Déclarations du Christ des derniers jours (Sélections)

Contenu

Tous ceux qui ne connaissent pas Dieu s’opposent à Dieu

Saisir le but de l’œuvre de Dieu, l’effet qu’elle doit produire chez l’homme, et la volonté de Dieu pour l’homme, voilà ce que tout disciple de Dieu doit accomplir. Maintenant, ce qui fait défaut à tous les hommes, c’est la connaissance de l’œuvre de Dieu. L’homme ne comprend ni ne saisit exactement ce qui constitue les actes de Dieu dans l’homme, toute l’œuvre de Dieu, et la volonté de Dieu depuis la création du monde. Cette insuffisance est visible non seulement dans le monde religieux, mais en plus dans tous ceux qui croient en Dieu. Lorsque viendra le jour où tu verras Dieu et découvriras la sagesse de Dieu ; lorsque tu verras tous les actes de Dieu et reconnaitras ce que Dieu est et ce qu’Il a ; lorsque tu verras Son abondance, Sa sagesse, Sa splendeur et toute Son œuvre dans l’homme, c’est alors que tu auras réussi dans ta foi en Dieu. Quand on dit que Dieu est universel et très abondant, que signifie universel ? Et qu’entend-on par abondance ? Si tu ne comprends pas cela, alors tu ne peux pas être considéré comme un croyant en Dieu. Pourquoi dis-Je que ceux qui sont dans le monde religieux ne croient pas en Dieu et sont méchants, qu’ils sont de la même nature que le diable ? Quand Je dis qu’ils sont méchants, c’est parce qu’ils ne comprennent pas la volonté de Dieu ni ne voient Sa sagesse. Dieu ne leur expose jamais Son œuvre ; ce sont des hommes aveugles qui ne voient pas les actes de Dieu. Ils sont abandonnés par Dieu et ne reçoivent pas du tout le soin et la protection de Dieu, beaucoup moins l’œuvre du Saint-Esprit. Ceux qui ne font pas l’objet de l’œuvre de Dieu sont méchants et s’opposent à Dieu. Ceux que Je dis qui s’opposent à Dieu sont ceux qui ne connaissent pas Dieu, ceux qui reconnaissent Dieu avec des mots vides mais ne Le connaissent pas, ceux qui suivent Dieu, mais par contre ne Lui obéissent pas, et ceux qui se délectent dans la grâce de Dieu, mais ne peuvent pas témoigner pour Lui. Sans une compréhension du but de l’œuvre de Dieu et de l’œuvre de Dieu dans l’homme, l’homme ne peut pas être en accord avec le cœur de Dieu et ne peut pas témoigner pour Dieu. La raison pour laquelle l’homme s’oppose à Dieu est, d’une part, due à la disposition corrompue de l’homme, et d’autre part, à son ignorance de Dieu et à son manque de compréhension des principes de l’œuvre de Dieu et de Sa volonté pour l’homme. Ces deux aspects se fusionnent dans une histoire de la résistance de l’homme à Dieu. Les novices dans la foi s’opposent à Dieu parce que cette opposition se trouve dans leur nature, alors que l’opposition à Dieu de ceux qui ont la foi depuis de nombreuses années est due à leur ignorance de Dieu et à leur disposition corrompue. Avant que Dieu ne devienne chair, que l’homme s’oppose à Dieu ou non se mesurait par la force de son observation ou non des décrets établis par Dieu dans le ciel. Par exemple, à l’ère de la Loi, tous ceux qui n’observaient pas les lois de l’Éternel étaient ceux qui s’opposaient à Dieu ; tous ceux qui volaient les offrandes réservées à l’Éternel, et tous ceux faisaient obstacle à ceux que l’Éternel favorisait étaient ceux qui s’opposaient à Dieu et qui étaient lapidés à mort ; tous ceux qui ne respectaient pas leur père et leur mère, et tous ceux qui frappaient ou maudissaient les autres étaient ceux qui n’observaient pas les lois. Et tous ceux qui n’observaient pas les lois de l’Éternel étaient ceux qui s’opposaient à Lui. Quand vint l’ère de la Grâce, les choses changèrent : tous ceux qui s’opposaient à Jésus étaient ceux qui s’opposaient à Dieu, et tous ceux qui n’obéissaient pas aux paroles prononcées par Jésus étaient ceux qui s’opposaient à Dieu. Dans cette ère, la détermination de « l’opposition à Dieu » devint plus clairement définie et plus réelle. Avant que Dieu ne devienne chair, l’opposition de l’homme à Dieu se mesurait par le fait qu’il adore et vénère ou non le Dieu dans le ciel. La définition de « l’opposition à Dieu » à l’époque n’était pas si réelle, car l’homme ne pouvait alors ni voir Dieu ni connaitre l’image de Dieu ou Sa manière de travailler et de parler. L’homme n’avait aucune conception de Dieu et croyait vaguement en Dieu, car Il n’était pas apparu à l’homme. Par conséquent, quelle que fût la foi de l’homme en Dieu dans son imagination, Dieu ne condamna pas l’homme ni n’exigea quoi que ce soit de l’homme, car l’homme ne pouvait pas voir Dieu du tout. Quand Dieu Se fait chair et vient travailler chez les hommes, tous voient Dieu et entendent Ses paroles, tous voient les actions de Dieu dans la chair. Alors, toutes les conceptions de l’homme se dissolvent dans le néant comme de l’écume. Quant à ceux qui voient Dieu qui est apparu dans la chair, tous ceux qui ont l’obéissance dans leurs cœurs ne seront pas condamnés, alors que ceux qui s’opposent délibérément à Lui seront considérés comme des adversaires de Dieu. De tels hommes sont des antéchrists et sont des ennemis qui s’opposent volontairement à Dieu. Ceux qui ont des conceptions sur Dieu, mais quand même obéissent volontiers, ne seront pas condamnés. Dieu condamne l’homme sur la base de ses intentions et de ses actions, jamais sur la base de ses pensées et de ses idées. Si l’homme était condamné sur une telle base, alors aucun ne pourrait échapper au courroux de Dieu. Ceux qui s’opposent volontairement au Dieu incarné seront punis pour leur désobéissance. Leur opposition délibérée à Dieu vient de leurs conceptions de Dieu et perturbe l’œuvre de Dieu. Ces hommes résistent consciemment et détruisent l’œuvre de Dieu. Non seulement ont-ils des conceptions de Dieu, mais ils font ce qui perturbe Son œuvre, et pour cette raison ces hommes seront condamnés. Ceux qui ne perturbent pas l’œuvre volontairement ne seront pas condamnés comme pécheurs, car ils sont capables d’obéir volontairement et de ne pas causer des perturbations et du désordre. Ces hommes ne seront pas condamnés. Cependant, si les hommes ont de nombreuses années d’expérience de l’œuvre de Dieu, s’ils conservent toujours leurs conceptions de Dieu et restent incapables de connaitre l’œuvre du Dieu incarné, et malgré de nombreuses années d’expérience, ils continuent à s’accrocher à de nombreuses conceptions de Dieu et sont toujours dans l’impossibilité de connaitre Dieu, alors, même s’ils ne causent pas de problèmes avec tant de conceptions de Dieu dans leur cœur, et même si ces conceptions ne paraissent pas, de tels hommes ne sont d’aucune utilité à l’œuvre de Dieu. Ils sont incapables de prêcher l’évangile ou de témoigner pour Dieu ; ces hommes sont des bons à rien et des imbéciles. Parce qu’ils ne connaissent pas Dieu et sont incapables de se défaire de leurs conceptions de Dieu, ils sont condamnés. On peut le dire ainsi : il est fréquent que les novices dans la foi aient des conceptions de Dieu ou ne connaissent rien de Lui, mais il n’est pas normal que ceux qui ont cru pendant de nombreuses années et expérimenté une grande partie de l’œuvre de Dieu aient de telles conceptions, et encore moins normal que ces hommes n’aient aucune connaissance de Dieu. C’est à la suite d’un tel état anormal que de tels hommes sont condamnés. Ces hommes anormaux sont des bons à rien ; ce sont ceux qui s’opposent le plus à Dieu et qui ont bénéficié de la grâce de Dieu en vain. Tous ces hommes seront éliminés à la fin !

Tous ceux qui ne comprennent pas le but de l’œuvre de Dieu sont ceux qui s’opposent à Dieu, et plus encore sont ceux qui sont conscients du but de l’œuvre de Dieu, mais ne cherchent pas à satisfaire Dieu. Ils lisent la Bible dans des églises imposantes et récitent la Bible tous les jours, mais aucun d’eux ne comprend le but de l’œuvre de Dieu. Aucun n’est capable de connaitre Dieu ; en plus, aucun n’est en accord avec le cœur de Dieu. Ils sont tous des hommes vils et sans valeur, orgueilleux qui se présentent pour enseigner Dieu. Bien qu’ils brandissent le nom de Dieu, ils s’opposent à Lui volontairement. Bien qu’ils disent être croyants en Dieu, ce sont eux qui mangent la chair et boivent le sang de l’homme. Tous ces hommes sont des diables qui dévorent l’âme de l’homme, des démons qui dérangent intentionnellement ceux qui tentent d’emprunter la bonne voie, et des pierres d’achoppement qui entravent le chemin de ceux qui cherchent Dieu. Puisqu’ils sont de « chair ferme », comment leurs disciples sauront-ils qu’ils sont des antéchrists qui mènent l’homme à s’opposer à Dieu ? Comment sauront-ils qu’ils sont des démons vivants qui cherchent spécialement des âmes à dévorer ? Ceux qui s’attribuent de l’honneur devant Dieu sont les plus bas des hommes, tandis que ceux qui s’humilient sont les plus honorables. Ceux qui croient connaitre l’œuvre de Dieu sont les plus ignorants des hommes et proclament l’œuvre de Dieu aux autres en grande fanfare en même temps qu’ils Le contemplent. Ces hommes sont incapables de témoigner de Dieu ; ils sont arrogants et vaniteux. Ceux qui croient qu’ils ont trop peu de connaissances de Dieu en dépit de leur expérience réelle et de leur connaissance pratique de Dieu sont ceux que Dieu aime le plus. De tels hommes peuvent vraiment témoigner de Dieu et sont vraiment capables d’être perfectionnés par Dieu. Ceux qui ne comprennent pas la volonté de Dieu sont des adversaires de Dieu ; ceux qui comprennent la volonté de Dieu, mais ne pratiquent pas la vérité, sont des adversaires de Dieu ; ceux qui mangent et boivent les paroles de Dieu, mais s’opposent à la substance des paroles de Dieu, sont des adversaires de Dieu ; ceux qui ont des conceptions du Dieu incarné et se rebellent intentionnellement sont des adversaires de Dieu ; ceux qui jugent Dieu sont des adversaires de Dieu ; et tous ceux qui sont incapables de connaitre Dieu et de témoigner de Lui sont des adversaires de Dieu. Alors écoutez Mon exhortation : si vous avez vraiment la foi pour emprunter ce chemin, alors continuez à le suivre. Si vous êtes incapables de vous abstenir de vous opposer à Dieu, alors il vaut mieux que vous partiez avant qu’il ne soit trop tard. Sinon, tout augure plutôt mal que bon pour vous, car votre nature est beaucoup trop corrompue. Vous n’avez aucune loyauté ni obéissance, ni un cœur assoiffé de justice et de vérité. Et vous n’avez pas non plus le moindrement d’amour pour Dieu. On pourrait dire que votre état devant Dieu est un désastre total. Vous êtes incapables de garder ce que vous devriez garder ou de dire ce que vous devriez dire. Vous êtes incapables de mettre en pratique ce que vous devriez pratiquer, et vous êtes incapables d’accomplir la fonction que vous devriez accomplir. Vous n’avez pas la loyauté, la conscience, l’obéissance ou la résolution que vous devriez avoir. Vous n’avez pas enduré la souffrance que vous devriez avoir endurée, et vous n’avez pas la foi que vous devriez avoir. Vous êtes complètement dépourvus de tout mérite ; avez-vous suffisamment d’estime de soi pour continuer à vivre ? Je maintiens que vous feriez mieux de vous fermer les yeux pour le repos éternel, épargnant ainsi à Dieu de Se préoccuper de vous et de continuer à souffrir à cause de vous. Vous croyez en Dieu, mais vous ne connaissez pas Sa volonté ; vous mangez et buvez les paroles de Dieu, mais vous êtes incapables de répondre aux exigences de Dieu. Vous croyez en Dieu, mais ne Le connaissez pas, et vous vivez comme si vous n’aviez aucune raison de vivre. Vous n’avez aucune valeur et aucun but. Vous vivez comme des hommes, mais vous n’avez pas de conscience, d’intégrité ou la moindre crédibilité. Comment pouvez-vous être considérés comme des hommes ? Vous croyez en Dieu, mais vous Le trompez. De plus, vous prenez l’argent de Dieu et vous mangez Ses offrandes, mais, à la fin, vous ne démontrez aucune considération pour les sentiments de Dieu ou aucune conscience envers Dieu. Vous ne pouvez pas répondre à la moindre exigence de Dieu. Alors, comment pouvez-vous être considérés comme des hommes ? La nourriture que vous mangez et l’air que vous respirez viennent de Dieu ; vous jouissez de Sa grâce, mais à la fin, vous n’avez pas la moindre connaissance de Dieu. Au contraire, vous êtes devenus des bons à rien qui s’opposent à Dieu. N’êtes-vous donc pas des bêtes, pires que des chiens ? Parmi les animaux, en sont-ils de plus méchants que vous ?

Les pasteurs et les anciens qui enseignent aux hommes du haut de la chaire sont des adversaires de Dieu et en alliance avec Satan ; ceux d’entre vous qui n’enseignent pas aux hommes du haut de la chaire ne seraient-ils pas de plus grands adversaires de Dieu ? Alors, n’êtes-vous pas en collusion avec Satan ? Ceux qui ne comprennent pas le but de l’œuvre de Dieu ne savent pas comment être en accord avec le cœur de Dieu. Certes, cela ne peut pas être vrai pour ceux qui comprennent le but de Son œuvre. L’œuvre de Dieu n’est jamais dans l’erreur ; au contraire, c’est la recherche de l’homme qui est imparfaite. Ces dégénérés qui s’opposent volontairement à Dieu ne sont-ils pas plus sinistres et malveillants que ces pasteurs et ces anciens ? Nombreux sont ceux qui s’opposent à Dieu, et parmi ces hommes nombreux, il existe différents types d’opposition à Dieu. Comme il y a toutes sortes de croyants, de même il y a toutes sortes d’hommes qui s’opposent à Dieu, chacun différent l’un de l’autre. Aucun de ceux qui ne reconnaissent pas clairement le but de l’œuvre de Dieu ne peut être sauvé. Indépendamment de la façon dont l’homme peut s’être opposé à Dieu dans le passé, quand l’homme comprend le but de l’œuvre de Dieu et consacre ses efforts à satisfaire Dieu, ses anciens péchés sont complètement effacés par Dieu. Tant que l’homme cherche la vérité et pratique la vérité, Dieu ne garde pas en mémoire ce qu’il a fait. Au contraire, c’est sur la base de la pratique de la vérité de l’homme que Dieu justifie l’homme. Telle est la justice de Dieu. Avant que l’homme n’ait vu Dieu ou expérimenté Son œuvre, quelle que soit la façon dont l’homme agit envers Dieu, Il ne le garde pas en mémoire. Cependant, une fois que l’homme a vu Dieu et a expérimenté Son œuvre, Dieu inscrit tous les gestes et toutes les actions de l’homme dans les « annales », car l’homme a vu Dieu et a vécu au sein de Son œuvre.

Quand l’homme aura vraiment vu ce que Dieu a et ce qu’Il est, quand il aura vu Sa suprématie et vraiment appris à connaitre l’œuvre de Dieu, et en outre, quand l’ancienne disposition de l’homme aura été modifié, alors l’homme aura complètement rejeté sa disposition rebelle qui s’oppose à Dieu. On peut dire que tout homme s’est opposé à Dieu une fois et que tout homme s’est rebellé contre Dieu une fois. Cependant, si tu es réfléchi en obéissant au Dieu incarné et si désormais tu satisfais le cœur de Dieu par ta loyauté, si tu pratiques la vérité que tu devrais pratiquer, si tu fais ton devoir comme tu devrais, et observes les règlements que tu devrais, alors tu es prêt à mettre de côté ta rébellion pour satisfaire Dieu et tu peux être perfectionné par Dieu. Si tu refuses de reconnaitre tes erreurs et si tu n’as pas un cœur repentant ; si tu persistes dans tes voies rebelles et n’as pas le cœur de travailler avec Dieu et de satisfaire Dieu, alors un imbécile obstiné comme toi sera certainement puni et ne sera jamais perfectionné par Dieu. Si tu es ainsi, tu es l’ennemi de Dieu aujourd’hui et demain, et donc tu resteras l’ennemi de Dieu le jour suivant ; tu seras toujours un adversaire de Dieu et l’ennemi de Dieu. Comment Dieu pourrait-il t’acquitter ? C’est la nature de l’homme de s’opposer à Dieu, mais l’homme ne peut pas chercher délibérément les « secrets » de l’opposition à Dieu, parce que changer sa nature est une tâche insurmontable. Si tel est le cas, alors tu ferais mieux de partir avant qu’il ne soit trop tard, de peur que ton châtiment ne devienne plus sévère à l’avenir et de peur que ta nature bestiale ne se manifeste et devienne incontrôlable jusqu’à ce que ton corps charnel soit anéanti par Dieu à la fin. Tu crois en Dieu afin d’être béni ; si à la fin, tu ne reçois que des maux, tout aura été en vain. Je vous exhorte à établir un autre plan ; tout autre exercice serait mieux que votre foi en Dieu. Certes, il y a plus qu’un seul chemin ? Est-ce que vous ne continueriez pas à vivre même si vous ne cherchiez pas la vérité ? Pourquoi vivre en désaccord avec Dieu de cette manière ?