Déclarations du Christ des derniers jours (Sélections)

Contenu

La connaissance des trois étapes de l’œuvre de Dieu est la voie de la connaissance de Dieu

Le travail de diriger l’humanité est divisé en trois étapes, ce qui signifie que le travail de sauver l’humanité est divisé en trois étapes. Ces trois étapes ne comprennent pas le travail de la création du monde, mais sont plutôt les trois étapes de travail de l’ère de la Loi, de l’ère de la Grâce et de l’ère du Règne. Le travail de la création du monde fut le travail de la production de toute l’humanité. Ce ne fut pas le travail de sauver l’humanité et il n’a aucun rapport avec le travail de sauver l’humanité, car quand le monde fut créé, l’humanité n’avait pas été corrompue par Satan ; le travail du salut de l’humanité n’était donc pas nécessaire. Le travail de sauver l’humanité n’a commencé qu’après la corruption de l’humanité, et donc le travail de diriger l’humanité n’a commencé qu’après la corruption de l’humanité. En d’autres termes, c’est le travail du salut de l’humanité qui fonde la gestion de l’homme par Dieu, et non le travail de la création du monde. Il ne pourrait pas y avoir aucun travail de gestion de l’humanité sans le tempérament corrompu de l’humanité, et donc le travail de diriger l’humanité comprend trois parties plutôt que quatre étapes ou quatre ères. C’est la seule bonne façon de se référer à la gestion de l’humanité par Dieu. Lorsque l’ère finale sera terminée, le travail de diriger l’humanité sera achevé. La conclusion du travail de gestion signifie que le travail de sauver toute l’humanité est terminé, et que l’humanité est arrivée à la fin de son parcours. Sans le travail de sauver toute l’humanité, le travail de diriger l’humanité n’existerait pas et il n’y aurait pas trois étapes de travail. Ce fut précisément à cause de la dépravation de l’humanité et parce que l’humanité était dans un tel besoin urgent de salut que l’Éternel a conclu la création du monde et a commencé le travail de l’ère de la Loi. Le travail de diriger l’humanité commença à ce moment-là, ce qui signifie qu’à ce moment-là le travail de sauver l’humanité commença. « Diriger l’humanité » ne signifie pas guider la vie de l’humanité nouvellement créée sur la terre (c’est-à-dire une humanité qui n’a pas encore été corrompue). Au contraire, c’est le salut d’une humanité qui a été corrompue par Satan, c’est-à-dire que c’est le changement de cette humanité corrompue. Tel est le sens de diriger l’humanité. Le travail de sauver l’humanité ne comprend pas le travail de la création du monde, et donc le travail de diriger l’humanité ne comprend pas le travail de la création du monde et comprend seulement les trois étapes de travail qui sont séparées de la création du monde. Pour comprendre le travail de diriger l’humanité, il est nécessaire de connaître l’histoire des trois étapes de travail. Voilà ce que tous doivent savoir pour être sauvés. En tant que créatures de Dieu, vous devriez reconnaître que l’homme a été créé par Dieu et reconnaître aussi la source de la corruption de l’humanité, et, par ailleurs, vous devriez reconnaître le processus du salut de l’homme. Si vous ne savez qu’agir selon la doctrine pour vous attirer la faveur de Dieu, mais n’avez pas la moindre idée de la façon dont Dieu sauve l’humanité ou de la source de la corruption de l’humanité, alors c’est cela qui vous fait défaut en tant que créatures de Dieu. Tu ne devrais pas seulement te contenter de comprendre ces vérités qui peuvent être mises en pratique et ignorer la portée plus large du travail de gestion de Dieu ; si tel est le cas, alors tu es trop dogmatique. Les trois étapes de travail sont le fond de l’histoire de la gestion de l’homme par Dieu ; elles sont l’avènement de l’évangile dans l’univers entier, le plus grand mystère parmi tous les hommes, et aussi le fondement de l’annonce de l’évangile. Si tu te concentres uniquement sur la compréhension des simples vérités qui se rapportent à ta vie et ne sais rien du plus grand de tous les mystères et des visions, alors ta vie ne ressemble-t-elle pas à un produit défectueux, sans autre valeur que celle de l’apparence ?

Si l’homme se concentre uniquement sur la pratique et considère que le travail de Dieu et la connaissance de l’homme sont secondaires, alors n’est-ce pas la même chose qu’une économie de bouts de chandelles ? Ce que tu dois connaître, tu dois connaître, et ce que tu dois mettre en pratique, tu dois mettre en pratique. Alors seulement tu sauras comment chercher la vérité. Quand le jour viendra pour toi de répandre l’évangile, si tu peux seulement dire que Dieu est grand et juste, qu’Il est le Dieu suprême, un Dieu avec qui aucun grand homme ne peut se comparer et qui est plus élevé que tout… si tu ne peux dire que ces mots insignifiants et superficiels et si tu es totalement incapable de dire des mots substantiels et d’une importance cruciale, si tu n’as rien à dire sur la connaissance de Dieu ou sur l’œuvre de Dieu, et, en outre, si tu ne peux pas expliquer la vérité ou fournir à l’homme ce qui lui manque, alors quelqu’un comme toi est incapable de bien accomplir son devoir. Témoigner de Dieu et répandre l’évangile du règne ne sont pas chose simple. Tu dois d’abord être équipé de la vérité et des visions qui doivent être comprises. Quand tu connaîtras les visions et la vérité des différents aspects de l’œuvre de Dieu, quand dans ton cœur tu connaîtras l’œuvre de Dieu et, peu importe ce que Dieu fait – que ce soit le juste jugement ou le raffinement de l’homme – quand la plus grande vision sera ton fondement et quand tu mettras la bonne vérité en pratique, alors tu seras en mesure de suivre Dieu jusqu’à la fin. Tu dois savoir que peu importe le travail qu’Il fait, le but du travail de Dieu ne change pas, le cœur de Son travail ne change pas et Sa volonté envers l’homme ne change pas. Peu importe la sévérité de Ses paroles, peu importe l’environnement défavorable, les principes de Son travail ne changeront pas et Son dessein de sauver l’homme ne changera pas. À condition qu’il ne s’agisse pas de la révélation de la fin de l’homme ou de la destination de l’homme, ni de la phase finale du travail ou de l’achèvement du plan de gestion de Dieu, et à condition qu’Il soit encore en train de perfectionner l’homme, le cœur de Son œuvre ne changera pas : ce sera toujours le salut de l’humanité. Cela devrait être le fondement de votre foi en Dieu. L’objectif des trois étapes de travail est le salut de toute l’humanité, ce qui signifie sauver totalement l’homme de la domination de Satan. Bien que chacune des trois étapes de travail ait un objectif et un sens différents, chacune fait partie du travail de sauver l’humanité et le travail de salut de chaque étape est différent, réalisé selon les besoins de l’humanité. Une fois que tu connaîtras l’objectif de ces trois étapes de travail, alors tu sauras comment apprécier la signification de chaque étape de travail et tu sauras comment agir pour satisfaire le désir de Dieu. Si tu peux en arriver là, alors la plus grande de toutes les visions deviendra ta fondation. Tu ne devrais pas seulement chercher des moyens de pratiquer qui sont faciles ou des vérités profondes, mais tu devrais combiner des visions avec la pratique, de sorte que tu auras des vérités à mettre en pratique et des connaissances fondées sur des visions. Alors seulement tu seras quelqu’un qui cherche totalement la vérité.

Les trois étapes de travail sont au cœur de la gestion de Dieu et elles expriment le tempérament de Dieu et Son être. Ceux qui ne connaissent pas les trois étapes de l’œuvre de Dieu ne peuvent pas savoir comment Dieu exprime Son tempérament. Ils ne connaissent pas non plus la sagesse du travail de Dieu, ne connaissent pas les nombreuses façons par lesquelles Il sauve l’humanité ni Sa volonté pour l’ensemble de l’humanité. Les trois étapes de travail sont l’expression complète du travail de sauver l’humanité. Ceux qui ne connaissent pas les trois étapes de travail ne connaissent pas les diverses méthodes et les principes du travail du Saint-Esprit ; ceux qui seulement s’attachent rigidement à la doctrine d’une étape de travail précédente sont des gens qui limitent Dieu à la doctrine, et dont la croyance en Dieu est vague et incertaine. De telles gens ne recevront jamais le salut de Dieu. Seules les trois étapes de l’œuvre de Dieu peuvent exprimer pleinement tout le tempérament de Dieu et complètement le dessein de Dieu de sauver l’humanité tout entière, ainsi que tout le processus du salut de l’humanité. Cela est la preuve qu’Il a vaincu Satan et a gagné l’humanité ; c’est la preuve de la victoire de Dieu et c’est l’expression du tempérament entier de Dieu. Ceux qui ne comprennent qu’une des trois étapes de l’œuvre de Dieu ne connaissent qu’une partie du tempérament de Dieu. Dans la conception de l’homme, cette seule étape peut facilement devenir une doctrine. Il devient probable que l’homme établisse des règles au sujet de Dieu et que l’homme utilise cette unique partie du tempérament de Dieu comme une représentation de tout le tempérament de Dieu. En outre, une grande partie de l’imagination de l’homme est confuse en lui, de sorte qu’il utilise des paramètres très stricts pour limiter le tempérament, l’être et la sagesse de Dieu, ainsi que les principes de l’œuvre de Dieu, croyant que la manière d’être de Dieu durant une étape durera éternellement, ne changera jamais. Seuls ceux qui connaissent et apprécient les trois étapes de travail peuvent connaître Dieu complètement et correctement. À tout le moins, ils ne définiront pas Dieu comme le Dieu des Israélites ou des Juifs et ne Le verront pas comme un Dieu éternellement cloué sur la croix à cause de l’homme. Si vous en venez à connaître Dieu seulement à partir d’une étape de Son travail, alors votre connaissance est beaucoup trop petite. Votre connaissance n’est qu’une goutte dans l’océan. Sinon, pourquoi est-ce qu’un grand nombre appartenant à la vieille garde religieuse crucifierait Dieu vivant sur la croix ? N’est-ce pas parce que l’homme confine Dieu à l’intérieur de certains paramètres ? Beaucoup de gens ne s’opposent-ils pas à Dieu et n’entravent-ils pas le travail du Saint-Esprit parce qu’ils ne connaissent pas le travail varié et diversifié de Dieu, et, en outre, parce qu’ils possèdent seulement un peu de connaissance et de doctrine pour évaluer le travail du Saint-Esprit ? Bien que leurs expériences soient superficielles, de telles gens sont arrogants et indulgents de nature, et ils considèrent le travail du Saint-Esprit avec mépris, ils ignorent les disciplines du Saint-Esprit et, de plus, utilisent leurs vieux arguments triviaux pour « confirmer » l’œuvre du Saint-Esprit. Ils se donnent des airs et sont tout à fait convaincus d’être des gens instruits et érudits, et qu’ils peuvent voyager à travers le monde. Ces gens ne sont-ils pas méprisés et rejetés par le Saint-Esprit et ne seront-ils pas éliminés par la nouvelle ère ? Ceux qui se présentent devant Dieu et s’opposent ouvertement à Lui ne sont-ils pas de petites gens myopes qui essaient simplement de faire preuve d’intelligence ? Avec une maigre connaissance de la Bible, ils essaient de grimper les murs du « haut savoir », d’enseigner aux gens avec leur doctrine superficielle, d’inverser le travail du Saint-Esprit, de le limiter à leur propre processus de pensée, et, myopes comme ils sont, ils essaient de saisir d’un seul coup d’œil six mille ans de l’œuvre de Dieu. Ces gens ont-ils quelque raison que ce soit ? En fait, mieux les gens connaissent Dieu, plus lents ils sont à juger Son œuvre. En outre, ils ne parlent qu’un peu de leur connaissance du travail de Dieu aujourd’hui et ils ne sont pas téméraires dans leurs jugements. Moins les gens connaissent Dieu et plus ils sont arrogants et présomptueux, plus ils proclament l’être de Dieu sans réfléchir, mais ils parlent seulement en théorie et n’offrent aucune preuve réelle. Ces personnes ne sont d’aucune valeur. Ceux qui croient que le travail du Saint-Esprit est un jeu sont frivoles. Ceux qui ne sont pas prudents quand ils découvrent la nouvelle œuvre du Saint-Esprit, qui parlent sans réfléchir, sont prompts à juger, donnent libre cours à leur instinct naturel de nier la légitimité de l’œuvre du Saint-Esprit, et aussi l’insultent et le blasphèment, de telles gens irrespectueux ne sont-ils pas ignorants de l’œuvre du Saint-Esprit ? Ne sont-ils pas, en outre, remplis d’arrogance, intrinsèquement fiers et ingouvernables ? Même si un jour de telles gens acceptent le nouveau travail du Saint-Esprit, Dieu ne les tolérera pas. Non seulement ils méprisent ceux qui travaillent pour Dieu, mais ils blasphèment aussi Dieu Lui-même. Ces gens téméraires ne seront pas pardonnés, ni dans cette ère ni dans l’ère à venir, et ils périront à jamais en enfer ! Ces gens irrespectueux et indulgents prétendent croire en Dieu, et plus ils agissent ainsi, plus ils sont susceptibles d’offenser les décrets administratifs de Dieu. Tous ces arrogants qui sont naturellement déchaînés et n’ont jamais obéi à quiconque n’empruntent-ils pas tous ce chemin ? Est-ce qu’ils ne s’opposent pas à Dieu, jour après jour, Lui qui est toujours nouveau et jamais vieux ? Aujourd’hui, vous devriez comprendre l’importance de connaître les trois étapes de travail de Dieu. Les mots que Je dis sont avantageux pour vous et ne sont pas simplement de vaines paroles. Si vous hâtez les choses, Mes sérieux efforts ne seront-ils pas en vain ? Chacun de vous devrait connaître sa propre nature. La plupart d’entre vous savent bien argumenter, les réponses aux questions théoriques leur sortent de la bouche toutes seules, mais ne peuvent rien répondre aux questions substantielles. Même aujourd’hui, vous prenez plaisir aux conversations frivoles, incapables de changer votre vieille nature, et la plupart d’entre vous n’ont pas l’intention de changer leur manière de chercher à parvenir à une vérité supérieure, vivant leur vie sans enthousiasme. Comment ces gens peuvent-ils suivre Dieu jusqu’à la fin ? Même si vous parvenez jusqu’au bout du chemin, quel profit en tirerez-vous ? Il est préférable de changer vos idées avant qu’il ne soit trop tard, soit en cherchant vraiment ou en baissant les bras plus tôt. Avec le temps, vous deviendrez un parasite. Êtes-vous prêts à jouer un tel rôle vil et ignoble ?

Les trois étapes de travail sont un registre de l’ensemble de l’œuvre de Dieu, du salut de l’humanité par Dieu, et elles ne sont pas imaginaires. Si vous voulez vraiment acquérir une connaissance de l’ensemble du tempérament de Dieu, alors vous devez connaître les trois étapes de travail réalisées par Dieu, et, en plus, vous ne devez omettre aucune étape. Cela est le minimum que doivent accomplir ceux qui cherchent à connaître Dieu. L’homme lui-même ne peut pas acquérir une vraie connaissance de Dieu. Ce n’est pas quelque chose que l’homme lui-même peut imaginer ni la conséquence d’une faveur spéciale du Saint-Esprit pour quelqu’un. Au contraire, c’est une connaissance qui résulte de l’expérience que fait l’homme du travail de Dieu et c’est une connaissance de Dieu qui résulte de l’expérience que le travail de Dieu est un fait. Une telle connaissance ne peut pas être acquise sur un coup de tête ni ne peut être enseignée. Elle est complètement liée à l’expérience personnelle. Le salut de l’humanité par Dieu est au cœur de ces trois étapes de travail, cependant dans l’œuvre de salut, y compris plusieurs méthodes de travail et plusieurs moyens par lesquels le tempérament de Dieu est exprimé. Voilà ce qui est le plus difficile à identifier et à comprendre pour l’homme. La séparation des ères, les changements dans l’œuvre de Dieu, les changements du lieu de travail, les changements des bénéficiaires de ce travail et ainsi de suite, tout cela est inclus dans les trois étapes de travail. En particulier, la différence de la manière de travailler du Saint-Esprit, ainsi que les changements dans le tempérament de Dieu, Son image, Son nom, Son identité, ou d’autres changements, font tous partie des trois étapes de travail. Une étape de travail ne peut représenter qu’une partie et a une portée limitée. Elle ne se rapporte pas à la séparation des ères ou aux changements dans l’œuvre de Dieu, beaucoup moins aux autres aspects. Ce fait est évident. Les trois étapes de travail sont l’ensemble de l’œuvre du salut de l’humanité par Dieu. L’homme doit connaître l’œuvre de Dieu et le tempérament de Dieu dans l’œuvre du salut, et sans ce fait, ta connaissance de Dieu n’est qu’une suite de mots vides, rien de plus qu’une attitude pontifiante. Une telle connaissance ne peut ni convaincre ni conquérir l’homme, une telle connaissance n’a aucun rapport avec la réalité et ne constitue pas la vérité. Elle peut être très abondante et agréable à l’oreille, mais si elle est en contradiction avec le tempérament inhérent de Dieu, alors Dieu ne t’épargnera pas. Non seulement Il ne louera pas ta connaissance, mais Il te punira pour ton péché de blasphème contre Lui. Les paroles de la connaissance de Dieu ne sont pas prononcées à la légère. Bien que tu puisses être désinvolte et éloquent, et que tes paroles puissent ramener les morts à la vie et faire mourir les vivants, tu n’es pas de taille quand il s’agit de parler de la connaissance de Dieu. Dieu n’est pas quelqu’un que tu peux juger témérairement, louer négligemment ou dénigrer nonchalamment. Tu loues tout un chacun, mais tu as du mal à trouver les mots justes pour décrire la grande vertu et grâce de Dieu. Tout perdant apprend cela. Bien qu’un grand nombre de spécialistes de la langue soient capables de décrire Dieu, l’exactitude de leur description n’équivaut pas à plus d’un centième de la vérité décrite par les gens qui appartiennent à Dieu et qui ont seulement un vocabulaire limité, mais qui possèdent une riche expérience. La connaissance de Dieu en effet se manifeste dans la précision et la réalité, et non dans l’utilisation intelligente de mots ou d’un riche vocabulaire. La connaissance de l’homme et la connaissance de Dieu n’ont rien de commun. La leçon de la connaissance de Dieu est plus élevée que toute science naturelle dans l’humanité. C’est une leçon qui peut être acquise par un très petit nombre d’entre ceux qui cherchent à connaître Dieu, et non par toute personne quelconque qui a du talent. Et donc, vous ne devez pas voir la connaissance de Dieu et la recherche de la vérité comme si un enfant pouvait les acquérir. Il est possible que tu aies complètement réussi dans ta vie de famille, ta carrière ou ton mariage, mais quant à la vérité et la leçon de la connaissance de Dieu, tu n’as obtenu aucun résultat, aucune réussite. On peut dire qu’il est très difficile pour vous de mettre la vérité en pratique et que connaître Dieu est pour vous un plus grand problème encore. Ceci est votre problème et également le problème de toute l’humanité. Parmi ceux qui ont obtenu quelque succès dans leur quête de connaissance de Dieu, presque personne n’est à la hauteur. L’homme ne sait pas ce que signifie connaître Dieu, pourquoi il est nécessaire de connaître Dieu, ou ce qui compte comme connaissance de Dieu. Voilà ce qui confond tellement l’humanité et c’est tout simplement la plus grande énigme que l’humanité ait eu à affronter. Personne ne peut répondre à cette question, personne ne veut répondre à cette question, car, à ce jour, personne d’entre les hommes n’a étudié ce travail avec succès. Lorsque l’énigme des trois étapes de travail sera révélée à l’humanité, il est possible qu’apparaissent successivement des gens talentueux qui connaissent Dieu. Bien sûr, J’espère que tel est le cas, et, en plus, Je suis en train de réaliser ce travail. J’espère que beaucoup de gens talentueux se présenteront dans un avenir prochain. Ils deviendront ceux qui témoignent du fait de ces trois étapes de travail, et, bien sûr, ils seront également les premiers à témoigner de ces trois étapes de travail. Le jour où le travail de Dieu sera achevé, si de telles gens talentueux n’existent pas ou s’il n’y en a qu’un ou deux qui ont personnellement accepté d’être perfectionnés par Dieu incarné, alors rien ne sera plus pénible et regrettable que cela – cependant, cela évoque le pire des cas possibles. De toute manière, J’espère toujours que ceux qui cherchent vraiment obtiendront cette bénédiction. Depuis le début des temps, il n’y a jamais eu un travail comme celui-ci, une telle entreprise n’a jamais eu lieu dans l’histoire du développement humain. Ne serait-ce le plus grand honneur parmi toutes les créatures que vous soyez vraiment les premiers à connaitre Dieu ? Existerait-il une autre créature plus honorée par Dieu ? Un tel travail n’est pas facile à réaliser, mais portera quand même des récompenses. Qu’ils soient homme ou femme, et quelle que soit leur nationalité, tous ceux qui connaîtront Dieu recevront à la fin le plus grand honneur de Dieu et seront les seuls à posséder l’autorité de Dieu. C’est le travail d’aujourd’hui, et également le travail de l’avenir ; c’est le dernier et le plus grand travail à être accompli en six mille ans de travail, et c’est un mode de travail qui expose chaque catégorie d’homme. Par le travail d’amener l’homme à connaître Dieu, les différentes classes de l’homme sont exposées : ceux qui connaissent Dieu sont qualifiés pour recevoir les bénédictions de Dieu et accepter Ses promesses, tandis que ceux qui ne connaissent pas Dieu ne sont pas qualifiés pour recevoir les bénédictions de Dieu et accepter Ses promesses. Ceux qui connaissent Dieu sont les intimes de Dieu, et ceux qui ne connaissent pas Dieu ne peuvent pas être appelés les intimes de Dieu ; les intimes de Dieu peuvent recevoir toutes les bénédictions de Dieu, mais ceux qui ne sont pas Ses intimes ne sont pas dignes de Son travail. Que ce soit les tribulations, le raffinement ou le jugement, tout a le but de permettre à l’homme de finalement parvenir à une connaissance de Dieu pour qu’il se soumette à Dieu. Cela est le seul effet qui sera finalement atteint. Rien des trois étapes de travail n’est caché, et cela est favorable à la connaissance de Dieu par l’homme et aide l’homme à acquérir une connaissance plus complète et approfondie de Dieu. Tout ce travail est bénéfique à l’homme.

Le travail de Dieu Lui-même est la vision que l’homme doit connaître, car le travail de Dieu ne peut pas être réalisé par l’homme et n’est pas possédé par l’homme. Les trois étapes de travail sont la totalité de la gestion de Dieu et sont la plus grande vision que l’homme devrait connaître. Si l’homme ne connaît pas cette grande vision, alors il ne lui est pas facile de connaître Dieu ni de comprendre la volonté de Dieu et, en outre, le chemin que l’homme emprunte devient de plus en plus difficile. Sans visions, l’homme n’aurait jamais cheminé jusqu’à aujourd’hui. Ce sont les visions qui ont protégé l’homme jusqu’à aujourd’hui, qui lui ont donné la plus grande protection. Votre connaissance doit devenir plus profonde dans l’avenir, et vous devez connaître toute Sa volonté et la substance de Son œuvre de sagesse dans les trois étapes de travail. Cela seul est votre vraie stature. La dernière étape de travail n’est pas sans lien avec les deux autres, mais fait partie de l’ensemble formé avec les deux étapes précédentes, c’est-à-dire qu’il est impossible d’achever l’œuvre entière du salut en accomplissant seulement l’une des trois étapes de travail. Même si la dernière étape de travail peut sauver l’homme pleinement, cela ne signifie pas qu’il suffise de mener à bien cette seule étape en elle-même et que les deux précédentes étapes de travail ne sont pas nécessaires pour sauver l’homme de l’influence de Satan. Une seule des trois étapes ne peut pas être la seule vision qui doit être connue par toute l’humanité, car les trois étapes de travail, et non pas une seule étape, constituent l’ensemble de l’œuvre du salut. Tant que l’œuvre du salut n’est pas achevée, la gestion de Dieu ne peut pas être complet. L’être, le tempérament et la sagesse de Dieu sont exprimés dans l’ensemble de l’œuvre du salut ; ils n’ont pas été exposés à l’homme dès le commencement, mais ont été progressivement exprimés dans l’œuvre du salut. Chaque étape de l’œuvre du salut exprime une partie du tempérament de Dieu et une partie de Son être ; chaque étape de travail en elle-même ne peut pas directement et complètement exprimer tout l’être de Dieu. Ainsi, l’œuvre du salut peut seulement être conclue une fois que les trois étapes de travail ont été achevées, et donc la connaissance de la totalité de Dieu par l’homme est inséparable des trois étapes de l’œuvre de Dieu. Ce que l’homme connaît à partir d’une étape de travail n’est simplement que le tempérament de Dieu exprimé dans une seule partie de Son œuvre. Cela ne peut pas représenter le tempérament et l’être qui sont exprimés dans l’étape suivante ou précédente. En effet, le travail de sauver l’humanité ne peut pas être immédiatement complété au cours d’une période ou en un seul endroit, mais devient progressivement plus profond selon le niveau de développement de l’homme à différents moments et en différents endroits. C’est un travail effectué par étapes et n’est pas achevé en une seule étape. Et ainsi, toute la sagesse de Dieu est cristallisée dans les trois étapes, plutôt que dans une étape individuelle. Tout Son être et toute Sa sagesse sont attestés dans ces trois étapes. Chaque étape témoigne de Son être et est une manifestation de la sagesse de Son œuvre. L’homme devrait connaître tout le tempérament de Dieu exprimé dans ces trois étapes. Tout l’être de Dieu est de la plus haute importance pour l’humanité tout entière, et si les gens n’ont pas cette connaissance quand ils adorent Dieu, alors ils ne sont pas différents de ceux qui adorent Bouddha. L’œuvre de Dieu parmi les hommes n’est pas cachée et devrait être connue par tous ceux qui adorent Dieu. Puisque Dieu a réalisé les trois étapes de l’œuvre du salut parmi les hommes, l’homme devrait connaître l’expression de Son tempérament et de Son être au cours de ces trois étapes de travail. Voilà ce qui doit être fait par l’homme. Ce que Dieu cache de l’homme est ce que l’homme est incapable d’atteindre et que l’homme ne devrait pas connaître, alors que ce que Dieu révèle à l’homme est ce que l’homme devrait connaître et ce que l’homme devrait posséder. Chacune des trois étapes de travail se fonde sur l’étape précédente ; elle n’est pas réalisée de façon indépendante, distincte de l’œuvre du salut. Bien qu’il existe de grandes différences entre les ères et le type de travail qui est réalisé dans chacune, en son fond, il s’agit toujours du salut de l’humanité et chaque étape de l’œuvre du salut est plus profonde que la précédente. Chaque étape de travail se fonde sur l’étape précédente qui n’est pas abolie. De cette façon, dans Son œuvre qui est toujours nouvelle et jamais ancienne, Dieu exprime constamment un aspect de Son tempérament qui n’a jamais été exprimé à l’homme et Il expose toujours à l’homme Son nouveau travail et Son nouvel être, et même si la vieille garde religieuse fait tout son possible pour y résister et s’y opposer ouvertement, Dieu fait toujours le nouveau travail qu’Il a l’intention de faire. Son travail change toujours, et ainsi il rencontre toujours l’opposition de l’homme. Donc, aussi, Son tempérament change toujours, de même que l’ère et les bénéficiaires de Son œuvre. En outre, Il fait toujours un travail qui n’a jamais été fait auparavant, réalisant même un travail qui, pour l’homme, semble être une contradiction de Son travail du passé, semble aller à contre-courant de ce travail précédent. L’homme est capable d’accepter seulement un type de travail ou un genre de pratique. Il est difficile aux gens d’accepter un travail ou des genres de pratique qui sont en désaccord avec eux ou qui leur sont supérieurs, mais le Saint-Esprit fait toujours un nouveau travail et donc se lèvent groupes après groupes d’experts religieux qui s’opposent à la nouvelle œuvre de Dieu. Ces gens sont devenus des « experts » précisément parce que l’homme n’a aucune idée que Dieu est toujours nouveau et jamais ancien et il ne connaît pas les principes de l’œuvre de Dieu, et, en plus, il n’a aucune connaissance des nombreuses façons dont Dieu sauve l’homme. Ainsi, l’homme est tout à fait incapable de dire si c’est un travail qui vient du Saint-Esprit ou de Dieu Lui-même. Beaucoup de gens adoptent le critère de discernement suivant : si le travail correspond aux paroles qui ont précédé, ils l’acceptent, et s’il y a des différences avec le travail précédent, ils s’y opposent et le rejettent. Aujourd’hui, ne vous conformez-vous pas tous à ce critère ? Les trois étapes de l’œuvre du salut n’ont pas eu grand effet sur vous, et il y a ceux qui croient que les deux précédentes étapes de travail constituent un fardeau qu’il est tout simplement inutile de porter. Ils pensent que ces étapes ne devraient pas être annoncées aux masses et devraient être retirées dès que possible afin que les gens ne se sentent pas dépassés par les deux premières étapes des trois étapes de travail. La plupart croient que révéler les deux premières étapes de travail est un pas de trop et n’est d’aucune aide à la connaissance de Dieu. C’est ce que vous pensez. Aujourd’hui, vous croyez tous qu’il est juste de penser ainsi, mais le jour viendra où vous vous rendrez compte de l’importance de Mon travail : sachez que Je ne fais aucun travail qui n’a pas de signification. Puisque Je vous révèle les trois étapes de travail, elles doivent donc être bénéfiques pour vous ; puisque ces trois étapes de travail sont au cœur de toute la gestion de Dieu, elles doivent donc devenir le centre d’attention de tous les gens dans tout l’univers. Un jour, vous vous rendrez tous compte de l’importance de ce travail. Sachez que vous vous opposez à l’œuvre de Dieu ou utilisez vos propres conceptions pour évaluer le travail d’aujourd’hui, parce que vous ne connaissez pas les principes de l’œuvre de Dieu et parce que vous ne prenez pas le travail du Saint-Esprit suffisamment au sérieux. Votre opposition à Dieu et votre obstruction à l’œuvre du Saint-Esprit sont causées par vos conceptions et votre arrogance inhérente. Ce n’est pas que l’œuvre de Dieu soit erronée, mais que vous êtes naturellement trop désobéissants. Après avoir découvert leur foi en Dieu, certaines gens ne peuvent même pas dire avec certitude d’où vient l’homme, et pourtant ils osent faire des discours publics évaluant les droits et les torts du travail du Saint-Esprit. Et ils sermonnent même les apôtres qui font le nouveau travail du Saint-Esprit, les critiquant et les interrompant ; leur humanité est trop vile et ils n’ont aucun sens. Le jour ne viendra-t-il pas où de telles gens seront rejetés par l’œuvre du Saint-Esprit et brûleront dans les feux de l’enfer ? Ils ne connaissent pas le travail de Dieu, mais critiquent Son travail et essaient aussi d’enseigner à Dieu comment travailler. Comment de telles gens déraisonnables peuvent-ils connaître Dieu ? L’homme apprend à connaître Dieu durant le processus de sa recherche et de son expérience de Dieu ; ce n’est pas en Le critiquant à volonté qu’il en arrivera à connaître Dieu par l’illumination du Saint-Esprit. Plus les gens connaissent Dieu, moins ils s’opposent à Lui. Par contre, moins les gens connaissent Dieu, plus ils sont susceptibles de s’opposer à Lui. Tes conceptions, ta vieille nature, ton humanité, ton caractère et tes perspectives morales sont le « capital » par lequel tu résistes à Dieu, et plus tu es corrompu, dégénéré et vil, plus tu es l’ennemi de Dieu. Ceux qui ont des conceptions sérieuses et ont un tempérament vaniteux sont encore plus hostiles au Dieu incarné, et ces gens sont les antéchrists. Si tes conceptions ne sont pas rectifiées, alors elles seront toujours contre Dieu ; tu ne seras jamais compatible avec Dieu et tu seras toujours séparé de Lui.

Ce n’est qu’en mettant de côté tes vieilles conceptions que tu peux acquérir de nouvelles connaissances, mais les vieilles connaissances ne sont pas nécessairement des vieilles conceptions. Les « conceptions » font référence à des choses imaginées par l’homme qui sont en contradiction avec la réalité. Si la vieille connaissance était déjà dépassée dans l’ère ancienne et qu’elle empêchait l’homme d’entrer dans le nouveau travail, alors une telle connaissance est aussi une conception. Si l’homme peut adopter la bonne approche par rapport à ces connaissances et peut apprendre à connaître Dieu à partir de plusieurs aspects différents, combinant l’ancien et le nouveau, l’ancienne connaissance devient une aide pour l’homme, la base sur laquelle l’homme se fonde pour entrer dans la nouvelle ère. La leçon de la connaissance de Dieu t’oblige à maîtriser de nombreux principes : la manière d’entrer sur le chemin de la connaissance de Dieu, les vérités qu’il te faut comprendre pour connaître Dieu et la manière d’amener tes conceptions et ta vieille nature à se soumettre à tous les arrangements de la nouvelle œuvre de Dieu. Si tu utilises ces principes comme fondation pour entrer dans la leçon de la connaissance de Dieu, ta connaissance s’approfondira de plus en plus. Si tu as une connaissance claire des trois étapes de travail, c’est-à-dire de tout le plan de gestion de Dieu, si tu peux relier les deux étapes précédentes de l’œuvre de Dieu avec l’étape actuelle et si tu peux voir que c’est un travail effectué par un seul Dieu, alors ta fondation sera des plus solides. Les trois étapes de travail ont été réalisées par un seul Dieu ; c’est la plus grande vision et le seul chemin de la connaissance de Dieu. Les trois étapes de travail ne pouvaient être réalisées que par Dieu Lui-même et personne n’aurait pu réaliser un tel travail en Son nom, c’est-à-dire que seul Dieu Lui-même pouvait faire Son propre travail depuis le commencement jusqu’à aujourd’hui. Bien que les trois étapes de l’œuvre de Dieu aient été réalisées dans des ères différentes et des lieux différents, et bien que le travail de chaque ère soit différent, tout le travail est effectué par un seul Dieu. De toutes les visions, c’est la plus grande vision que l’homme devrait connaître, et si l’homme peut la comprendre complètement, alors il sera capable de tenir ferme. Aujourd’hui, le plus grand problème de toutes les dénominations et de toutes les sectes est qu’elles ne connaissent pas le travail du Saint-Esprit et qu’elles sont incapables de faire la différence entre le travail du Saint-Esprit et le travail qui n’est pas du Saint-Esprit, et donc, elles ne peuvent pas dire si cette étape de travail, comme les deux premières étapes de travail, est également réalisée par l’Éternel. Bien que les gens suivent Dieu, la plupart sont encore incapables de dire si c’est de la bonne manière. L’homme s’inquiète au sujet de cette voie – est-elle celle que Dieu dirige Lui-même ? – au sujet de l’incarnation de Dieu – est-elle un fait ? – et au sujet des gens qui n’ont aucune idée sur la réponse à ces questions. Ceux qui suivent Dieu sont incapables d’aider ces gens à répondre à ces questions, de sorte que les paroles qu’ils prononcent n’ont qu’un effet partiel sur ces gens et ne sont pas pleinement efficaces, et donc cela influe sur la vie de ces gens. Si l’homme peut voir que les trois étapes de travail ont été réalisées par Dieu Lui-même à des moments différents, dans des lieux différents et parmi des gens différents, alors l’homme verra que[a], bien que le travail soit différent, il est complètement réalisé par un seul Dieu. Puisque c’est un travail réalisé par un seul Dieu, alors ce doit être un bon travail, et sans erreur, et même s’il est en contradiction avec les conceptions de l’homme, il est indéniable qu’il est l’œuvre d’un seul Dieu. Si l’homme peut dire avec certitude que c’est l’œuvre d’un seul Dieu, alors les conceptions de l’homme deviendront de simples bagatelles qui ne méritent pas d’être mentionnées. Parce que les visions de l’homme ne sont pas claires et que l’homme connaît seulement l’Éternel comme Dieu, et Jésus comme Seigneur, et parce que l’homme est incertain au sujet du Dieu incarné aujourd’hui, beaucoup de gens restent attachés à l’œuvre de l’Éternel et de Jésus, sont assaillis par des conceptions au sujet du travail d’aujourd’hui, et la plupart des gens ont toujours des doutes et ne prennent pas le travail d’aujourd’hui sérieusement. L’homme n’a pas de conceptions au sujet des deux premières étapes de travail qui étaient invisibles. La raison en est que l’homme ne comprend pas la réalité des deux premières étapes de travail et ne les a pas connues personnellement. Parce que ces étapes ne peuvent pas être vues, l’homme imagine ce qu’il veut ; peu importe les fruits de son imagination, aucun fait ne les prouve et personne ne peut les corriger. L’homme donne libre cours à son instinct naturel, abandonne toute prudence et laisse son imagination dominer, car aucun fait ne peut la vérifier, et ainsi les imaginations de l’homme deviennent des « faits », avec ou sans preuve. Ainsi, l’homme croit au Dieu qu’il imagine lui-même dans son esprit et ne cherche pas le Dieu de la réalité. Si une personne a un type de croyance, alors dans un groupe de cent personnes se trouvent cent différents types de croyance. L’homme a de telles croyances parce qu’il n’a pas vu la réalité de l’œuvre de Dieu, parce qu’il en a seulement entendu parler et ne l’a pas contemplée de ses propres yeux. L’homme a entendu des légendes et des histoires, mais a rarement reçu la connaissance des faits de l’œuvre de Dieu. Les gens qui croient en Dieu depuis un an seulement fondent leur croyance sur leurs propres conceptions, et de même les gens qui ont cru en Dieu toute leur vie. Ceux qui ne peuvent pas voir les faits ne seront jamais capables d’échapper à une foi avec des conceptions de Dieu. L’homme croit qu’il s’est libéré des liens de ses anciennes conceptions et qu’il est entré dans un nouveau territoire. L’homme ne sait-il pas que la connaissance de ceux qui ne peuvent pas voir le vrai visage de Dieu n’est rien de plus que des conceptions et des ouï-dire ? L’homme pense que ses conceptions sont bonnes, sans erreur et qu’elles viennent de Dieu. Aujourd’hui, lorsque l’homme est témoin de l’œuvre de Dieu, il abandonne ses conceptions qui se sont accumulées au fil des ans. Les imaginations et les idées du passé sont devenues un obstacle au travail de cette étape et il devient difficile pour l’homme d’abandonner ces conceptions et de réfuter ces idées. Les conceptions de beaucoup de gens au sujet de ce travail qui se fait pas à pas, ces gens qui ont suivi Dieu jusqu’à aujourd’hui, sont devenues de plus en plus graves et l’hostilité de ces gens à l’égard de Dieu incarné est devenue tenace. Les conceptions et les imaginations de l’homme sont la source de cette hostilité. C’est précisément parce que les faits ne permettent pas à l’homme de donner libre cours à son imagination et ne peuvent pas être facilement réfutés par l’homme, et que les conceptions et les imaginations de l’homme ne tolèrent pas l’existence de faits, et, en outre, parce que l’homme ne réfléchit pas à l’exactitude et à la véracité des faits, mais résolument et simplement donne libre cours à ses conceptions et utilise sa propre imagination, que les conceptions et les imaginations de l’homme sont devenues l’ennemi du travail d’aujourd’hui, un travail qui est en contradiction avec les conceptions de l’homme. La faute ne peut être imputée qu’aux conceptions de l’homme et non au travail de Dieu. L’homme peut imaginer ce qu’il veut, mais il ne peut pas contester librement quelconque étape de l’œuvre de Dieu ou une de ses composantes ; le fait de l’œuvre de Dieu est inviolable par l’homme. Tu peux donner libre cours à ton imagination et peux même compiler de belles histoires sur le travail de l’Éternel et de Jésus, mais tu ne peux pas réfuter le fait de chaque étape de travail de l’Éternel et de Jésus ; cela est un principe et également un décret administratif, et vous devriez comprendre l’importance de ces questions. L’homme croit que cette étape de travail est incompatible avec les conceptions de l’homme, mais que ce n’est pas le cas pour les deux étapes de travail qui précèdent. Dans son imagination, l’homme croit que le travail des deux étapes précédentes n’est sûrement pas le même que le travail d’aujourd’hui, mais n’avez-vous jamais considéré que les principes de l’œuvre de Dieu sont tous les mêmes, que Son œuvre est toujours pratique, et que, quelle que soit l’ère, il y aura toujours des gens en grand nombre qui résisteront et s’opposeront au fait de Son œuvre ? Tous ceux qui résistent aujourd’hui et s’opposent à cette étape de travail seraient sans aucun doute aussi ceux qui se seraient opposés à Dieu dans le passé, car de telles gens sont toujours les ennemis de Dieu. Les gens qui connaissent le fait de l’œuvre de Dieu verront les trois étapes de travail comme le travail d’un seul Dieu et abandonneront leurs conceptions. Ces gens connaissent Dieu et de telles gens suivent vraiment Dieu. Lorsque l’ensemble de la gestion de Dieu touchera à sa fin, Dieu classera toutes choses selon leur genre. L’homme a été créé par les mains du Créateur, et à la fin, Dieu doit ramener complètement l’homme sous Sa domination ; telle est la conclusion des trois étapes de travail. L’étape de travail des derniers jours et les deux étapes précédentes en Israël et en Judée sont le plan de gestion de Dieu dans l’univers entier. Personne ne peut nier cela ; c’est le fait de l’œuvre de Dieu. Bien que les gens n’aient pas expérimenté ou observé une grande partie de ce travail, les faits restent les faits, et cela est indéniable par tout homme. Les gens qui croient en Dieu dans tous les pays de l’univers accepteront tous les trois étapes de travail. Si tu ne connais qu’une seule étape de travail particulière, si tu ne comprends pas les deux autres étapes de travail et l’œuvre de Dieu dans le passé, alors tu es incapable de parler de toute la vérité de tout le plan de gestion de Dieu et ta connaissance de Dieu est à sens unique, car dans ta foi en Dieu, tu ne Le connais pas ni ne Le comprends, et ainsi tu n’es pas apte à rendre témoignage à Dieu. Peu importe que votre connaissance actuelle de ces choses soit profonde ou superficielle, à la fin, vous devez avoir la connaissance et devez être entièrement convaincus, et tous les gens verront l’œuvre de Dieu tout entière et se soumettront à la domination de Dieu. À la fin de ce travail, toutes les dénominations deviendront une seule, toutes les créatures retourneront à la domination du Créateur et adoreront le seul vrai Dieu, et tous les cultes seront réduits à rien, pour ne jamais réapparaitre.

Pourquoi cette référence continuelle aux trois étapes de travail ? Le passage des ères, le développement social et le visage changeant de la nature subissent tous des altérations dans les trois étapes de travail. L’humanité change en même temps que l’œuvre de Dieu et ne progresse pas par elle-même. La mention des trois étapes de l’œuvre de Dieu a le but de rassembler toutes les créatures et tous les gens de toutes les religions sous la domination d’un seul Dieu. Quelle que soit ta religion, finalement, tu seras soumis à la domination de Dieu. Seul Dieu Lui-même peut effectuer ce travail ; il ne peut pas être fait par aucun chef religieux. Il y a plusieurs grandes religions dans le monde et chacun a son propre chef ou dirigeant, et les adeptes sont répandus dans différents pays et différentes régions du monde entier ; tous les pays, qu’ils soient grands ou petits, ont différentes religions sur leur territoire. Cependant, indépendamment du nombre de religions qu’il y a à travers le monde, tous les gens au sein de l’univers existent en fin de compte sous la direction d’un seul Dieu et leur existence n’est pas guidée par les chefs ou les dirigeants religieux. Cela signifie que l’humanité n’est pas guidée par le chef ou le dirigeant d’une religion particulière ; au contraire, toute l’humanité est dirigée par le Créateur qui a créé les cieux et la terre, toutes choses, et a également créé l’humanité. Cela est un fait. Bien qu’il y ait plusieurs grandes religions sur terre, peu importe leur grandeur, elles existent toutes sous l’autorité du Créateur, aucune de ces religions ne peut dépasser ce cadre. Le développement de l’humanité, les changements de société et le développement des sciences naturelles ne peuvent se séparer des plans du Créateur, et ce travail ne peut pas être fait par un chef religieux particulier. Les chefs religieux ne sont que les dirigeants d’une religion particulière et ils ne peuvent pas représenter Dieu ou celui qui a créé les cieux et la terre et toutes choses. Les chefs religieux peuvent diriger tous les adeptes d’une religion entière, mais ne peuvent pas commander à toutes les créatures sous le ciel. Cela est un fait universellement reconnu. Les fondateurs des religions ne sont que de simples meneurs, et ne peuvent pas être mis sur un pied d’égalité avec Dieu (le Créateur). Toutes les choses sont dans les mains du Créateur, et à la fin, elles reviendront toutes dans les mains du Créateur. L’humanité a été créée par Dieu, toutes les religions devront revenir sous l’autorité de Dieu, ceci est inévitable. Seul Dieu est le souverain de toutes les choses, même les plus grands dirigeants parmi les êtres créés devront revenir sous Son autorité. Même un homme jouissant d’un statut élevé n’est pas capable d’amener l’humanité vers une destination finale appropriée, et personne n’est capable de classifier toutes les choses selon leur espèces. L’Éternel Lui-même a créé les hommes en les séparant selon leur classe, à la fin des temps Il accomplira Sa propre œuvre en séparant toutes les choses selon leur espèces. Hormis Dieu, personne ne peut le faire. Les trois étapes de travail effectuées depuis le début jusqu’à aujourd’hui ont toutes été réalisées par Dieu Lui-même, par le Dieu unique. Le fait des trois étapes de travail est le fait que Dieu dirige toute l’humanité, un fait que personne ne peut nier. À la fin des trois étapes de travail, toutes choses seront classées selon leur genre et retourneront sous la domination de Dieu, car dans l’univers entier, il n’existe que ce seul Dieu et il n’y a pas d’autres religions. Celui qui est incapable de créer le monde sera incapable de le mener à sa fin alors que celui qui a créé le monde le mènera sûrement à sa fin, et donc, celui qui est incapable de mener l’ère à sa fin et peut simplement aider l’homme à cultiver son esprit ne peut sûrement pas être Dieu et ne sera sûrement pas le Seigneur de l’humanité. Il sera incapable de faire un si grand travail ; un seul être peut effectuer un tel travail, et tous ceux qui sont incapables de faire ce travail sont sûrement les ennemis, ils ne sont pas Dieu. S’ils sont des cultes, alors ils sont incompatibles avec Dieu, et s’ils sont incompatibles avec Dieu, alors ils sont les ennemis de Dieu. Tout le travail est fait par ce seul vrai Dieu et l’univers entier est commandé par ce seul Dieu. Peu importe qu’Il travaille en Israël ou en Chine, peu importe que le travail soit effectué par l’Esprit ou par la chair, tout est fait par Dieu Lui-même et ne peut être fait que par Lui. C’est précisément parce qu’Il est le Dieu de toute l’humanité qu’Il travaille librement, non contraint par aucune condition. Cela est la plus grande de toutes les visions. En tant que créature de Dieu, si tu veux accomplir le devoir d’une créature de Dieu et comprendre la volonté de Dieu, tu dois comprendre l’œuvre de Dieu, la volonté de Dieu pour les créatures, Son plan de gestion et toute la signification du travail qu’Il fait. Ceux qui ne comprennent pas cela ne sont pas qualifiés pour être des créatures de Dieu ! En tant que créature de Dieu, si tu ne comprends pas d’où tu viens, l’histoire de l’humanité et tout le travail accompli par Dieu, et, en outre, si tu ne comprends pas comment l’humanité a progressé jusqu’à aujourd’hui, qui est celui qui commande à l’humanité entière, alors tu es incapable d’accomplir ton devoir. Dieu a dirigé l’humanité jusqu’à aujourd’hui et depuis qu’Il a créé l’homme sur la terre, Il ne l’a jamais abandonné. Le Saint-Esprit ne cesse jamais de travailler, n’a jamais cessé de diriger l’humanité et n’a jamais abandonné l’humanité. Mais l’humanité ne se rend pas compte qu’il y a un Dieu, elle connaît encore moins Dieu. Pourrait-on trouver plus humiliant que cela pour toutes les créatures de Dieu ? Dieu conduit l’homme personnellement, mais l’homme ne comprend pas l’œuvre de Dieu. Tu es une créature de Dieu, mais tu ne comprends pas ta propre histoire, tu n’es pas conscient du guide qui t’a conduit tout au long de ton cheminement ni du travail accompli par Dieu, et donc tu ne peux pas connaître Dieu. Si tu ne connais pas Dieu maintenant, alors tu ne seras jamais qualifié pour rendre témoignage à Dieu. Aujourd’hui, le Créateur conduit personnellement tous les gens encore une fois et amène tous les gens à voir Sa sagesse, Sa toute-puissance, Son salut et Sa splendeur. Et pourtant, tu ne t’en rends toujours pas compte et tu ne comprends pas. N’es-tu pas alors celui qui ne sera pas sauvé ? Ceux qui appartiennent à Satan ne comprennent pas les paroles de Dieu et ceux qui appartiennent à Dieu peuvent entendre la voix de Dieu. Tous ceux qui s’en rendent compte et qui comprennent les paroles que Je prononce seront sauvés, et rendront témoignage à Dieu ; tous ceux qui ne comprennent pas les paroles que Je prononce ne peuvent pas rendre témoignage à Dieu et seront éliminés. Ceux qui ne comprennent pas la volonté de Dieu et ne se rendent pas compte de l’œuvre que Dieu fait sont incapables de parvenir à la connaissance de Dieu et ces gens ne rendront pas témoignage à Dieu. Si tu veux rendre témoignage à Dieu, alors tu dois connaître Dieu et la connaissance de Dieu est acquise grâce à l’œuvre de Dieu. Somme toute, si tu veux connaître Dieu, alors tu dois connaître l’œuvre de Dieu : connaitre l’œuvre de Dieu est de la plus haute importance. Quand les trois étapes de l’œuvre seront achevées, un groupe de personnes qui rendent témoignage à Dieu sera formé, un groupe de personnes qui connaissent Dieu. Ces personnes connaîtront tous Dieu et seront capables de mettre la vérité en pratique. Ils seront de bonne humanité et auront de la raison et tous connaîtront les trois étapes de l’œuvre du salut de Dieu. Cela est l’œuvre qui sera accompli à la fin. Ces personnes sont la cristallisation de l’œuvre de six mille ans de gestion, et sont le témoignage le plus puissant de la défaite ultime de Satan. Ceux qui peuvent rendre témoignage à Dieu seront en mesure de recevoir la promesse et la bénédiction de Dieu et ils formeront le groupe qui reste à l’ultime fin, qui possède l’autorité de Dieu et témoigne de Dieu. Vous pouvez tous faire partie de ce groupe, ou peut-être seulement la moitié ou seulement quelques-uns d’entre vous en feront partie, cela dépend de votre volonté et de votre recherche.

Note de bas de page :

[a] Le texte original omet « alors l’homme verra que ».