Chapitre 65

Mes paroles atteignent toujours vos vulnérabilités, c’est-à-dire qu’elles soulignent vos faiblesses fatales ; autrement vous seriez toujours en train de traîner les pieds, sans aucune idée de l’heure qu’il est maintenant. Sache ceci ! J’utilise la voie de l’amour pour vous sauver. Peu importe comment vous agissez, Je vais certainement compléter les choses que J’ai approuvées sans faire aucune erreur. Est-ce que Moi, le juste Dieu Tout-Puissant, Je peux faire une erreur ? N’est-ce pas là une notion humaine ? Dites-moi : tout ce que Je fais et dis, n’est-il pas pour votre bien ? Certaines personnes diront humblement : « Oh Dieu ! Tout ce que Tu fais est pour nous, mais nous ne savons pas comment agir de concert avec Toi. » Quelle ignorance ! Vous allez même jusqu’à dire que vous ne savez pas comment coopérer avec Moi ! Ce ne sont là que des mensonges éhontés ! Étant donné que vous avez exprimé de telles choses, pourquoi, dans les faits, montrez-vous souvent de la considération pour la chair ? Vos paroles semblent bien, mais vous n’agissez pas d’une manière aisée et plaisante. Vous devez comprendre ceci : Je ne vous en demande pas beaucoup aujourd’hui, et Mes exigences ne sont pas non plus hors de votre portée : elles sont réalisables par les humains. Je ne vous surestime pas le moins du monde. Ne suis-Je pas conscient de l’étendue des capacités de l’homme ? J’en ai une compréhension parfaitement claire.

Mes paroles vous éclairent constamment, mais votre cœur est trop endurci et vous êtes incapables de saisir Ma volonté dans votre esprit ! Dites-moi : combien de fois vous ai-Je rappelé de ne pas vous concentrer sur la nourriture, les vêtements ou votre apparence, mais plutôt de vous concentrer sur votre vie intérieure ? Vous n’écoutez tout simplement pas. J’en ai assez de parler. Êtes-vous devenus si engourdis ? Êtes-vous complètement insensés ? Se pourrait-il que Mes paroles aient été prononcées en vain ? Ai-Je dit quelque chose de mal ? Mes fils ! Soyez bienveillants envers Mes intentions sincères ! Une fois que votre vie aura mûri, il n’y aura pas besoin de vous inquiéter davantage, et tout sera fourni. Il ne sert à rien de se concentrer sur ces choses maintenant. Mon royaume a été complètement réalisé et il est publiquement descendu dans le monde ; cela signifie d’autant plus que Mon jugement est complètement advenu. En avez-vous fait l’expérience ? J’hésite à vous juger, mais vous ne montrez pas la moindre considération pour Mon cœur. C’est Mon souhait que vous obteniez constamment le soin et la protection de Mon amour, plutôt qu’un jugement impitoyable. Serait-ce que vous êtes prêts à être jugés ? Sinon, pourquoi ne vous approchez-vous pas de Moi, n’échangez pas et n’avez-vous pas des liens avec Moi souvent ? Tu Me traites si froidement, pourtant lorsque Satan te donne des idées, tu es transporté de joie, pensant qu’elles correspondent à ta propre volonté, mais rien de ce que tu fais n’est pour Mon bien. Avez-vous le désir de toujours Me traiter si cruellement ?

Ce n’est pas que Je ne veuille pas te le donner, mais que vous ne voulez pas payer le prix. De ce fait, vous restez les mains vides, ne tenant rien du tout. Ne voyez-vous pas à quelle vitesse l’œuvre du Saint-Esprit progresse ? Ne voyez-vous pas que Mon cœur brûle d’anxiété ? Je vous demande de coopérer avec Moi, mais vous ne voulez pas. Toutes sortes de désastres surviendront, les uns après les autres ; toutes les nations et tous les lieux feront l’expérience de calamités : peste, famine, déluge, sécheresse et tremblements de terre sont partout. Ces désastres ne se produisent pas seulement dans un endroit ou deux, pas plus qu’ils ne seront terminés dans un jour ou deux : ils s’étendront plutôt sur une région de plus en plus grande et les désastres deviendront de plus en plus graves. Pendant ce temps, toutes sortes de pestes d’insectes surgiront l’une après l’autre, et le phénomène du cannibalisme se produira partout. C’est Mon jugement sur toutes les nations et sur tous les peuples. Mes fils ! Vous ne devez pas souffrir la douleur ni l’épreuve des désastres. Mon souhait est que vous atteigniez bientôt votre majorité et que le plus rapidement possible, vous assumiez le fardeau qui pèse sur Mes épaules. Pourquoi ne comprenez-vous pas Ma volonté ? Le travail à venir deviendra de plus en plus difficile. Votre cœur est-il si endurci que vous allez Me laisser les mains pleines, à devoir travailler si laborieusement par Moi-même ? Je parlerai plus clairement : ceux qui mûrissent seront en sécurité et ne souffriront ni douleur ni détresse ; ceux qui ne mûrissent pas doivent souffrir la douleur et le préjudice. Mes paroles sont assez claires, n’est-ce pas ?

Mon nom doit s’étendre dans toutes les directions et en tous les lieux, afin que chacun connaisse Mon saint nom et Me connaisse. Des gens de tous les milieux sociaux des États-Unis, du Japon, du Canada, de Singapour, de l’Union soviétique, de Macao, de Hong Kong et d’autres pays se presseront immédiatement en Chine en quête de la vraie voie. On leur a déjà témoigné de Mon nom, et il ne reste plus que vous mûrissiez le plus tôt possible afin que vous puissiez les conduire et les guider. C’est pourquoi Je dis qu’il y a encore plus de travail à faire. Mon nom circulera largement à la suite des désastres, et si vous ne faites pas attention, vous perdrez votre juste part. N’avez-vous pas peur ? Mon nom s’étend à tous les courants religieux, tous les milieux sociaux, toutes les nations et toutes les confessions. C’est Mon œuvre faite d’une manière ordonnée, en lien étroit ; tout se passe par Mon arrangement sage. Je souhaiterais seulement que vous puissiez avancer à chaque pas, en suivant Mes traces de près.

Précédent: Chapitre 64

Suivant: Chapitre 66

Le Seigneur est déjà secrètement revenu il y a bien longtemps avant les catastrophes, savez-vous comment L’accueillir ?
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

Dieu Lui-même, l’Unique III

L’autorité de Dieu (II)Aujourd’hui, nous allons poursuivre notre échange sur le thème de « Dieu Lui-même, l’Unique ». Nous avons déjà eu...

Sur la vie de Pierre

Pierre est un exemple que Dieu a introduit à l’humanité et il est un personnage bien connu de tous. Pourquoi quelqu'un d’aussi ordinaire...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre