Chapitre 1

Ceux qui ont vu de Mes paroles les acceptent-ils réellement ? Me connaissez-vous vraiment ? Avez-vous vraiment appris à obéir ? Vous dépensez-vous sincèrement pour Moi ? Avez-vous réellement porté un témoignage fort et indéfectible pour Moi face au grand dragon rouge ? Votre dévotion fait-elle vraiment honte au grand dragon rouge ? Ce n’est qu’à travers l’épreuve de Mes paroles que Je peux réaliser Mon objectif de la purification de l’Église et de l’élection de ceux qui M’aiment sincèrement. Si Je n’œuvrais pas de cette façon, quelqu’un serait-il capable de Me connaître ? Qui pourrait comprendre Ma majesté, Ma colère et Ma sagesse par Mes paroles ? Ayant commencé Mon œuvre, Je la finirai à coup sûr, mais c’est encore Moi qui sonde le cœur des hommes dans leur profondeur. Pour dire la vérité, il n’y a personne parmi les hommes qui Me connaisse pleinement, J’utilise donc des paroles pour guider tous les hommes, pour les conduire tous dans une nouvelle ère. En fin de compte, J’utiliserai des paroles pour accomplir toute Mon œuvre, faisant en sorte que tous ceux qui M’aiment sincèrement se soumettent à nouveau à Mon royaume pour vivre devant Mon trône. La situation maintenant n’est plus ce qu’elle était autrefois, et Mon œuvre a atteint un nouveau point de départ. Cela étant, il y aura une nouvelle approche : tous ceux qui voient Ma parole et l’acceptent comme leur vie même sont le peuple dans Mon royaume, et étant dans Mon royaume, ils sont le peuple de Mon royaume. Parce qu’ils acceptent l’orientation de Mes paroles, même s’ils sont appelés Mon peuple, ce titre n’est en aucune façon secondaire par rapport à celui d’être appelé Mes « fils ». Ayant été faits peuple de Dieu, tous doivent servir avec la plus extrême dévotion dans Mon royaume et remplir leurs devoirs dans Mon royaume. Quiconque commet une infraction à Mes décrets administratifs doit recevoir Ma punition. C’est Mon avertissement à tous.

Une nouvelle approche est maintenant établie, et le passé n’a plus besoin d’être à nouveau mentionné. Cependant, comme Je l’ai dit précédemment : Je maintiens ce que J’ai dit, et ce que Je maintiens, J’en assure toujours l’achèvement et personne ne peut le changer ; c’est absolu. Que ce soient des paroles que J’ai dites dans le passé ou des paroles que Je dirai dans l’avenir, Je les ferai toutes devenir réalité, l’une après l’autre, et Je permettrai à toute l’humanité de les voir se réaliser. Cela est le principe qui soutient Mes paroles et Mon œuvre. Puisque la construction de l’Église a déjà été accomplie, ce n’est plus dès lors l’ère de la construction de l’Église, mais plutôt l’ère dans laquelle le royaume est construit avec succès. Cependant, comme vous êtes encore sur la terre, les assemblées des hommes sur la terre resteront connues comme « l’Église ». Néanmoins, l’essence de l’Église n’est plus la même qu’autrefois : c’est une Église qui a été construite avec succès. Par conséquent, Je dis que Mon royaume est déjà descendu sur la terre. Personne ne peut saisir la racine de Mes paroles ni comprendre Mon objectif quand Je les dis. À la façon dont Je parle aujourd’hui, vous expérimenterez une épiphanie. Certains éclatent peut-être en sanglots, des sanglots bruyants et amers ; certains peuvent être effrayés que Je parle de cette façon : certains peuvent s’accrocher à leurs opinions conservatives tandis qu’ils observent chacun de mes mouvements ; certains peuvent regretter d’avoir exprimé leurs doléances ou de M’avoir résisté tout ce temps ; certains peuvent se réjouir secrètement du fait que, ne s’étant jamais écartés de Mon nom, ils soient vivifiés. Il y en a peut-être qui, ayant été « tourmentés » par Mes paroles il y a longtemps, jusqu’à en être à moitié mort, démoralisées et abattues, n’ont plus le courage d’écouter les paroles que Je dis, même si J’ai changé Ma manière d’expression ; ou d’autres qui, M’ayant servi jusqu’à un certain point, sans jamais se plaindre, sans jamais douter, sont aujourd’hui assez chanceux pour gagner la délivrance et sentir une gratitude envers Moi indicible dans leur cœur. Toutes les circonstances ci-dessus s’appliquent, à divers degrés, à chaque être humain. Mais comme le passé est révolu et que le présent est déjà là, il n’est plus besoin de désirer le passé avec nostalgie ni de penser à l’avenir. Étant humain, quiconque marche contre la réalité et ne fait pas les choses conformément à Mes conseils n’arrivera pas à bonne fin, mais ne s’attirera que des ennuis. Pour tout ce qui se produit dans l’univers, J’ai toujours le dernier mot. Y a-t-il quelque chose qui ne soit pas dans Mes mains ? Tout ce que Je dis est accompli et qui, parmi les êtres humains, peut changer Ma pensée ? Serait-il possible que ce soit l’alliance que J’ai établie sur la terre ? Rien ne peut empêcher Mon plan de progresser ; Je suis tout aussi présent dans Mon œuvre que dans le plan de Ma gestion. Qui, parmi les êtres humains, peut s’y immiscer ? N’est-ce pas Moi qui ai personnellement fait ces arrangements ? L’entrée dans ce domaine aujourd’hui ne s’écarte pas de Mon plan ni de ce que J’ai prévu ; cela a été tout déterminé par Moi il y a longtemps. Qui parmi vous peut imaginer cette étape de Mon plan ? Mon peuple écoutera assurément Ma voix et chacun de ceux qui M’aiment sincèrement retournera assurément devant Mon trône.

Le 20 février 1992

Précédent: Introduction

Suivant: Chapitre 2

Le Seigneur est déjà secrètement revenu il y a bien longtemps avant les catastrophes, savez-vous comment L’accueillir ?
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

L’œuvre et l’entrée (6)

L’œuvre et l’entrée sont par nature pratiques et font référence à l’œuvre de Dieu et à l’entrée de l’homme. L’absence totale de...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre