La Parole apparaît dans la chair

Contenu

Au sujet d’une vie spirituelle normale

Un croyant doit avoir une vie spirituelle normale, le fondement requis pour faire l’expérience des paroles de Dieu et pour entrer dans la réalité. Aujourd’hui, est-ce que toutes les prières, l’intimité avec Dieu, les cantiques, la louange, la méditation et les efforts pour comprendre les paroles de Dieu que mettez en pratique sont conformes aux normes d’une vie spirituelle normale ? Cela n’est pas clair pour vous. Une vie spirituelle normale ne se limite pas à la prière, aux cantiques, à la vie de l’Église, à manger et boire les paroles de Dieu et à d’autres pratiques semblables, mais se manifeste par une vie spirituelle fraiche et vivante. Ce n’est pas la méthode, mais le résultat qui compte. La plupart des gens pensent que pour avoir une vie spirituelle normale il faut prier, chanter, manger et boire les paroles de Dieu ou essayer de comprendre les paroles de Dieu. Peu importe qu’il y ait un résultat ou une véritable compréhension, ces gens se concentrent uniquement sur la forme extérieure et ne se concentrent pas sur le résultat. Ils vivent selon les rituels de la religion et non dans l’Église, et ils sont encore moins les enfants du royaume. Ce genre de prières, chants, et manger et de boire les paroles par les gens se conforment tous à des règles ; ils sont contraints de le faire et ils le font en suivant les tendances ; ils ne le font pas volontairement ou du fond du cœur. Peu importe combien ces gens prient ou chantent, il n’y aura pas de résultat du tout, parce que ces gens ne pratiquent que des règles et des rituels religieux, et ils ne pratiquent pas la parole de Dieu. En se concentrant uniquement sur la méthode et en considérant les paroles de Dieu comme des règles à observer, ce genre de gens ne pratiquent pas la parole de Dieu, mais satisfont la chair et font des choses pour paraître aux yeux des autres. Ce genre de rituel et de règlement religieux vient de l’homme, non de Dieu. Dieu ne garde pas de règles, ne respecte pas les lois ; Il fait de nouvelles choses chaque jour et Il accomplit une œuvre pratique. Comme les gens dans l’Église des Trois-autonomies, qui sont limités à la veille du matin tous les jours, aux prières du soir, aux prières d’action de grâces avant les repas, à rendre grâces pour tout et à d’autres pratiques semblables, peu importe combien ils accomplissent ou combien de temps ils pratiquent, ces gens n’auront pas l’œuvre du Saint-Esprit. Si les gens vivent selon les règles, leur cœur voué à la pratique, alors le Saint-Esprit n’a aucun moyen de travailler, car le cœur des gens est occupé par des règles, bourré de conceptions humaines ; par conséquent, Dieu n’a aucun moyen d’œuvrer. Les gens vivront toujours sous le contrôle de la loi et ce type de personne ne pourra jamais recevoir la louange de Dieu.

Vivre une vie spirituelle normale, c’est vivre une vie devant Dieu. Par la prière, quelqu’un peut apaiser son cœur devant Dieu, et par la prière, quelqu’un peut chercher l’éclairage du Saint-Esprit, comprendre les paroles de Dieu et quelqu’un peut comprendre la volonté de Dieu. Lorsque quelqu’un mange et bois les paroles de Dieu, ce que Dieu veut faire en ce moment devient plus clair pour lui et il en est plus lucide, il peut avoir une nouvelle voie de pratique et ne pas être conservateur, de sorte que toute sa pratique vise à progresser dans la vie. Par exemple, le but de la prière n’est pas de dire quelques mots gentils ou de brailler devant Dieu pour exprimer sa dette, mais c’est plutôt de s’employer à exercer son esprit, d’apaiser son cœur devant Dieu, de s’exercer à chercher des conseils pour toutes choses, de faire de son cœur un cœur qui est attiré vers une nouvelle lumière chaque jour, de n’être ni passif ni paresseux et d’entrer sur la bonne voie de la pratique des paroles de Dieu. Actuellement, la plupart des gens se concentrent sur des méthodes et n’essaient pas de chercher la vérité pour progresser dans la vie. C’est là où les gens dévient. Il y a aussi des gens qui ne changent jamais leurs méthodes, même s’ils sont capables de recevoir une lumière nouvelle. Ils adoptent des notions religieuses du passé pour recevoir la parole de Dieu aujourd’hui ; ce qu’ils acceptent est toujours une doctrine qui a des notions religieuses et ils n’acceptent simplement pas la lumière d’aujourd’hui. Par conséquent, leurs pratiques sont impures. Ils font la même chose sous un nouveau nom, et peu importe la qualité de leur pratique, elle est toujours hypocrite. Dieu guide les gens à faire de nouvelles choses quotidiennement et exige que les gens aient de nouvelles perceptions et une nouvelle compréhension tous les jours, qu’ils ne soient pas démodés ou monotones. Si tu as cru en Dieu pendant de nombreuses années, mais tes méthodes n’ont pas changé du tout, si tu es toujours fervent et préoccupé par l’extérieur et tu ne te présentes pas devant Dieu pour jouir de Ses paroles avec un cœur apaisé, alors tu ne pourras rien obtenir. En recevant la nouvelle œuvre de Dieu, si tu n’établis pas un nouveau plan, si tu ne pratiques pas d’une nouvelle manière, si tu ne cherches pas une nouvelle compréhension, mais tiens plutôt à de vieilles choses du passé et reçois seulement une quantité limitée de la lumière nouvelle sans changer la façon dont tu pratiques, alors, bien que ce type de personne soit nominalement dans ce courant, en réalité elles sont un pharisien religieux en dehors du courant du Saint-Esprit.

Si tu veux vivre une vie spirituelle normale, tu dois recevoir une nouvelle lumière quotidiennement, chercher une véritable compréhension des paroles de Dieu et devenir lucide au sujet de la vérité. Tu dois avoir un moyen de tout pratiquer et, en lisant les paroles de Dieu chaque jour, tu peux trouver de nouvelles questions et découvrir tes propres lacunes. Cela, en retour, te donnera un cœur qui a soif et qui cherche, cela animera tout ton être et tu pourras être tranquille devant Dieu à tout moment et tu auras une profonde peur de prendre du retard. Si une personne peut avoir un tel cœur assoiffé, un tel cœur qui cherche, et est également prête à entrer continuellement, alors sa vie spirituelle est sur la bonne voie. Tous ceux qui peuvent accepter d’être poussés par le Saint-Esprit, qui désirent faire du progrès, qui sont prêts à chercher à être rendus parfaits par Dieu, ceux qui aspirent à une compréhension plus profonde des paroles de Dieu, qui ne cherchent pas le surnaturel, mais paient un prix pratique, qui sont respectueux de la volonté de Dieu, tous ceux qui entrent pratiquement, qui rendent leur expérience plus vraie et plus réaliste, qui ne cherchent pas les paroles vides de la doctrine, et qui ne cherchent pas un sentiment du surnaturel ni n’adorent aucun grand homme, ces gens sont entrés dans une vie spirituelle normale, et le but de tout ce qu’ils font, c’est de progresser davantage dans la vie, de garder leur esprit frais et non stagnant, et de toujours pouvoir entrer positivement. Par exemple, quand ils prient avant les repas, ils ne sont pas contraints de le faire, mais ils apaisent leur cœur devant Dieu, remercient Dieu dans leur cœur, sont prêts à vivre pour Dieu, à confier leur temps aux mains de Dieu et ils sont prêts à coopérer avec Dieu et à se dépenser pour Dieu. S’ils ne peuvent pas apaiser leur cœur devant Dieu, ils préfèrent ne pas manger, mais continuer leur pratique ; alors, cela n’est pas vivre selon les règles, mais c’est pratiquer la parole de Dieu. Certaines gens, dans leur prière avant de manger, se donnent des airs, consciemment, pour se faire voir, ce qui peut sembler très pieux, mais leur esprit se demande : « Pourquoi dois-je pratiquer de cette façon ? Est-ce que tout ne va pas bien sans prier ? Les choses toujours encore les mêmes après avoir prié, alors pourquoi se donner la peine ? »

Ce genre de gens respectent les règles, et, bien que leurs paroles disent qu’ils sont prêts à satisfaire Dieu, leur cœur n’est pas venu devant Dieu. Ils ne prient pas comme cela pour s’entraîner à apaiser leur cœur devant Dieu, mais ils le font plutôt pour tromper les autres et pour être vus par les autres. Une personne comme cela est tout à fait hypocrite, comme un pasteur religieux qui peut seulement intercéder pour les autres, mais ne peut pas entrer lui-même ; une telle personne est un officiel religieux, complètement ! Chaque jour, Dieu dit des choses nouvelles, fait de nouvelles choses, mais tu vis selon les règles tous les jours, en essayant de tromper Dieu, traitant avec Dieu superficiellement. Alors, n’es-tu pas quelqu’un qui défie Dieu ? Peux-tu recevoir des bénédictions tout en vivant selon les règles et en défiant Dieu ? Ne seras-tu pas châtié par Dieu ?

L’œuvre de Dieu progresse rapidement. Elle rejette le plus loin possible les diverses factions de fanatiques religieux et de « célébrités » qui vont à l’église, et elle lance aussi très loin ces « experts » parmi vous qui aiment particulièrement à vivre selon les règles. L’œuvre de Dieu n’attend pas, elle ne compte sur rien et elle ne traîne pas les pieds. Elle ne tire ni ne traîne personne. Elle ne tire ni ne traîne personne ; si tu ne peux pas aller au même rythme, alors tu seras abandonné, peu importe pendant combien d’années tu as suivi. Peu importe que tu sois qualifié d’un vétéran, si tu vis selon les règles, alors tu dois être éliminé. Je conseille à ce type de personne d’avoir une certaine connaissance de soi, de volontairement céder le pas et de ne pas s’accrocher à ce qui est vieux. Imposer aux autres de pratiquer la parole de Dieu selon tes principes d’action, cela n’est-il pas une tentative de gagner le cœur des gens ? Ta pratique est de vivre selon les règles, enseignant aux gens à observer le service de l’église et imposant toujours tes désirs aux gens. N’est-ce pas former des cliques ? N’est-ce pas diviser l’Église ? Alors, comment oses-tu dire que tu respectes la volonté de Dieu ? Qu’est-ce qui t’autorise à dire que le but est de parfaire les autres ? Si tu continues à diriger de cette façon, n’est-ce pas diriger les gens vers un rituel religieux ? Si les gens ont une vie spirituelle normale, si leur esprit reçoit la libération et la liberté tous les jours, alors ils peuvent pratiquer les paroles de Dieu librement pour Le satisfaire et, même quand ils prient, ils ne font pas que suivre des formalités ou suivre un processus, et ils sont capables d’accepter une nouvelle lumière tous les jours. Quand ils s’entraînent à apaiser leur cœur devant Dieu, ils peuvent vraiment apaiser leur cœur devant Dieu, et personne ne peut les déranger, et personne et rien ne peut restreindre leur vie spirituelle normale. Le but de ce genre de pratique, c’est de produire un résultat, pas seulement de donner aux gens quelques règles à respecter. Ce genre de pratique n’est pas de respecter des règles, mais c’est d’améliorer le progrès des gens dans la vie. Si tu n’es qu’un gardien de règles, alors ta vie ne changera jamais ; bien que d’autres puissent pratiquer de cette façon, comme tu le fais, à la fin, d’autres pourront suivre le rythme de l’œuvre du Saint-Esprit, alors que tu seras éliminé du courant du Saint-Esprit. Alors, ne te trompes-tu pas toi-même ? Le but de ces paroles est de permettre aux gens d’apaiser leur cœur devant Dieu et de se tourner vers Dieu, de permettre que l’œuvre de Dieu soit accomplie librement dans les gens, et d’obtenir des résultats.