Ce que signifie être une personne véritable

Gérer l’homme a toujours été Mon devoir. Par ailleurs, J’ai ordonné sa conquête quand J’ai créé le monde. Les gens ne savent peut-être pas que Je vais les conquérir complètement dans les derniers jours, ni que la conquête des rebelles parmi les hommes est la preuve de Ma victoire contre Satan. Or, quand Mon ennemi a engagé la bataille contre Moi, Je lui avais déjà dit que Je conquerrais ceux que Satan avait capturés et dont il avait fait ses enfants, ses fidèles serviteurs veillant sur sa maison. Le sens originel de « conquérir » est vaincre, soumettre à l’humiliation. Dans la langue des Israélites, le mot signifie vaincre complètement, détruire et rendre incapable de Me résister. Mais aujourd’hui, tel qu’il est utilisé parmi vous, il signifie conquérir. Vous devez savoir que Mon intention a toujours été d’anéantir complètement et de mettre en déroute le malin de l’humanité, afin qu’il ne puisse plus se rebeller contre Moi et encore moins avoir le souffle pour interrompre ou déranger Mon œuvre. Ainsi, le mot en est venu, en ce qui concerne l’homme, à signifier conquérir. Quelles que soient les connotations du terme, Mon œuvre consiste à vaincre l’humanité. Car, s’il est vrai que l’humanité est un complément à Ma gestion, pour le dire plus précisément, l’humanité n’est autre que Mon ennemi. L’humanité est le malin qui Me résiste et Me désobéit. L’humanité n’est autre que la progéniture du malin que J’ai maudit. L’humanité n’est autre que le descendant de l’archange qui M’a trahi. L’humanité n’est autre que l’héritage du diable, que J’ai rejeté il y a longtemps et qui est Mon ennemi irréconciliable depuis. Le ciel au-dessus de la race humaine est sombre et obscur, sans la moindre lueur de clarté. Le monde humain est plongé dans des ténèbres si épaisses que celui qui y vit ne voit même pas sa main tendue devant son visage ni le soleil quand il lève la tête. La route sous ses pieds, boueuse et pleine de nids de poule, serpente tortueusement. Toute la terre est jonchée de cadavres. Les coins sombres sont remplis de dépouilles, tandis que des foules de démons ont élu domicile dans les coins frais et ombragés. Et partout dans le monde des hommes, les démons vont et viennent en hordes. La progéniture de toutes sortes de bêtes, couverte de souillure, est engagée dans une bataille féroce dont le bruit remplit le cœur de terreur. À de tels moments, dans un tel monde, un tel « paradis terrestre », où va-t-on pour chercher les félicités de la vie ? Où pourrait-on aller pour trouver la destination de sa vie ? L’humanité, piétinée depuis longtemps sous les pieds de Satan, a été dès le début un acteur prenant l’image de Satan. Pire encore, elle est l’incarnation de Satan, servant de preuve pour témoigner de Satan haut et fort. Comment une telle race humaine, une telle bande d’ordures dégénérées, une telle progéniture de cette famille humaine corrompue, peut-elle témoigner de Dieu ? D’où vient Ma gloire ? Où peut-on commencer à parler de Mon témoignage ? Car l’ennemi ayant corrompu l’humanité, il se dresse contre Moi, a déjà capturé l’humanité (que J’ai créée il y a longtemps et qui était remplie de Ma gloire et de Ma vie) et l’a souillée. Il a arraché Ma gloire, et tout ce dont il a imprégné l’homme est un poison profondément entremêlé avec la laideur de Satan et le jus venant du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Au commencement, J’ai créé l’humanité, c’est-à-dire que J’ai créé l’ancêtre de l’humanité, Adam. Il était pourvu d’une forme et d’une image, débordant de vigueur, débordant de vitalité, et était, en outre, en compagnie de Ma gloire. C’était le jour glorieux où J’ai créé l’homme. Après cela, Ève a été produite à partir du corps d’Adam. Elle aussi était l’ancêtre de l’homme, et les gens que J’ai créés ont ainsi été remplis de Mon souffle et débordaient de Ma gloire. Adam est né de Ma main à l’origine et était la représentation de Mon image. Ainsi, la signification originelle d’« Adam » était un être créé par Moi, imprégné de Mon énergie vitale, imprégné de Ma gloire, ayant forme et image, ayant esprit et souffle. Il était le seul être créé qui avait un esprit et qui était capable de Me représenter, de porter Mon image et de recevoir Mon souffle. Au commencement, Ève était le second humain doué de souffle dont J’avais ordonné la création. Ainsi, la signification originelle d’« Ève » était un être créé qui continuerait Ma gloire, rempli de Ma vitalité et, en plus, doté de Ma gloire. Ève est venue d’Adam, donc elle a aussi porté Mon image, car elle a été le deuxième être humain à être créé à Mon image. La signification originale d’« Ève » était un humain vivant, avec un esprit, de la chair et des os, Mon deuxième témoignage, ainsi que Ma deuxième image parmi l’humanité. Ils étaient les ancêtres de l’humanité, le trésor pur et précieux de l’homme et, dès le début, des êtres vivants dotés d’un esprit. Cependant, le diable a piétiné la progéniture des ancêtres de l’humanité et l’a emmenée en captivité, plongeant le monde humain dans l’obscurité totale, de sorte que la progéniture ne croie plus en Mon existence. Plus abominable encore, même si le malin corrompt les gens et les piétine, il arrache cruellement Ma gloire, Mon témoignage, la vitalité que Je leur ai conférée, le souffle et la vie que Je leur ai insufflés, toute Ma gloire dans le monde humain et tout le sang du cœur que J’ai dépensé pour l’humanité. L’humanité n’est plus dans la lumière et a perdu tout ce que Je lui ai conféré, rejetant la gloire que Je lui ai accordée. Comment peut-elle reconnaître que Je suis le Seigneur de tous les êtres créés ? Comment peut-elle continuer à croire en Mon existence au ciel ? Comment peut-elle découvrir les manifestations de Ma gloire sur terre ? Comment ces petits-fils et ces petites-filles peuvent-ils accepter le Dieu que leurs propres ancêtres révéraient comme le Seigneur qui les a créés ? Ces petits-fils et petites-filles pitoyables ont généreusement « présenté » au malin la gloire, l’image, ainsi que le témoignage que J’ai accordés à Adam et Ève, de même que la vie que J’ai accordée à l’humanité et dont dépend leur existence. Sans prêter la moindre attention à la présence du malin, ils lui ont donné toute Ma gloire. N’est-ce pas l’origine de l’appellation « ordure » ? Comment une telle humanité, de tels démons maléfiques, de tels cadavres ambulants, de telles figures de Satan et de tels ennemis qui sont les Miens posséderaient-ils Ma gloire ? Je reprendrai Ma gloire, reprendrai Mon témoignage qui existe parmi les hommes, ainsi que tout ce qui M’a appartenu et que J’ai donné à l’humanité il y a longtemps. Je vais complètement conquérir l’humanité. Cependant, tu devrais savoir que les humains que J’ai créés étaient des hommes saints qui portaient Mon image et Ma gloire. Ils n’appartenaient pas à Satan, ni n’ont subi son piétinement, mais ils étaient Ma manifestation pure, exempts de la moindre trace de poison satanique. Et ainsi, Je fais savoir à l’humanité que Je veux seulement ce qui est créé de Ma main, les saints que J’aime et qui n’appartiennent à aucune autre entité. En outre, Je vais M’enorgueillir d’eux et les considérerai comme Ma gloire. Cependant, Je ne veux pas l’humanité qui a été corrompue par Satan, qui lui appartient encore et qui n’est plus Ma création originelle. Comme preuve de la gloire de Ma victoire contre Satan, Je vais conquérir complètement les survivants parmi les hommes, parce que J’ai l’intention de reprendre Ma gloire présente dans le monde humain. Je prends seulement Mon témoignage comme une cristallisation de Moi-même, comme l’objet de Ma jouissance. Telle est Ma volonté.

L’humanité s’est développée pendant des dizaines de milliers d’années pour arriver où elle en est aujourd’hui. Cependant, l’humanité de Ma création originelle a depuis longtemps sombré dans la dégénérescence. Elle n’est plus celle que Je désire, et ainsi, à Mes yeux, elle ne mérite plus le nom d’humanité. Elle est plutôt l’ordure d’humanité que Satan a prise en captivité, les cadavres ambulants pourris dans lesquels vit Satan et desquels il se vêt. Les gens ne croient pas du tout en Mon existence et n’accueillent pas Ma venue. L’humanité répond à Mes demandes seulement à contrecœur, y accédant temporairement, et ne partage pas sincèrement les joies et les peines de la vie avec Moi. Puisque les gens Me voient comme impénétrable, ils Me sourient à contrecœur, adoptant une attitude de flatterie semblable à celle envers quelqu’un au pouvoir. C’est parce qu’ils n’ont aucune connaissance de Mon œuvre et encore moins de Ma volonté à l’heure actuelle. Je serai honnête avec vous : quand le jour viendra, la souffrance de toute personne qui M’adore sera plus facile à supporter que la vôtre. Le degré de votre foi en Moi ne dépasse pas celui de Job, en réalité. Même la foi des pharisiens juifs surpasse la vôtre. Donc, si le jour de feu survient, votre souffrance sera plus grave que celle des pharisiens lorsque Jésus les a réprimandés, que celle des deux cent cinquante chefs qui se sont opposés à Moïse et que celle de Sodome dans les flammes brûlantes de sa destruction. Quand Moïse a frappé le rocher et qu’a jailli l’eau donnée par l’Éternel, ce fut grâce à sa foi. Quand David, le cœur rempli de joie, a joué de la lyre pour Me louer Moi, l’Éternel, ce fut grâce à sa foi. Quand Job a perdu son bétail qui couvrait les montagnes et une richesse incalculable, et que son corps s’est couvert d’un ulcère malin, ce fut grâce à sa foi. Quand il pouvait entendre Ma voix et voir Ma gloire, Moi, l’Éternel, c’était grâce à sa foi. Que Pierre puisse suivre Jésus-Christ, c’était dû à sa foi. Qu’il puisse être crucifié pour Moi et donner un témoignage glorieux, c’était aussi dû à sa foi. Quand Jean a vu l’image glorieuse du Fils de l’homme, ce fut grâce à sa foi. Quand il a vu la vision des derniers jours, ce fut a fortiori grâce à sa foi. Si les soi-disant multitudes des nations païennes ont obtenu Ma révélation et sont parvenues à savoir que Je suis revenu dans la chair pour faire Mon œuvre parmi les hommes, c’est aussi grâce à leur foi. Tous ceux qui sont frappés par Mes sévères paroles, mais en sont néanmoins réconfortés et sauvés, n’est-ce pas grâce à leur foi ? Ceux qui croient en Moi, mais qui endurent encore des difficultés, n’ont-ils pas aussi été rejetés par le monde ? Ceux qui vivent en dehors de Ma parole, fuyant la souffrance de l’épreuve, ne partent-ils pas tous à la dérive à travers le monde ? Ils sont comme des feuilles d’automne voltigeant çà et là, sans aucun endroit où se reposer et, à plus forte raison, sans Mes paroles de consolation. Bien que Mon châtiment et Mon raffinement ne les suivent pas, ne sont-ils pas des mendiants dérivant d’un endroit à l’autre, errant dans les rues, hors du royaume des cieux ? Le monde est-il vraiment ton lieu de repos ? Peux-tu vraiment parvenir au moindre petit sourire de satisfaction vis-à-vis du monde en évitant Mon châtiment ? Peux-tu vraiment dissimuler le vide qui est dans ton cœur et qui ne peut pas être caché avec ton plaisir éphémère ? Tu peux tromper n’importe qui dans ta famille, mais tu ne pourras jamais Me tromper. À ce jour, tu es toujours incapable de trouver les délices qu’offre la vie, parce que ta foi est trop faible. Je t’exhorte : mieux vaut Me consacrer sincèrement la moitié de ta vie que passer toute ta vie dans la médiocrité et les préoccupations de la chair, endurant toute la souffrance qu’un homme peut à peine supporter. À quoi sert-il de te chérir autant et de fuir Mon châtiment ? À quoi sert-il de te cacher de Mon châtiment momentané pour ne récolter qu’une éternité d’embarras, de châtiment ? En fait, Je n’impose Ma volonté à personne. Si un homme était vraiment prêt à se soumettre à tous Mes plans, Je ne le traiterais pas mal, mais J’exige que tous les hommes croient en Moi, tout comme Job a cru en Moi, l’Éternel. Si votre foi dépasse celle de Thomas, alors elle recevra Mes louanges. Dans votre fidélité, vous trouverez Ma béatitude, et vous trouverez sûrement Ma gloire de vos jours. Cependant, les gens qui croient au monde et au diable ont endurci leur cœur, tout comme les foules de la ville de Sodome, le vent leur portant des grains de sable dans les yeux, la bouche remplie d’offrandes du diable et dont les esprits embrouillés ont été possédés il y a longtemps par le malin qui a usurpé le monde. Leurs pensées sont presque entièrement devenues prisonnières du diable des temps anciens. Et ainsi, la foi des hommes a disparu avec le vent et ils sont même incapables de remarquer Mon œuvre. Tout ce qu’ils peuvent faire, c’est tenter faiblement de traiter Mon œuvre de façon superficielle ou ou de l’analyser grossièrement, parce qu’ils sont imprégnés depuis longtemps du poison de Satan.

Je vais conquérir l’humanité parce que J’ai créé les hommes et parce qu’ils ont, de plus, joui de tous les objets abondants de Ma création. Mais les hommes M’ont aussi rejeté. Je ne suis pas dans leur cœur et ils Me voient comme un fardeau pour leur existence, au point même où, M’ayant vraiment vu, ils Me rejettent toujours et se creusent la cervelle pour trouver tous les moyens possibles de Me vaincre. Les gens ne Me permettent pas de les traiter sérieusement, de leur imposer des exigences strictes, ni de juger ou de châtier leur injustice. Loin de trouver cela intéressant, ils sont contrariés. Et donc Mon œuvre consiste à prendre l’humanité qui mange, boit et se délecte de Mon existence, sans Me connaître, et à la vaincre. Je désarmerai l’humanité, puis, avec Mes anges, avec Ma gloire, Je retournerai dans Ma demeure. Car il y a longtemps que les actions des gens M’ont brisé le cœur et ont fait voler Mon œuvre en éclats. J’ai l’intention de reprendre possession de la gloire que le malin a enlevée, avant de M’éloigner joyeusement, laissant l’humanité continuer à vivre sa vie, à « vivre et travailler dans la paix et le contentement », à « cultiver ses propres champs ». Je n’interférerai plus dans sa vie. Mais maintenant, J’ai l’intention de reprendre pleinement Ma gloire de la main du malin, de reprendre la totalité de la gloire dont J’ai imprégné l’homme à la création du monde. Je ne l’accorderai jamais plus à la race humaine sur terre. Car non seulement les gens n’ont pas réussi à conserver Ma gloire, mais ils l’ont échangée contre l’image de Satan. Ils ne chérissent pas Ma venue, ils ne valorisent pas non plus le jour de Ma gloire. Ils ne sont pas contents de recevoir Mon châtiment et sont encore moins prêts à Me rendre Ma gloire. Ils ne veulent pas non plus rejeter le poison du malin. L’humanité continue de Me tromper de la même manière, affichant toujours des sourires éclatants et des visages heureux de la même manière. Ils n’ont pas conscience de la profondeur des ténèbres qui s’abattront sur l’humanité après que Ma gloire les aura quittés. Ils n’ont surtout pas conscience que, lorsque Mon jour viendra à l’humanité entière, ils vivront un moment encore plus difficile que les gens au temps de Noé, car ils ne savent pas dans quelle obscurité est tombé Israël quand Ma gloire s’en est éloignée, car l’homme oublie à l’aube combien il a été difficile de passer la nuit obscure. Quand le soleil se cachera de nouveau et que la nuit tombera sur l’homme, il se lamentera de nouveau et grincera des dents dans les ténèbres. Avez-vous oublié combien il a été difficile, lorsque Ma gloire s’est retirée d’Israël, pour son peuple d’endurer ces jours de souffrance ? Il est temps que vous voyez Ma gloire et que vous partagiez le jour de Ma gloire. L’homme se lamentera au milieu des ténèbres quand Ma gloire quittera la terre souillée. C’est le jour de gloire où J’accomplis Mon œuvre et celui où Je dispense les hommes de souffrir, car Je ne partagerai pas avec eux les temps de tourments et de tribulations. Je veux seulement conquérir l’humanité complètement, et vaincre complètement le malin de l’humanité.

Précédent: Quelle est ta compréhension de Dieu ?

Suivant: Que connais-tu de la foi ?

Le Seigneur est déjà secrètement revenu il y a bien longtemps avant les catastrophes, savez-vous comment L’accueillir ?
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre