La Parole apparaît dans la chair

Contenu

La quatrième déclaration

Tous ceux de Mon peuple qui servent devant Moi devraient songer au passé : votre amour pour Moi était-il entaché d’impureté ? Votre fidélité envers Moi était-elle pure et sans réserve ? La connaissance que vous aviez de Moi était-elle vraie ? Quelle est la place que J’occupe dans vos cœurs ? Ai-Je occupé vos cœurs en entier ? Qu’est-ce que Mes paroles ont accompli en vous ? Ne Me prenez pas pour un imbécile ! Je comprends parfaitement ces choses ! Aujourd’hui, comme la voix de Mon salut retentit, votre amour pour Moi a-t-il augmenté ? Une partie de votre fidélité envers Moi a-t-elle été épuré ? La connaissance que vous avez de Moi s’est-elle approfondie ? La louange du passé a-t-elle jeté une base solide pour mieux Me connaître aujourd’hui ? Quelle partie en vous est occupée par Mon Esprit ? Quelle espace Mon image occupe-t-elle en vous ? Mes déclarations vous ont-elles touchés au talon d’Achille ? Sentez-vous vraiment que vous n’avez nulle part où cacher votre honte ? Croyez-vous vraiment que vous n’êtes pas qualifiés pour être Mon peuple ? Si tu négliges complètement les questions sus-évoquées, alors cela montre que tu es en train de pêcher en eaux troubles, que tu es là juste pour faire de la figuration, et si tu avais été prédestiné par Moi, tu seras certainement éliminé et jeté dans l’abîme sans fonds pour une deuxième fois. Ce sont là Mes paroles d’avertissement, et quiconque les prend à la légère sera frappé par Mon jugement, et, à l’heure convenue, sera dévasté. N’est-ce pas le cas ? Devrais-Je encore donner des exemples pour l’illustrer ? Dois-Je parler plus clairement pour vous donner des références ? Depuis le temps de la création jusqu’à ce jour, plusieurs personnes n’ont pas respecté Mes paroles et donc ont été chassées et éliminées du flot de Mon recouvrement ; et en fin de compte, leurs corps périssent et leurs esprits sont jetées dans le séjour des morts, et même aujourd’hui, elles sont toujours soumises à un sérieux jugement. Plusieurs ont suivi Mes paroles, mais ils sont allés contre Ma révélation et Mon illumination, et ont de fait été mis de côté par Moi, tombant dans le domaine de Satan et faisant ainsi partie de ceux qui s’opposent à Moi. (Aujourd’hui, tous ceux qui s’opposent directement à Moi obéissent seulement aux superficialités de Mes paroles, et désobéissent à la substance de Mes paroles.) Il y en a eu aussi plusieurs, qui ont simplement écouté les paroles que J’ai déclarées hier, qui se sont accrochés aux pacotilles du passé et n’ont pas attaché de la valeur au produit de ce jour. Ceux-là n’ont pas seulement été fait prisonniers par Satan, mais sont devenus d’éternels pécheurs et devenus Mes ennemis, et ils s’opposent directement à Moi. De telles personnes sont vouées à Mon jugement selon l’ardeur de Ma colère, et aujourd’hui, elles sont toujours aveugles, toujours dans les abîmes des ténèbres (ce qui veut dire que ce sont des cadavres décomposés et dissouts qui sont sous le contrôle de Satan, parce que leurs yeux sont voilés par Moi, Je dis qu’ils sont aveugles). Il serait bon de donner un exemple à titre de référence, afin que vous puissiez en être édifiés :

À l’évocation de Paul, vous allez vous rappeler son histoire, et quelques-unes d’entre elles inexactes et qui ne cadrent pas avec la réalité. Il fut enseigné par ses parents dès le jeune âge, et reçut Ma vie, et à la suite de Ma prédestination il a atteint le calibre que J’attendais de lui. À l’âge de 19 ans, il a lu plusieurs livres sur la vie ; Je n’ai donc pas besoin d’aller dans les détails, en raison de son calibre, et en raison de Ma révélation et de Mon illumination, sur le fait qu’il ne pouvait pas seulement parler avec une certaine perspicacité des choses spirituelles, mais en plus il était capable de comprendre Mes intentions. Bien entendu, ceci n’exclut pas la combinaison des facteurs internes et externes. Toutefois, la seule imperfection qu’on lui reconnaissait, en raison de ses talents, est qu’il était parfois désinvolte et vantard. En conséquence, à cause de sa désobéissance, qui représentait directement en partie l’archange, quand Je devins chair pour la première fois, il a tout fait pour Me désobéir. Il était parmi ceux qui ne connaissent pas Mes paroles, et déjà il ne Me portait plus dans son cœur. De telles personnes s’opposent directement à Ma divinité, et sont frappées par Moi, et ils ne se prosternent et confessent leurs péchés qu’à la dernière minute. Par conséquent, après que J’aie utilisé ses points forts — ce qui veut dire, après qu’il ait travaillé pour Moi pendant un certain temps — il replongea dans ses vieilles habitudes, et bien qu’il n’ait pas désobéi directement à Mes paroles, il a désobéi à Mon orientation intérieure et à Ma révélation intérieure, et donc tout ce qu’il avait fait par le passé était devenu inutile ; en d’autres termes, la couronne de gloire dont il parlait était devenue des paroles creuses, un produit de sa propre imagination, car même aujourd’hui, il s’est toujours soumis à Mon jugement au milieu de Mes liens.

De cet exemple qui précède il est clair que quiconque s’oppose à Moi (en s’opposant non seulement à Moi dans la chair, mais plus important encore, à Mes paroles et à Mon Esprit — ce qui veut dire à Ma divinité), affronte Mon jugement dans sa chair. Lorsque Mon Esprit te quitte, tu piques tête en bas, descendant directement dans le séjour des morts. Et bien que ton corps charnel reste sur terre, tu es comme quelqu’un qui souffre d’une maladie mentale : Tu as perdu ta raison, et immédiatement tu te sens comme si tu es un cadavre, au point où tu Me supplies de mettre fin à ta chair, sans délai, à tes jours. La plupart d’entre vous qui êtes possédés par l’esprit avez une parfaite maîtrise de ces circonstances, et Je ne dois pas aller dans les détails. Par le passé, quand Je Me suis manifesté dans l’humanité normale, la plupart s’étaient déjà mesurés à Ma colère et à Ma majesté, et ont déjà un peu connu de Ma sagesse et de Mon tempérament. Aujourd’hui, Je parle et agis directement dans la divinité, et il y en a encore qui verront Ma colère et Mon jugement de leurs propres yeux ; en plus, l’œuvre principale de la deuxième partie de l’ère du jugement consiste à faire connaître à tout Mon peuple Mes actions dans la chair directement, et de vous faire voir directement à tous Mon tempérament. Pourtant, parce que Je suis dans la chair, Je suis prévenant face à vos faiblesses. Mon souhait c’est que vous ne traitiez pas votre esprit, votre âme et votre corps comme des jouets, les consacrant en toute insouciance à Satan. Il est préférable d’attacher une grande valeur à tout ce que vous avez, et de ne pas le considérer comme un jeu, car il en va de votre destin. Êtes-vous capables de comprendre le véritable sens de Mes paroles ? Êtes-vous réellement capables d’être attentionnés envers Mes véritables sentiments ?

Êtes-vous disposés à jouir de Mes bénédictions sur la terre, bénédictions qui sont semblables à celles dans le ciel ? Êtes-vous disposés à considérer la compréhension que vous avez de Moi, et le bonheur que vous procurez Mes paroles et la connaissance de Moi, comme les choses les plus précieuses et significatives dans votre vie ? Êtes-vous vraiment capables de vous soumettre entièrement à Moi, sans penser à vos propres intérêts ? Pouvez-vous permettre que Je vous mette à mort pour vous conduire comme des brebis ? Y a-t-il parmi vous ceux qui soient capables de telles choses ? Se pourrait-il que tous ceux qui sont acceptés par Moi et qui reçoivent Mes promesses sont ceux-là qui obtiennent Mes bénédictions ? Avez-vous compris quelque chose de ces paroles ? Si Je vous mets à l’épreuve, pouvez-vous véritablement vous abandonner à Ma merci, et, affrontant ces épreuves, rechercher Mes intentions et comprendre Mon cœur ? Mon souhait n’est pas que tu M’adresses des mots touchants, ou Me débites des histoires passionnantes ; mais Je demande que tu sois capable de Me rendre de bons témoignages, et que tu puisses entrer pleinement et entièrement dans la réalité. Si Je ne parlais pas directement, aurais-tu abandonné tout ce qui est autour de toi pour permettre d’être utilisé par Moi ? N’est-ce pas là la réalité que Je demande ? Qui est capable de saisir le sens de Mes paroles ? Pourtant, Je vous demande de ne plus être envahis par des doutes, que vous soyez proactifs de votre part et saisissiez la substance de Mes paroles. Cela vous évitera de mal comprendre Mes paroles, et de ne pas en saisir le sens, et donc de violer Mes décrets administratifs. Je souhaite que vous saisissiez, à travers Mes paroles, Mes intentions pour vous. Ne pensez plus à vos propres intérêts, et agissez selon les vœux que vous avez pris devant Moi de sorte que tout soit à la merci de Dieu. Tous ceux qui sont de Ma maison doivent produire le meilleur d’eux-mêmes ; tu devrais consacrer le meilleur de toi à la dernière partie de Mon œuvre sur terre. Es-tu vraiment disposé à mettre ces choses en pratique ?

Le 23 février 1992