Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Mon retour à Dieu Tout-Puissant

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

42. Un genre de salut différent

Par Huang Lin, Chine

J’étais une croyante ordinaire de l’Église pentecôtiste et je n’avais jamais manqué un service depuis que j’avais commencé à croire au Seigneur, surtout parce que je savais que nous étions dans les derniers jours et que les prophéties de la Bible sur le retour du Seigneur avaient essentiellement été accomplies. Le Seigneur reviendrait bientôt. J’assistais donc aux services avec encore plus d’enthousiasme, attendant impatiemment Son retour, de peur de rater ma chance de Le rencontrer.

Un jour, ma sœur cadette s’est approchée de moi et m’a dit avec joie : « Hé, je suis venue aujourd’hui t’annoncer la meilleure nouvelle qui soit : le Seigneur Jésus est revenu ! Et qui plus est, Il est revenu dans la chair. Il exprime la vérité et accomplit Son œuvre des derniers jours pour juger et purifier l’homme, accomplissant ainsi cette prophétie de la Bible : “Car c’est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu” (1 Pierre 4:17). Ne perds pas de temps. Vis selon la nouvelle œuvre de Dieu ! » Quand j’ai appris la nouvelle du retour du Seigneur, j’étais à la fois choquée et emplie de doutes. J’ai dit : « Il est écrit dans l’Apocalypse : “Voici, il vient avec les nuées. Et tout œil le verra” (Apocalypse 1:7). Et les pasteurs et les anciens nous disent souvent que lorsque le Seigneur reviendra, Il viendra vers nous sur un nuage blanc. Tu dis que le Seigneur est revenu et qu’Il est venu dans la chair. Comment est-ce possible ? » Ma sœur a répondu sur un ton solennel : « Tu dis que le Seigneur Jésus reviendra avec les nuées, mais en es-tu certaine ? Il y a d’autres prophéties dans la Bible : “Voici, je viens comme un voleur” (Apocalypse 16:15), et “Au milieu de la nuit, on cria : Voici l’époux, allez à sa rencontre !” (Matthieu 25:6). Oses-tu dire que le Seigneur ne pourrait absolument pas venir en secret ? Le retour du Seigneur est un mystère. Nous devons donc chercher avec un esprit ouvert ! Si nous nous accrochons à nos propres notions et imaginations, comment pourrons-nous alors accueillir le Seigneur à Son retour ? » Mais peu importe la façon dont elle échangeait, je n’étais pas convaincue, croyant à la place que le Seigneur reviendrait sur un nuage blanc, et qu’Il ne pouvait absolument pas venir dans la chair. Elle a ensuite prêché l’Évangile au reste de la famille et, après qu’elle eut partagé son échange à plusieurs reprises, mon mari, mon fils cadet et sa femme (qui avaient été des incroyants) ont tous accepté l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours. Mais moi, j’ai continué à m’attacher à mes propres notions, refusant de l’accepter.

Après cela, j’ai continué à assister aux services de ma première Église, tandis que mon mari, mon fils cadet et sa femme assistaient tous aux réunions à l’Église de Dieu Tout-Puissant. Chaque fois que je revenais à la maison après le service, je me sentais indifférente et il me semblait qu’ils faisaient tout machinalement. Mon cœur était vide et je ne gagnais rien. Mon mari, mon fils et sa femme, par contre, étaient toujours si heureux quand ils revenaient d’une réunion. Ils avaient souvent des échanges et étudiaient ensemble des sujets tels que les tempéraments corrompus qu’ils révélaient lorsqu’ils rencontraient des problèmes, la manière de chercher la volonté de Dieu, de se connaître eux-mêmes et de réfléchir sur eux-mêmes. Ils discutaient également sur la façon de pratiquer la vérité et de vivre selon les paroles de Dieu, de se débarrasser de leurs tempéraments corrompus et d’être purifiés, etc. Les entendre discuter de ces choses me laissait perplexe et je me disais : « Ils ont la foi depuis très peu de temps. Comment se fait-il qu’ils sachent qu’il leur faut chercher la volonté de Dieu lorsqu’ils rencontrent des problèmes, qu’ils soient capables de trouver un chemin de pratique et que tout ce qu’ils disent soit si bien fondé ? Je crois au Seigneur Jésus depuis toutes ces années. Je prie, j’assiste aux services et je lis la Bible de manière constante, alors pourquoi ne suis-je jamais capable de comprendre la volonté du Seigneur lorsque des choses m’arrivent ? Et je ne suis pas la seule. Tous les frères et sœurs de mon Église sont pareils. Nous sommes liés par toutes sortes de péchés et ne pouvons pas nous en libérer. Notre esprit est tiède, sombre et sans espoir, et nous avons le sentiment de nous éloigner de plus en plus du Seigneur. Que diantre se passe-t-il ? » Les sujets dont ils discutaient étaient si vivants et si nouveaux, parlant des tempéraments corrompus qu’ils révélaient, de la manière de réfléchir sur soi et de se connaître soi-même, d’être purifié, etc. Je croyais au Seigneur depuis tellement d’années, mais je n’avais jamais entendu les pasteurs ou les anciens de mon Église prêcher sur ces sujets. Je ne pouvais tout simplement pas m’expliquer comment ma famille en était venue à si bien comprendre ! Je ne savais pas quoi en penser.

En un clin d’œil, la saison de la récolte est arrivée. Mes deux fils ont récolté leur maïs et l’ont apporté à la maison. Durant les dernières années, j’aidais toujours mon fils aîné à éplucher le maïs en premier, puis mon fils cadet, mais cette année, mon fils cadet et sa famille l’ont fait eux-mêmes. Je me suis dit : « Je n’ai pas aidé la famille de mon fils cadet dans son travail cette fois-ci, alors sa femme doit sûrement être en colère contre moi. Elle va m’accuser de favoritisme. » Mais, à ma grande surprise, non seulement elle n’était pas en colère, mais elle m’a dit allègrement : « Maman, vous ne rajeunissez pas, papa et toi. Ne vous inquiétez plus de nous aider dans notre travail. Prenez seulement soin de votre santé ! » J’étais très surprise de l’entendre dire cela. C’était en effet la première fois qu’elle disait quelque chose d’aussi attentionné à notre égard. Elle n’avait jamais rien dit de tel auparavant ! Et plus tard, c’est arrivé une autre fois. J’ai dit à mes fils et à leurs femmes : « Vos enfants vont commencer le collège, alors je vais acheter un vélo à chacun. » J’ai donc acheté un vélo pour l’enfant de mon fils aîné, mais quelque chose est arrivé et j’ai dû dépenser tout l’argent qui me restait. Je ne pouvais plus me permettre d’acheter un vélo pour l’enfant de mon fils cadet. La mère de ma belle-fille a fini par lui acheter un vélo. Je me sentais mal et je me suis dit : « Ma belle-fille doit être fâchée contre moi, et elle va dire que je ne donne pas suite à ce que je dis. » Mais, à ma grande surprise, non seulement elle n’était pas fâchée, mais elle m’a réconfortée en disant : « Maman, il ne faut pas regretter de ne pas avoir acheté un vélo à mon enfant. À partir de maintenant, gardez votre argent, papa et toi, et dépensez-le pour vous-mêmes. Ne vous en faites pas pour nous ! » J’ai été vraiment surprise par ces deux événements. Depuis que ma belle-fille avait commencé à croire en Dieu Tout-Puissant, elle ne se disputait plus avec moi à propos de certaines choses, mais elle faisait plutôt preuve de sollicitude et de considération envers nous. Elle avait vraiment changé. Et mon mari s’emportait toujours contre moi pour un oui ou pour un non. La moindre chose le mettait dans tous ses états. Maintenant, par contre, il souriait toujours quand il me parlait, et même parfois quand j’étais en colère contre lui, il le supportait patiemment et me disait calmement : « Nous croyons au même Dieu. Notre relation dans la chair est celle de mari et femme, mais spirituellement, nous sommes frère et sœur. Nous devrions nous aimer, nous comprendre et nous pardonner l’un l’autre, et vivre selon la parole de Dieu. Tu ne crois pas ? J’avais l’habitude d’avoir un mauvais caractère et je me fâchais très facilement. C’était le résultat de mon tempérament satanique corrompu. J’étais trop arrogante et vaniteuse et manquais d’une bonne humanité. Maintenant, j’ai beaucoup lu les paroles de Dieu Tout-Puissant, et j’ai fini par comprendre que Dieu dans les derniers jours réalise le salut de l’humanité en exprimant Ses paroles. En cherchant à atteindre le salut de Dieu, les gens doivent mettre en pratique les paroles de Dieu dans la vie réelle et s’occuper de tout événement conformément aux principes de la vérité. Je dois abandonner ma chair, pratiquer conformément aux paroles de Dieu et vivre une bonne humanité. » En regardant mon mari, mon fils et sa femme, je ne cessais de réfléchir dans mon cœur : « Ils ont seulement accepté l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours il y a deux ans, alors comment ont-ils fait pour changer à ce point ? Cela ne peut que me convaincre. Je crois au Seigneur depuis tellement d’années maintenant, et je lis la Bible et prie chaque jour, alors pourquoi n’ai-je pas changé du tout pendant tout ce temps ? Lorsque quelque chose m’arrive, pourquoi est-ce que je tombe toujours dans le péché et ne peux jamais m’en libérer ? Seul Dieu a le pouvoir de changer les gens. Se pourrait-il que le Dieu Tout-Puissant auquel ils croient soit le Seigneur Jésus qui est revenu ? Si réellement cela est vrai et que je refuse toujours de l’accepter, le Seigneur ne m’abandonnera-t-Il pas ? Ne serais-je pas insensée de ne pas profiter d’un si grand salut qui se présentait devant moi ? » En pensant à cela, je ne pouvais pas m’empêcher de ressentir une certaine anxiété. Je voulais rechercher et étudier cela, mais j’étais embarrassée d’en parler à ma famille.

Un jour, alors que mon mari était sorti, j’ai secrètement pris le livre qu’il lisait tout le temps. Dès le moment où j’ai vu la couverture, les six mots du titre, « La Parole apparaît dans la chair, » écrits en grosses lettres et en or scintillant, m’ont sauté aux yeux, et je me suis dit : « Quels mystères ce livre contient-il exactement ? Il peut tellement changer les gens. Je dois le lire attentivement. » Doucement, j’ai ouvert le livre et j’ai lu ces paroles : « Cette incarnation est la deuxième incarnation de Dieu après l’accomplissement de l’œuvre de Jésus. Bien sûr, cette incarnation ne se réalise pas de façon isolée, mais elle constitue la troisième étape de l’œuvre après l’ère de la Loi et l’ère de la Grâce. Chaque nouvelle étape de l’œuvre de Dieu inaugure toujours un nouveau départ et une nouvelle ère. Aussi y a-t-il également des changements correspondants dans le tempérament de Dieu, dans Sa façon de travailler, dans la localisation de Son œuvre et dans Son nom. Pas étonnant donc qu’il soit difficile pour l’homme d’accepter l’œuvre de Dieu dans la nouvelle ère. Mais quelle que soit la façon dont l’homme s’oppose à Lui, Dieu accomplit toujours Son œuvre et Il conduit toujours toute l’humanité vers l’avant. Quand Jésus vint parmi les hommes, Il inaugura l’ère de la Grâce et acheva l’ère de la Loi. Pendant les derniers jours, Dieu devient chair une fois de plus et, quand Il devient chair cette fois, Il acheva l’ère de la Grâce et inaugura l’ère du Règne. Tous ceux qui acceptent la seconde incarnation de Dieu seront conduits dans l’ère du Règne et pourront accepter personnellement la direction de Dieu » (La préface de La Parole apparaît dans la chair). Après avoir lu ce passage, j’ai réfléchi : si la deuxième incarnation de Dieu a achevé l’œuvre de l’ère de la Grâce, se pourrait-il que Dieu n’œuvre plus dans les Églises de l’ère de la Grâce ? Sommes-nous maintenant entrés dans l’ère du Règne ? Il est écrit ici : « Tous ceux qui acceptent la seconde incarnation de Dieu seront conduits dans l’ère du Règne et pourront accepter personnellement la direction de Dieu. » Depuis que mon mari, mon fils et sa femme ont accepté l’œuvre de Dieu Tout-Puissant, ils ont vraiment beaucoup changé. Serait-il possible que le Dieu Tout-Puissant auquel ils croient soit vraiment le Seigneur Jésus qui est revenu ? Vraiment, suivent-ils les traces de Dieu et acceptent-ils la direction personnelle de Dieu ? Sinon, comment pourraient-ils comprendre autant de vérités et comment auraient-ils pu tellement changer ? Ce doit être le résultat de l’œuvre du Saint-Esprit. Ils ne pourraient pas y arriver par eux-mêmes, sans l’œuvre du Saint-Esprit. Au moment même où cette pensée m’est venue à l’esprit, j’ai vu tout à coup que mon mari rentrait à la maison. Je me suis empressée de remettre le livre à sa place et je me suis dit : il ne doit pas savoir que j’ai lu son livre, sinon il va se moquer de moi.

Le lendemain, lorsque mon mari est sorti pour assister à une réunion, j’ai de nouveau pris ce livre et j’ai commencé à le lire. J’ai lu ce passage : « Bien que Jésus ait abattu une œuvre immense parmi les hommes, Il n’a fait que parachever la rédemption de toute l’humanité et est devenu le sacrifice d’expiation de l’homme, et Il n’a pas débarrassé l’homme de tout son tempérament corrompu. Pour sauver entièrement l’homme de l’influence de Satan, Il n’a pas suffi que Jésus se livre en sacrifice d’expiation pour les péchés des hommes, mais il a fallu également que Dieu s’emploie davantage à débarrasser l’homme totalement de son tempérament, qui avait été corrompu par Satan. Et donc, après que l’homme a reçu le pardon de ses péchés, Dieu est redevenu chair pour conduire l’homme dans la nouvelle ère et a commencé l’œuvre du châtiment et du jugement, et cette œuvre a mené l’homme dans un domaine plus élevé. Tous ceux qui se soumettent à Sa domination jouiront d’une vérité supérieure et recevront de bien meilleures bénédictions. Ils vivront véritablement dans la lumière et gagneront la vérité, le chemin et la vie » (La préface de La Parole apparaît dans la chair). J’ai vraiment réfléchi à ce passage. Le Seigneur Jésus a racheté toute l’humanité en étant crucifié, mais Il n’a pas éliminé les tempéraments corrompus de l’homme. L’homme conserve sa nature pécheresse. C’est absolument vrai. Quant à nous qui croyons au Seigneur, nous négligeons souvent de vivre selon les enseignements du Seigneur. Nous mentons, nous trichons et, chaque jour, nous péchons, et ensuite nous nous confessons. Nous sommes constamment embourbés dans le péché et incapables de nous libérer des liens du péché. C’est un fait indéniable. À ce moment même, ces paroles de Dieu dans la Bible me sont venues à l’esprit : « Vous soyez saints ; car je suis saint » (Lévitique 11:45). Dieu demande que nous parvenions à la sainteté, et pourtant, souvent, nous péchons et déplaisons au Seigneur. En quoi cela est-il saint ? Dieu est saint et Son royaume ne peut être souillé. Alors, comment pourrions-nous entrer dans le royaume des cieux, nous qui péchons si souvent ? Cette pensée m’a quelque peu frustrée, et j’ai relu ce passage : « Pour sauver entièrement l’homme de l’influence de Satan, Il n’a pas suffi que Jésus se livre en sacrifice d’expiation pour les péchés des hommes, mais il a fallu également que Dieu s’emploie davantage à débarrasser l’homme totalement de son tempérament, qui avait été corrompu par Satan. » Se pourrait-il que l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours soit encore plus grande que l’œuvre accomplie par le Seigneur Jésus incarné ? Est-ce seulement en acceptant et en faisant l’expérience du jugement par Dieu Tout-Puissant que nous pouvons nous débarrasser du péché, et être purifiés et transformés ? Est-il possible que les changements opérés chez mon mari et ma belle-fille soient issus de leurs expériences de l’œuvre de châtiment et de jugement de Dieu Tout-Puissant ? Mon mari, mon fils et sa femme croyaient en Dieu depuis si peu de temps, et ils comprenaient quand même certaines vérités. En plus, ils pouvaient expliquer leur compréhension de leurs propres tempéraments corrompus, chercher la volonté de Dieu lorsqu’il leur arrivait quelque chose et pouvaient trouver un chemin de pratique. Tandis que moi, au contraire, je croyais au Seigneur depuis de nombreuses années et, pourtant, si quelqu’un m’avait demandé ce qu’était exactement la foi en Dieu ou quelle était la volonté de Dieu, honnêtement, je serais restée sans voix, encore moins capable de parler de tout changement dans mon tempérament. En me comparant à eux, je me sentais vraiment honteuse ! Il me semblait que je devais étudier sérieusement l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours.

À partir de ce moment-là, tous les jours, je lisais secrètement le livre La Parole apparaît dans la chair dans le dos de mon mari et, plus je le lisais, plus je me sentais joyeuse dans mon cœur et plus j’aimais le lire. Parfois, je ne voulais même pas assister au service à mon Église, mais je restais tout bonnement à la maison pour lire ce livre. Un jour, j’ai lu ces paroles de Dieu Tout-Puissant : « Je vais sûrement illuminer et éclairer tous ceux qui ont faim et soif de justice et qui cherchent avec sincérité. Je vais te montrer tous les mystères du monde spirituel et vous montrer la voie à suivre, vous faire rejeter vos anciens tempéraments corrompus dès que possible, afin que vous puissiez atteindre une maturité de vie et M’être utile, et que l’œuvre de l’Évangile puisse bientôt commencer sans obstacle. Alors seulement, Ma volonté sera satisfaite, alors seulement le plan de gestion de six mille ans de Dieu sera accompli le plus tôt possible. Dieu gagnera le royaume qui descendra sur terre, et ensemble nous entrerons dans la gloire ! » (« Chapitre 8 » de Déclarations de Christ au commencement, dans La Parole apparaît dans la chair). Je ne pouvais pas m’empêcher alors de penser à ces paroles du Seigneur Jésus : « Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés ! » (Matthieu 5:6). Plus je lisais, plus je sentais que les paroles de Dieu Tout-Puissant et celles du Seigneur Jésus provenaient de la même source. Les paroles de chacun d’eux possèdent autorité et pouvoir, et il me semblait donc hautement probable que Dieu Tout-Puissant était bien le Seigneur Jésus qui est revenu ! À cette pensée, j’étais stupéfaite : je savais que si c’était vrai, je devais m’empresser d’accepter l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours, car si je continuais de refuser de l’accepter, je serais vraiment abandonnée par l’œuvre de Dieu ! Mais comment pouvais-je le dire à ma famille ? Ils avaient beaucoup partagé l’Évangile avec moi dans le passé, mais j’avais toujours refusé de l’accepter. Si je disais maintenant que j’étais prête à accepter l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours, que penseraient-ils de moi ? Alors que je n’arrivais pas à me décider, Dieu m’a ouvert une voie.

Un jour, ma belle-fille et une autre sœur sont venues partager l’Évangile avec moi. Je savais alors que c’était une occasion offerte par Dieu, alors je leur ai dit honnêtement : « En fait, j’ai beaucoup lu les paroles de Dieu Tout-Puissant en secret et je sens que ces paroles viennent de Dieu. Il est tout simplement impossible qu’un être humain puisse prononcer des paroles qui ont tellement d’autorité et de pouvoir. » Ma belle-fille était stupéfaite de m’entendre dire cela. Elle regardait l’autre sœur et riait de joie. J’ai continué : « Mais il y a quelque chose que je ne comprends toujours pas très bien. Le Seigneur Jésus a prophétisé : “Alors on verra le Fils de l’homme venant sur une nuée avec puissance et une grande gloire” (Luc 21:27). Nous, les croyants, aspirons tous au retour du Seigneur Jésus, à Sa descente parmi nous sur une nuée. Mais vous dites que le Seigneur est déjà revenu, que Dieu Tout-Puissant est le Seigneur Jésus qui est revenu. Alors pourquoi n’avons-nous pas vu le Seigneur venir sur une nuée ? S’il vous plaît, échangez avec moi à ce sujet. »

La sœur a répondu sincèrement : « Rendons grâce à Dieu ! Comme nous le savons tous, il y a beaucoup de versets dans la Bible qui prophétisent le retour du Seigneur. Mais si nous regardons attentivement, nous verrons que le retour du Seigneur est prophétisé de deux manières différentes. La première affirme que le Seigneur viendra ouvertement sur une nuée et que tout le monde Le verra, comme il est écrit en Luc 21:27 : “Alors on verra le Fils de l’homme venant sur une nuée avec puissance et une grande gloire.” L’autre affirme que le Seigneur viendra en secret, comme un voleur, et personne ne le saura, comme le dit Matthieu 24:36 : “Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul.” Nous pouvons voir que la venue du Seigneur se fera en deux étapes : d’abord, Il viendra en secret et, après qu’Il aura accompli une étape de Son œuvre, Sa venue sera alors annoncée. Tu parles de la prophétie selon laquelle le Seigneur doit venir ouvertement, alors que nous sommes actuellement à l’étape de la prophétie selon laquelle Sa venue secrète est en train de se réaliser. C’est l’étape à laquelle Dieu devient chair pour accomplir Son œuvre et sauver l’humanité. Une fois que Dieu aura fini d’œuvrer dans la chair, Il viendra alors ouvertement pour que tous puissent Le voir… »

Cet échange a illuminé mon cœur et je me suis dit : « En fin de compte, il est prophétisé dans la Bible que le Seigneur viendra de deux manières différentes. D’abord, Il viendra en secret, et ensuite, Il viendra ouvertement. C’est vraiment un mystère ! J’ai lu la Bible pendant toutes ces années. Comment se fait-il que je n’aie jamais découvert cela ? Mais maintenant que j’y pense, je suis certaine que c’est le cas ! »

Ma belle-fille m’a dit : « Maman, le temps où Dieu Tout-Puissant accomplit Son œuvre dans la chair pour juger et purifier l’homme par les paroles, c’est l’étape où Dieu vient en secret, et c’est alors que Dieu expose les gens et nous sépare selon notre genre. Lisons les paroles de Dieu Tout-Puissant pour mieux comprendre cet aspect de la vérité. » Et elle a alors lu : « Beaucoup de gens ne se soucient peut-être pas de ce que Je dis, mais Je veux toujours dire à chaque soi-disant saint qui suit Jésus que, quand vous verrez Jésus descendre du ciel sur une nuée blanche de vos propres yeux, ce sera l’apparition publique du Soleil de justice. Peut-être que ce sera un moment de grande excitation pour toi, mais tu dois savoir que le moment où tu seras témoin de la descente de Jésus du ciel est aussi le moment où tu descendras en enfer pour être puni. Ce sera l’annonce de la fin du plan de gestion de Dieu et ce sera quand Dieu récompensera le bien et punira les méchants. Car le jugement de Dieu aura pris fin avant que l’homme ne voie des signes, quand il n’y aura que l’expression de la vérité. Ceux qui acceptent la vérité et ne cherchent pas des signes, et donc ont été purifiés, iront devant le trône de Dieu et entreront dans les bras du Créateur. Seuls ceux qui persistent à croire que “le Jésus qui ne monte pas sur une nuée blanche est un faux Christ” seront soumis à un châtiment éternel, car ils ne croient qu’au Jésus qui manifeste des signes, mais ne reconnaissent pas le Jésus qui proclame le jugement sévère et libère la vraie voie de la vie. Et donc, Il est certain que Jésus s’occupera d’eux quand Il reviendra ouvertement sur une nuée blanche. Ils sont trop têtus, trop confiants en eux-mêmes, trop arrogants. Comment ces dégénérés pourraient-ils être récompensés par Jésus ? Le retour de Jésus est un grand salut pour ceux qui sont capables d’accepter la vérité, mais un signe de condamnation pour ceux qui sont incapables d’accepter la vérité » (« Tu verras le corps spirituel de Jésus lorsque Dieu aura renouvelé le ciel et la terre », dans La Parole apparaît dans la chair).

La sœur a continué à échanger. « Les paroles de Dieu nous enseignent que Dieu Tout-Puissant ne fait que juger et châtier les gens par des paroles quand Il accomplit Son œuvre en secret. C’est-à-dire qu’Il exprime toutes les vérités pour nous donner ce dont nous avons besoin dans la vie, et que tous ceux qui acceptent l’œuvre de Dieu des derniers jours, qui subissent le châtiment et le jugement des paroles de Dieu, qui parviennent à comprendre la vérité et à connaître Dieu, et dont les tempéraments de vie ont changé, sont les vainqueurs qui seront formés par Dieu avant les désastres. Une fois que ces vainqueurs auront été formés, la grande œuvre de Dieu sera achevée avec succès et l’œuvre qu’Il accomplit en secret prendra également fin. C’est après cela que Dieu viendra avec les nuées et apparaîtra à toutes les nations et à tous les peuples. Certaines personnes s’accrochent aveuglément à leurs propres notions, attendant seulement que le Seigneur Jésus vienne avec les nuées, mais refusent d’accepter les vérités exprimées par Dieu pendant qu’Il accomplit Son œuvre en secret. Toutes ces personnes se rebellent contre Dieu et Le défient, et si elles ne peuvent pas retourner à Dieu et accepter Son salut des derniers jours, elles pleureront et grinceront des dents au milieu des grands désastres. L’Apocalypse prophétise en 1:7, “Voici, il vient avec les nuées. Et tout œil le verra, même ceux qui l’ont percé ; et toutes les tribus de la terre se lamenteront à cause de lui. Oui. Amen !” Pensez-y : quand le Seigneur viendra avec les nuées, tout le monde Le verra et que feraient-ils sinon de L’accueillir avec une grande joie ? Alors, pourquoi tous les peuples se lamenteraient-ils ? C’est parce que, lorsque Dieu viendra ouvertement, ils verront que le Dieu Tout-Puissant qu’ils ont défié est bien le Seigneur Jésus qui est revenu. Alors comment ne pourraient-ils pas se frapper la poitrine, pleurer et grincer des dents ? »

Je ne cessais de hocher la tête en écoutant l’échange de la sœur et j’ai dit : « Ah, je n’avais jamais compris ce verset auparavant. J’ai demandé au pasteur de mon église, mais il ne l’a pas expliqué clairement. Il s’avère que ce verset fait référence à tous ceux qui refusent d’accepter le salut de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours, à tous ceux qui Le défient. » À ce moment-là, je n’ai pu m’empêcher de penser à combien de fois ma famille avait partagé l’Évangile avec moi, et pourtant j’avais résisté et refusé de l’accepter. J’étais très angoissée. Pleine de remords, j’ai dit à la sœur : « Si je n’avais pas lu les paroles de Dieu Tout-Puissant, si les paroles de Dieu Tout-Puissant n’avaient pas ouvert la porte de mon cœur et ne m’avaient pas donné la chance d’avoir un cœur qui cherche, je crois que je n’écouterais toujours pas vos échanges, mais serais toujours obsédée par l’attente du retour du Seigneur Jésus sur un nuage blanc et par son apparition publique. Je suis vraiment si ignorante et stupide ! Ce n’est que maintenant que je comprends que l’étape de l’œuvre de Dieu faite en secret est une occasion merveilleuse pour nous d’accepter le jugement et le châtiment des paroles de Dieu et de rejeter nos tempéraments corrompus afin d’atteindre le salut en plénitude ! Quand Dieu viendra sur un nuage et apparaîtra à l’homme, Son œuvre de salut sera déjà terminée et Il commencera à récompenser les bons et à punir les méchants. Et lorsque cela se produira, même si je suis complètement dévorée par les regrets, il sera trop tard. Je rends grâce à Dieu de ne pas m’avoir abandonnée et de me donner cette chance d’être sauvée. Je souhaite accepter l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours ! »

Plus tard, j’ai pris l’initiative de demander à devenir membre de l’Église de Dieu Tout-Puissant et, comme mon mari, mon fils et ma belle-fille, je lis les paroles de Dieu et échange sur la vérité tous les jours, et je fais l’expérience du jugement, du châtiment, de la purification et du salut des paroles de Dieu. Dans la grande famille de l’Église de Dieu Tout-Puissant, je vis une vraie vie d’Église, et mon esprit est rempli de paix et de joie. Je sens vraiment à quel point l’amour de Dieu pour moi est grand. J’étais simplement si engourdie et j’ai fait attendre Dieu si longtemps. Je remercie Dieu d’avoir arrangé méticuleusement toutes sortes de personnes, d’événements et de choses pour me reconduire et me guider pas à pas vers la famille de Dieu. Je remercie Dieu de m’avoir apporté un genre de salut différent !

Précédent : J’ai trouvé un vrai foyer

Suivant : J’ai accueilli le retour du Seigneur

Contenu connexe

  • Revenu du gouffre

    Par Zhao Guangming, Chine Au début des années quatre-vingt, j’avais la trentaine et je travaillais dans une entreprise de construction. Je me considér…

  • Un « pigeon voyageur » apporte une nouvelle primordiale

    Par Su Jie, Chine En 1999, le pasteur s’est approché de moi un jour, après une réunion, et m’a dit : « Su Jie, j’ai une lettre pour vous. » Dès que me…

  • Grâce à la compréhension du mystère des noms de Dieu, je suis le rythme des pas de l’Agneau

    Par Mu Zhen, Taiwan Quand j’étais petite, j’étais une enfant intelligente et raisonnable, si bien que j’avais toujours droit à l’attention aimante de …

  • La parole de Dieu est ma force

    Je suis la croyance dans le Seigneur qu’a ma famille depuis que je suis enfant et j’ai souvent lu la Bible et assisté à des réunions. Après mon mariage, j’ai transmis l’Évangile du Seigneur Jésus à ma belle-mère et une fois que ma belle-mère a commencé à croire au Seigneur, elle a arrêté de s’énerver quand des choses survenaient, ou d’agir complètement selon ses propres caprices dans les choses qu’elle faisait, et les relations, au sein de notre famille, ont commencé à s’améliorer.