Pour étudier le vrai chemin, écoute exclusivement la voix de Dieu ; ne crois absolument pas aux rumeurs de Satan.

3 janvier 2018

Versets bibliques pour référence :

« Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent » (Jean 10:27).

« Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l'époux. Cinq d'entre elles étaient folles, et cinq sages. Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d'huile avec elles ; mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l'huile dans des vases. Comme l'époux tardait, toutes s'assoupirent et s'endormirent. Au milieu de la nuit, on cria : Voici l'époux, allez à sa rencontre ! Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages : Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent. Les sages répondirent : Non ; il n'y en aurait pas assez pour nous et pour vous ; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. Pendant qu'elles allaient en acheter, l'époux arriva ; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent : Seigneur, Seigneur, ouvre-nous. Mais il répondit : Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas » (Matthieu 25:1-12).

« Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Églises » (Apocalypse 2:7).

« Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi » (Apocalypse 3:20).

Paroles de Dieu concernées :

Parce que nous cherchons à suivre les pas de Dieu, il nous appartient de chercher la volonté de Dieu, Ses paroles et Ses déclarations, car partout où des paroles nouvelles sont prononcées par Dieu, Sa voix se fait entendre, et là où se trouvent les pas de Dieu, il y a Ses actes. Là où il y a expression de Dieu, il y a apparition de Dieu, et là où Dieu apparaît, la vérité, le chemin et la vie existent. En cherchant les pas de Dieu, vous avez ignoré les paroles : « Dieu est la vérité, le chemin et la vie ». C’est ainsi que nombreux sont ceux qui, même quand ils reçoivent la vérité, ne croient pas qu’ils ont trouvé les pas de Dieu et reconnaissent encore moins Son apparition. Quelle grave erreur ! L’apparition de Dieu ne peut correspondre aux notions de l’homme, et encore moins peut-elle advenir à sa demande. Dieu fait Ses propres choix et établit Ses propres plans quand Il accomplit Son œuvre ; de plus, Il a Ses propres objectifs et Ses propres méthodes. Quelle que soit l’œuvre à accomplir, point n’est besoin pour Lui de discuter de Son œuvre avec l’homme ou de lui demander son avis, encore moins d’informer tout le monde de Son œuvre. Tel est le tempérament de Dieu, qui, en outre, devrait être reconnu de tous. Si vous désirez être le témoin de l’apparition de Dieu et suivre Ses pas, vous devez d’abord vous éloigner de vos propres notions. Vous ne devez pas exiger de Dieu qu’Il fasse ceci ou cela, et encore moins dois-tu Le confiner dans tes propres limites et notions. Au lieu de cela, on devrait se demander comment chercher les pas de Dieu, comment accepter Son apparition et comment se soumettre à l’œuvre nouvelle de Dieu : voilà ce que l’homme devrait faire. Puisque l’homme n’est pas et ne possède pas la vérité, il devrait chercher, accepter et obéir.

Extrait de « L’apparition de Dieu a apporté une nouvelle ère », dans La Parole apparaît dans la chair

Ce n’est pas difficile d’étudier une telle chose, mais cela exige que chacun d’entre nous connaisse cette vérité : Celui qui est l’incarnation de Dieu doit posséder l’essence de Dieu, et Celui qui est l’incarnation de Dieu doit posséder l’expression de Dieu. Puisque Dieu Se fait chair, Il doit apporter l’œuvre qu’Il projette de faire et, puisque Dieu Se fait chair, Il doit exprimer ce qu’Il est et doit être capable d’apporter la vérité à l’homme, de lui donner la vie et de lui montrer le chemin. La chair qui n’a pas l’essence de Dieu n’est résolument pas le Dieu incarné ; il n’y a pas de doute à ce sujet. Si l’homme projette de se renseigner pour déterminer s’il s’agit de la chair de Dieu incarné, alors il doit le confirmer par le tempérament qu’Il exprime, ainsi que par Ses paroles. Autrement dit, pour confirmer ou non qu’il s’agit de la chair de Dieu incarné et que c’est le vrai chemin, l’on doit réfléchir en se basant sur Son essence. Et ainsi, pour déterminer s’il s’agit ou non de la chair de Dieu incarné, le point essentiel est Son essence (Son œuvre, Ses déclarations, Son tempérament et bien d’autres aspects), plutôt que Son apparence. Si l’on ne scrute que Son apparence et qu’en conséquence, on oublie Son essence, alors cela montre que l’on est aveugle et ignorant. L’apparence ne peut pas déterminer l’essence ; de plus, l’œuvre de Dieu ne peut jamais se conformer aux notions de l’homme. L’apparence de Jésus n’était-elle pas en contradiction avec les notions de l’homme ? Son visage et Son accoutrement offraient-ils le moindre indice quant à Sa véritable identité ? Les pharisiens d’autrefois se sont-ils opposés à Jésus justement parce qu’ils se contentaient de regarder Son apparence et ne prenaient pas Ses paroles à cœur ? Mon souhait, c’est que chaque frère et chaque sœur qui cherchent l’apparition de Dieu ne répètent pas la tragédie de l’histoire. Gardez-vous de devenir les pharisiens des temps modernes et de clouer Dieu sur la croix une fois encore. Vous devriez réfléchir minutieusement à comment accueillir le retour de Dieu et avoir une idée précise de ce que signifie être quelqu’un qui se soumet à la vérité. C’est la responsabilité de tous ceux qui attendent que Jésus revienne sur les nuées.

Extrait de la préface de La Parole apparaît dans la chair

« Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises ! » Avez-vous entendu maintenant les paroles du Saint-Esprit ? Les paroles de Dieu sont descendues sur vous. Les entendez-vous ? Dieu fait l’œuvre des paroles dans les derniers jours, et ces paroles sont celles du Saint-Esprit, car Dieu est le Saint-Esprit et peut aussi devenir chair ; par conséquent, les paroles du Saint-Esprit, telles que prononcées dans le passé, sont les paroles de Dieu incarné aujourd’hui. Beaucoup de gens absurdes croient que puisque c’est le Saint-Esprit qui parle, Sa voix devrait se faire entendre depuis les cieux afin que les gens la perçoivent. Quiconque pense de cette façon ne connaît pas l’œuvre de Dieu. En vérité, les paroles du Saint-Esprit sont celles prononcées par Dieu devenu chair. Le Saint-Esprit ne peut pas parler directement à l’homme ; même à l’ère de la Loi, l’Éternel ne parlait pas directement au peuple. Ne serait-il pas beaucoup moins probable qu’Il le fasse dans l’ère d’aujourd’hui ? Pour que Dieu prononce des paroles pour faire une œuvre, Il doit devenir chair, sinon Son œuvre ne pourrait pas atteindre son but. Ceux qui nient Dieu incarné sont ceux qui ne connaissent pas l’Esprit ou les principes de travail de Dieu. Ceux qui croient que c’est maintenant l’ère du Saint-Esprit, et pourtant n’acceptent pas Sa nouvelle œuvre, sont ceux dont la foi est vague et abstraite. Des hommes de ce genre n’ont jamais l’objet de l’œuvre du Saint-Esprit. Ceux qui demandent seulement que le Saint-Esprit parle et réalise Son œuvre directement, et n’acceptent pas les paroles ou l’œuvre de Dieu incarné, ne seront jamais capables de mettre le pied dans la nouvelle ère ou de recevoir le salut total de Dieu !

Extrait de « Comment l’homme qui a délimité Dieu dans ses notions peut-il recevoir les révélations de Dieu ? », dans La Parole apparaît dans la chair

La connaissance de Dieu doit s’acquérir en lisant et en comprenant les paroles de Dieu. Certains disent : « Je n’ai pas vu Dieu incarné, alors comment devrais-je connaître Dieu ? » En fait, les paroles de Dieu sont une expression de Son tempérament. À partir des paroles de Dieu, tu peux voir Son amour et Son salut envers les humains, ainsi que Sa méthode pour les sauver… C’est parce que Ses paroles sont exprimées par Dieu Lui-même, et non écrites par des humains. Elles ont été personnellement exprimées par Dieu ; Dieu Lui-même exprime Ses propres paroles et Sa voix intérieure. Pourquoi les appelle-t-on des paroles qui viennent du cœur ? C’est parce qu’elles viennent du fond du cœur et expriment Son tempérament, Sa volonté, Ses pensées, Son amour pour l’humanité, le fait qu’Il sauve l’humanité et Ses attentes vis-à-vis de l’humanité… Les déclarations de Dieu contiennent des paroles dures et des paroles douces et attentionnées, ainsi que certaines paroles révélatrices qui ne sont pas conformes aux souhaits des hommes. Si tu ne regardes que les paroles révélatrices, tu auras peut-être l’impression que Dieu est plutôt strict. Si tu ne regardes que les paroles douces, tu auras peut-être l’impression que Dieu n’a pas beaucoup d’autorité. Tu ne devrais donc pas les prendre hors contexte ; considère-les plutôt sous tous les angles. Parfois, Dieu parle selon une perspective douce et compatissante et les gens voient alors Son amour pour l’humanité ; parfois, Il parle selon une perspective très stricte et les gens voient alors Son tempérament qui ne tolère aucune offense. L’homme est déplorablement souillé et n’est pas digne de voir le visage de Dieu ou de se présenter devant Lui. Que les gens soient désormais autorisés à se présenter devant Lui relève purement de Sa grâce. La sagesse de Dieu peut être vue à partir de la manière dont Il œuvre et de la signification de Son œuvre. Les gens peuvent toujours voir ces choses dans les paroles de Dieu, même sans aucun contact direct de Sa part.

Extrait de « Comment connaître Dieu incarné », dans Récits des entretiens de Christ

Ceux qui ne comprennent pas la vérité suivent toujours les autres : si les gens disent que ceci est l’œuvre du Saint-Esprit, ensuite toi aussi, tu dis que c’est l’œuvre du Saint-Esprit ; si les gens disent que c’est le travail d’un esprit mauvais, alors toi aussi, tu deviens dubitatif, ou tu dis aussi que c’est le travail d’un mauvais esprit. Tu répètes toujours comme un perroquet les paroles des autres, et tu es incapable de distinguer quoi que ce soit par toi-même, de même que tu es incapable de penser par toi-même. Il s’agit de quelqu’un qui n’a pas de position, qui est incapable de faire la différence – une telle personne est un misérable sans valeur ! Tu répètes toujours les paroles des autres : aujourd’hui, on dit que c’est l’œuvre du Saint-Esprit, mais il est probable qu’un jour quelqu’un dise que ce n’est pas l’œuvre du Saint-Esprit, et que ce n’est en fait rien d’autre que les actes de l’homme – pourtant, tu ne peux y voir clair, et quand tu constates que c’est dit par d’autres, tu dis la même chose. C’est en fait l’œuvre du Saint-Esprit, mais tu dis que c’est le travail de l’homme ; n’es-tu pas devenu un de ceux qui blasphèment contre l’œuvre du Saint-Esprit ? En cela, ne t’opposes-tu pas à Dieu parce que tu ne peux pas faire la différence ? Peut-être un jour, quelque imbécile apparaîtra pour dire que « ceci est le travail d’un mauvais esprit », et quand tu entendras ces paroles tu seras perdu, et une fois encore tu seras lié par les paroles des autres. Chaque fois que quelqu’un sème le trouble, tu es incapable de rester ferme sur ta position, et tout cela parce que tu ne détiens pas la vérité. Croire en Dieu et chercher à connaître Dieu n’est pas une mince affaire. Ces choses-là ne sauraient être réalisées simplement en se réunissant et en écoutant les prédications, et tu ne peux pas être perfectionné par la seule passion. Tu dois expérimenter et connaître, et fonder tes actions sur des principes, et recevoir l’œuvre du Saint-Esprit. Une fois que tu seras passé par des expériences, tu seras en mesure de discerner beaucoup de choses – tu seras en mesure de faire la distinction entre le bien et le mal, entre la justice et la méchanceté, entre ce qui est de chair et de sang et ce qui est de la vérité. Tu devrais être en mesure de faire la différence entre toutes ces choses, et ce faisant, peu importe les circonstances, tu ne seras jamais perdu. C’est seulement ça ta vraie stature.

Connaître l’œuvre de Dieu n’est pas une mince affaire. Tu dois avoir des normes et un objectif dans ta quête, tu dois savoir comment chercher le vrai chemin, comment apprécier si, oui ou non, c’est le vrai chemin, et si, oui ou non, c’est l’œuvre de Dieu. Quel est le principe le plus fondamental dans la recherche du vrai chemin ? Tu dois pouvoir déterminer de cette manière si, oui ou non, il s’agit de l’œuvre du Saint-Esprit, si, oui ou non, ces paroles sont l’expression de la vérité, de qui elles témoignent, et ce que cela peut t’apporter. Distinguer le vrai chemin du faux chemin nécessite de considérer plusieurs aspects de la connaissance de base, le plus fondamental de tous étant la faculté à dire si, oui ou non, l’œuvre du Saint-Esprit y est présente. Car la substance de la croyance des hommes en Dieu est la croyance en l’Esprit de Dieu, et même leur croyance en Dieu incarné existe parce que cette chair est la personnification de l’Esprit de Dieu, ce qui veut dire qu’une telle croyance est toujours une croyance en l’Esprit. Il existe des différences entre l’Esprit et la chair, mais parce que cette chair vient de l’Esprit, et est la Parole faite chair, ce en quoi l’homme croit est donc encore l’essence inhérente de Dieu. Donc, à distinguer si, oui ou non, c’est le vrai chemin, tu dois par-dessus tout chercher à savoir si, oui ou non, il a l’œuvre du Saint-Esprit, après quoi tu dois chercher à savoir si, oui ou non, il y a de la vérité dans ce chemin. La vérité est le tempérament de vie de l’humanité normale, ce qui veut dire que ce qui était attendu de l’homme quand Dieu le créa au commencement, à savoir, une humanité normale dans son intégralité (y compris la raison, la perspicacité, la sagesse de l’homme et les connaissances de base inhérentes à la nature de l’homme). Autrement dit, tu dois regarder si, oui ou non, ce chemin peut conduire l’homme dans une vie d’humanité normale, si, oui ou non, la vérité dont il est question est nécessaire en fonction de la réalité de l’humanité normale, si, oui ou non, cette vérité est pratique et réelle et si, oui ou non, elle est plus opportune. S’il y a la vérité, alors elle est capable de conduire les hommes vers des expériences normales et réelles ; les hommes, par ailleurs, deviennent de plus en plus normaux, leur bon sens humain devient de plus en plus complet, leur vie dans la chair et la vie spirituelle deviennent de plus en plus ordonnées, et leurs émotions deviennent de plus en plus normales. Tel est le deuxième principe. Il y a un autre principe, qui consiste à savoir si les hommes ont une connaissance accrue de Dieu et si, oui ou non, faire l’expérience d’un tel travail et d’une telle vérité peut inspirer chez eux un amour envers Dieu, et les rapprocher toujours davantage de Dieu. Par ce principe, on peut évaluer si, oui ou non, ce chemin est le vrai chemin. Le plus important, c’est de savoir si ce chemin est réaliste plutôt que surnaturel, et s’il est capable ou pas de répondre aux besoins de la vie de l’homme. S’il est conforme à ces principes, la conclusion que l’on peut en tirer, c’est que ce chemin est le vrai chemin. Je dis cela, non pas pour vous amener à accepter d’autres voies dans le cadre de vos futures expériences, ni comme une prédiction selon laquelle il y aura l’œuvre d’une autre nouvelle ère à l’avenir. Je le dis pour que vous puissiez être certains que le chemin d’aujourd’hui est le vrai chemin, afin que vous ne soyez pas seulement partiellement sûrs de votre croyance en l’œuvre d’aujourd’hui et soyez incapables d’avoir plus de visibilité à cet effet. Il y en a même beaucoup qui, bien qu’ils soient certains, continuent de persévérer dans la confusion ; cette certitude n’est fondée sur aucun principe, et des gens comme ceux-là doivent être éliminés tôt ou tard. Même les adeptes qui sont particulièrement fervents ne sont pas assez sûrs de leur foi, ce qui montre qu’ils n’ont aucune base. Parce que vous êtes de trop faible calibre et que votre base est trop superficielle, vous n’avez aucune compréhension de la différenciation. Dieu ne répète pas Son œuvre, Il ne fait pas une œuvre qui n’est pas réaliste, Il n’est pas excessivement exigeant envers l’homme, et Il ne fait pas d’œuvre qui va au-delà du bon sens de l’homme. Toute l’œuvre qu’Il accomplit s’inscrit dans le cadre du sens commun de l’homme, et ne dépasse pas les exigences de l’humanité normale, et Son œuvre est faite conformément à ce qui est normalement exigé de l’homme. Si c’est l’œuvre du Saint-Esprit, les hommes deviennent de plus en plus normaux, et leur humanité devient de plus en plus normale. Les hommes acquièrent une connaissance accrue de leur tempérament satanique corrompu et de l’essence de l’homme, et ils gagnent aussi une envie toujours plus poussée pour la vérité. Autrement dit, la vie de l’homme se développe et se développe encore, et le tempérament corrompu de l’homme devient de plus en plus capable de changements – tout cela est la traduction de Dieu devenant la vie de l’homme. Si un chemin n’est pas capable de révéler ces choses qui sont l’essence de l’homme, n’est pas capable de changer le tempérament de l’homme et, de plus, n’est pas capable d’amener les hommes devant Dieu ou de leur donner une vraie compréhension de Dieu, et fait même en sorte que leur humanité devienne de plus en plus abjecte et leur raison, de plus en plus anormale, alors ce chemin ne doit pas être le vrai chemin, et il peut être le travail d’un esprit mauvais, ou l’ancien chemin. En bref, il ne peut pas être l’œuvre actuelle du Saint-Esprit. Vous avez cru en Dieu pendant toutes ces années, pourtant vous n’avez pas la moindre idée des principes qui permettent d’établir la différence entre le vrai chemin et le faux chemin ou de chercher le vrai chemin. La plupart des gens ne sont même pas intéressés par ces questions ; ils vont simplement où se trouve la majorité, et répètent ce que la majorité dit. Comment pourrait-il s’agir de quelqu’un qui cherche le vrai chemin ? Et comment de telles personnes peuvent-elles trouver le vrai chemin ? Si tu comprends ces quelques principes clés, alors quoi qu’il arrive, tu ne seras pas déçu.

Extrait de « Seuls ceux qui connaissent Dieu et Son œuvre peuvent Lui donner satisfaction », dans La Parole apparaît dans la chair

Extraits de sermons et d’échanges pour référence :

Tu dois examiner le vrai chemin, examiner la manifestation et l’œuvre de Dieu. Pourquoi crois-tu les paroles de Satan le diable ? C’est là le problème. Quand tu examines l’oeuvre de Dieu, tu dois examiner la parole de Dieu, et voir si ces paroles de Dieu sont la voix de Dieu, sont la vérité, et voir si c’est l’oeuvre de Dieu. Et puis vois si l’œuvre du Saint-Esprit est dans l’Église de Dieu Tout-Puissant. Après avoir cru en Dieu pendant des années, quels sont les résultats obtenus par ces hommes ? Ont-ils une connaissance de Dieu ? Y a-t-il eu des changements dans leur tempérament ? Les toxines de Satan en eux ont-elles été nettoyées ? Tu dois examiner ces choses. Tu n’examines pas les paroles de Dieu Tout-Puissant, tu n’examines pas Celui dont l’Église de Dieu Tout-Puissant mange et boit les paroles, Celui dont les membres de l’Église de Dieu Tout-Puissant font l’expérience de l’œuvre, et pourquoi tu vas auprès du grand dragon rouge et crois aux paroles de Satan ? Pourquoi crois-tu aux paroles des pasteurs et des anciens religieux ? Quels genres de créatures sont-ils ? Ce sont des loups déguisés en brebis ; ce sont des antéchrists hypocrites ; ce sont des serviteurs méchants ; ce sont des démons qui dévorent les âmes humaines. Pourquoi ne vois-tu pas clair dans leur essence ? C’est la plus grande ignorance des hommes.

Pour examiner le vrai chemin, il faut lire les paroles de Dieu Tout-Puissant. Après avoir lu les paroles de Dieu Tout-Puissant, tu sauras alors si Dieu Tout-Puissant exprime la vérité, si c’est la voix de Dieu. S’il est confirmé que c’est la vérité et la voix de Dieu, alors tu peux être certain que c’est la manifestation et l’œuvre de Dieu. Si tu en es certain, quand Satan prononce plus de paroles négatives et plus de paroles mensongères, peux-tu encore y croire ? En qui crois-tu vraiment ? Crois-tu que la parole de Dieu est la vérité ou la parole de Satan ? C’est le défi auquel l’homme est confronté. Si un homme est vraiment rationnel, comment devrait-il choisir ? La parole de Dieu est vérité. Le grand dragon rouge peut-il exprimer la vérité ? Il ne peut que dire des bêtises, créer des rumeurs et raconter des mensonges. Il ne peut que te rendre confus et t’éloigner du vrai chemin. Pourquoi crois-tu au grand dragon rouge ? Quand l’homme veut choisir, il doit d’abord choisir la vérité. J’accepterai quiconque possède la vérité. J’accepterai quiconque peut exprimer la vérité pour me sauver, me purifier et me perfectionner. Si tu ne peux pas exprimer la vérité pour me purifier, ne peux pas me sauver, alors tout ce que tu dis est absurde. Je n’en croirai pas un mot. C’est inutile de t’écouter. N’est-ce pas de cela qu’il s’agit ?

Extrait de « Sermons et échange sur l’entrée dans la vie »

Si tu ne crois pas un homme, c’est bien, mais tu dois croire en Dieu. Si un tel homme ne lit pas les paroles de Dieu et qu’il écoute toujours ce que Satan a à dire, n’est-ce pas en Satan qu’il a confiance ? Alors croit-il que ce sont les paroles de Satan qui sont vraies ? La croyance de cet homme a des problèmes ; il croit activement aux paroles de Satan. Il y en a qui, lorsqu’ils examinent le vrai chemin, se réfèrent spécifiquement aux informations négatives sur Internet. Ils disent : « Ces paroles sont exactes ! » Mais, en réalité, que sont ces sites Web ? Ils sont encore de ce monde. Ces paroles ne sont-elles pas écrites par l’humanité corrompue ? Ne font-elles pas partie du pouvoir maléfique de Satan ? Possèdent-ils la vérité ? Ils ne possèdent pas la vérité. Ils ne servent pas Dieu, ils ne vénèrent certainement pas Dieu et ce ne sont pas des groupes dont Dieu rend témoignage. Pourquoi les crois-tu ? Ils sont un tas de mensonges. Ils répandent des mensonges. Quels que soient les rumeurs ou les mensonges que les gouvernements de Satan créent, ils les répandent. Par conséquent, ne s’agit-il pas d’organisations qui répandent des mensonges ? Quelles que soient les rumeurs que le Parti communiste chinois crée, ou quelles que soient les manières dont ils essaient de discréditer l’Église de Dieu Tout-Puissant, ils les publieront. Alors, ne sont-ils pas des outils à la disposition de Satan pour répandre ses mensonges ? Ne sont-ils pas des outils à la disposition de Satan pour tromper l’homme ? Mais en recherchant le vrai chemin, pourquoi les hommes les croient ? Ces hommes ont-ils quelque chose qui ne va pas ? Ces hommes croient-ils que le monde est vertueux et juste ? Si le gouvernement ou la communauté religieuse fait des commentaires et des affirmations sur le vrai chemin, sur qui est le vrai Dieu, alors ces hommes croiront en ce chemin et en ce Dieu-là. Si le gouvernement ou la communauté religieuse dit que quelque chose n’est pas le vrai chemin, ou dit qu’un Dieu n’est pas réel, alors ces hommes ne croiront pas en ce chemin ou en ce Dieu. En qui croient ces hommes ? Ils croient au gouvernement, ils croient aux paroles de la communauté religieuse et aux paroles des pasteurs et des anciens. Alors, est-ce que ce genre d’hommes sont vraiment des croyants ? Ils ne croient pas en Dieu. Ils ne font pas confiance en Dieu, ils ne croient pas que Dieu est réel et ils n’admettent pas que Dieu est la vérité, car ils ne reconnaissent pas la vérité. Par conséquent, si de tels hommes essaient d’analyser le vrai chemin, en entendant les mensonges et les rumeurs de Satan, ils en deviennent paralysés. Est-ce des hommes intelligents ? Non, ils ne le sont pas. Ils sont confus ! Il y a un principe pour ma croyance en Dieu. Si quelqu’un est Dieu, s’Il peut exprimer la vérité et sauver l’humanité, alors je crois en Lui. Ma croyance en Lui est inébranlable. Et ne croyons-nous pas en Dieu pour recevoir la vérité ? Obtenir la vérité, c’est obtenir Dieu. Si tu n’obtiens pas la vérité, alors ta foi est un échec, elle est inutile. Ce n’est que lorsque tu obtiens la vérité que tu peux obtenir Dieu. Sans obtenir la vérité, tu ne peux pas obtenir Dieu.

Extrait de « Sermons et échange sur l’entrée dans la vie »

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

Contactez-nous par WhatsApp