La Parole apparaît dans la chair

Contenu

Connaître l’œuvre de Dieu aujourd’hui

Connaître l’œuvre de Dieu en ces temps c’est, pour l’essentiel, connaître le Dieu incarné des derniers jours, en quoi consiste Son principal ministère, et ce qu’Il est venu faire sur terre. Je l’ai déjà mentionné dans Mes paroles que Dieu est venu sur terre (au cours des derniers jours) pour créer un modèle avant de partir. Comment Dieu crée-t-Il ce modèle ? En prononçant des mots, en travaillant et en parlant dans tout le pays. Ceci est l’œuvre de Dieu dans les derniers jours ; Il parle seulement, de sorte que la terre devienne un monde de paroles, de sorte que chaque personne soit ravitaillée et éclairée par Ses paroles, et ainsi que l’esprit de l’homme soit réveillé et que l’homme soit conscient des visions. Pendant les derniers jours, Dieu incarné est venu sur terre principalement pour dire des mots. Quand Jésus est venu, Il a répandu l’évangile du royaume des cieux, et accompli l’œuvre de la rédemption par la crucifixion. Il a mis fin à l’ère de la Loi, et aboli toutes les choses anciennes. L’arrivée de Jésus a mis fin à l’ère de la Loi et a inauguré l’ère de la Grâce. L’arrivée du Dieu incarné des derniers jours a mis fin à l’ère de la Grâce. Il est venu surtout pour proclamer Ses paroles, pour utiliser des paroles afin de perfectionner l’homme, pour illuminer et éclairer l’homme, et pour supprimer la place qu’occupe le Dieu vague dans le cœur de l’homme. Ceci n’est pas l’étape du travail que Jésus a accompli quand Il est venu. Quand Jésus est venu, Il a opéré de nombreux miracles, Il a guéri et chassé les démons, et a fait réaliser le travail de la rédemption par la crucifixion. Comme conséquence, dans ses conceptions, l’homme croit que c’est comme cela que Dieu devrait être. Car, quand Jésus est venu, Il n’a pas fait le travail consistant à ôter l’image du Dieu vague du cœur de l’homme ; quand Il est venu, Il a été crucifié, Il a guéri et chassé les démons, et Il a répandu l’évangile du royaume des cieux. Dans un sens, l’incarnation de Dieu dans les derniers jours supprime la place qu’occupe le Dieu vague dans les conceptions de l’homme, de sorte qu’il n’y a plus l’image du Dieu vague dans le cœur de l’homme. En utilisant Ses mots réels et Son travail réel, Il Se déplace à travers tous les pays, et l’œuvre qu’Il accomplit auprès de l’homme est exceptionnellement réelle et normale, de telle sorte que l’homme arrive à connaître la réalité de Dieu, et que le Dieu vague n’ait plus de place dans le cœur de l’homme. Dans un autre sens, Dieu utilise les paroles prononcées par Sa chair pour rendre l’homme complet, et accomplir toutes choses. Ceci est le travail que Dieu accomplira au cours des derniers jours.

Ce que vous devez savoir :

1. L’œuvre de Dieu n’est pas surnaturelle, et vous ne devez pas entretenir des conceptions à ce sujet.

2. Vous devez comprendre la principale œuvre que le Dieu incarné est venu réaliser cette fois.

Il n’est pas venu pour guérir, ou pour chasser les démons, encore moins pour opérer des miracles, et Il n’est pas venu pour répandre l’évangile de la repentance, ou d’accorder la rédemption à l’homme. C’est parce que ce travail a déjà été accompli par Jésus, et que Dieu ne Se répète pas dans la réalisation du même travail. Aujourd’hui, Dieu est venu mettre un terme à l’ère de la Grâce et mettre de côté toutes les pratiques de l’ère de la Grâce. Le Dieu pratique est surtout venu pour montrer qu’Il est réel. Quand Jésus est venu, Il a dit quelques mots ; Il a surtout opéré des miracles, donné des signes et réalisé des prodiges, et Il a guéri et chassé les démons, ou encore Il a donné des prophéties pour convaincre l’homme, et pour faire comprendre à l’homme qu’Il était vraiment Dieu, et qu’Il était un Dieu impartial. En fin de compte, Il a achevé le travail de la crucifixion. Le Dieu d’aujourd’hui ne montre pas des signes et ne fait pas des prodiges, encore moins, Il ne guérit et ne chasse pas les démons. Quand Jésus est venu, le travail qu’Il a réalisé représentait une partie de Dieu, mais cette fois Dieu est venu pour réaliser l’étape du travail qui est dû, car Dieu ne fait pas le même travail deux fois ; c’est le Dieu qui est toujours nouveau et jamais ancien, et donc tout ce que tu vois aujourd’hui sont les paroles et le travail du Dieu concret.

Le Dieu incarné des derniers jours est venu principalement pour proclamer Ses paroles, expliquer tout ce qui est nécessaire dans la vie de l’homme, relever ce par quoi l’homme devrait entrer, montrer à l’homme les actes de Dieu, et montrer à l’homme la sagesse, l’omnipotence et la splendeur de Dieu. À travers les nombreux canaux par lesquels Dieu parle, l’homme voit la suprématie de Dieu, la grandeur de Dieu, et, en plus, l’humilité et la vie cachée de Dieu. L’homme voit que Dieu est suprême, mais qu’Il est humble et caché, et peut devenir le plus petit de tous. Certaines de Ses paroles sont dites directement du point de vue de l’Esprit, certaines de Ses paroles sont dites directement du point de vue de l’homme, et quelques-unes de Ses paroles sont dites en tant que troisième personne. Ceci permet de voir que la manière dont se réalise l’œuvre de Dieu est très variable et c’est à travers les paroles qu’Il permet à l’homme de faire ce constat. L’œuvre de Dieu dans les derniers jours est à la fois normale et réelle, et par conséquent le groupe de personnes des derniers jours est soumis à la plus grande des épreuves. En raison de la normalité et de la réalité de Dieu, tous les hommes vont prendre part à ces épreuves ; que l’homme soit descendu affronter les épreuves de Dieu c’est en raison de la normalité et de la réalité de Dieu. Pendant l’ère de Jésus, il n’y avait pas de conception ou d’épreuve. Parce que le gros du travail accompli par Jésus était conforme aux conceptions de l’homme, les gens Le suivaient, et n’avaient aucune conception à Son sujet. Les épreuves d’aujourd’hui sont les plus grandes que l’homme n’ait jamais subies, et quand il est dit que ces gens ont réussi à se sortir de la grande tribulation, c’est effectivement de la tribulation qu’il est question.

Aujourd’hui, Dieu parle pour susciter la foi, l’amour, la tolérance et l’obéissance en ces personnes. Les paroles prononcées par le Dieu incarné des derniers jours sont conformes à l’essence de la nature de l’homme, conformes au comportement de l’homme, conformes à ce par quoi l’homme devrait entrer aujourd’hui. Cette façon de s’exprimer[a] est à la fois réelle et normale : Il ne parle pas de demain, Il ne regarde pas en arrière non plus ; Il ne parle que de ce par quoi on devrait entrer, ce qui devrait être pratiqué, et ce qui devrait être compris aujourd’hui. Si, à ce jour, il émergeait une personne capable de donner des signes et de faire des prodiges, et de chasser les démons, de guérir, et d’opérer beaucoup de miracles, et si cette personne affirme qu’elle est la venue de Jésus, alors ce serait de la contrefaçon et de l’imitation de Jésus faites par les mauvais esprits. Souviens-toi de ceci ! Dieu ne reprend pas le même travail. L’étape du travail de Jésus a déjà été réalisée, et Dieu ne va plus entreprendre une deuxième fois cette étape de travail. L’œuvre de Dieu s’accommode mal des conceptions de l’homme ; par exemple, l’Ancien Testament prédisait la venue d’un Messie, mais il est apparu que Jésus est venu, alors il serait donc erroné de penser à la venue d’un autre Messie. Jésus est déjà venu une fois, et ce serait une erreur si Jésus devait revenir une nouvelle fois. Il y a un nom pour chaque ère, et chaque nom est caractérisé par l’ère. Dans les conceptions de l’homme, Dieu doit toujours donner des signes et faire des prodiges, doit toujours guérir et chasser les démons, et doit toujours être comme Jésus, mais cette fois-ci Dieu n’est pas du tout comme cela. Si, au cours des derniers jours, Dieu continuait à montrer des signes et à faire des prodiges, à chasser les démons, à guérir — s’Il faisait exactement la même chose que Jésus — alors Dieu serait en train de répéter le même travail, et le travail de Jésus n’aurait aucune signification ou valeur. Ainsi, Dieu réalise une étape du travail à chaque ère. Une fois que chaque étape de Son travail a été achevée, elle est immédiatement imitée par les mauvais esprits, et après Satan commence à suivre Dieu sur Ses talons, Dieu opte pour une autre méthode ; une fois que Dieu a accompli une étape de Son travail, elle est imitée par les mauvais esprits. Vous devez être conscients de ces réalités. Pourquoi le travail de Dieu aujourd’hui est-il différent du travail de Jésus ? Pourquoi aujourd’hui Dieu ne montre pas des signes et ne fait plus des prodiges, ne chasse pas les démons, et ne guérit pas ? Si le travail de Jésus était le même que le travail effectué au cours de l’ère de la Loi, aurait-Il pu représenter le Dieu de l’ère de la Grâce ? Jésus aurait-Il pu achever le travail de la crucifixion ? Si, comme à l’ère de la Loi, Jésus était entré dans le temple et avait gardé le Sabbat, alors Il n’aurait été persécuté par personne et aurait été embrassé par tous. Si cela avait été le cas, aurait-Il été crucifié ? Aurait-Il achevé le travail de la rédemption ? À quoi aurait-Il servi si le Dieu incarné des derniers jours avait montré des signes et fait des prodiges, comme Jésus ? Seulement si Dieu réalise une autre partie de Son travail au cours des derniers jours, celle qui représente une partie de Son plan de gestion, que l’homme pourrait alors acquérir une connaissance approfondie de Dieu, et ce n’est qu’à ce moment que le plan de gestion de Dieu pourrait se réaliser.

Pendant les derniers jours, le Dieu incarné est venu sur terre principalement pour dire Sa parole. Il parle du point de vue de l’Esprit, du point de vue de l’homme, et du point de vue de la troisième personne ; Il parle de différentes façons, en utilisant une façon pour une période de temps, et utilisant les méthodes d’expression pour changer les conceptions de l’homme et supprimer du cœur de l’homme l’image du Dieu vague. C’est le principal travail accompli par Dieu. Parce que l’homme croit que Dieu est venu guérir, chasser les démons, faire des miracles, et déposer des bénédictions matérielles sur l’homme, Dieu réalise cette étape de travail — le travail du châtiment et du jugement — afin de supprimer de telles choses de la conception de l’homme, de sorte que l’homme puisse connaître la réalité et la normalité de Dieu, et que l’image de Jésus puisse être retirée de son cœur et remplacée par une nouvelle image de Dieu. Aussitôt que l’image que l’homme a de Dieu devient vieille, alors elle devient une idole. Quand Jésus est venu et a réalisé cette étape du travail, Il ne représentait pas Dieu dans Son entièreté. Il a montré quelques signes et fait quelques prodiges, dit quelques paroles, et a finalement été crucifié, et Il a représenté une partie de Dieu. Il ne pouvait pas représenter tout ce qui est de Dieu, mais Il représentait Dieu en réalisant une partie de l’œuvre de Dieu. C’est parce que Dieu est si grand et si merveilleux, et est insondable, et parce que Dieu ne réalise qu’une partie de Son œuvre à chaque ère. Le travail accompli par Dieu pendant cette ère consiste principalement à proclamer la parole pour la vie de l’homme, la divulgation de l’essence de la nature de l’homme et le tempérament corrompu de l’homme, la suppression des conceptions religieuses, de la pensée féodale, de la pensée dépassée, ainsi que la connaissance et la culture de l’homme. Tout cela doit être mis à nu et purifié par les paroles de Dieu. Dans les derniers jours, Dieu utilise des paroles, et non des signes et des prodiges, pour perfectionner l’homme. Il utilise Ses paroles pour exposer l’homme, pour juger l’homme, pour châtier l’homme, et pour perfectionner l’homme, afin que dans les paroles de Dieu, l’homme vienne à réaliser la sagesse et la beauté de Dieu, et à comprendre le tempérament de Dieu, de sorte que par les paroles de Dieu, l’homme voie les œuvres de Dieu. Pendant l’ère de la Loi, l’Éternel avait conduit Moïse hors d’Égypte avec Ses paroles, et avait dit quelques paroles aux Israélites ; à ce moment-là, une partie des actions de Dieu avaient été comprises, mais parce que l’homme était d’un calibre très limité et que rien ne pouvait rendre sa connaissance totale, Dieu avait continué à parler et à travailler. Dans l’ère de la Grâce, l’homme a, une fois de plus, vu une partie des actions de Dieu. Jésus était en mesure de montrer des signes et des prodiges, de guérir et de chasser les démons, et d’être crucifié ; trois jours après, il était ressuscité et était apparu en chair devant l’homme. De Dieu, l’homme n’en savait pas plus que çà. L’homme sait autant que ce qui lui est montré par Dieu, et si Dieu ne devait rien montrer de plus à l’homme, alors telle serait seulement l’étendue de la connaissance que l’homme a de Dieu. Ainsi, Dieu continue à travailler, afin que la connaissance que l’homme a de Lui puisse s’approfondir, et pour qu’il puisse graduellement arriver à connaître l’essence de Dieu. Dieu utilise Sa parole pour perfectionner l’homme. Ton tempérament corrompu est divulgué par la parole de Dieu, et tes conceptions religieuses sont remplacées par la réalité de Dieu. Le Dieu incarné des derniers jours est surtout venu pour accomplir la parole selon laquelle « la Parole se fait chair, la Parole vient dans la chair, et la Parole apparaît dans la chair », et si tu n’as pas une connaissance approfondie de cela, alors tu seras toujours incapable de te maintenir ; au cours des derniers jours, Dieu entend principalement accomplir une étape de travail dans lequel la Parole apparaît dans la chair, et ceci est une partie du plan de gestion de Dieu. Ainsi, votre connaissance doit être précise ; quelle que soit la façon dont Dieu travaille, Dieu ne permet à personne de Le circonscrire. Si Dieu n’a pas fait ce travail au cours des derniers jours, alors la connaissance que l’homme a de Lui ne pourrait s’étendre loin. Tu saurais seulement que Dieu peut être crucifié et peut détruire Sodome, et que Jésus peut être ressuscité des morts et apparaître à Pierre… Mais tu ne dirais jamais que la parole de Dieu peut tout accomplir, et peut conquérir l’homme. Tu ne peux évoquer une telle connaissance qu’en faisant l’expérience de la parole de Dieu, et plus tu feras l’expérience de l’œuvre de Dieu, plus la connaissance que tu as de Lui s’approfondira. C’est seulement à ce moment que tu cesseras de délimiter Dieu dans le cadre de tes propres conceptions. L’homme arrive à connaître Dieu en faisant l’expérience de Son travail, et il n’y a pas autre meilleure façon de connaître Dieu. Aujourd’hui, il y a beaucoup de gens qui ne font rien, si ce n’est d’attendre de voir des signes et des prodiges et le moment de la catastrophe. Crois-tu en Dieu, ou crois-tu à la catastrophe ? Si tu attends jusqu’à ce que survienne la catastrophe, il sera trop tard, et si Dieu n’envoie pas sur terre la catastrophe, n’est-Il donc pas Dieu ? Crois-tu aux signes et aux prodiges, ou crois-tu en Dieu Lui-même ? Jésus n’a pas montré des signes et fait des prodiges quand Il a été ridiculisé par les autres ; n’était-Il pas Dieu ? Crois-tu aux signes et aux prodiges, ou crois-tu en l’essence de Dieu ? Les opinions de l’homme au sujet de la croyance en Dieu sont erronées ! L’Éternel a dit beaucoup de paroles durant l’ère de la Loi, mais aujourd’hui encore, certaines d’entre elles se doivent d’être accomplies. Peux-tu dire que l’Éternel n’était pas Dieu ?

Aujourd’hui, cela doit être clair pour vous tous que, au cours des derniers jours, c’est principalement le fait de « la Parole faite chair » qui sera accompli par Dieu. À travers Son travail réel sur terre, Il pousse l’homme à Le connaître, et à s’engager avec Lui et à voir Ses actes réels. Il pousse l’homme à se rendre compte clairement qu’Il est capable de montrer des signes et de faire des prodiges, et qu’il y a aussi des moments où Il n’est pas disposé à le faire, et ceci dépend de l’ère. À partir de cela, tu peux te rendre compte que Dieu n’est pas incapable de montrer des signes et de faire des prodiges, mais au contraire Il change Sa façon de travailler selon Son travail, et selon l’ère considérée. Au stade actuel du travail, Il ne montre pas des signes et des prodiges ; s’Il a pu montrer des signes et des prodiges dans l’ère de Jésus, c’était parce que Son travail de cette époque était différent. Dieu ne fait pas ce travail aujourd’hui, et certaines personnes Le croient incapable de montrer des signes et des prodiges, ou encore, elles pensent que s’Il ne montre pas des signes et des prodiges, alors Il n’est pas Dieu. N’est-ce pas là une erreur ? Dieu est capable de montrer des signes et des prodiges, mais Il travaille dans une ère différente, et donc Il ne fait pas un ce genre de travail. Comme c’est une ère différente, et que c’est une étape différente de l’œuvre de Dieu, les actions clairement révélées par Dieu sont également différentes. La croyance de l’homme en Dieu n’est pas la croyance en des signes et prodiges, ni la croyance aux miracles, mais la croyance en Son travail réel au cours de la nouvelle ère. L’homme arrive à connaître Dieu à travers la façon dont Dieu travaille, et cette connaissance suscite en l’homme la croyance en Dieu, ce qui veut dire la croyance envers le travail et les actes de Dieu. Dans cette étape du travail, Dieu parle principalement. N’attends pas de voir des signes et des prodiges ; tu ne les verras pas ! Car tu n’étais pas né pendant l’ère de la Grâce. Si tu avais été là, tu aurais vu des signes et des prodiges, mais tu es né pendant les derniers jours, et donc tu ne peux voir que la réalité et la normalité de Dieu. Ne t’attends pas à voir Jésus le surnaturel pendant les derniers jours. Tu n’es capable de voir que le Dieu incarné concret, qui n’est pas différent de tout homme normal. Dans chaque ère, Dieu montre clairement différentes actions. Dans chaque ère, Il montre clairement une partie des actes de Dieu, et le travail de chaque ère représente une partie du tempérament de Dieu, et représente une partie des actions de Dieu. Les actions qu’Il révèle varient avec l’ère dans laquelle Il travaille, mais elles donnent toutes à l’homme une connaissance de Dieu qui est plus profonde, une croyance en Dieu qui est plus solide, et plus vraie. L’homme croit en Dieu en raison de tous les actes de Dieu, et parce que Dieu est si merveilleux, si grand, parce qu’Il est tout-puissant, et insondable. Si tu crois en Dieu parce qu’Il est capable de montrer des signes et des prodiges et qu’Il peut guérir et chasser les démons, alors tu fais fausse route et certaines personnes te diront, « Les mauvais esprits ne sont-ils pas également en mesure de réaliser de telles choses ? » N’est-ce pas là le moyen de confondre l’image de Dieu d’avec celle de Satan ? Aujourd’hui, la croyance de l’homme en Dieu se fonde sur de nombreuses actions que Dieu réalise et de nombreuses manières à travers lesquelles Dieu travaille et parle. Dieu utilise Ses paroles pour conquérir l’homme et le perfectionner. L’homme croit en Dieu pour Ses nombreuses actions, pas parce qu’Il est capable de montrer des signes et des prodiges, et l’homme ne Le comprend que parce qu’Il voit Ses œuvres. Seulement en ayant connaissance des actions concrètes de Dieu, comment Il fonctionne, les moyens par lesquels Il fait usage de Sa sagesse, comment Il parle, et comment Il perfectionne l’homme — seulement en ayant connaissance de ces aspects — peux-tu saisir la réalité de Dieu et comprendre Son tempérament. Ce qu’Il aime, ce qu’Il déteste, comment Il travaille sur l’homme — en sachant tout ce que Dieu aime et ce qu’Il n’aime pas, tu peux distinguer d’entre ce qui est positif et ce qui est négatif, et à travers ta connaissance de Dieu il y aura du progrès dans ta vie. En bref, tu dois acquérir une connaissance de l’œuvre de Dieu, et tu dois maintenir clairement tes vues concernant ta foi en Dieu.

Note de bas de page :

[a] Le texte original mentionne « Ce ».