La Parole apparaît dans la chair

Contenu

Le chemin… (6)

C’est à cause de l’œuvre de Dieu que nous avons été amenés à ce jour. Donc nous sommes tous les survivants dans le plan de gestion de Dieu, et que nous puissions être préservés jusqu’à ce jour est une grande exaltation de Dieu. Selon le plan de Dieu, le pays du grand dragon rouge devrait être détruit, mais Je pense qu’Il a peut-être établi un autre plan, ou Il veut accomplir une autre partie de Son œuvre. Donc, jusqu’à aujourd’hui, Je n’ai pas pu l’expliquer clairement ; c’est comme si c’était une énigme irrésoluble. Mais dans l’ensemble, notre groupe a été prédestiné par Dieu et Je continue à croire que Dieu a une autre œuvre en nous. Puissions-nous tous supplier le ciel ainsi : « Que Ta volonté soit accomplie et que Tu nous apparaisses à nouveau et ne Te dissimules pas afin que nous puissions voir Ta gloire et Ton visage plus clairement. » Je sens toujours que le chemin sur lequel Dieu nous guide ne monte pas directement, mais c’est une route sinueuse qui est pleine de nids-de-poule, et Dieu dit que plus le chemin est rocailleux, plus Il peut révéler nos cœurs d’amour, mais aucun de nous ne peut ouvrir ce genre de chemin. Dans Mon expérience, J’ai parcouru de nombreux chemins rocailleux et périlleux et J’ai enduré de grandes souffrances ; parfois, J’ai même été totalement affligé au point qu’il M’a semblé vouloir éclater en sanglots, mais J’ai parcouru ce chemin jusqu’à ce jour. Je crois que c’est le chemin conduit par Dieu, alors J’endure le tourment de toute souffrance et Je continue parce que c’est ce que Dieu a ordonné ; alors, qui peut y échapper ? Je ne demande pas de recevoir des bénédictions ; tout ce que Je demande, c’est de pouvoir parcourir le chemin que Je dois parcourir selon la volonté de Dieu. Je ne cherche pas à imiter les autres ou à parcourir le chemin qu’ils parcourent. Tout ce que Je cherche, c’est de pouvoir réaliser Mon dévouement à parcourir Mon chemin désigné jusqu’à la fin. Je ne demande de l’aide de personne ; pour être franc, Je ne peux aider personne non plus. Il semble que Je sois terriblement sensible à ce sujet. Je ne sais pas ce que les autres pensent. C’est parce que J’ai toujours cru que la souffrance qu’un individu doit endurer et la distance qu’il doit parcourir sur son chemin sont ordonnées par Dieu et que personne ne peut vraiment aider quelqu’un d’autre. Peut-être qu’une partie de nos frères et sœurs enthousiastes peuvent dire que Je manque d’amour. Mais c’est juste ce que Je crois. Les gens parcourent leurs chemins en comptant sur la direction de Dieu et Je crois que la plupart de Mes frères et sœurs comprendront Mon cœur. J’espère aussi que Dieu nous éclairera davantage sur cet aspect afin que notre amour devienne plus pur et que notre amitié devienne plus précieuse. Puissions-nous ne pas avoir de la confusion sur ce sujet, mais simplement être plus éclairés afin que les relations entre les gens puissent être établies en fonction de la direction de Dieu.

Dieu a travaillé en Chine continentale pendant un certain nombre d’années et Il a payé un prix important pour tous afin de nous emmener finalement au point où nous en sommes aujourd’hui. Je pense que pour guider tout le monde sur le bon chemin, cette œuvre doit commencer où tout le monde est le plus faible. C’est la seule manière de surmonter le premier obstacle pour que l’œuvre continue à progresser. N’est-ce pas mieux ? La nation chinoise qui a été corrompue pendant des milliers d’années a continué jusqu’à aujourd’hui. Toutes sortes de virus continuent de se répandre et se propagent partout comme la peste ; il suffit de regarder les relations entre les gens pour voir combien de virus se trouvent chez les gens. Il est extrêmement difficile pour Dieu de développer Son œuvre dans une telle zone étroitement fermée et infectée par un virus. Les personnalités des hommes, leurs habitudes, la façon dont ils font les choses, tout ce qu’ils expriment dans leur vie et leurs relations interpersonnelles, tout est rompu au-delà de ce qui est imaginable, et même leur connaissance et leurs cultures ont toutes été condamnées par Dieu. Sans parler des diverses expériences qu’ils ont apprises de leurs familles et de leur société, elles ont toutes été jugées aux yeux de Dieu. C’est parce que ceux qui vivent dans ce pays ont mangé trop de virus. Il semble que ce soit un jour comme un autre pour les hommes et ils ne s’en soucient pas. Par conséquent, plus grande la corruption des hommes dans un lieu, plus leurs relations interpersonnelles seront malséantes. Il y a des luttes intestines dans les relations humaines, ils complotent les uns contre les autres et s’entretuent comme si ce lieu était une ville de démons où l’homme mange l’homme. Il est incroyablement difficile de mener l’œuvre de Dieu à bien dans ce genre d’endroit qui est si terrifiant, où les fantômes courent effrénément. Quand Je traite avec les gens, J’implore toujours Dieu sans cesse. C’est parce que J’ai toujours peur de traiter avec les gens et Je crains profondément d’offenser la « dignité » des autres avec Mon tempérament. Dans Mon cœur, Je crains toujours que ces esprits impurs agissent en téméraires, alors Je supplie toujours Dieu de Me protéger. On peut constater toutes sortes de relations malséantes entre ces personnes parmi nous. Je vois toutes ces choses et il y a de la haine dans Mon cœur. C’est parce que les hommes font toujours les affaires des humains entre eux et ils n’ont jamais de respect pour Dieu. Je déteste les actions de ces hommes du plus profond de Mes os. On ne peut voir que des tempéraments sataniques corrompus chez les hommes de la Chine continentale, de sorte que dans l’œuvre de Dieu chez ces hommes, il est presque impossible de trouver des éléments désirables en eux ; tous sont les éléments dans lesquels le Saint-Esprit travaille et c’est seulement que le Saint-Esprit touche davantage les hommes et travaille en eux. Il est presque impossible d’utiliser ces hommes, c’est-à-dire que l’œuvre d’être touché par le Saint-Esprit, complémentée par la coopération des gens, ne peut pas être faite. Le Saint-Esprit travaille dur pour toucher les hommes, mais même ainsi les hommes sont tout simplement engourdis et insensibles et n’ont aucune idée de ce que Dieu fait. Alors, l’œuvre de Dieu en Chine continentale est comparable à Son œuvre de la création du monde. Il fait en sorte que tous les hommes renaissent et Il change tout ce qui les concerne, car il n’y a aucun élément désirable dans ces hommes. C’est tellement déchirant. J’offre souvent une prière triste pour ces hommes : « Dieu, puisse Ta grande puissance être révélée dans ces hommes afin que Ton Esprit puisse les toucher profondément et que ces patients engourdis et lents d’esprit puissent s’éveiller, ne plus dormir et voir le jour de Ta gloire. » Puissions-nous tous prier devant Dieu et dire : Ô Dieu ! Puisses-Tu, une fois de plus, avoir pitié et prendre soin de nous pour que nos cœurs puissent se tourner vers Toi et que nous puissions échapper à ce pays souillé, nous lever et compléter ce que Tu nous as confié. J’espère que Dieu puisse nous toucher de nouveau afin que nous puissions gagner Son éclairage et qu’Il ait pitié de nous pour que nos cœurs soient capables de se tourner progressivement vers Lui et qu’Il puisse nous gagner. C’est le désir que nous partageons tous.

Le chemin que nous prenons est entièrement ordonné par Dieu. Dans l’ensemble, Je crois que Je suis certainement capable de parcourir ce chemin jusqu’au bout, et c’est parce que Dieu Me sourit toujours et c’est comme si la main de Dieu Me guide toujours. Donc, ce n’est pas dilué par autre chose dans Mon cœur. Je suis toujours préoccupée par l’œuvre de Dieu. Je fais de Mon mieux pour accomplir avec dévouement tout ce que Dieu M’a confié et Je n’interfère absolument pas avec les tâches qu’Il ne M’a pas attribuées, et Je n’interfère pas non plus avec l’œuvre de n’importe qui d’autre. C’est parce que Je crois que chaque personne doit parcourir son propre chemin sans interférer avec les autres. C’est ainsi que Je le vois. C’est peut-être à cause de Ma propre personnalité, mais J’espère que Mes frères et sœurs Me comprennent et Me pardonnent parce que Je n’ose jamais aller contre les décrets de Mon Père. Je n’ose pas défier la volonté du ciel. Pourrais-tu avoir oublié que « la volonté du ciel ne peut pas être défiée » ? Certaines gens pensent peut-être que Je suis trop égoïste, mais Je pense que Je suis venue particulièrement pour faire une partie de l’œuvre de la gestion de Dieu. Je ne suis pas venue pour des relations interpersonnelles. Je ne peux tout simplement pas apprendre comment avoir de bonnes relations avec d’autres gens. Mais J’ai la direction de Dieu au sujet de ce qu’Il M’a confié et J’ai la confiance et la persévérance pour bien faire cette œuvre. Il est possible que Je sois trop égoïste. Je souhaite que tous puissent prendre l’initiative de sentir l’amour désintéressé de Dieu et de coopérer avec Lui. N’attends pas l’arrivée de la seconde majesté de Dieu, cela n’est bon pour personne. Je pense toujours que Je dois faire tout Mon possible pour faire ce qu’il Me faut faire afin de satisfaire Dieu. Dieu a confié à chaque individu quelque chose de différent et nous devrions considérer comment l’accomplir. Tu devrais être conscient du chemin que tu prends. Il est impératif que tu sois au clair à ce sujet. Puisque vous êtes tous prêts à satisfaire Dieu, pourquoi ne vous soumettez-vous pas d’abord à Lui ? La première fois que J’ai prié Dieu, Je Lui ai donné Mon cœur entièrement. Les gens autour de Moi — parents, sœurs, frères ou collègues — avaient été repoussés au fond de Mon esprit en raison de Ma détermination et c’était comme s’ils n’existaient pas du tout pour Moi. C’était parce que Mon esprit pensait toujours à Dieu, à Ses paroles ou Sa sagesse. Ces choses étaient toujours au centre de Mon cœur et elles devinrent la chose la plus précieuse dans Mon cœur. Donc, pour les hommes qui sont pleins de philosophies de la vie, Je suis une créature impassible, de sang-froid. Comment Je Me conduis, comment Je fais les choses, chacun de Mes mouvements, tout cela leur brise le cœur. Ils Me jettent des regards étranges comme si J’étais personnellement devenu une énigme insoluble. Les hommes M’évaluent en secret dans leurs cœurs. Ils ne savent pas ce que Je vais faire. Comment pourrais-Je arrêter de progresser à cause de tout mouvement de ces hommes ? Ils sont peut-être envieux, ou dégoûtés ou moqueurs. Je prie quand même avec enthousiasme devant Dieu comme s’il n’y avait que Lui et Moi dans le même monde et qu’il n’y avait personne d’autre. Des forces extérieures M’oppriment toujours fortement, mais le sentiment d’être touché par Dieu surgit en Moi. Avec ce dilemme, Je Me suis incliné devant Dieu : « Ô Dieu ! Je ne suis jamais réticent à travailler pour Ta volonté. À Tes yeux, Je suis honorable et considéré comme de l’or fin, mais Je suis incapable d’échapper aux forces des ténèbres. Je suis prêt à souffrir pour Toi durant toute une vie, Je suis prêt à faire de Ton œuvre l’œuvre de Ma propre vie ; Je Te prie de Me donner un lieu de repos approprié pour Me consacrer à Toi. Ô Dieu ! Je suis prêt à M’offrir Moi-même en sacrifice pour Toi. Tu connais bien la faiblesse de l’homme, alors pourquoi Te caches-Tu loin de Moi ? » Dès ce moment, Je sentis que J’étais un lys de montagne libérant son parfum dans une douce brise, mais personne ne le savait. Le ciel pleurait et Mon cœur continuait à sangloter comme si J’avais encore plus de peine dans Mon cœur. Toutes les forces et l’assaut de l’humanité étaient comme un coup de tonnerre dans un jour clair. Qui pourrait comprendre Mon cœur ? Alors Je suis venu devant Dieu encore et J’ai dit : « Ô Dieu ! N’y a-t-il pas moyen de mener Ton œuvre à bien dans cette terre de souillure ? Pourquoi les autres sont-ils à l’aise dans un environnement favorable et sans persécution, mais ne peuvent pas être bienveillants envers Ton cœur ? Même si J’étendais Mes ailes, pourquoi est-ce que Je ne peux pas voler ? N’approuves-Tu pas ? » J’ai passé plusieurs jours à pleurer à cause de cela, mais J’ai toujours cru que Dieu réconforterait Mon cœur affligé. Du début à la fin, personne ne pouvait comprendre Mon humeur anxieuse. Peut-être était-ce une perception directe de Dieu. Je suis toujours sur des chardons ardents au sujet de Son œuvre et J’ai à peine le temps de respirer. Jusqu’à ce jour, Je prie encore : « Ô Dieu ! Si c’est Ta volonté, puisses-Tu Me conduire à réaliser une de Tes œuvres encore plus grandes, pour qu’elle se répande dans tout l’univers, s’ouvre à chaque nation, à chaque dénomination dans le monde, afin que Mon cœur puisse gagner un peu de paix, afin que Je vive dans Ton lieu de repos et que Je travaille pour Toi sans interférence et que Je puisse calmer Mon cœur pour Te servir durant toute Ma vie. » C’est le désir dans Mon cœur. Mes frères et sœurs diront peut-être que Je suis arrogant, que Je suis hautain. Je le reconnais parce que c’est un fait ; ce que les jeunes possèdent est simplement « l’arrogance ». Donc, Je dis la vérité sans contrevenir aux faits. En Moi, tu peux voir toutes les personnalités d’une jeune personne, mais tu peux voir également comment Je suis différent des autres jeunes gens, c’est-à-dire Ma tranquillité et Mon calme. Je ne fais pas un thème de ce sujet ; Je crois que Dieu Me connaît mieux que Je ne Me connais Moi-même. Ces paroles viennent de Mon cœur, et J’espère que Mes frères et sœurs ne s’en offenseront pas. Puissions-nous exprimer les paroles de nos cœurs, regarder chacun des objets que nous poursuivons, comparer nos cœurs d’amour pour Dieu, écouter les paroles que nous chuchotons à Dieu, chanter les plus belles chansons de nos cœurs et exprimer nos sentiments de fierté pour que nos vies deviennent plus belles. Oublie le passé, tourne ton regard vers notre avenir, et Dieu ouvrira un chemin pour nous !