La Parole apparaît dans la chair

Contenu

Comment connaître le Dieu sur terre

Vous êtes tous contents de recevoir des récompenses de Dieu et d’être reconnus par Dieu. Cela est le souhait de tout homme au début de sa foi en Dieu, car l’homme aspire de tout son cœur à des choses plus élevées et aucun ne veut prendre du retard alors que les autres progressent. Ainsi est fait l’homme. Pour cette raison, plusieurs d’entre vous essaient d’obtenir les faveurs de Dieu dans le ciel, mais, en vérité, votre loyauté et votre sincérité envers Dieu sont bien moindres que votre loyauté et votre sincérité envers vous-mêmes. Pourquoi est-ce que Je dis cela ? Parce que Je n’attribue aucune valeur à votre fidélité à Dieu, et en plus Je nie l’existence du Dieu qui est dans vos cœurs. Autrement dit, le Dieu que vous adorez, le vague Dieu que vous admirez, n’existe pas du tout. Je peux dire cela si catégoriquement parce que vous êtes trop éloignés du vrai Dieu. Votre loyauté est due à l’existence d’une autre idole dans vos cœurs. Et Moi, le Dieu que vous considérez comme ni grand ni petit, vous Me reconnaissez seulement par vos mots. Quand Je parle de votre grande distance de Dieu, Je Me réfère à la grande distance du vrai Dieu, car le Dieu vague semble être près de vous. Quand Je dis « ni grand », c’est en référence au Dieu auquel vous croyez aujourd’hui qui semble être simplement un homme sans pouvoir, un homme qui n’est pas très noble. Et quand Je dis « ni petit », cela signifie que cet homme qui ne peut pas faire souffler le vent et tomber la pluie peut tout de même invoquer l’Esprit de Dieu pour faire le travail qui secoue les cieux et la terre, ce qui déconcerte les hommes. Extérieurement, vous semblez tous obéir à ce Christ sur la terre, mais en substance, vous ne croyez pas en Lui ni ne L’aimez. Ce que Je veux dire c’est que celui en qui vous croyez vraiment est ce vague Dieu de vos sentiments, et celui que vous aimez vraiment est le Dieu auquel vous aspirez nuit et jour, mais n’avez jamais vu en personne. Quant à ce Christ, votre foi est simplement une fraction et votre amour pour Lui n’est rien. La foi signifie la croyance et la confiance ; l’amour signifie l’adoration et l’admiration dans le cœur, sans séparation. Pourtant, votre foi en Christ et votre amour pour Christ aujourd’hui ne sont pas à la hauteur. En ce qui concerne la foi, comment avez-vous la foi en Lui ? En ce qui concerne l’amour, comment pouvez-vous L’aimer ? Vous ne connaissez pas Son tempérament du tout, encore moins Son essence, alors comment pouvez-vous croire en Lui ? Où est la réalité de votre foi en Lui ? Comment L’aimez-vous ? Où est la réalité de votre amour pour Lui ?

Plusieurs M’ont suivi sans hésitation jusqu’à ce jour, et au cours de ces années, vous avez tous souffert beaucoup de fatigue. J’ai très bien saisi le tempérament et les habitudes de chacun de vous. Ce fut extrêmement difficile de vous côtoyer. C’est déplorable que Je vous connaisse si bien alors que vous ne Me comprenez pas du tout. Ce n’est pas étonnant que d’autres disent que vous avez été trompés par un homme dans un moment de confusion. En effet, vous ne comprenez rien de Mon tempérament, et encore moins pouvez-vous avoir une idée de ce qui est dans Mon esprit. Maintenant vos malentendus à Mon sujet dépassent la mesure et votre foi en Moi reste confuse. Au lieu de dire que vous croyez en Moi, il serait plus juste de dire que vous cherchez tous à obtenir Mes faveurs et à Me flatter. Vos motivations sont très simples : suivre quiconque peut vous récompenser, croire en quiconque peut vous permettre d’échapper aux grandes catastrophes, qu’Il soit Dieu ou n’importe quel Dieu. Rien de tout cela ne M’importe. Il y a plusieurs hommes de ce genre parmi vous et cette situation est très grave. Si un jour on faisait un test pour savoir combien d’entre vous ont une foi en Christ car tu as un bon aperçu de Son essence, alors Je crains qu’aucun d’entre vous ne serait comme Je le désire. Considérez cette question : le Dieu dans lequel vous croyez est très différent de Moi, alors quelle est l’essence de votre foi en Dieu ? Plus vous croyez en votre soi-disant Dieu, plus vous vous écartez de Moi. Qu’y a-t-il alors au cœur de ce problème ? Je suis sûr qu’aucun d’entre vous n’a déjà examiné ce problème, mais avez-vous considéré sa gravité ? Avez-vous réfléchi aux conséquences si vous continuez ainsi dans votre foi ?

Maintenant, les problèmes que vous affrontez sont nombreux et aucun d’entre vous n’est apte à les résoudre. Si cela se poursuit, vous serez les seuls perdants. Je vais vous aider à reconnaître les problèmes, mais il vous revient de trouver les solutions.

J’aime beaucoup ceux qui n’entretiennent pas de doutes au sujet des autres et ceux qui acceptent facilement la vérité ; Je démontre le plus grand soin à ces deux sortes d’hommes, car ils sont honnêtes à Mes yeux. Si tu es très rusé, alors ton cœur sera sur ses gardes et tu auras des doutes sur toute question et tout homme. Pour cette raison, ta foi en Moi est fondée sur la méfiance. Je ne reconnaîtrai jamais une telle foi. Sans une vraie foi, ton amour est loin d’être vrai. Et si tu doutes même de Dieu et tu spécules sur Lui à volonté, alors tu es certainement le plus rusé des hommes. Tu spécules sur la possibilité de Dieu d’être comme l’homme : pécheur impardonnable, de petit caractère, sans équité et sans rationalité, en manque d’un sens de justice, employant des mesures de malveillance et de trahison, rusé, jouissant du mal et de l’obscurité et ainsi de suite. La raison de telles pensées chez l’homme n’est-elle pas que l’homme n’a pas la moindre connaissance de Dieu ? Une telle manière de croire n’est rien de moins qu’un péché ! De plus, certains croient qu’il Me plaise qu’on cherche à s’attirer Mes bonnes grâces et qu’on Me flatte, et que ceux qui n’ont pas ce comportement ne seront pas populaires et ne pourront pas conserver leur place dans la maison de Dieu. Est-ce une telle connaissance que vous avez reçue au cours de ces nombreuses années ? C’est cela que vous avez acquis ? Et votre connaissance à Mon sujet ne comporte pas seulement de tels malentendus, mais, plus sérieusement, elle inclut aussi votre blasphème contre l’Esprit de Dieu et votre diffamation du Ciel. Voilà pourquoi Je dis que votre manière de croire vous éloignera davantage de Moi et vous opposera plus fortement à Moi. Pendant de nombreuses années de travail, vous avez vu un grand nombre de vérités, mais savez-vous ce que Mes oreilles ont entendu ? Combien d’entre vous sont prêts à accepter la vérité ? Vous croyez tous être prêts à payer le prix de la vérité, mais combien ont vraiment souffert pour la vérité ? Seule l’iniquité existe dans vos cœurs, et donc vous croyez que tous les hommes, n’importe qui, sont rusés et malhonnêtes. Vous croyez même que Dieu incarné serait comme un homme normal, sans un cœur de bonté ou un amour bienveillant. De plus, vous croyez qu’un caractère noble et miséricordieux et une nature bienveillante existent seulement en Dieu au ciel. Et vous croyez qu’un tel saint n’existe pas et que seuls l’obscurité et le mal règnent sur la terre, tandis que Dieu est simplement un objectif glorieux en qui les hommes espèrent et une figure légendaire inventée par l’homme. Dans vos cœurs, le Dieu dans le ciel est très honnête, juste, grand, digne d’adoration et de vénération, mais ce Dieu sur la terre est simplement un substitut et un instrument du Dieu du ciel. Vous pensez que ce Dieu ne peut pas être égal au Dieu dans le ciel et encore moins que les deux puissent être mentionnés de la même manière. Quand il s’agit de la grandeur et de l’honneur de Dieu, elles appartiennent à la gloire de Dieu dans le ciel, mais, quand il s’agit de la nature et de la corruption de l’homme, elles sont attribuées à Dieu sur la terre. Le Dieu dans le ciel est toujours noble, tandis que le Dieu sur la terre est toujours insignifiant, faible et incompétent. Le Dieu dans le ciel n’est pas habitué à l’émotion, seulement à la justice, tandis que le Dieu sur la terre n’a que des motifs égoïstes, aucune équité ni raison. Le Dieu dans le ciel n’est pas le moindrement malhonnête et est toujours fidèle, tandis que le Dieu sur la terre a toujours un côté malhonnête. Le Dieu dans le ciel aime l’homme tendrement, tandis que le Dieu sur la terre ne prend pas bien soin de l’homme, le néglige complètement même. Cette connaissance erronée a longtemps résidé dans vos cœurs et peut également être perpétuée dans l’avenir. Vous considérez tous les actes du Christ du point de vue de l’iniquité et vous jugez toute Son œuvre, Son identité et Son essence du point de vue des méchants. Vous avez commis une grave erreur et avez fait ce qui n’a jamais été fait avant vous. Autrement dit, vous servez seulement le Dieu noble dans le ciel qui a une couronne sur Sa tête et vous négligez le Dieu que vous considérez comme insignifiant au point d’être invisible. Cela n’est-il pas votre péché ? N’est-ce pas l’exemple typique de votre offense contre le tempérament de Dieu ? Vous adorez le Dieu du ciel. Vous adorez les personnages nobles et avez de l’estime pour ceux qui ont une grande éloquence. Tu acceptes volontiers les commandements du Dieu qui te donne d’abondantes richesses et tu languis après le Dieu qui peut satisfaire tous tes désirs. Le seul que tu n’adores pas est ce Dieu qui n’est pas hautain ; ton seul objet de haine est l’association avec ce Dieu pour lequel aucun homme ne peut avoir un grand respect. La seule chose que tu n’es pas disposé à faire est de servir ce Dieu qui ne t’a jamais donné un seul centime, et le seul après lequel tu ne languis pas est ce Dieu sans charme. Ce genre de Dieu ne peut pas te permettre d’élargir tes horizons, de te faire sentir que tu as découvert un trésor, encore moins satisfaire tes désirs. Pourquoi, alors, Le suis-tu ? As-tu réfléchi à cette question ?

Ce que tu fais n’offense pas seulement ce Christ, mais, plus important encore, offense le Dieu du ciel. Je pense que tel n’est pas le but de votre foi en Dieu ! Vous avez un grand désir que Dieu trouve Sa joie en vous, mais vous êtes très loin de Dieu. Que se passe-t-il ? Vous acceptez seulement Ses paroles, et non Son traitement et Son émondage, encore moins tous Ses arrangements. De plus, vous êtes incapables de croire en Lui totalement. Que se passe-t-il, alors ? Fondamentalement, votre foi est une coque vide qui ne peut jamais faire éclore un poussin, car votre foi ne vous a pas conduit à la vérité ou donné la vie, mais au contraire, elle vous a donné un sentiment illusoire d’espoir et de soutien. La raison de votre foi en Dieu est de conserver cet espoir et ce soutien plutôt que de chercher la vérité et recevoir la vie. Par conséquent, Je dis que le parcours de votre foi en Dieu n’est rien d’autre qu’une tentative de vous attirer les faveurs de Dieu par la servilité et l’impudeur, et que votre foi ne peut en aucun cas être considérée comme une vraie foi. Comment un poussin peut-il naître d’une telle foi ? En d’autres termes, quel fruit une telle foi peut-elle produire ? Le but de votre foi en Dieu est de conserver vos motivations en utilisant Dieu. N’est-ce pas un autre fait qui démontre votre offense contre le tempérament de Dieu ? Vous croyez en l’existence de Dieu dans le ciel, mais niez que Dieu existe sur la terre. Cependant, Je n’approuve pas votre point de vue. Je n’approuve que les hommes qui gardent leurs pieds sur terre et servent Dieu qui est sur la terre, jamais ceux qui ne reconnaissent pas Christ sur la terre. Peu importe la loyauté de ces hommes au Dieu dans le ciel, à la fin, ils n’échapperont pas à Ma main qui punit les méchants. De tels hommes sont méchants ; ils résistent à Dieu et n’ont jamais obéi volontiers à Christ. Bien sûr, leur nombre inclut tous ceux qui ne connaissent pas Christ et en plus ne Le reconnaissent pas. Tu crois que tu peux agir à ta guise avec Christ aussi longtemps que tu es fidèle à Dieu dans le ciel. Erreur ! Ton ignorance de Christ est aussi ignorance de Dieu dans le ciel. Peu importe ta loyauté à Dieu dans le ciel, ce ne sont que mots vides et prétexte, car le Dieu sur la terre ne joue pas un rôle instrumental seulement dans la réception de la vérité et d’une connaissance plus profonde chez l’homme, mais, encore plus, Il joue un rôle instrumental dans la condamnation de l’homme et ensuite dans l’identification des faits pour punir les méchants. As-tu compris quels sont les avantages et les conséquences ici ? Les as-tu expérimentés ? J’espère que vous allez comprendre cette vérité un jour : pour connaître Dieu, vous devez connaître non seulement le Dieu dans le ciel, mais, plus important encore, le Dieu sur la terre. Ne confondez pas ce qui a de la priorité ou ne permettez pas à ce qui est subordonné de remplacer ce qui est principal. De cette seule façon peux-tu vraiment construire une bonne relation avec Dieu, te rapprocher de Dieu et amener ton cœur plus près de Lui. Si tu crois depuis de nombreuses années et Me côtoies depuis longtemps, mais restes éloigné de Moi, alors Je dis que tu dois souvent offenser le tempérament de Dieu et que ta fin sera très difficile. Si tes nombreuses années d’association avec Moi ne t’ont pas changé en homme qui a l’humanité et la vérité, et au contraire, tes mauvaises voies sont enracinées dans ta nature, si tu n’es pas seulement doublement arrogant, mais as laissé tes malentendus à Mon sujet devenir encore plus sérieux, de telle sorte que tu Me considères comme ton assistant, alors Je dis que ton affliction n’est pas à fleur de peau, mais a pénétré tes os. Tout ce que tu peux faire c’est attendre et te préparer pour tes funérailles ! Tu ne dois pas Me supplier alors d’être ton Dieu, car tu as commis un péché qui mérite la mort, un péché impardonnable. Même si Je pouvais avoir pitié de toi, le Dieu dans le ciel insistera pour te faire mourir, car ton offense contre le tempérament de Dieu n’est pas un problème ordinaire, mais un problème de nature très grave. Quand viendra le temps, ne Me reproche pas de ne pas t’avoir averti. Tout se résume à ceci : lorsque tu t’associes avec Christ — Dieu sur la terre — comme avec un homme ordinaire, c’est-à-dire quand tu crois que ce Dieu est seulement un homme, alors tu périras. Cela est Ma seule admonestation pour vous tous.