La Parole apparaît dans la chair

Contenu

La différence essentielle entre le Dieu incarné et les personnes utilisées par Dieu

Pendant plusieurs années l’Esprit de Dieu a travaillé d’arrache-pied sur terre. Pendant des siècles, Dieu a utilisé tant de personnes pour réaliser Son travail. Pourtant, l’Esprit de Dieu n’a toujours pas trouvé un lieu approprié pour le repos. Ainsi, Dieu Se déploie à travers différentes personnes pour accomplir Son travail et en grande partie Il les utilise pour le faire. C’est-à-dire, durant toutes ces nombreuses années, l’œuvre de Dieu ne s’est jamais arrêtée. Elle a continué de se réaliser sur l’homme, sans interruption jusqu’à ce jour. Bien que Dieu ait dit et fait tant, l’homme ne connait toujours pas Dieu, tout ceci parce que Dieu n’est jamais apparu à l’homme et Il n’a pas de forme. Ainsi Dieu doit accomplir ce travail — pour que tous les hommes sachent la véritable signification du Dieu pratique. À cet effet, Dieu doit montrer Son esprit aux gens de manière concrète et travailler dans leur milieu. Ce n’est que lorsque l’Esprit de Dieu prend la forme physique, Se munit de chair et d’os, et marche visiblement parmi les hommes, les accompagnant dans leur vie, parfois Se montrant et quelques fois Se cachant, que les gens sont capables de Le comprendre plus en profondeur. Si Dieu était toujours resté dans la chair, Il n’aurait pas été capable de réaliser totalement Son œuvre. Ayant travaillé en chair pendant un certain temps, exerçant le ministère qui doit être réalisé dans la chair, Dieu doit quitter la chair et travailler dans le domaine spirituel à l’image de la chair comme Jésus l’a fait après avoir travaillé pendant un certain temps dans l’humanité normale et achevant ainsi tout le travail qui était requis pour mener à terme Sa mission. Vous pourriez vous rappeler ceci à partir de « Le Chemin… (5) » : « Je Me souviens Mon Père Me disant, Sur terre, ne fais que Ma volonté et achève Ma commission. Ne Te préoccupe pas d’autre chose. » Que vois-tu dans ce passage ? Quand Dieu vient sur terre, Il n’accomplit que le travail de divinité. Ceci est la commission de l’Esprit céleste au Dieu incarné. Il ne vient que pour Se déployer partout et parler, pour faire entendre Sa voix par diverses méthodes et à partir de différents points de vue. Il tient principalement à assurer la fourniture et l’enseignement de l’homme comme objectifs et principe de fonctionnement. Il ne Se préoccupe pas des questions telles que les relations interpersonnelles ou des détails sur la vie des gens. Son ministère principal c’est de parler pour l’Esprit. Lorsque l’Esprit de Dieu apparaît en chair de façon concrète, Il ne pourvoit que pour la vie de l’homme et libère la vérité. Il ne Se sent pas impliqué dans les affaires de l’homme, c’est-à-dire, Il ne participe pas à l’œuvre de l’humanité. Les humains ne peuvent pas accomplir le travail divin, et Dieu ne participe pas au travail humain. Pendant toutes les années que Dieu a eu à travailler sur cette terre, Il a toujours utilisé les gens pour réaliser Son travail. Mais ces gens ne sauraient être considérés comme le Dieu incarné ; ils ne peuvent être considérés que comme des personnes utilisées par Dieu. Mais le Dieu d’aujourd’hui peut parler directement du point de vue de la divinité, répandre la voix de l’Esprit, et travailler pour le compte de l’Esprit. Tous ces gens que Dieu a utilisés des siècles durant ont également l’Esprit de Dieu qui travaille à travers leur corps, alors pourquoi ne peuvent-ils pas être appelés Dieu ? Le Dieu d’aujourd’hui est l’Esprit de Dieu travaillant directement dans la chair, et Jésus fut aussi l’Esprit de Dieu travaillant dans la chair. Ces deux derniers sont appelés Dieu. Alors, quelle en est la différence ? Au fil du temps, les gens que Dieu a utilisés ont tous la pensée et la raison normales. Ils savent tous comment se comporter et gérer les affaires de la vie. Ils ont l’idéologie humaine normale et possèdent toutes les choses que les gens normaux devraient avoir. La plupart d’entre eux sont dotés d’un talent exceptionnel et d’une intelligence innée. En travaillant à travers ces personnes, l’Esprit de Dieu exploite leurs talents, qui sont leurs dons offerts par Dieu. L’Esprit de Dieu qui Se sert de leurs talents pour coopérer dans l’œuvre de Dieu, en utilisant leurs forces pour servir Dieu. Cependant, l’essence de Dieu est sans idéologie et sans pensée. Elle ne prend pas en compte des idées humaines et même n’a pas ce que les humains ont normalement. C’est-à-dire, Dieu ne comprend même pas les principes du comportement humain. Voilà le tableau qui est dressé lorsque le Dieu d’aujourd’hui vient sur terre. Il travaille et parle sans intégrer les idées humaines ou la pensée humaine, mais révèle directement le sens originel de l’Esprit et travaille directement au nom de Dieu. Cela signifie que l’Esprit Se manifeste pour le travail, ce qui n’apporte même pas quelques idées de l’homme. Autrement dit, le Dieu incarné renferme directement la divinité, il n’est pas doté de pensé ou d’idéologie humaines, et ne comprend aucunement les principes du comportement humain. S’il n’y avait que le travail divin (c’est-à-dire s’il n’y avait que Dieu Lui-même qui faisait le travail), le travail de Dieu ne pouvait pas être réalisé sur terre. Ainsi, quand Dieu vient sur terre, il doit avoir quelques personnes qu’Il utilise pour travailler dans l’humanité conjointement avec Son travail dans la divinité. En d’autres termes, Il utilise le travail humain pour soutenir Son œuvre divine. Sinon, l’homme serait incapable d’entrer en contact direct avec l’œuvre divine. Tel était le cas de Jésus avec Ses disciples. Au cours de Sa vie, Jésus a aboli les anciennes lois et a établi de nouveaux commandements. Il parlait aussi beaucoup. Tout ceci se faisait dans la divinité. Les autres, tels que Pierre, Paul, et Jean, tous ont fait reposer leur travail ultérieur sur les paroles de Jésus comme fondation. Autrement dit, Dieu faisait Son travail de lancement à cette ère, inaugurant l’ère de la Grâce. Il a inauguré une nouvelle ère, abolissant l’ancienne, et a fait que les mots « Dieu est le Commencement et la Fin » deviennent réalité. En d’autres termes, l’homme doit faire le travail humain en se fondant sur le travail divin. Après que Jésus ait dit tout ce qu’Il devait dire et qu’Il ait achevé Son travail sur terre, Il quitta l’homme. Et les gens qui L’ont suivi ont travaillé selon les principes édités dans Ses paroles et ont pratiqué selon les vérités qu’Il avait dites. C’était toutes des personnes qui travaillaient pour Jésus. Si ça avait été Jésus seul pour faire le travail, peu importe ce qui Il aurait dit, les gens n’allaient toujours pas entrer en contact avec Ses paroles, parce qu’Il travaillait dans la divinité et ne pouvait S’exprimer qu’en langage divin. Il Lui était impossible d’expliquer les choses de sorte que les gens normaux puissent comprendre Sa parole. Par conséquent, il a fallu trouver les apôtres et les prophètes qui étaient venus après Lui compléter Son travail. C’est suivant ce principe que le Dieu incarné opère — en utilisant la chair incarnée pour parler et œuvrer de manière à parachever le travail de la divinité, puis en utilisant plus ou moins quelques personnes qui plaisent à Dieu pour compléter l’œuvre de Dieu. Autrement dit, Dieu utilise des gens qui plaisent à Son cœur pour servir de bergers et asperger l’humanité de sorte que chaque personne puisse recevoir la vérité.

Si Dieu ne vient que dans la chair et fait le travail de la divinité sans avoir en plus quelques personnes que Dieu porte dans Son cœur pour coopérer avec Lui, alors l’homme ne serait pas en mesure de comprendre la volonté de Dieu et serait incapable d’entrer en contact avec Dieu. Dieu doit utiliser les gens normaux qu’il porte dans Son cœur pour parachever ce travail, pour veiller sur les Églises et les conduire en bon berger, afin que la pensée de l’homme et le cerveau de l’homme soient capables d’imaginer l’œuvre de Dieu. En d’autres termes, Dieu utilise quelques personnes qu’Il porte dans Son cœur pour « traduire » Son travail en divinité, pour le révéler, c’est-à-dire, transformer le langage divin en langage humain, de sorte que les gens puissent tous le saisir et tous le comprendre. Si Dieu ne le faisait pas, personne ne comprendrait le langage divin de Dieu, parce que le nombre de ces personnes que Dieu porte dans Son cœur est, après tout, peu, et le niveau d’entendement de l’homme est bas. C’est la raison pour laquelle Dieu choisit cette méthode lorsqu’Il S’agit du travail à travers l’incarnation. S’il n’y avait que le travail divin, l’homme serait incapable de savoir ou d’être en contact avec Dieu, parce que l’homme ne comprend pas le langage de Dieu. L’homme n’est capable de comprendre ce langage que par le canal des personnes que Dieu porte dans Son cœur et qui clarifient les paroles de Dieu. Cependant, s’il n’y avait que ces gens qui travaillent dans l’humanité, il aurait été possible seulement de maintenir la vie normale de l’homme ; il aurait été difficile de transformer le tempérament de l’homme. Il n’aurait pas été possible pour le travail de Dieu d’avoir un nouveau départ ; il n’y aurait que les mêmes vieilles chansons, toujours la même rengaine. Ce n’est qu’à travers le Dieu incarné disant tout ce qui doit être dit et faisant tout ce qui doit être fait au niveau de la chair, et les gens venus après Lui travaillant et vivant selon Ses Paroles que leur tempérament peut changer et qu’ils sont à même de s’arrimer aux époques. Celui qui travaille dans la divinité représente Dieu, tandis que ceux qui travaillent dans l’humanité sont les gens utilisés par Dieu. Autrement dit, le Dieu incarné est substantiellement différent des personnes utilisées par Dieu. Le Dieu incarné peut faire l’œuvre de la divinité, mais les gens utilisés par Dieu ne le peuvent pas. Au début de chaque ère, l’Esprit de Dieu parle en personne pour inaugurer la nouvelle ère et amener l’homme à un nouveau commencement. Quand Il termine de délivrer Ses messages, cela signifie alors que l’œuvre de Dieu dans la divinité est accomplie. Par la suite, les gens sont guidés par les hommes utilisés par Dieu, les hommes entreront dans l’expérience de la vie. De même, à ce stade Dieu emmène l’homme dans la nouvelle ère et donne à chacun un nouveau départ. Avec cela, prend fin l’œuvre de Dieu dans la chair.

Dieu vient sur terre non pas pour perfectionner Son humanité normale. Il ne vient pas pour faire le travail de l’humanité normale, mais seulement pour faire le travail de la divinité dans l’humanité normale. Ce que Dieu considère comme humanité normale n’est pas ce que l’homme s’imagine. L’homme définit « l’humanité normale » comme avoir une femme ou un mari, des fils et des filles. Pour l’homme[a], ces choses attestent de ce que l’on est une personne normale. Mais Dieu ne le voit pas de cette façon. Il voit l’humanité normale comme le fait d’avoir des pensées et une vie humaines normales et être né des gens normaux. Mais Sa normalité ne signifie pas avoir une femme ou un mari, et des enfants de la façon dont l’homme comprend la normalité. Autrement dit, l’humanité normale dont parle Dieu est ce que l’homme pourrait considérer comme absence d’humanité, presque manquant de sentiment et apparemment ne ressentant pas de besoins charnels, exactement comme Jésus, qui n’avait que l’extérieur d’une personne normale et a accepté l’apparence d’une personne normale, mais par essence ne possédait pas totalement ce qu’une personne normale possède. À partir de là, on peut voir que l’essence du Dieu incarné ne possède pas la totalité de l’humanité normale, mais seulement une partie des choses que les gens devraient avoir, pour supporter les règles de la vie humaine normale et de l’intellect humain normal. Mais ces choses n’ont rien à voir avec ce que l’homme considère comme humanité normale. C’est ce que le Dieu incarné devrait avoir. Toutefois, certaines personnes disent que le Dieu incarné ne peut être considéré comme doté d’une humanité normale que s’Il a une femme, des fils et des filles et une famille. En l’absence de ces réalités, ils disent, qu’Il n’est pas une personne normale. Je te demande alors, Dieu a-t-Il une femme ? Est-il possible pour Dieu d’avoir un mari ? Dieu peut-Il avoir des enfants ? Ne sont-ce pas des illusions ? Cependant, le Dieu incarné ne peut pas sortir de fissures entre les roches ou tomber du ciel. Il ne peut qu’être né dans une famille humaine normale. C’est pourquoi Il a des parents et des sœurs. Ce sont des éléments que l’humanité normale du Dieu incarné doit avoir. Ce fut le cas avec Jésus. Jésus a eu un père et une mère, des frères et des sœurs. Ce qui était tout à fait normal. Mais s’Il avait eu une femme et des fils et des filles, alors ce n’aurait pas été l’humanité normale que Dieu avait voulue dans le Dieu incarné. Dans ce cas, Il n’aurait pas été en mesure de représenter la divinité dans Son œuvre. C’est parce qu’Il n’a pas eu de femme ou des enfants, mais est né des gens normaux dans une famille normale qu’Il était en mesure de réaliser le travail de la divinité. Pour clarifier, ce que Dieu considère comme une personne normale est une personne née dans une famille normale. Seule une telle personne est qualifiée pour accomplir le travail divin. Si, par contre, la personne avait eu une femme, des enfants, ou un mari, cette personne ne serait pas en mesure d’accomplir le travail divin parce qu’elle aurait possédé seulement l’humanité normale que les humains demandent, mais pas l’humanité normale que Dieu exige. Les pensées de Dieu et l’entendement des gens sont souvent extrêmement différents et ne sont pas du même calibre. Une grande partie de cette étape de travail s’oppose et n’obéit pas aux idées des hommes. On peut dire que cette étape de l’œuvre de Dieu est réalisée par la divinité pratique, et l’humanité jouant un rôle de soutien. Parce que Dieu vient sur terre pour accomplir Lui-même Son travail plutôt que de le confier à l’homme, Il S’incarne Lui-même dans la chair (dans le corps d’une personne incomplète, normale) pour faire Son travail. Il utilise cette incarnation pour présenter l’humanité dans une nouvelle ère, pour informer l’humanité de la prochaine étape de Son travail, afin qu’ils puissent pratiquer selon la trajectoire décrite par Sa parole. Avec cela, Dieu achève Son travail dans la chair. Il doit quitter l’humanité, pour ne plus habiter dans la chair de l’humanité normale, mais plutôt s’éloigner de l’homme pour réaliser une autre partie de Son œuvre. Il utilise ensuite les hommes selon Son propre cœur pour continuer Son travail sur terre au sein de ce groupe de personnes, mais dans l’humanité.

Le Dieu incarné ne peut pas rester avec l’homme pour toujours parce que Dieu a beaucoup plus de travail encore à accomplir. Il ne peut pas être lié à la chair ; Il doit Se débarrasser de la chair pour faire le travail qu’Il doit faire, bien qu’Il fasse ce travail à l’image de la chair. Quand Dieu vient sur terre, Il n’attend pas jusqu’à ce qu’Il ait atteint la forme qu’une personne normale atteint sur une durée de vie avant de mourir et de S’en aller. Peu importe l’âge de Sa chair, quand Son travail est terminé, Il part et laisse l’homme. Il n’a pas d’âge, Il ne compte pas Ses jours par rapport à l’âge de l’homme. Au contraire, Il met fin à Sa vie dans la chair suivant l’étape de Son œuvre. Certaines personnes peuvent croire que Dieu, qui vient en chair, doit Se développer jusqu’à un certain stade, devenir un adulte, vieillir, et ne partir que lorsque ce corps tombe. Ceci est l’imagination de l’homme ; Dieu ne fonctionne pas de cette manière. Il vient en chair seulement pour faire le travail, qu’Il est censé faire, non pas pour vivre la vie de l’homme à savoir naitre de parents, être élevé, former une famille et débuter une carrière, avoir des enfants, ou connaître les hauts et les bas de la vie de l’homme — toutes les activités d’une vie normale. La venue de Dieu sur terre c’est l’Esprit de Dieu ramenée à la chair, l’Esprit de Dieu devenu chair, mais Dieu ne mène pas une vie humaine normale. Il ne vient que pour achever une partie dans Son plan de gestion. Après cela, Il quittera l’humanité. Quand Il vient dans la chair, l’Esprit de Dieu ne perfectionne pas l’humanité normale de la chair. Au contraire, à un temps prédéterminé par Dieu, la divinité réalise le travail direct. Puis, après avoir fait tout ce qu’Il doit faire et ayant totalement exercé Son ministère, le travail de l’Esprit de Dieu à ce stade s’achève, au moment où la vie du Dieu incarné s’arrête, quelle que Sa chair ait atteint l’âge de la mort ou pas. Autrement dit, qu’il s’agisse du stade de la vie que la chair atteint ou du nombre d’années passées sur terre, tout ceci dépend du travail de l’Esprit. Il n’a rien à voir avec ce que l’homme considère comme l’humanité normale. Jésus en est l’exemple. Il a passé 33 ans et demi sur terre. S’il fallait considérer la durée de vie d’un corps humain, Il ne serait pas mort à cet âge et ne serait pas parti. Mais l’Esprit de Dieu n’a pas tenu compte de tout cela. Lorsque Son travail fut achevé, le corps fut enlevé, disparaissant avec l’Esprit. C’est suivant ce principe que Dieu fonctionne en chair. Donc, à proprement parler, le Dieu incarné ne possède pas l’humanité normale. En plus, Il vient sur terre non pas pour vivre une vie humaine normale. Il ne crée pas d’abord les conditions d’une vie humaine normale, puis commence à travailler. Au contraire, pour autant qu’Il soit né dans une famille humaine normale, Il est capable d’accomplir le travail divin. Il ne recherche même pas le moins possible les idées de l’homme ; Il n’est pas charnel, et Il n’adopte certainement pas les voies de la société ou ne Se sent pas concerné par les pensées ou les idées de l’homme, Il ne S’attache pas, encore moins, aux philosophies de l’homme sur le comportement humain. C’est le travail que le Dieu incarné veut accomplir et la véritable signification de Son incarnation. Dieu vient en chair principalement pour réaliser une étape du travail qui doit être fait dans la chair. Il n’entreprend aucun autre processus sans intérêt, et Il ne connaît pas les expériences de l’homme normal. Le travail qu’est censé faire la chair du Dieu incarné ne concerne pas les expériences humaines normales. Par conséquent, Dieu vient en chair juste pour accomplir le travail qu’Il est censé accomplir en chair. Le reste ne Le concerne pas. Il ne passe pas par ces processus sans intérêt. Une fois que Son travail est accompli, la signification de Son incarnation achève. Réaliser cette étape signifie que le travail qu’Il est censé accomplir en chair est achevé, le ministère de Sa chair est terminé. Cependant, Il ne peut pas continuer à travailler en chair indéfiniment. Il doit aller dans un autre lieu pour travailler, un lieu hors de la chair. C’est seulement de cette façon qu’Il peut accomplir pleinement Son travail et mieux le développer. Dieu travaille selon Son plan initial. Il sait ce qu’Il est censé faire et ce qu’Il a déjà fait comme la paume de Sa main. Dieu conduit chaque individu sur un chemin qu’Il a déjà prédéterminé. Personne ne peut y échapper. Seuls ceux qui acceptent d’être conduits par l’Esprit de Dieu seront en mesure d’entrer là où il y a du repos. Il se pourrait que, dans le cadre du travail qui va suivre, ce ne soit pas Dieu qui dirige l’homme en parlant en chair, mais un esprit tangible qui dirige la vie de l’homme. Ce n’est qu’à ce moment que l’homme serait capable de toucher, de voir Dieu de manière concrète et d’entrer pleinement dans la réalité que Dieu exige, afin d’être perfectionné par le Dieu pratique. C’est le travail que Dieu souhaite accomplir, et qu’Il a longtemps planifié. À partir de là, vous devrez tous voir le chemin que vous devez emprunter !

Note de bas de page :

[a] Le texte original ne mentionne pas « À l’homme ».