La Parole apparaît dans la chair

Contenu

Interprétation de la trente et unième déclaration

Le tempérament de Dieu se reflète à travers toutes les déclarations de Dieu, mais le fil conducteur de Ses paroles révèle la rébellion de toute l’humanité et expose des choses telles que leur désobéissance, insubordination, manque de droiture, injustice et incapacité d’aimer vraiment Dieu. C’est à un tel degré que les paroles de Dieu ont atteint le point où Il dit que chaque pore dans le corps des hommes contient l’opposition à Dieu, que même leurs capillaires contiennent le défi à Dieu. Si les hommes ne cherchent pas à examiner cela, ils seront toujours incapables de les connaître et ne seront jamais en mesure de s’en débarrasser. Ce qui veut dire que le virus de l’opposition à Dieu se répandra en eux et, en fin de compte, ce sera comme si leurs globules blancs avaient dévoré leurs globules rouges, laissant leur corps entier dépourvu de globules rouges ; à la fin, ils mourront de leucémie. C’est l’état réel de l’homme et personne ne peut le nier. Ayant été né dans le pays où le grand dragon rouge se tapit, chaque personne a en elle au moins une chose qui représente et illustre le venin du grand dragon rouge. Ainsi, à cette étape de l’œuvre, le fil conducteur tout au long des paroles de Dieu a été de se connaître, de se renier, de renoncer à soi-même et de s’immoler. On peut dire que c’est la principale œuvre de Dieu au cours des derniers jours et que ce cycle de l’œuvre est le plus complet et le plus profond de tous, ce qui montre que Dieu envisage de mettre fin à l’ère. Personne ne s’y attendait, mais c’est aussi quelque chose qu’ils prévoyaient dans leurs sens. Bien que Dieu ne l’ait pas dit explicitement, les sens des gens sont très développés — ils sentent toujours que le temps est court. Je peux dire que plus une personne le sent, plus elle a une connaissance claire de l’ère. Il ne s’agit pas du cas où elle a vu que le monde est normal et renie donc les paroles de Dieu ; au contraire, en raison des moyens par lesquels Dieu travaille, elle est parvenue à connaître ce qui est contenu dans l’œuvre de Dieu, ce qui est déterminé par le ton des paroles de Dieu. Il y a un secret au ton des déclarations de Dieu que personne n’a découvert et c’est aussi précisément ce en quoi il est très difficile aux gens d’entrer. Le point crucial à cause duquel les gens ne peuvent pas comprendre les paroles de Dieu, c’est qu’ils restent ignorants du ton avec lequel Dieu parle, et s’ils maîtrisent ce secret, ils seront capables d’une certaine connaissance des paroles de Dieu. Les paroles de Dieu ont toujours suivi un principe : amener l’homme à savoir que les paroles de Dieu sont tout et résoudre toutes les difficultés de l’homme par les paroles de Dieu. Du point de vue de l’Esprit, Dieu fait comprendre Ses actions, du point de vue de l’homme, Il expose les conceptions des gens  ; du point de vue de l’Esprit, Il dit que l’homme n’est pas conscient de Sa volonté, et du point de vue de l’homme, Il dit qu’Il a goûté aux saveurs sucrées, acides, amères et piquantes de l’expérience humaine, qu’au milieu du vent et de la pluie, Il a connu la persécution familiale et a connu les hauts et les bas de la vie. Il s’agit des paroles exprimées de différents points de vue. Quand Il parle au peuple de Dieu, c’est comme une gouvernante qui réprimande des esclaves ou comme un sketch comique ; Ses paroles font rougir les gens, ne leur laissent nulle part où cacher leur honte, comme s’ils avaient été placés en détention par les autorités féodales pour extorquer des aveux sous de graves tortures. Quand Il parle au peuple de Dieu, Dieu est aussi incontrôlé que les étudiants universitaires qui dénoncent les scandales au sein du gouvernement central. Si toutes les paroles de Dieu étaient railleuses, elles seraient plus difficiles à accepter par les gens ; ainsi, les paroles prononcées par Dieu sont faciles, elles ne contiennent pas de codes pour l’homme, mais font remarquer l’état actuel de l’homme directement, ce qui montre que l’amour de Dieu pour l’homme n’est pas juste des mots, mais réel. Bien que les hommes fassent grand cas du réel, il n’y a rien de réel dans leur amour pour Dieu. C’est ce qui manque dans l’homme. Si l’amour des hommes pour Dieu n’est pas réel, alors tout dans son ensemble sera vide et illusoire, comme si tout disparaîtrait à cause de cela. Si leur amour de Dieu surpasse les univers, alors aussi leur statut et leur identité le surpasseront, et même ces paroles seront réelles et non vides — vois-tu cela ? As-tu vu les exigences de Dieu pour l’homme ? L’homme ne devrait pas seulement jouir des bénédictions du statut, mais vivre la réalité du statut. Voilà ce que Dieu demande du peuple de Dieu et de tout l’homme, et ce n’est pas une grande théorie vide.

Pourquoi Dieu dit-Il ce genre de paroles : « comme si tout ce que Je fais est une tentative pour leur faire plaisir, à la suite de quoi ils sont toujours dégoûtés de Mes actions » ? Peux-tu parler des manifestations réelles de la haine de l’homme envers Dieu ? Selon les conceptions des hommes, l’homme et Dieu sont « passionnément amoureux » et, aujourd’hui, l’aspiration des hommes après les paroles de Dieu a atteint le point où ils souhaitent ardemment avaler Dieu d’un seul coup, mais Dieu dit le genre de paroles suivantes : « L’homme Me méprise. Pourquoi Mon amour a-t-il été rendu par la haine de l’homme ? » N’est-ce pas le gisement minéral dans l’humanité ? N’est-ce pas ce qui devrait être déniché ? C’est cela la faille dans la recherche des hommes, c’est une question capitale qui doit être résolue et c’est le lion qui se tient en travers du chemin de la connaissance de Dieu par l’homme et qui doit être écarté pour l’homme. N’est-ce pas ce qui doit être fait ? Parce que l’homme n’a pas de mémoire et convoite toujours les plaisirs comme un cochon, Dieu donne à l’homme le remède contre l’amnésie : Il parle plus, dit plus et Il tire les oreilles des hommes et les fait écouter attentivement, et les équipe d’appareils auditifs. Quant à certaines de Ses paroles, parler une seule fois ne peut pas résoudre le problème ; elles doivent être répétées à maintes reprises, car « les hommes souffrent toujours de l’oubli dans leurs vies et les jours de la vie de toute l’humanité sont en désarroi. » De cette façon, les hommes peuvent être sauvés de l’état dans lequel « ils lisent quand ils ont le temps, écoutent quand ils sont libres et les négligent quand ils n’ont pas le temps ; si les paroles sont prononcées aujourd’hui, ils prêtent attention, mais ils les refoulent au fond de leur esprit si elles ne sont pas dites le lendemain. » Selon la nature des hommes, si aujourd’hui Dieu parlait de leur état réel et ils en venaient à une connaissance approfondie, alors ils seraient remplis de regret, mais après, ils retourneraient à leurs vieilles habitudes, jetant les paroles de Dieu aux oubliettes et répétant ce qui précède quand on le leur rappellerait. Ainsi, lorsque tu travailles ou parles, n’oublie pas cette essence de l’homme ; ce serait une erreur de mettre de côté cette essence en travaillant. Dans l’accomplissement de toute œuvre, il est particulièrement important de parler à la lumière des conceptions des hommes. En particulier, tu devrais ajouter ta propre perspicacité aux paroles de Dieu et communier avec elles. C’est le chemin de soutenir les hommes et de leur permettre de se connaître. En soutenant les hommes en fonction du contenu des paroles de Dieu, il deviendra inévitablement possible de saisir leur état réel. Selon les paroles de Dieu, il suffit de saisir l’état réel de l’homme et ainsi de le soutenir et, par conséquent, Je ne dirai plus davantage des paroles de Dieu indiquant que « Dieu a accepté l’invitation de s’asseoir à une table de festin sur la terre ».