Trois étapes de l'œuvre de Dieu Le jugement des derniers jours L'incarnation de Dieu À propos des noms de Dieu L'ère de la Grâce et l'ère du Règne Le salut et le salut complet La voie de la vie éternelle L'œuvre de Dieu et le travail de l'homme Connaître Christ Connaître Dieu La Bible et Dieu Connaître la voix de Dieu Dieu est descendu en Chine L'Église de Dieu et la religion Discerner les pharisiens L’interprétation de la Trinité La vérité et les doctrines Suivre la volonté de Dieu Le vrai chemin a toujours été soumis à la persécution Le véritable sens de l'enlèvement
  • 20 types de vérités de l’Évangile
    • Trois étapes de l'œuvre de Dieu
    • Le jugement des derniers jours
    • L'incarnation de Dieu
    • À propos des noms de Dieu
    • L'ère de la Grâce et l'ère du Règne
    • Le salut et le salut complet
    • La voie de la vie éternelle
    • L'œuvre de Dieu et le travail de l'homme
    • Connaître Christ
    • Connaître Dieu
    • La Bible et Dieu
    • Connaître la voix de Dieu
    • Dieu est descendu en Chine
    • L'Église de Dieu et la religion
    • Discerner les pharisiens
    • L’interprétation de la Trinité
    • La vérité et les doctrines
    • Suivre la volonté de Dieu
    • Le vrai chemin a toujours été soumis à la persécution
    • Le véritable sens de l'enlèvement
Comment discerner l’essence du monde religieux qui défie Dieu

Pourquoi le Seigneur Jésus a-t-Il maudit les pharisiens ? Quelle était exactement l’essence des pharisiens ?

« Pourquoi transgressez-vous le commandement de Dieu au profit de votre tradition ? Car Dieu a dit : Honore ton père et ta mère ; et : Celui qui maudira son père ou sa mère sera puni de mort. Mais vous, vous dites : Celui qui dira à son père ou à sa mère : Ce dont j’aurais pu t’assister est une offrande à Dieu, n’est pas tenu d’honorer son père ou sa mère. Vous annulez ainsi la parole de Dieu au profit de votre tradition. Hypocrites, Ésaïe a bien prophétisé sur vous, quand il a dit : Ce peuple m’honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C’est en vain qu’ils m’honorent, en enseignant des préceptes qui sont des commandements d’hommes » (Matthieu 15:3-9).

Pourquoi dit-on que les anciens et les pasteurs religieux empruntent tous le chemin des pharisiens ? Quelle est leur essence ?

« Jésus se mit ensuite à leur parler en paraboles. Un homme planta une vigne. Il l’entoura d’une haie, creusa un pressoir, et bâtit une tour ; puis il l’afferma à des vignerons, et quitta le pays. Au temps de la récolte, il envoya un serviteur vers les vignerons, pour recevoir d’eux une part du produit de la vigne. S’étant saisis de lui, ils le battirent, et le renvoyèrent à vide. Il envoya de nouveau vers eux un autre serviteur ; ils le frappèrent à la tête, et l’outragèrent. Il en envoya un troisième, qu’ils tuèrent ; puis plusieurs autres, qu’ils battirent ou tuèrent. Il avait encore un fils bien-aimé ; il l’envoya vers eux le dernier, en disant : Ils auront du respect pour mon fils. Mais ces vignerons dirent entre eux : Voici l’héritier ; venez, tuons-le, et l’héritage sera à nous. Et ils se saisirent de lui, le tuèrent, et le jetèrent hors de la vigne. Maintenant, que fera le maître de la vigne ? Il viendra, fera périr les vignerons, et il donnera la vigne à d’autres » (Marc 12:1-9).

Pourquoi chaque nouvelle étape de l’œuvre de Dieu rencontre-t-elle le défi et la condamnation téméraires du monde religieux ? Quelle en est la cause principale ?

« Jésus se mit ensuite à leur parler en paraboles. Un homme planta une vigne. Il l’entoura d’une haie, creusa un pressoir, et bâtit une tour ; puis il l’afferma à des vignerons, et quitta le pays. Au temps de la récolte, il envoya un serviteur vers les vignerons, pour recevoir d’eux une part du produit de la vigne. S’étant saisis de lui, ils le battirent, et le renvoyèrent à vide. Il envoya de nouveau vers eux un autre serviteur ; ils le frappèrent à la tête, et l’outragèrent. Il en envoya un troisième, qu’ils tuèrent ; puis plusieurs autres, qu’ils battirent ou tuèrent. Il avait encore un fils bien-aimé ; il l’envoya vers eux le dernier, en disant : Ils auront du respect pour mon fils. Mais ces vignerons dirent entre eux : Voici l’héritier ; venez, tuons-le, et l’héritage sera à nous. Et ils se saisirent de lui, le tuèrent, et le jetèrent hors de la vigne. Maintenant, que fera le maître de la vigne ? Il viendra, fera périr les vignerons, et il donnera la vigne à d’autres » (Marc 12:1-9).