Chapitre 32

Les paroles de Dieu laissent les gens pensifs ; c’est comme si, en parlant, Dieu évitait l’homme et parlait dans le vide, comme s’Il ne pensait pas du tout à prêter davantage attention aux actions de l’homme et ne Se souciait absolument pas de la stature de l’homme, comme si les paroles qu’Il prononçait ne visaient pas les notions des hommes, mais ignoraient l’homme, conformément à l’intention originelle de Dieu. Pour de multiples raisons, les paroles de Dieu sont insaisissables et impénétrables par l’homme. Ce n’est pas une surprise. L’objectif initial de toutes les paroles de Dieu n’est pas que les gens en retirent du savoir-faire ou des astuces ; au contraire, elles sont l’un des moyens par lequels Dieu a œuvré depuis le commencement jusqu’à ce jour. Bien sûr, les gens retirent des choses des paroles de Dieu : des choses en rapport avec des mystères ou des choses concernant Pierre, Paul et Job, mais c’est ce qu’ils devraient atteindre, et ce qu’ils sont capables d’atteindre et, comme il sied à leur stature, ils ont déjà été aussi loin qu’ils le pouvaient dans l’atteinte de ces choses. Pourquoi est-ce que l’effet que Dieu demande d’atteindre est peu élevé, alors qu’Il a prononcé tant de paroles ? Cela est lié au châtiment dont Il parle et, naturellement, tout cela s’accomplit sans que les gens le réalisent. Aujourd’hui, les gens endurent des souffrances plus grandes sous les attaques des paroles de Dieu. À première vue, aucun d’entre eux ne semble avoir été traité, les gens ont commencé à s’affranchir dans leur travail et les exécutants ont été élevés au rang du peuple de Dieu – en cela, les gens ont l’impression d’être entrés dans la jouissance. En fait, la réalité est qu’à partir de l’épurement, ils sont tous entrés dans un châtiment plus sévère. Comme Dieu dit : « Les étapes de Mon œuvre sont étroitement liées l’une à l’autre, chacune de plus en plus haute. » Dieu a fait sortir les exécutants de l’abîme sans fond et les a jetés dans l’étang de feu et de soufre où le châtiment est plus sévère. Ainsi, ils subissent même de plus grandes épreuves desquelles ils sont à peine capables d’échapper. N’est-ce pas que ce châtiment est plus sévère ? Étant entrés dans une sphère plus élevée, pourquoi les gens éprouveraient-ils du chagrin plutôt que le bonheur ? Pourquoi est-il dit qu’après avoir été délivrés des mains de Satan, ils sont livrés au grand dragon rouge ? Te souviens-tu quand Dieu a dit : « La dernière partie de l’œuvre est accomplie dans la demeure du grand dragon rouge » ? Te rappelles-tu quand Dieu a dit : « L’épreuve finale consiste à porter un témoignage fort, retentissant pour Dieu devant le grand dragon rouge » ? Si les gens n’étaient pas livrés au grand dragon rouge, comment pourraient-ils porter témoignage devant lui ? Qui n’a jamais dit des paroles telles que « j’ai vaincu le diable » après s’être tué soi-même ? Considérer sa propre chair comme son ennemi, puis se tuer, quel en est le sens réel ? Pourquoi Dieu a-t-Il parlé ainsi ? « Je ne regarde pas les cicatrices des gens, mais la part en eux qui est sans cicatrice, et J’en retire de la satisfaction. » Si c’était vrai que Dieu avait voulu que ceux qui sont sans cicatrices soient Son expression, pourquoi aurait-t-Il patiemment et sérieusement dit tant de paroles selon la perspective de l’homme pour riposter contre les notions des hommes ? Pourquoi S’en préoccuperait-Il ? Pourquoi Se donnerait-Il du mal inutilement pour faire une telle chose ? Cela montre donc qu’il existe un réel sens à l’incarnation de Dieu, qu’Il n’ « annulerait » pas la chair « d’un seul coup » après S’être fait chair et avoir complété Son œuvre. Pourquoi est-il dit que « l’or ne peut pas être pur et l’homme ne peut pas être parfait » ? Comment expliquer ces paroles ? Quand Dieu parle de l’essence de l’homme, que signifient Ses paroles ? Aux yeux de l’homme, la chair apparaît incapable de quoi que ce soit, ou bien trop déficiente. Aux yeux de Dieu, cela n’est pas du tout important, mais pour les gens, c’est un sujet d’importance capitale. C’est comme s’ils étaient totalement incapables de le résoudre et que cela devait être personnellement pris en charge par un corps céleste. N’est-ce pas une notion humaine ? « Aux yeux des gens, Je ne suis qu’une “petite étoile” qui est descendue du ciel, la petite étoile dans le ciel, et Ma venue sur terre aujourd’hui a été ordonnée par Dieu. En conséquence, les gens ont fourni plus d’interprétations des termes “Moi” et “Dieu” ». Étant donné que les humains ne valent rien, pourquoi Dieu révèle-t-Il leurs notions sous différentes perspectives ? Cela pourrait-il aussi être la sagesse de Dieu ? De tels propos ne sont-ils pas ridicules ? Comme Dieu dit : « Bien que J’aie établi Ma demeure dans le cœur des hommes, ils ne demandent pas que J’y réside. Ils attendent plutôt la venue soudaine du “Saint” dans leur cœur. Parce que Mon identité est trop “humble”, Je ne corresponds pas aux exigences des hommes et Je suis donc bani par eux ». Parce que l’estimation de Dieu par les gens est « trop haute », beaucoup de choses sont « hors d’atteinte » pour Dieu, ce qui Le met « en difficulté ». Les gens ignorent que ce qu’ils exigent de Dieu, c’est qu’Il soit compétent pour traiter leurs notions. N’est-ce pas le sens réel de la phrase : « Une personne intelligente peut devenir la victime de sa propre ingéniosité » ? C’est vraiment l’illustration de l’expression : « En général intelligent, mais cette fois peu brillant ! » Dans vos prédications, vous demandez que les gens se débarrassent du Dieu de leurs notions, mais le Dieu de vos notions a-t-Il disparu ? Comment peut-on interpréter les paroles de Dieu : « Mes exigences vis-à-vis de l’homme ne sont en aucun cas énormes » ? Elles ne sont pas destinées à rendre les gens négatifs et dissolus, mais à leur donner une pure compréhension des paroles de Dieu. Comprenez-vous ? Dieu incarné est-Il vraiment le « “Moi” qui est élevé et puissant » comme les gens l’imaginent ?

Bien qu’il y ait ceux qui ont lu toutes les paroles prononcées par Dieu et qui peuvent en donner un aperçu général, qui peut parler de ce qu’est le but ultime de Dieu ? C’est ce dont l’humanité ne dispose pas. Peu importe la perspective de laquelle Dieu parle, Son principal objectif est de faire connaître le Dieu dans la chair. S’il n’y avait rien d’humain en Lui – si tout ce qu’Il a était les attributs du Dieu dans le ciel –, ce ne serait donc pas nécessaire à Dieu de parler autant. On peut dire que ce dont les gens manquent sert de matériaux de première main qui sont en corrélation avec les paroles de Dieu. Cela veut dire que ce qui se manifeste chez l’homme est l’arrière-plan de ce que Dieu dit sur les notions des gens, et donc, les gens servent les déclarations de Dieu. Bien entendu, cela est basé sur ce que Dieu dit au sujet des notions des hommes. Ce n’est que de cette manière qu’on peut dire qu’il s’agit de la combinaison de la théorie et de la réalité ; ce n’est qu’alors que les gens peuvent être plus effectivement amenés à être sérieux au sujet de la connaissance d’eux-mêmes. À quoi cela servirait-il si le Dieu dans la chair était compatible avec les notions des hommes et Dieu témoignait aussi de Lui ? C’est précisément à cause de cela que Dieu œuvre à partir du côté négatif, utilisant les notions des hommes pour mettre en évidence Sa grande puissance. N’est-ce pas la sagesse de Dieu ? Tout ce que Dieu fait pour chacun est bon. Alors, pourquoi ne pas faire des éloges à ce moment-là ? Si les choses atteignaient un certain point, ou si le jour venait, serais-tu, comme Pierre, en mesure de présenter des prières au plus profond de toi-même au milieu des épreuves ? Ce n’est que si, comme Pierre, tu es toujours capable de louer Dieu pendant que tu es entre les mains de Satan qu’il y aura le vrai sens d’« être libéré de l’esclavage de Satan, de vaincre la chair et de vaincre Satan ». N’est-ce pas un témoignage plus réel pour Dieu ? Cela seul sera l’effet atteint par « la divinité se manifestant pour agir et l’Esprit sept fois intensifié travaillant dans l’homme », et donc, aussi, c’est l’effet atteint par « l’Esprit sortant de la chair. » De telles actions ne sont-elles pas réelles ? Tu avais l’habitude de prêter attention à la réalité, mais as-tu la vraie connaissance de la réalité aujourd’hui ? « Mes exigences vis-à-vis de l’homme ne sont en aucun cas énormes, mais les gens croient le contraire. Ainsi, leur “humilité” est révélée dans chacun de leurs mouvements. Ils sont toujours susceptibles de marcher devant Moi, ouvrant la voie pour Moi, profondément effrayés que Je Me perde, terrifiés que J’erre dans les forêts anciennes au fin fond des montagnes. En conséquence, les gens M’ont toujours guidé, profondément effrayés que Je finisse dans le cachot. » Quelle est votre connaissance de ces simples paroles ? Êtes-vous véritablement en mesure de saisir les racines des paroles de Dieu en elles ? Avez-vous prêté attention à laquelle de vos notions Dieu a destiné de telles paroles ? Portez-vous votre attention sur ce point clé chaque jour ? Dans la première phrase de la partie suivante, juste après, Dieu dit : « Pourtant, les gens ignorent Ma volonté et continuent à solliciter de Moi des choses, comme si ce que Je leur avais accordé ne répondait pas à leurs exigences, comme si la demande dépassait l’offre. » Dans cette phrase, on peut voir quelles notions vous avez en vous. Dieu ne Se souvient pas ou ne cherche pas ce que vous avez fait dans les temps passés, donc, arrêtez de penser aux problèmes du passé. Ce qui est de la plus grande importance est de savoir si vous êtes en mesure de créer « l’esprit de Pierre dans l’âge final » pour le chemin d’avenir. Avez-vous la foi pour y parvenir ? Ce que Dieu demande à l’homme n’est rien de plus que l’émulation de Pierre, que les gens puissent enfin se frayer un chemin pour faire honte au grand dragon rouge. C’est pour cela que Dieu dit : « J’espère seulement que les gens aient la volonté de coopérer avec Moi. Je ne demande pas qu’ils Me préparent une bonne cuisine, ou qu’ils Me préparent un endroit approprié où reposer Ma tête […] ». Dans le monde, les gens sont invités à apporter « l’esprit de Lei Feng » aux années 1990, mais dans la maison de Dieu, Dieu vous demande de créer « le style unique de Pierre ». Comprenez-vous la volonté de Dieu ? Êtes-vous vraiment en mesure de lutter pour cela ?

« Je M’élève au-dessus des univers et, alors que Je marche, J’observe les hommes de l’univers entier. Parmi les masses de gens sur terre, il n’y a jamais eu personne qui ait été qualifié pour Mon œuvre ou qui M’aime vraiment. Ainsi, en ce moment, Je soupire de consternation et les hommes se dispersent immédiatement pour ne plus s’assembler, profondément effrayés que Je “les attrape tous dans un filet”. » La plupart des gens, peut-être, trouvent ces paroles très difficiles à comprendre. Ils demandent pourquoi Dieu ne demande pas grand-chose de l’homme, pourtant Il soupire de consternation parce que personne n’est apte pour Son œuvre. Y a-t-il une contradiction ici ? Littéralement parlant, il y en a une, mais en réalité, il n’y a pas de contradiction. Peut-être te souviens-tu encore quand Dieu a dit : « Toutes Mes paroles auront l’effet que Je veux. » Quand Dieu œuvre dans la chair, les gens ont les yeux rivés sur chacune de Ses actions pour voir exactement ce qu’Il va faire. Quand Dieu mène Sa nouvelle œuvre visant Satan dans la sphère spirituelle, il y a, en d’autres termes, toutes sortes de notions produites parmi les peuples de la terre à cause de Dieu dans la chair. Quand Dieu soupire de consternation, c’est-à-dire quand Il parle de toutes les notions de l’homme, les gens essaient de faire de leur mieux pour les traiter, et il y a même ceux qui croient qu’ils sont sans espoir, car Dieu dit que tous ceux qui ont des notions à Son sujet sont Ses ennemis. Et donc, comment les gens ne pourraient-ils pas se « disperser » à cause de cela ? En particulier aujourd’hui, quand le châtiment est arrivé, les gens craignent même davantage que Dieu les fasse disparaître. Ils croient qu’après le châtiment, Dieu « les attrape tous dans un filet. » Pourtant, les faits ne sont pas ainsi ; comme Dieu dit : « Je ne veux pas “retenir” les gens au milieu de Mon châtiment de sorte qu’ils ne puissent jamais s’échapper. Parce que Ma gestion manque des actions de l’homme, il est impossible de mener à bien Mon œuvre, ce qui empêche Mon œuvre de se poursuivre efficacement. » La volonté de Dieu n’est pas que Son œuvre prenne fin une fois que tous les hommes sont mis à mort. À quoi cela servirait-il ? En travaillant dans les hommes et en les châtiant, Dieu montre alors clairement Ses actions à travers eux. Les hommes n’ont jamais eu d’entrée dans leur conscience du fait qu’ils n’ont jamais saisi qu’il existe déjà un châtiment dans le ton des paroles de Dieu. Les hommes sont incapables d’exprimer leur résolution, et donc Dieu ne peut rien dire devant Satan et cela empêche l’œuvre de Dieu de progresser. Ainsi Dieu dit : « Jadis, J’ai invité l’homme comme hôte dans Ma maison, mais il courait dans tous les sens à cause de Mes appels, comme si, plutôt que de l’avoir invité comme hôte, Je l’avais emmené au champ d’exécution. Ainsi, Ma maison est restée vide, car l’homme M’a toujours évité et il a toujours été sur ses gardes avec Moi. Cela M’a laissé sans moyen pour mener une partie de Mon œuvre. » C’est à cause des fautes de l’homme dans son travail que Dieu exprime clairement Ses exigences vis-à-vis de l’homme. Et c’est parce que les gens ne parviennent pas à accomplir cette étape de l’œuvre que Dieu ajoute plus de déclarations ; cela est précisément l’« autre partie de l’œuvre sur l’homme » dont Dieu parle. Mais Je ne M’étendrai pas sur l’expression « les attraper tous dans un filet » dont Dieu parle, parce que cela a peu d’incidence sur l’œuvre d’aujourd’hui. Bien entendu, dans « Les paroles de Dieu à l’univers entier », beaucoup de Ses paroles traitent de l’homme, mais les gens doivent comprendre la volonté de Dieu ; peu importe ce qu’Il dit, Ses intentions sont toujours bonnes. On peut dire que parce que les moyens par lesquels Dieu parle sont si nombreux, les gens ne sont pas à cent pour cent certains des paroles de Dieu, et ils croient que la plupart des paroles de Dieu sont exprimées en raison des nécessités de Son œuvre et contiennent peu de ce qui est réel. Cela les laisse confus et accablés par leurs pensées, car, dans leurs notions, Dieu est si sage et tellement hors de leur portée, c’est comme s’ils ne savaient rien, et ils n’ont pas la moindre idée de la manière de manger les paroles de Dieu. Les gens rendent les paroles de Dieu abstraites et complexes ; comme Dieu dit : « Les gens veulent toujours assaisonner Mes paroles. » Parce que leurs idées sont trop compliquées et « à peine réalisables » par Dieu, une partie des paroles de Dieu sont limitées par l’homme, ne Lui laissant pas d’autre choix que de parler d’une manière directe. Parce que les demandes des gens sont « trop élevées » et parce que leur imagination est trop riche – comme s’ils étaient capables de passer dans la sphère spirituelle pour voir les actes de Satan –, cela a minimisé les paroles de Dieu, car plus Dieu parle, plus les visages des gens deviennent mélancoliques. Pourquoi ne peuvent-ils pas simplement obéir, au lieu de contempler leur fin ? Quel avantage y a-t-il à cela ?

Précédent: Chapitre 31

Suivant: Chapitre 33

Le Seigneur est déjà secrètement revenu il y a bien longtemps avant les catastrophes, savez-vous comment L’accueillir ?
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

Chapitre 12

Lorsque l’éclair part de l’Orient – ce qui correspond aussi exactement au moment où Je commence à prononcer Mes paroles –, au...

Chapitre 9

Dans l’imagination des gens, Dieu est Dieu, et les humains sont les humains. Dieu ne parle pas la langue des humains et ces derniers ne...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre