours en Israël. De tels hommes sont inutiles, bons à rien ! Certains hommes ne se soumettent toujours qu’aveuglément, ils se connaissent toujours et utilisent toujours leurs propres manières de se comporter lorsqu’ils traitent de nouvelles questions ou utilisent la « sagesse » pour traiter de questions banales qui ne sont pas dignes d’être mentionnées. De tels hommes sont dépourvus de discernement, comme si leur nature consistait à se résigner à l’adversité, et ils sont toujours les mêmes, ils ne changent jamais. Des hommes comme cela sont insensés, sans le moindre discernement. Ils ne tentent jamais d’accorder les mesures aux circonstances ou aux personnes différentes. De tels hommes n’ont pas d’expérience. J’ai vu que certains hommes se connaissent à un point tel que, lorsqu’ils sont confrontés à des gens qui sont possédés par le travail de mauvais esprits, ils baissent la tête et confessent leurs péchés, n’osant pas se lever pour les condamner. Face à l’œuvre évidente du Saint-Esprit, ils n’osent pas non plus obéir. Ils croient que ces mauvais esprits sont également entre les mains de Dieu et n’ont pas le moindre courage pour se lever et leur résister. Ce sont là des hommes qui n’ont pas la dignité de Dieu, et ils sont absolument incapables de porter un lourd fardeau pour Dieu. De tels idiots ne font aucune distinction. Un tel mode d’expérience doit donc être éliminé, car il est inacceptable aux yeux de Dieu.

Dieu, en effet, œuvre beaucoup dans les gens, les éprouvant parfois, créant parfois des environnements pour les tempérer et disant parfois des paroles pour les guider et corriger leurs défauts. Parfois, le Saint-Esprit guide les gens vers des environnements préparés par Dieu afin qu’ils découvrent inconsciemment beaucoup de choses qui leur manquent. Par ce que les gens disent et font, par la façon dont ils traitent les autres et s’occupent des choses, sans qu’ils le sachent, le Saint-Esprit clarifie pour eux un grand nombre de choses qu’ils ne comprenaient pas avant, leur permettant de voir plus clairement beaucoup de choses et de personnes, leur permettant de comprendre de nombreuses choses qu’ils ignoraient auparavant. Lorsque tu t’impliques dans le monde, tu commences graduellement à discerner les choses du monde et, avant de mourir, tu pourrais conclure : « Il est vraiment difficile d’être une personne. » Si tu prends le temps d’expérimenter devant Dieu et parviens à comprendre l’œuvre de Dieu et Son tempérament, tu acquerras inconsciemment une bonne intuition et ta stature croitra progressivement. Tu comprendras mieux beaucoup de choses spirituelles et l’œuvre de Dieu en particulier sera plus claire pour toi. Tu accepteras les paroles de Dieu, l’œuvre de Dieu, chaque action de Dieu, le tempérament de Dieu et ce que Dieu est et a comme ta propre vie. Si tout ce que tu fais, c’est d’errer dans le monde, tes ailes deviendront de plus en plus dures et ta résistance contre Dieu deviendra toujours plus forte ; Dieu aura du mal à t’utiliser. Parce qu’il y a trop de « selon moi » en toi, il est difficile à Dieu de trouver un usage pour toi. Plus tu es en présence de Dieu, plus tu auras d’expériences. Si tu es encore dans le monde comme une bête, la bouche professant ta croyance en Dieu, mais le cœur ailleurs, et que tu apprends encore des philosophies mondaines de la vie, alors tout ton labeur précédent n’aura-t-il pas servi à rien ? Par conséquent, plus les gens sont en présence de Dieu, plus il est facile à Dieu de les perfectionner. C’est le chemin par lequel le Saint-Esprit fait Son œuvre. Si tu ne comprends pas cela, il te sera impossible d’entrer sur la bonne voie et il sera hors de question que tu sois rendu parfait par Dieu. Tu ne seras pas capable d’avoir une vie spirituelle normale, ce sera comme si tu étais handicapé, tu n’auras que ton propre dur labeur et rien de l’œuvre de Dieu. Cela ne serait-il pas une erreur dans ton expérience ? Tu n’as pas nécessairement besoin de prier pour être en présence de Dieu ; parfois, c’est lorsque tu contemples Dieu ou réfléchis à Son œuvre, parfois, lorsque tu abordes une question et, parfois, lorsqu’un évènement te révèle que tu entres en présence de Dieu. La plupart des gens disent : « Ne suis-je pas en présence de Dieu, puisque je prie souvent ? » Beaucoup de gens prient sans cesse « en présence de Dieu ». Les prières peuvent être toujours sur leurs lèvres, mais ils ne vivent pas vraiment en présence de Dieu. C’est la seule manière pour ces gens de conserver leurs conditions en présence de Dieu ; en tout temps, ils sont totalement incapables d’utiliser leur cœur pour entrer en relation avec Dieu ou de se présenter devant Dieu par le moyen de leur expérience, que ce soit par la méditation, la contemplation silencieuse ou en étant en relation avec le Dieu qui vit dans leur cœur en prêtant attention au fardeau de Dieu. Avec la bouche, Ils offrent des prières au ciel. Le cœur de la plupart des gens est privé de Dieu ; Dieu n’est présent que lorsqu’ils s’approchent de Lui ; la plupart du temps, Dieu n’est pas présent du tout. N’est-ce pas la manifestation de l’absence de Dieu dans son cœur ? S’ils avaient vraiment Dieu, pourraient-ils faire les choses que font les voleurs et les bêtes ? Si une personne révère vraiment Dieu, elle amènera son cœur sincère en contact avec Lui et ses pensées et ses idées seront toujours occupées par les paroles de Dieu. Il est peu probable qu’elle commette des erreurs dans les choses extérieures que les gens sont capables de réaliser, et elle ne fera rien qui de toute évidence s’oppose à Dieu. Telle est la norme pour être un croyant.

Précédent:Ce dont un berger compétent doit être équipé

Suivant:Les commandements de la nouvelle ère

Vous aimerez peut-être également