Les brebis de Dieu entendent la voix de Dieu

Contenu

Chapitre 7 Plusieurs autres aspects de la vérité qui sont le minimum que doivent comprendre les nouveaux croyants

6. Quel type de souffrance les croyants doivent supporter et le sens de la souffrance.

Paroles appropriées de Dieu :

Aujourd’hui, la plupart des gens ne réalisent pas : Ils croient que la souffrance est sans valeur, ils sont rejetés par le monde, leur vie familiale est troublée, ils ne sont pas aimés de Dieu, et leurs perspectives sont sombres. La souffrance de certaines personnes atteint un certain degré, et leurs pensées tournent à la mort. Ce n’est pas le véritable amour pour Dieu ; ces gens sont des lâches, ils ne sont pas persévérants, ils sont faibles et impuissants ! Dieu est assoiffé de l’amour de l’homme, mais plus l’homme L’aime, plus grande est la souffrance de l’homme, plus l’homme L’aime, plus grandes sont les épreuves de l’homme. Si tu L’aimes, alors tu seras frappé par toute sorte de souffrance et si tu ne le fais pas, alors peut-être tout ira pour le mieux pour toi, et tout sera paisible autour de toi. Quand tu aimes Dieu, tu sens que beaucoup de choses autour de toi sont insurmontables, et parce que ta stature est trop petite, tu seras raffiné et incapable de satisfaire Dieu ; tu auras le sentiment que la volonté de Dieu est trop élevée, qu’elle est inaccessible à l’homme. À cause de tout cela, tu seras raffiné, parce qu’il y a beaucoup de faiblesse en toi, et beaucoup de choses qui ne peuvent pas satisfaire la volonté de Dieu, tu seras raffiné de l’intérieur. Pourtant vous devez clairement voir que la purification est seulement obtenue par le raffinement. Ainsi, au cours de ces derniers jours, vous devez rendre témoignage à Dieu. Quelle que soit votre souffrance, vous devrez aller jusqu’à la fin, et même à votre dernier souffle, vous devez toujours être fidèle à Dieu et à la merci de Dieu ; c’est ce qui est d’aimer véritablement Dieu, et seulement cela est le témoignage fort et retentissant. Lorsque tu es tenté, tu devrais dire : « Mon cœur appartient à Dieu, et Dieu m’a déjà conquis. Je ne puis te satisfaire, je dois tout consacrer à satisfaire Dieu. » Plus tu satisfais Dieu, plus Dieu te bénit, et plus ton amour pour Dieu grandit ; de la même manière aussi, tu auras la foi et la détermination, et tu sentiras que rien n’est plus digne ou significatif qu’une vie passée à adorer Dieu. On peut dire que l’homme n’a qu’à aimer Dieu pour être sans chagrin. Bien qu’il y ait des moments où ta chair est faible et où tu es assailli par beaucoup de problèmes réels, pendant ces temps tu compteras véritablement sur Dieu, et dans ton esprit tu seras consolé, et tu ressentiras de l’assurance, et que tu as quelque chose sur quoi tu peux compter. De cette façon, tu seras en mesure de surmonter de nombreux obstacles, et donc tu ne te plaindras pas de Dieu à cause de l’angoisse dont tu souffres ; tu auras envie de chanter, de danser et de prier, de t’assembler avec les autres et de communier, de penser à Dieu, et tu sentiras que toutes les personnes, les choses et toutes sortes d’éléments qui t’entourent et qui sont organisés par Dieu sont à leur place. Si tu n’aimes pas Dieu, tout ce que tu regarderas te semblera ennuyeux, rien ne te plaira ; dans ton esprit tu ne seras pas libre mais opprimé, ton cœur se plaindra toujours de Dieu, et tu sentiras toujours que tu souffres tant de tourments, et que c’est si injuste. Si ta quête ne vise pas le bonheur, mais cherche à satisfaire Dieu et à ne pas être accusé par Satan, une telle quête te donnera une grande force pour aimer Dieu. L’homme est capable d’accomplir tout ce que Dieu dit, et tout ce qu’il fait est capable de satisfaire Dieu, c’est ce que signifie se montrer capable de la réalité. Poursuivre la satisfaction de Dieu c’est utiliser l’amour de Dieu pour mettre Ses paroles en pratique ; indépendamment du temps, même quand les autres n’ont pas de force, en toi, il y a toujours un cœur qui aime Dieu, qui recherche ardemment Dieu et en qui Dieu manque. C’est la vraie stature. La grandeur de ta stature varie selon la grandeur de ton amour envers Dieu, si tu peux être capable ou non de rester ferme devant les épreuves, si tu t’affaiblis ou non lorsque tu fais face à un certain environnement, si tu peux rester sur tes positions ou non quand tes frères et tes sœurs te rejettent ; les faits te montreront simplement à quoi ressemble ton amour pour Dieu. Cela peut être vu par une grande partie de l’œuvre de Dieu que Dieu aime vraiment l’homme, les yeux spirituels de l’homme ne se sont tout simplement pas encore ouverts complètement, et il est incapable de voir à travers la plus grande partie de l’œuvre de Dieu et la volonté de Dieu, et les nombreuses choses qui sont agréables à Dieu ; L’homme a trop peu d’amour véritable pour Dieu. Tu as cru en Dieu pendant tout ce temps, et aujourd’hui Dieu a supprimé tous les moyens d’échapper. De manière réaliste, tu n’as pas d’autre choix que de prendre le bon chemin, le droit chemin sur lequel tu as été conduit par le jugement sévère et le salut suprême de Dieu. Ce n’est qu’après avoir éprouvé des difficultés et un raffinement que l’homme sait que Dieu est agréable. Ayant vécu cette expérience jusqu’à ce jour, on peut dire que l’homme est arrivé à connaître une partie de la bonté de Dieu mais cela n’est pas encore suffisant, parce que l’homme a beaucoup de manquements. Il doit vivre plus de l’œuvre merveilleuse de Dieu, et plus du raffinement de la souffrance indiquée par Dieu. C’est seulement alors que le tempérament de vie de l’homme peut changer.

Extrait de « C’est seulement en passant par des épreuves douloureuses que tu peux réaliser que Dieu est agréable », La Parole apparaît dans la chair

281 La souffrance est la bénédiction de Dieu

1. Ne te laisse pas abattre, ne sois pas faible. Dieu Se révélera à toi, Dieu Se révélera à toi. Le chemin vers Son royaume ne peut pas être de tout repos. Tu veux faire ton entrée vers les bénédictions ? Rien ne vient aussi facilement ! Chacun aujourd’hui doit être éprouvé par la souffrance, sinon ton amour pour Dieu ne sera pas plus fort, et ton amour pour Dieu ne sera pas réel, ne sera pas réel. Même si c’est une petite peu d’une situation, tout le monde, tout le monde doit y passer. C’est juste à des degrés différents. Oh, ta situation est la bénédiction de Dieu. Combien, combien s’agenouillent souvent devant Dieu pour chercher Sa bénédiction ?

2. Vous pensez toujours que dire quelques mots prometteurs est une bénédiction, mais vous ne considérez jamais la souffrance comme étant la bénédiction de Dieu. Ceux qui partagent l’amertume de Dieu partageront certainement Sa douceur. C’est la promesse de Dieu. C’est la bénédiction de Dieu pour vous. Sauvegardez le témoignage de Dieu avec tout ce que vous avez. N’oubliez pas, c’est le principe de ce que vous faites. C’est juste que maintenant vous manquez de foi, manquez de foi, vous manquez de discernement. Vous ne pouvez pas arriver à comprendre la parole de Dieu, la volonté de Dieu. Mais ne soyez pas anxieux. Passez plus de temps devant Dieu, ne vous concentrez pas à vous nourrir et à vous vêtir dans la chair. Essaie de chercher la volonté de Dieu, et Dieu te la révélera. Petit à petit, tu trouveras la volonté de Dieu en toutes choses. C’est ainsi que Dieu aura un chemin dans chaque personne sans entrave, et le cœur de Dieu sera satisfait. Vous partagerez les bénédictions avec Dieu pour toujours, et pour toujours !

Extrait de « Suivre l’Agneau et chanter des chants nouveaux »

La plupart des croyants ne sont pas encore sur la bonne voie. Ils se sentent toujours très vides et manquent d’énergie. Parfois, ils pourraient même avoir l’impression que la vie est douloureuse, entièrement vaine, ou peut-être même avoir envie de mourir. C’est comme cela lorsqu’il n’y a pas de vision dans leurs cœurs. Ils n’ont pas reçu la vérité et ne sont pas arrivés à connaître Dieu, alors il n’y a pas grand-chose à aimer en eux. C’est surtout parce que vous souffrez tous de persécution, que vous avez une maison où vous ne pouvez pas retourner, que vous voulez mourir plutôt que de vivre quand vous ressentez la misère — c’est la faiblesse de votre chair. Certaines personnes pensent même : Que l’on devrait ressentir de la joie à l’intérieur lorsque l’on croit en Dieu ! Le Saint-Esprit a donné la paix et la joie aux peuples pendant l’ère de la grâce. Mais ces jours-ci il y a trop peu de paix et de bonheur pour se réjouir, contrairement à ce qui était à l’ère de la grâce ; avoir la foi en Dieu de nos jours est trop pénible. Tout ce que tu sais, c’est que les jouissances de la chair sont meilleures que toute autre chose. Tu ne sais pas ce que Dieu fait aujourd’hui. Dieu fait souffrir votre chair afin de changer votre tempérament. Même quand ta chair souffre, si tu as la parole de Dieu et la bénédiction de Dieu, tu ne mourras pas même si tu le veux. Peux-tu être content sans connaître Dieu et acquérir la vérité ? Le plus important c’est que tu n’as pas reçu la vérité, tu n’as pas de vie ; tu es en plein sur le chemin qui te mène au salut, donc pour l’instant tu dois encore endurer certaines souffrances. Le monde entier est actuellement en train d’être éprouvé. Même Dieu souffre, alors comment en serait-il autrement pour vous ? Sans être raffinés par les grandes catastrophes, il n’y aura pas de vraie foi, et vous ne pouvez pas acquérir la vérité et la vie. Il doit y avoir des épreuves et des raffinements. […] La douleur dans laquelle vous vous trouvez maintenant n’est-elle pas la même que Dieu endure ? Vous êtes en train de souffrir avec Dieu, mais Dieu aussi est en train de souffrir avec vous. N’est-ce pas ? Ce n’est qu’en faisant partie de la tribulation de Christ et Son royaume et de la persévérance aujourd’hui que vous recevrez la gloire au dernier jour. Ce genre de souffrance a un sens, n’est-ce pas ? Tu dois avoir de la détermination. Tu dois connaître le sens de la souffrance d’aujourd’hui et pourquoi tu traverses cette épreuve. Si en cela tu trouves une certaine vérité, une certaine compréhension de la volonté de Dieu, alors tu prendras la résolution de souffrir. Ce sera un problème si, sans comprendre la volonté de Dieu, tu médites simplement sur ta souffrance et souffres plus en réfléchissant […] C’est pourquoi tu dois prendre connaissance de ces choses et en retirer la vérité. Posséder la vérité te donne de la force, cela te fournit une énergie sans limites, et te rend déterminé. Sans la vérité tu es juste un résidu, mais avec la vérité tu es fort et courageux, et la souffrance que tu endures semble insignifiante. La douleur que vous endurez ne représente rien. Même Dieu en chair souffre encore ! Vous êtes des gens dont la nature a été corrompue par Satan pour trahir Dieu. Vous avez tous involontairement fait beaucoup de choses pour désobéir et résister à Dieu, et devez être jugés et châtiés. Quand les gens sont malades, ils ne peuvent pas avoir peur du désagrément du traitement. Vous voulez voir votre tempérament corrompu transformé et acquérir la vie, alors comment ne pouvez-vous pas passer par un peu de souffrance ? Votre souffrance devrait être endurée. Elle doit être endurée. Elle n’est pas innocente et n’est certainement pas imposée. La souffrance que vous vivez maintenant est simplement de courir de part et d’autre, d’être un peu fatigué du travail, parfois de subir un peu de raffinement par la parole de Dieu, parfois de vous sentir mal lorsque vous réalisez que vous ne pouvez pas changer vos habitudes corrompues, être tourmentés par votre nature corrompue, parfois être incapables de comprendre la parole de Dieu ou de vous sentir mal à l’aise quand Sa parole touche votre cœur, souffrant ainsi un certain raffinement par la parole de Dieu ; ou si vous ne faites pas bien votre travail et continuez à faire des erreurs, vous blâmant et vous maudissant à cause de votre incompétence dans le travail, et vous continuez à souffrir sur ce genre de choses. Parfois, voir les autres grandir tandis que vos progrès restent lents, ou de voir que vous êtes aussi trop lents ou que vous n’obtenez pas assez de lumière dans la réception de la parole de Dieu — ces choses vous rendent aussi misérables. Quel genre de souffrance avez-vous à endurer en dehors de ces choses ? Ce n’est pas comme si vous étiez chargés de faire du travail physique ; vous n’avez pas un supérieur ou un patron pour vous frapper ou vous réprimander, ou quelqu’un qui vous traite comme un esclave. Vous n’avez rien de tout ça, n’est-ce pas ? Ces souffrances ne sont en fait pas grand-chose. Pensez-y bien. N’est pas le cas ? Parfois, vous êtes un peu menacés par votre environnement et vous vous sentez effrayés et agités. Vous vivez dans la peur et souffrez un peu. Mais vous devez comprendre la raison pour laquelle vous laissez votre famille en arrière pour travailler pour Dieu et pourquoi vous faites ceci. Si c’est pour poursuivre la vérité et chercher la vie, tout en faisant aussi votre devoir pour remercier Dieu pour Son amour, alors ceci est absolument juste, positif et justifié, et vous ne le regretterez jamais. De cette façon, vous pouvez laisser votre famille en arrière, peu importe la situation. N’est-ce pas vrai ? Si cet objectif est clair pour toi, alors il n’y aura pas de regrets, pas de négativité. Si tu ne te sacrifies pas pour Dieu, alors cela n’en vaut pas la peine et tu devrais rapidement rentrer chez toi. Une fois que tu peux comprendre cela, le problème est résolu, et tu n’auras plus à t’inquiéter. Tout est entre les mains de Dieu.

Maintenant vous tous vous passez par des souffrances de vos épreuves. Quelques-uns d’entre vous détiennent une partie de la vérité, d’autres n’ont pas la vérité. Certains la reçoivent de cette manière, d’autres la reçoivent d’une autre manière. Peu importe comment tu le reçois, tant qu’il y aura de la vérité en toi et que tu la reçois de la bonne manière, ta souffrance aura un sens et une valeur, et tu auras de la détermination, et tu pourras le faire jusqu’à la fin. Si tu ne reçois pas la vérité, mais seulement les conceptions et les imaginations de l’homme, alors ta souffrance n’a aucune valeur parce que tu ne détiens pas la vérité.

Extrait de « Comment connaître la nature de l’homme », La Parole apparaît dans la chair

Tu dois souffrir pour la vérité, te donner à la vérité, tu dois endurer l’humiliation pour la vérité, et pour gagner plus d’elle tu dois subir plus de souffrance. C’est ce que tu devrais faire. Tu ne dois pas jeter la vérité pour obtenir une vie de famille paisible, et tu ne dois pas perdre la dignité et l’intégrité de ta vie pour le plaisir momentané. Tu dois poursuivre tout ce qui est beau et bon, et tu dois poursuivre un chemin plus significatif dans la vie. Si tu mènes une vie si vulgaire et ne poursuis pas d’objectifs, ne gâches-tu pas ta vie ? De quoi peux-tu profiter avec une telle vie ? Tu dois abandonner tous les plaisirs de la chair pour une seule vérité, et ne pas jeter toutes les vérités pour un peu de satisfaction. Ce genre de personne n’a ni intégrité ni dignité ; Il n’y a aucun sens à leur existence !

Extrait de « Les expériences de Pierre : sa connaissance du châtiment et du jugement », La Parole apparaît dans la chair

Quelque chose arrive et t’oblige à supporter des épreuves. À ce moment-là, tu devrais comprendre ce qu’est la volonté de Dieu et comment être soucieux de Sa volonté. Tu ne dois pas te satisfaire : en premier lieu, mets-toi de côté. Rien n’est plus abject que la chair. Tu dois chercher à satisfaire Dieu et tu dois accomplir ton devoir. Avec de telles pensées, Dieu t’apportera une illumination particulière dans cette affaire et ton cœur sera aussi réconforté. Que ce soit une grande ou une petite chose, quand quelque chose t’arrive, tout d’abord, tu dois te mettre de côté et considérer la chair comme la plus vile de toutes choses. Plus tu satisfais la chair, plus elle s’accorde de liberté ; si tu la satisfais cette fois-ci, la prochaine fois, elle te demandera davantage, et, continuant ainsi, tu en viendras à aimer la chair encore plus. La chair a toujours des désirs extravagants, elle demande toujours à être satisfaite et que tu lui fasses plaisir à l’intérieur, que ce soit par la nourriture que tu manges, par ce que tu portes, en sortant de tes gonds ou en cédant à tes propres faiblesses et à ta paresse… Plus tu satisfais la chair, plus ses désirs augmentent et plus elle devient débauchée, jusqu’au point où la chair entretient des conceptions encore plus profondes et désobéit à Dieu, s’exalte et commence à douter de l’œuvre de Dieu. […] On dit qu’un jour un fermier vit un serpent gelé raide sur la route. Le fermier le ramassa et le tint sur sa poitrine, et, après que le serpent se réanima, il mordit le fermier qui mourut. La chair de l’homme est comme le serpent : son essence est de nuire à la vie des gens, et, quand on lui donne tout ce qu’elle veut, ta vie est perdue. La chair appartient à Satan. Elle est remplie de désirs extravagants, elle ne pense qu’à elle-même, elle veut profiter du confort et se délecter de loisirs, se complaire dans la paresse et l’oisiveté, et l’ayant satisfaite jusqu’à un certain point, tu finiras par être dévoré par elle. Cela veut dire que si tu la satisfais cette fois-ci, la prochaine fois elle te demandera plus. Elle a toujours des désirs extravagants et de nouvelles exigences. Elle profite du fait que tu lui cèdes tout pour t’amener à la chérir davantage et à vivre ses conforts. Si tu ne la domines pas, tu finiras par te perdre. Que tu puisses gagner la vie devant Dieu, ce que sera ta fin ultime, dépend de la façon dont tu accomplis ta rébellion contre la chair. Dieu t’a sauvé, t’a choisi et prédestiné, mais, si aujourd’hui tu n’es pas disposé à Le satisfaire, si tu n’es pas disposé à mettre la vérité en pratique, si tu n’es pas disposé à te rebeller contre ta propre chair avec un cœur qui aime vraiment Dieu, à la fin tu te ruineras toi-même et tu endureras une douleur extrême. Si tu cèdes toujours à la chair, Satan t’engloutira progressivement à l’intérieur et te laissera sans vie ou sans contact avec l’Esprit, jusqu’au jour où tu seras dans l’obscurité complète à l’intérieur. Quand tu vivras dans l’obscurité, alors tu auras été fait prisonnier par Satan, tu n’auras plus Dieu, et à ce moment-là, tu nieras l’existence de Dieu et tu Le quitteras.

Extrait de « Seulement aimer Dieu est vraiment croire en Dieu », La Parole apparaît dans la chair

Dans chaque étape du travail que Dieu fait à l’intérieur des gens, à l’extérieur, tout apparaît comme des interactions entre les personnes, comme s’il était né des arrangements humains ou d’une interférence humaine. Mais, dans les coulisses, chaque étape de travail, tout ce qui arrive, est un pari que Satan a fait avec Dieu et requiert que les gens restent fermes dans leur témoignage en faveur de Dieu. Considérez quand Job a été éprouvé, par exemple : dans les coulisses, Satan faisait un pari avec Dieu, et ce qui est arrivé à Job vint des actions des hommes et de l’ingérence des hommes. Derrière chaque pas que Dieu fait en vous, il y a le pari de Satan avec Dieu. Derrière tout cela, il y a une bataille.

Extrait de « Seulement aimer Dieu est vraiment croire en Dieu », La Parole apparaît dans la chair

Dieu demande aux gens de mettre la vérité en pratique principalement pour qu’ils traitent avec les choses à l’intérieur d’eux, avec leurs pensées et leurs conceptions qui ne sont pas selon le cœur de Dieu. Le Saint-Esprit touche les gens à l’intérieur et accomplit Son travail en eux, et donc, il y a une bataille derrière tout ce qui arrive : chaque fois que les gens mettent la vérité en pratique ou mettent l’amour de Dieu en pratique, il y a une grande bataille, et bien que tout puisse sembler calme dans leur chair, en fait, une bataille à la vie et à la mort est livrée dans les profondeurs de leur cœur. Seulement après cette bataille intense, après une profonde réflexion, la victoire ou la défaite est déclarée. On ne sait pas s’il faut rire ou pleurer. Parce que plusieurs motivations chez les gens sont fausses, ou bien parce qu’une grande partie de l’œuvre de Dieu est en désaccord avec leurs conceptions, quand les gens mettent la vérité en pratique, une grande bataille est livrée dans les coulisses. Après avoir mis cette vérité en pratique, dans les coulisses, les gens auront versé des larmes de tristesse en grande abondance avant de finalement se décider à satisfaire Dieu. C’est à cause de cette bataille que les gens endurent la souffrance et le raffinement ; cela est la vraie souffrance. Quand la bataille survient, si tu es en mesure de vraiment te tenir du côté de Dieu, tu seras en mesure de satisfaire Dieu. Souffrir lorsqu’on met la vérité en pratique est inévitable. Si, quand ils mettent la vérité en pratique, tout en eux était juste, ils n’auraient pas besoin d’être rendus parfaits par Dieu, il n’y aurait pas de bataille et ils ne souffriraient pas. C’est à cause des nombreuses choses à l’intérieur des gens, qui ne sont pas aptes à être utilisées par Dieu, et à cause d’une grande partie du tempérament rebelle de la chair que les gens ont besoin d’apprendre plus profondément la leçon de se rebeller contre la chair. C’est ce que Dieu appelle la « souffrance » qu’il a demandé à l’homme d’endurer avec Lui.

Extrait de « Seulement aimer Dieu est vraiment croire en Dieu », La Parole apparaît dans la chair

Savoir si tu as l’approbation de Dieu, c’est principalement regarder les choses comme si le Saint-Esprit travaillait sur toi, si le Saint-Esprit t’éclaire et te guide, et si tu es conduit par la grâce. Quand certaines personnes ont commencé, elles étaient pleines d’énergie, comme si elles n’allaient jamais être à bout lorsqu’elles ont commencé à accomplir leur devoir. Mais comment se fait-il qu’elles semblent perdre cette énergie au fil du temps ? Entre la personne qu’ils étaient à l’époque et la personne qu’ils sont maintenant, c’est comme deux personnes différentes. Pourquoi ont-ils changé ? Quelle était la raison ? C’est parce que leur foi en Dieu est allée dans le mauvais sens avant de se mettre sur la bonne voie. Ils ont choisi le mauvais chemin. Il y avait quelque chose de caché dans leur quête initiale, et à un moment clé cette chose a émergé. Qu’est-ce qui était caché ? C’est une anticipation qui est dans les cœurs de ceux qui ont la foi en Dieu, l’anticipation que le jour de Dieu arrive bientôt pour que leur misère soit terminée ; l’anticipation que Dieu sera transfiguré et que toutes leurs souffrances seront terminées. Ils attendent avec impatience le jour où ils pourront rentrer chez eux pour se retrouver avec leurs familles, quand il n’y aura plus de persécution, quand ils seront totalement libres, quand ils pourront croire ouvertement en Dieu sans aucune restriction de la part d’autrui et chacun pourra vivre dans un environnement agréable où ils peuvent bien se vêtir et bien manger. N’avez-vous pas tous cette espérance ? Ces pensées existent aux fonds de tous vos cœurs parce que la chair de l’homme n’est pas disposée à souffrir et attend avec impatience des jours meilleurs chaque fois qu’elle passe par la souffrance. Ces choses ne seront pas révélées sans les bonnes[a] conditions. Quand il n’y a pas de situation critique, tout le monde se sentira particulièrement bien, semblera avoir spécialement une stature, comprendra la vérité plutôt bien, et semblera exceptionnellement plein d’énergie. Un jour, quand une situation se présentera, toutes ces pensées sortiront. Ton esprit commencera à lutter, et certains commenceront à sombrer. Cela ne veut pas dire que Dieu n’ouvre pas une voie pour toi, ou que Dieu ne te donne pas Sa grâce, et certainement pas que Dieu est indifférent face à tes difficultés. C’est que supporter cette douleur est maintenant ta bénédiction, parce que tu dois résister à de telles souffrances pour être sauvé et survivre, et cela est prédestiné. Donc, que cette souffrance t’arrive, est une bénédiction pour toi. […] La signification derrière cela est trop profonde, trop importante.

Extrait de « Ceux qui ont perdu l’œuvre du Saint-Esprit courent le plus de risques », Enregistrements des entretiens du Christ

Vous devez toujours être prudents. Bien que vous viviez dans un endroit sale, vous n’êtes pas sales et vous pouvez vivre à côté de Dieu, recevant Son immense protection. Vous avez été choisis parmi tous sur cette terre jaune. N’êtes-vous pas les personnes les plus bénies ? En tant qu’être créé, tu devrais évidemment adorer Dieu et mener une vie qui a du sens. Si tu n’adores pas Dieu et que tu vis dans la chair impure, alors n’es-tu pas simplement une bête habillée en homme ? En tant qu’être humain, tu dois te sacrifier pour Dieu et supporter toute souffrance. Tu devrais accepter volontiers et avec assurance les petites souffrances auxquelles tu es soumis aujourd’hui et vivre une vie significative, comme Job, comme Pierre. Dans ce monde, l’homme porte les vêtements du diable, mange de la nourriture donnée par le diable, et travaille et sert sous le joug du diable, se pétrifiant dans sa saleté. Si tu ne saisis pas le sens de la vie ou du vrai chemin, alors quel est l’importance de ta vie ? Vous êtes des gens qui poursuivent le bon chemin, ceux qui cherchent à s’améliorer. Vous êtes des gens qui se lèvent dans la nation du grand dragon rouge, ceux que Dieu appelle justes. N’est-ce pas la vie qui a le plus de sens ?

Extrait de « Pratique (2) », La Parole apparaît dans la chair

En tant que quelqu’un qui croit en Dieu, tu dois comprendre que, aujourd’hui, en recevant le travail de Dieu dans les derniers jours et tout le plan de Dieu en toi, tu as vraiment reçu une grande exaltation et le salut de Dieu. Tout le travail de Dieu dans l’univers entier s’est concentré sur ce groupe de personnes. Il vous a consacré tous Ses efforts et a tout sacrifié pour vous ; Il a récupéré et vous a donné toute l’œuvre de l’Esprit à travers tout l’univers. C’est pourquoi Je vous dis que vous êtes chanceux. En outre, Il a déplacé Sa gloire d’Israël, Son élu, vers vous, afin de faire que le but de Son plan se manifeste pleinement à travers votre groupe de personnes. Par conséquent, vous êtes ceux qui recevront l’héritage de Dieu, et encore plus les héritiers de la gloire de Dieu. Peut-être que vous vous souvenez tous de ces paroles : « nos légères afflictions du moment présent produisent pour nous, au delà de toute mesure, un poids éternel de gloire ». Dans le passé, vous avez tous entendu cette parole, pourtant personne n’a compris la vraie signification de cette parole. Aujourd’hui, vous comprenez bien la signification réelle qu’elles ont. Ces paroles sont ce que Dieu accomplira dans les derniers jours. Et elles seront accomplies sur ceux cruellement affligés par le grand dragon rouge dans le pays où il se trouve. Le grand dragon rouge persécute Dieu et est l’ennemi de Dieu, ainsi dans cette terre, ceux qui croient en Dieu sont soumis à l’humiliation et à la persécution. C’est pourquoi ces paroles deviendront une réalité dans votre groupe de personnes. Comme le travail est exécuté dans une terre qui s’oppose à Dieu, tout Son travail est confronté à un obstacle démesuré, et beaucoup de Ses paroles ne peuvent être accomplies en temps opportun ; par conséquent, les gens sont raffinés à cause des paroles de Dieu. C’est aussi un élément de la souffrance. Il est très difficile pour Dieu de faire Son travail sur la terre du grand dragon rouge, mais c’est par une telle difficulté que Dieu accomplit une étape de Son œuvre pour manifester Sa sagesse et Ses merveilles. Dieu saisit cette opportunité pour rendre ce groupe de personnes complet. À cause de la souffrance des hommes, de leur calibre, et du tempérament satanique des personnes sur cette terre impure, Dieu fait Son œuvre de purification et de conquête afin que, de là, Il puisse gagner la gloire et gagner ceux qui témoignent de Ses actes. C’est la pleine signification de tous les sacrifices que Dieu a faits pour ce groupe de personnes. C’est-à-dire, Dieu fait Sa conquête par ceux-là même qui s’opposent à Lui. Par conséquent, cela seul peut faire manifester la grande puissance de Dieu. En d’autres termes, seuls ceux qui sont dans la terre impure sont dignes d’hériter de la gloire de Dieu, et cela seul peut donner de l’importance à la grande puissance de Dieu. C’est pourquoi Je dis que la gloire de Dieu est acquise sur la terre impure et de par ceux qui y vivent. C’est la volonté de Dieu. C’est comme lors du travail de Jésus ; Il n’a pu être glorifié que parmi les Pharisiens qui Le persécutaient. Si ce n’était pas pour de telles persécutions et la trahison de Judas, Jésus n’aurait pas été ridiculisé ou calomnié, encore moins crucifié, et donc n’aurait jamais pu recevoir la gloire. Partout où Dieu agit dans chaque ère et partout où Il accomplit Son travail dans la chair, Il gagne la gloire et y gagne ceux qu’Il entend gagner. C’est le plan de travail de Dieu, et c’est Sa gestion.

Dans le plan de plusieurs milliers d’années de Dieu, le travail accompli dans la chair se divise en deux parties : premièrement, le travail de la crucifixion, pour laquelle Il est glorifié ; l’autre est le travail de conquête et de perfection dans les derniers jours, par lequel Il gagnera la gloire. C’est la gestion de Dieu. Ainsi, ne considérez pas comme trop simple le travail de Dieu ou la commission de Dieu pour vous. Vous êtes tous les héritiers du poids de l’abondante et éternelle gloire de Dieu, et cela a été spécialement ordonné par Dieu. Des deux parties de Sa gloire, une est révélée en vous ; l’intégralité d’une partie de la gloire de Dieu vous est accordée afin qu’elle puisse être votre héritage. C’est l’exaltation de Dieu et de Son plan prédéterminé depuis longtemps. Étant donné la grandeur du travail que Dieu a fait dans le pays où habite le grand dragon rouge, un tel travail, s’il était déplacé ailleurs, aurait depuis longtemps porté de grands fruits et aurait été facilement accepté par l’homme. Et un tel travail serait beaucoup trop facile à accepter pour les ecclésiastiques de l’Occident qui croient en Dieu, car l’étape du travail de Jésus sert de précédent. C’est pourquoi Il ne peut pas accomplir cette étape du travail de glorification ailleurs ; c’est-à-dire, comme il y a le soutien de tous les hommes et la reconnaissance de toutes les nations, il n’y a pas de place pour « le repos » pour la gloire de Dieu. Et c’est précisément l’importance extraordinaire que cette étape du travail a sur cette terre. Chez vous, il n’y a pas un seul homme qui reçoive la protection de la loi ; vous êtes plutôt pénalisés par la loi, et la plus grande difficulté est qu’aucun homme ne vous comprend, que ce soit votre famille, vos parents, vos amis ou vos collègues. Aucun ne vous comprend. Quand Dieu vous « rejette », il n’y a aucun moyen pour vous de continuer à vivre sur la terre. Cependant, même ainsi, les gens ne peuvent pas supporter de quitter Dieu ; c’est la signification de la conquête du peuple par Dieu, et c’est la gloire de Dieu. Ce dont vous avez hérité ce jour dépasse pour tous les anciens apôtres et prophètes et est même plus grand que ce que Moïse et Pierre ont reçu. Les bénédictions ne peuvent pas être reçues en un jour ou deux ; elles doivent être gagnées grâce à beaucoup de sacrifices. C’est-à-dire, vous devez avoir acquis l’amour raffiné, la grande foi, et les nombreuses vérités que Dieu vous demande d’avoir ; en outre, vous devez être en mesure de tourner votre visage vers la justice et ne jamais être intimidés ou soumis, et vous devez avoir un amour constant et inépuisable pour Dieu. La résolution est exigée de vous, comme l’est le changement dans votre tempérament de vie ; votre corruption doit être corrigée, et vous devez accepter toute l’orchestration de Dieu sans plainte, et même être obéissant jusqu’à la mort. C’est ce que vous devez accomplir. C’est le but final de Dieu, et les exigences que Dieu donne à ce groupe de personnes. Comme Il vous accorde, Il doit aussi vous demander en retour et vous donner des exigences précises. Par conséquent, tout le travail de Dieu n’est pas sans raison, et de cela l’on peut voir pourquoi en tout temps Dieu réalise un travail aux normes élevées et avec des exigences strictes. C’est pourquoi vous devez être remplis de foi en Dieu. Bref, tout le travail de Dieu est fait pour vous, afin que vous soyez dignes de recevoir Son héritage. Ce n’est pas tant pour la gloire de Dieu, mais pour votre salut et pour perfectionner ce groupe de personnes profondément affligées sur la terre impure. Vous devez comprendre la volonté de Dieu. Et donc, J’exhorte les nombreux ignorants sans aucune perspicacité ou sens : ne testez pas Dieu et ne résistez plus. Dieu a déjà enduré toutes les souffrances que l’homme n’a jamais endurées, et il y a longtemps qu’il a souffert plus d’humiliation à la place de l’homme. Que pouvez-vous faire d’autre si ce n’est de laisser aller ? Qu’est ce qui peut être plus important que la volonté de Dieu ? Qu’est ce qui peut être au-dessus de l’amour de Dieu ? C’est déjà une tâche doublement ardue pour Dieu de réaliser Son travail sur cette terre impure. Si l’homme transgresse sciemment et délibérément, le travail de Dieu devra être prolongé. En tout état de cause, cela n’est pas dans l’intérêt de quelqu’un et ne profite à personne. Dieu n’est pas lié par le temps ; Son œuvre et Sa gloire viennent en premier. Par conséquent, quel que soit le temps que cela prend, Il ne ménagera aucun effort si c’est Son travail. C’est le tempérament de Dieu : Il ne Se reposera pas jusqu’à ce que Son œuvre soit accomplie. Ce n’est que lorsque viendra le temps où Il obtiendra la seconde partie de Sa gloire que Son œuvre tirera vers la fin. Si Dieu ne parvient pas à finir dans l’univers le travail de la seconde partie de Sa glorification, Son jour ne viendra jamais, Sa main ne s’éloignera jamais de Son élu, Sa gloire ne viendra jamais sur Israël et Son plan ne sera jamais achevé. Vous devriez voir que la volonté et le travail de Dieu ne sont pas aussi simples que la création des cieux, de la terre et de toutes choses. Car le travail d’aujourd’hui consiste à transformer ceux qui ont été corrompus, qui sont devenus extrêmement engourdis, et à purifier ceux qui ont été créés puis travaillés par Satan, à ne pas créer Adam ou Eve, encore moins à créer la lumière ou à créer toutes sortes de plantes et d’animaux. Son travail maintenant est de rendre pur tout ce qui a été corrompu par Satan afin d’être regagné et de devenir Sa possession et Sa gloire. Un tel travail n’est pas aussi simple que l’homme imagine être la création des cieux et de la terre et toutes choses, et il n’est pas apparenté, comme l’homme l’imagine, à l’œuvre qui consiste à maudire Satan et à l’envoyer dans l’abîme. Il s’agit plutôt de transformer l’homme, de transformer ce qui est négatif en positif et de reprendre en Sa possession ce qui ne Lui appartient pas. C’est l’histoire intérieure de cette étape du travail de Dieu. Vous devez le prendre en considération et ne pas trop simplifier les choses. Le travail de Dieu est différent de toute autre œuvre ordinaire. Ses merveilles ne peuvent être comprises par l’esprit de l’homme, et Sa sagesse ne peut être atteinte par lui. Dieu ne crée pas toutes choses, et Il ne les détruit pas. Il change plutôt toute Sa création et purifie toutes les choses qui ont été souillées par Satan. Par conséquent, Dieu commencera un travail de grande ampleur, et c’est la signification totale de l’œuvre de Dieu. Après avoir lu ces paroles, crois-tu que l’œuvre de Dieu soit si simple ?

Extrait de « L’œuvre de Dieu est-elle aussi simple que l’homme l’imagine ? », La Parole apparaît dans la chair

Notes de bas de page :

[a] Le texte original omet « bonnes. »