L'Église de Dieu Tout-Puissant App.

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Sur quoi Dieu fonde-t-Il Sa conclusion pour la fin d’une personne ?

30

Paroles de Dieu concernées :

Maintenant c’est le moment où Je détermine la fin pour chaque personne, et non la phase à laquelle J’ai commencé à travailler sur l’homme. J’écris dans Mon livre les paroles et les actes de chaque homme, ainsi que leur trajectoire comme Mes disciples, leur attributs intrinsèques et leur dernière manifestation. Ainsi, aucun comportement de l’homme n’échappera à Mon jugement, et tous seront dans leur vraie nature telle qu’elle avait été attribuée. Je décide de la destination de chaque homme pas en fonction de l’âge, de l’ancienneté, du degré de souffrance ou encore moins du degré de misère, mais plutôt selon qu’il possède ou non la vérité. Il n’y a pas d’autre alternative. Vous devez vous rendre compte que tous ceux qui ne font pas la volonté de Dieu seront punis. Ceci est un fait immuable.

Extrait de « Tu dois faire suffisamment de bonnes œuvres pour préparer ta destination », La Parole apparaît dans la chair

Il y a une parole que vous devriez prendre en compte Je crois que cette parole est très importante, car elle Me vient à l’esprit plusieurs fois, tous les jours. Pourquoi ? Parce que chaque fois que je suis devant quelqu’un, chaque fois que J’écoute l’histoire de quelqu’un, chaque fois que J’écoute quelqu’un raconter son expérience ou son témoignage de foi en Dieu, Je Me réfère toujours à cette parole pour évaluer si oui ou non cette personne est le type de personnes que Dieu veut, le type de personnes que Dieu aime. Quelle est cette parole, alors ? […] C’est : « Marcher dans la voie de Dieu : craindre Dieu et fuir le mal. » […] Mais pourquoi est-ce que Je discute de cette parole ? Quel que soit votre point de vue, ou ce que vous penserez, Je dois discuter de cette parole, car elle présente un grand intérêt pour la manière dont Dieu détermine les fins de l’homme. Peu importe votre compréhension actuelle de cette parole ou votre manière de la recevoir, Je vais quand même vous le dire : si certains peuvent pratiquer cette parole correctement et vivre selon les critères de la crainte de Dieu et de la fuite du mal, alors ils sont assurés de survivre, de recevoir une bonne fin. Si tu ne peux pas vivre selon les critères de cette parole, alors ta fin est inconnue. Je vous parle ainsi au sujet de cette parole pour votre propre préparation mentale et pour que vous sachiez quel genre de norme Dieu utilise pour vous évaluer.

Extrait de « Comment connaître le tempérament de Dieu et le fruit de Son œuvre », La Parole apparaît dans la chair

Comment Dieu détermine la fin de l’homme et la norme par laquelle Il détermine la fin de l’homme

Avant d’adopter tes propres points de vue ou conclusions, tu devrais d’abord comprendre l’attitude de Dieu envers toi, ce que Dieu pense, et ensuite décider si oui ou non ta propre pensée est correcte. Dieu n’a jamais utilisé des unités de temps pour établir la fin d’une personne et Il n’a jamais considéré l’intensité des souffrances endurées par quelqu’un pour déterminer sa fin. Alors quelle norme Dieu utilise-t-Il pour déterminer la fin de l’homme ? Utiliser des unités de temps pour déterminer la fin d’une personne – voilà ce qui est le plus conforme aux conceptions des gens. Et il y a aussi les personnes que vous voyez souvent, celles qui ont beaucoup consacré, beaucoup dépensé, payé beaucoup et beaucoup souffert. Selon vous, ces personnes peuvent être sauvées par Dieu. Tout ce que ces personnes démontrent, tout ce qu’elles vivent, c’est précisément la conception de l’humanité sur la norme avec laquelle Dieu détermine la fin de l’homme. Peu importe ce que vous croyez, Je ne vais pas énumérer ces exemples un par un. En bref, tant que ce n’est pas la norme de la propre pensée de Dieu, alors cela vient de l’imagination de l’homme, et c’est uniquement la conception de l’homme. Quelle est la conséquence d’insister aveuglément sur ta propre conception et imagination ? De toute évidence, la conséquence peut seulement être que Dieu te dédaigne. C’est ainsi parce que tu exhibes toujours tes qualifications devant Dieu, tu rivalises avec Dieu, tu contestes Dieu, et tu n’essaies pas de comprendre vraiment la pensée de Dieu ni n’essaies de comprendre les desseins de Dieu et l’attitude de Dieu envers l’humanité. En procédant ainsi, tu t’honores toi-même en premier lieu, tu n’honores pas Dieu. Tu crois en toi-même ; tu ne crois pas en Dieu. Dieu ne veut pas ce genre de personnes, et Dieu ne sauvera pas ce genre de personnes. Si tu pouvais renoncer à ce genre de points de vue et ensuite rectifier ces points de vue incorrects du passé ; si tu pouvais agir selon les exigences de Dieu ; si tu commençais à pratiquer la voie de la crainte de Dieu et de la fuite du mal dès maintenant ; si tu réussissais à honorer Dieu comme puissant en toutes choses ; si tu n’utilisais pas tes propres fantaisies, tes points de vue, ou tes croyances pour te définir et définir Dieu, et au contraire tu cherchais les desseins de Dieu à tous les égards, tu prenais conscience de l’attitude de Dieu envers l’humanité et la comprenais, et utilisais la norme de Dieu pour satisfaire Dieu, ce serait merveilleux ! Cela signifierait que tu es sur le point d’emprunter le chemin de la crainte de Dieu et de la fuite du mal.

Puisque Dieu ne considère pas la manière de penser des gens, telle ou telle manière, ni leurs idées et leurs points de vue pour établir la norme selon laquelle Il détermine la fin de l’homme, alors quel genre de norme utilise-t-Il ? Dieu utilise des épreuves pour déterminer la fin de l’homme. Il existe deux indicateurs dans l’utilisation des épreuves pour déterminer la fin de l’homme : le premier est le nombre d’épreuves que les personnes subissent et le second est le résultat que les gens obtiennent de ces épreuves. Ce sont les deux indicateurs qui déterminent la fin de l’homme. Maintenant, nous allons donner plus de détails sur ces deux indicateurs.

Tout d’abord, lorsque tu fais face à une épreuve de Dieu (note : il est possible que selon toi cette épreuve soit une petite chose et ne vaille pas la peine d’être mentionnée), Dieu te rendra clairement conscient que Sa main repose sur toi et que c’est Lui qui a arrangé cette circonstance pour toi. Lorsque tu es immature, Dieu prépare des épreuves afin de te tester. Ces épreuves correspondront à ta capacité, à ce que tu es en mesure de comprendre et ce que tu es en mesure d’endurer. Tester quelle partie de toi ? Tester ton attitude envers Dieu. Cette attitude est-elle très importante ? Bien sûr qu’elle est importante ! Même plus, elle est particulièrement importante ! Parce que cette attitude de l’homme est le résultat que Dieu veut, elle est la chose la plus importante en ce qui concerne Dieu. Autrement, Dieu n’investirait pas Ses efforts sur les gens en se livrant à ce genre de travail. Dieu veut vérifier ton attitude envers Lui à l’aide de ces épreuves ; Il veut voir si oui ou non tu es sur la bonne voie et Il veut voir si oui ou non tu crains Dieu et fuis le mal. Par conséquent, peu importe que tu comprennes beaucoup ou un peu la vérité à ce moment précis, tu subiras quand même une épreuve qui viendra de Dieu, et après toute amélioration de ta compréhension de la vérité, Dieu continuera à préparer des épreuves équivalentes pour toi. Lorsque tu fais face à une épreuve à nouveau, Dieu veut voir si ton point de vue, tes idées et ton attitude envers Dieu se sont améliorés entre-temps. Certains disent : « Pourquoi Dieu veut-Il toujours voir les attitudes des gens ? Dieu n’a-t-Il pas vu comment les personnes ont mis la vérité en pratique ? Pourquoi voudrait-Il encore voir l’attitude des gens ? » Ceci est du radotage stupide ! Puisque Dieu procède ainsi, alors tels doivent être Ses desseins. Dieu est toujours aux côtés des gens pour les observer, prêtant attention à chacune de leurs paroles et de leurs actions, tous leurs actes et tous leurs mouvements, même toutes leurs pensées et leurs idées. Tout ce qui arrive aux gens : leurs bonnes actions, leurs défauts, leurs transgressions, et même leurs rébellions et leurs trahisons, Dieu enregistrera tout cela comme preuves dans la détermination de leur fin. Tout comme l’œuvre de Dieu s’accomplit étape par étape, tu entends graduellement plus de vérité, tu acceptes de plus en plus de choses positives, information positive, et la réalité de la vérité. Au cours de ce développement, Dieu ajoutera également à Ses exigences à ton égard. En même temps, Dieu préparera des épreuves plus lourdes pour toi. Son but est d’examiner si ton attitude envers Dieu a mûri entre-temps. Bien sûr, pendant ce temps, le point de vue que Dieu exige de toi est conforme à ta compréhension de la réalité de la vérité.

À mesure que ta stature grandit, la norme que Dieu exige de toi grandit également. Quand tu es immature, Dieu te donne une norme peu élevée ; quand ta stature grandira un peu, Dieu te donnera une norme un peu plus élevée. Mais que fera Dieu quand tu auras compris toute la vérité ? Dieu te fera confronter des épreuves encore plus grandes. Au milieu de ces épreuves, ce que Dieu vise, ce que Dieu veut voir, c’est ta connaissance approfondie de Dieu et ta vraie crainte. À cet instant, les exigences de Dieu sur toi seront plus élevées et « plus sévères » que lorsque tu étais plus immature (note : les gens considèrent que cela est sévère, mais Dieu le voit effectivement comme raisonnable). Quand Dieu éprouve des personnes, quel genre de réalité Dieu veut-Il créer ? Dieu demande constamment que les gens Lui donnent leur cœur. Certains diront : « Comment donne-t-on son cœur ? Je fais mon devoir, j’ai abandonné ma maison et mes moyens de subsistance, j’ai dépensé pour Dieu. Ces exemples ne démontrent-ils pas que j’ai donné mon cœur à Dieu ? De quelle autre manière pourrais-je donner mon cœur à Dieu ? Serait-il possible que ces actions ne suffisent pas comme preuves que j’ai donné mon cœur à Dieu ? Quelle est l’exigence spécifique de Dieu ? » Cette exigence est très simple. En fait, il y a des gens qui, à différentes étapes de leurs épreuves, ont déjà donné leur cœur à Dieu à des degrés divers. Mais la grande majorité des gens ne donnent jamais leur cœur à Dieu. Quand Dieu t’envoie une épreuve, Dieu voit si ton cœur est avec Dieu, avec la chair ou avec Satan. Quand Dieu t’envoie une épreuve, Dieu voit si tu es en opposition à Dieu ou si tu es dans une position qui est compatible avec Lui, et Il voit si ton cœur est du même côté que Lui. Quand tu es immature et fais face à des épreuves, ta confiance est très faible et tu ne peux pas savoir exactement ce que tu dois faire pour satisfaire les desseins de Dieu, parce que tu as une compréhension limitée de la vérité. Malgré tout cela, tu peux toujours prier Dieu véritablement et sincèrement, être prêt à donner ton cœur à Dieu, faire de Dieu ton Souverain, et être prêt à offrir à Dieu ces choses que tu crois être les plus précieuses. C’est cela avoir déjà donné son cœur à Dieu. Pendant que tu écoutes de plus en plus la prédication et que tu comprends de plus en plus la vérité, le degré de ta stature augmente également. La norme que Dieu exige de toi en ce moment n’est pas la même que lorsque tu étais immature ; il exige une norme plus élevée. Lorsque le cœur de l’homme est progressivement donné à Dieu, il se rapproche de plus en plus de Dieu ; quand l’homme peut vraiment se rapprocher de Dieu, son cœur Le craint de plus en plus. C’est ce genre de cœur que Dieu veut.

Quand Dieu veut gagner le cœur de quelqu’un, Il lui fera subir de nombreuses épreuves. Au cours de ces épreuves, si Dieu ne gagne pas le cœur de cette personne, ni ne voit aucune attitude en cette personne, c’est-à-dire qu’Il ne voit pas que cette personne vit sa vie ou se comporte d’une manière qui démontre la crainte de Dieu, et qu’Il ne voit pas chez cette personne une attitude et une résolution à fuir le mal, si les choses sont ainsi, alors, après de nombreuses épreuves, Dieu refusera Sa patience à cette personne, et Il ne tolérera plus cette personne. Il ne lui enverra plus d’épreuves et ne travaillera plus à la perfectionner. Alors qu’est-ce que cela signifie en ce qui a trait à la fin de cette personne ? Cela signifie qu’elle n’aura pas une fin. Il est possible que cette personne n’ait fait aucun mal. Il est également possible qu’elle n’ait rien fait pour interrompre ou perturber. Il est également possible qu’elle n’ait pas ouvertement résisté à Dieu. Tout de même, le cœur de cette personne est caché de Dieu. Elle n’a jamais eu une attitude et un point de vue clairs au sujet de Dieu, et Dieu ne peut pas voir clairement que son cœur Lui a été donné, et Il ne peut pas voir clairement que cette personne cherche à craindre Dieu et à éviter le mal. Dieu n’a plus de patience pour ce genre de personne, Il ne paiera plus aucun prix, Il n’accordera plus Sa miséricorde, et Il ne tentera plus de la perfectionner. La vie de foi en Dieu de cette personne est déjà terminée. La raison en est que, dans toutes les nombreuses épreuves que Dieu a envoyées à cette personne, Dieu n’a pas obtenu le résultat qu’Il attendait.

Extrait de « Comment connaître le tempérament de Dieu et le fruit de Son œuvre », La Parole apparaît dans la chair

L’échange de l’homme :

Dieu détermine l’issue de l’homme selon que l’homme a ou non la vérité ! Si vous n’avez pas la vérité, cela ne sert à rien quelle que soit la quantité de souffrance que vous avez endurée ! C’est en vain. Cela prouve que vous êtes sur un mauvais chemin de croyance en Dieu. C’est le juste tempérament de Dieu ! Dieu ne s’intéresse pas au nombre d’années que vous totalisez en suivant, ou à la quantité d’amertume que vous avez endurée, Il s’intéresse encore moins à ce que vous avez abandonné ; quel est le résultat que Dieu veut ? C’est si vous avez la connaissance de Dieu, si vous craignez Dieu et vous vous éloignez du mal ; ce résultat est ce qui est voulu. Si vous ne pouvez pas avoir ce résultat, cette réponse, cela prouve que le chemin que vous empruntez est mauvais, vous n’êtes pas un homme qui poursuit la vérité, le chemin sur lequel vous marchez n’est pas celui de la poursuite de la vérité. Il y a toujours de nombreux hommes qui se vantent sans arrêt de leur souffrance, ils prennent des airs de vieux vétéran. Ils pensent : « En tant que croyant de longue date, j’ai abandonné bien des choses. » Ils pensent : « J’ai cru en Dieu pendant tant d’années, enduré tellement d’années de souffrance, souffert même la prison, enduré la torture, enduré la grave persécution du grand dragon rouge ; c’est le capital pour atteindre mon salut, le capital pour l’entrée dans le royaume des cieux. » Ces paroles sont indéfendables. Sur quoi je me base pour dire qu’elles sont indéfendables ? Parce que l’objectif de Dieu, l’effet de l’œuvre de Dieu est de faire que les hommes connaissent Dieu, craignent Dieu et s’éloignent du mal. Si tel n’est pas l’effet exact qui s’accomplit sur vous, alors vous devez être éliminé. Dieu détermine la fin de l’homme selon que l’homme a ou non la vérité, qu’entend-on par « que l’homme a ou non la vérité » ? C’est-à-dire si vous aboutissez ou non à la crainte de Dieu et à l’évitement du mal dans votre expérience de l’œuvre de Dieu.

Extrait de « Sermons et échange relatifs à la parole de Dieu ‘Connaître Dieu est le chemin vers la crainte de Dieu et l’éloignement du mal’ » dans Sermons et échange sur l’entrée dans la vie (X)