Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

La Parole apparaît dans la chair

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

Au sujet d’une vie spirituelle normale

La foi en Dieu nécessite une vie spirituelle normale, ce qui constitue le fondement de l’expérience des paroles de Dieu et de l’entrée dans la réalité. Est-ce que toute votre pratique actuelle – prier, vous approcher de Dieu, chanter des hymnes, louer, méditer – et votre réflexion sur les paroles de Dieu sont équivalentes à une « vie spirituelle normale » ? Aucun d’entre vous ne semble le savoir. Une vie spirituelle normale ne se limite pas à des pratiques telles que prier, chanter des hymnes, participer à la vie de l’Église et manger et boire les paroles de Dieu. Elle consiste plutôt à vivre une vie spirituelle nouvelle et dynamique. Ce qui importe, ce n’est pas votre manière de pratiquer, mais le fruit que porte votre pratique. La plupart des gens croient qu’une vie spirituelle normale implique nécessairement qu’il faut prier, chanter des hymnes, manger et boire les paroles de Dieu ou méditer Ses paroles, peu importe que ces pratiques, effectivement, aient un effet ou conduisent à une véritable compréhension. Ces gens se dévouent à suivre des procédures superficielles sans penser aucunement à leurs résultats ; ce sont des gens qui vivent selon les rituels religieux, et non pas des gens qui vivent dans l’Église, et encore moins sont-ils des gens du royaume. Prier, chanter des hymnes et manger et boire les paroles de Dieu, ce n’est qu’obéir aux règles par compulsion et pour suivre les tendances, non librement et avec le cœur. Que ces gens prient ou chantent peu ou beaucoup, leurs efforts ne portent aucun fruit, car ils ne mettent en pratique que les règles et les rites de la religion ; ils ne mettent pas réellement les paroles de Dieu en pratique. Ils sont uniquement portés à faire des histoires sur leur manière de pratiquer, et ils traitent les paroles de Dieu comme des règles à suivre. De telles gens ne mettent pas les paroles de Dieu en pratique ; ils font plaisir à la chair, c’est tout, et ils jouent un rôle pour se faire remarquer. Toutes ces règles et tous ces rituels religieux sont d’origine humaine ; ils ne viennent pas de Dieu. Dieu ne suit pas de règles ni n’est soumis à aucune loi. Au contraire, il fait de nouvelles choses chaque jour, accomplissant une œuvre pratique. Comme les gens de l’Église des Trois-Autonomies qui se limitent à des pratiques comme assister aux services du matin tous les jours, faire les prières du soir et des prières de gratitude avant les repas, rendre grâce en toutes choses, qu’ils accomplissent beaucoup ou peu, qu’ils y consacrent beaucoup de temps ou non, ils n’auront pas l’œuvre du Saint-Esprit. Quand les gens vivent selon des règles et ont leur cœur fixé sur les méthodes de pratique, le Saint-Esprit ne peut pas œuvrer, car leur cœur est occupé par des règles et des notions humaines. Ainsi, Dieu ne peut pas intervenir et œuvrer en eux, et ils peuvent seulement continuer à vivre sous l’autorité des lois. De telles gens sont pour toujours incapables de recevoir la louange de Dieu.

Une vie spirituelle normale est une vie vécue devant Dieu. Lorsque l’on prie, on peut calmer son cœur devant Dieu et, par la prière, on peut chercher l’éclairage du Saint-Esprit, connaître les paroles de Dieu et comprendre la volonté de Dieu. En mangeant et en buvant Ses paroles, les gens peuvent acquérir une compréhension plus claire et plus complète de l’œuvre actuelle de Dieu. Ils peuvent également acquérir un nouveau chemin de pratique et ne s’accrocheront pas à l’ancien ; ce qu’ils pratiquent sera complètement en vue d’une croissance dans la vie. Quant à la prière, il ne s’agit pas de prononcer quelques belles paroles qui sonnent bien ou de fondre en larmes devant Dieu pour montrer à quel point vous êtes redevables ; le but de la prière est plutôt de s’entraîner à utiliser l’esprit, permettant à son cœur de se calmer devant Dieu, de s’entraîner à chercher dans les paroles de Dieu la direction pour toutes choses, afin que son cœur puisse être attiré vers une nouvelle lumière chaque jour, que l’on ne soit pas passif ou paresseux et que l’on puisse emprunter le bon chemin de la mise en pratique des paroles de Dieu. La plupart des gens aujourd’hui se concentrent sur les méthodes de pratique, mais ils ne le font pas pour poursuivre la vérité et croître dans la vie. C’est là qu’ils ont fait fausse route. Certains aussi sont capables de recevoir une lumière nouvelle, mais leurs méthodes de pratique ne changent pas. Ils portent leurs vieilles notions religieuses avec eux alors qu’ils cherchent à recevoir les paroles de Dieu du jour, de sorte que ce qu’ils reçoivent est encore la doctrine teintée de notions religieuses ; ils ne reçoivent pas simplement la lumière d’aujourd’hui. En conséquence, leurs pratiques sont entachées ; ce sont les mêmes anciennes pratiques dans un nouvel emballage. Aussi bien qu’ils puissent pratiquer, ce sont des hypocrites. Dieu conduit les gens à faire de nouvelles choses chaque jour, exigeant qu’ils acquièrent chaque jour une nouvelle connaissance et une nouvelle compréhension, et requérant qu’ils ne soient pas démodés et répétitifs. Si tu crois en Dieu depuis de nombreuses années, mais que tes méthodes de pratique n’ont pas changé du tout, et si tu es toujours zélé et occupé par des questions extérieures, mais n’as pas un cœur tranquille à présenter devant Dieu pour jouir de Ses paroles, alors tu n’obtiendras rien. Quand il s’agit d’accepter la nouvelle œuvre de Dieu, si tu ne planifies pas différemment, ne pratiques pas d’une manière nouvelle, et ne cherches aucune nouvelle compréhension, mais qu’au contraire, tu t’accroches à l’ancien et ne reçois qu’un peu de nouvelle lumière, sans changer ta manière de pratiquer, alors de telles gens comme toi ne sont dans ce courant que de nom ; en réalité, ce sont des pharisiens religieux en dehors du courant du Saint-Esprit.

Pour vivre une vie spirituelle normale, il faut pouvoir recevoir une nouvelle lumière chaque jour et chercher une véritable compréhension des paroles de Dieu. Il faut voir la vérité clairement, trouver un chemin de pratique en tout, découvrir de nouvelles questions en lisant les paroles de Dieu chaque jour, et se rendre compte de ses propres insuffisances afin d’avoir un cœur qui désire et languit, qui touche tout l’être, et afin de pouvoir être tranquille devant Dieu à tout moment, craignant profondément de prendre du retard. Une personne avec un cœur qui désire et cherche ainsi, qui est prête à toujours atteindre l’entrée, est sur le bon chemin de la vie spirituelle. Ceux qui sont mus par le Saint-Esprit, qui désirent faire mieux, qui sont prêts à chercher à être rendus parfaits par Dieu, qui aspirent à une compréhension approfondie des paroles de Dieu, qui ne cherchent pas le surnaturel, mais paient plutôt un prix réel, qui se soucient vraiment de la volonté de Dieu, qui atteignent effectivement l’entrée de sorte que leurs expériences sont plus authentiques et réelles, qui ne poursuivent pas des mots et des doctrines vides ou ne cherchent pas à sentir le surnaturel, qui n’adorent aucune grande personnalité, ce sont ceux qui sont entrés dans une vie spirituelle normale. Tout ce qu’ils font est destiné à acquérir davantage de croissance dans la vie et à les renouveler et à les vivifier en esprit, et ils sont toujours en mesure d’atteindre l’entrée activement. Sans s’en rendre compte, ils parviennent à comprendre la vérité et à entrer dans la réalité. Ceux qui ont une vie spirituelle normale trouvent la libération et la liberté de l’esprit chaque jour, et ils peuvent mettre les paroles de Dieu en pratique d’une manière libre qui Le satisfait. Pour ces gens, la prière n’est pas une formalité ou une procédure ; chaque jour, ils sont en mesure de suivre le rythme de la nouvelle lumière. Par exemple, les gens s’entraînent à calmer leur cœur devant Dieu, et leur cœur peut vraiment être tranquille devant Dieu, et personne ne peut les déranger. Personne, aucun événement, aucune chose ne peut contraindre leur vie spirituelle normale. Un tel entraînement vise à obtenir des résultats ; il ne vise pas à amener les gens à suivre des règles. Cette pratique ne consiste pas à suivre des règles, mais plutôt à promouvoir la croissance dans la vie des gens. Si tu considères cette pratique seulement comme des règles à suivre, ta vie ne changera jamais. Tu adoptes peut-être la même pratique que les autres, mais alors qu’au bout du compte, ils sont en mesure de suivre le rythme de l’œuvre du Saint-Esprit, tu es éliminé du courant du Saint-Esprit. Ne te mens-tu pas à toi-même ? Le but de ces paroles est de permettre aux gens de calmer leur cœur devant Dieu, de tourner leur cœur vers Dieu, afin que l’œuvre de Dieu en eux puisse être sans obstacle et porter des fruits. C’est alors seulement que les gens peuvent être en accord avec la volonté de Dieu.

Précédent : Comment connaître la réalité

Suivant : Discussion sur la vie d’Église et la vie réelle

Contenu connexe

  • Concernant l’utilisation de l’homme par Dieu

    Personne n’est capable de vivre de manière indépendante sauf ceux qui reçoivent une direction et une inspiration spéciale par le Saint-Esprit, car il…

  • Chapitre 23

    Alors que Ma voix retentit, que Mes yeux lancent des flammes, Je veille sur toute la terre, J’observe l’univers entier. L’humanité entière M’adresse s…

  • À qui es-tu fidèle ?

    À présent, chaque jour que vous vivez est crucial, chaque jour est d’une importance capitale pour votre destination et votre destin, alors chérissez t…

  • Postface

    Même si ces paroles ne sont pas toutes les expressions de Dieu, elles suffisent pour que les hommes réalisent les objectifs de la connaissance de Dieu…