L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Comment pouvez-vous poursuivre la vérité de sorte que vous ne soyez pas happé par des mensonges ? Quels sont les principes de la pratique ? (1)

50

Paroles pertinentes de Dieu :

Mes paroles Me représentent, Moi-même. Souvenez-vous de cela ! N’ayez pas de doutes ; vous devez absolument être certains. C’est une question de vie et de mort ! C’est une chose terrible ! Dès que Mes paroles sont prononcées, ce que Je veux faire est arrivé.

Extrait de « La soixante-dix-septième déclaration », La Parole apparaît dans la chair

En ce moment, le chemin que le Saint-Esprit emprunte est la parole actuelle de Dieu. Donc, pour que quelqu’un l’emprunte, il doit obéir et manger et boire les paroles actuelles de Dieu incarné. Il fait l’œuvre des paroles, et tout est prononcé à partir de Ses paroles, et tout est établi sur Ses paroles, Ses paroles actuelles. Soit qu’on soit sans aucun doute au sujet du fait que Dieu est devenu chair ou qu’on Le connaisse, il faut mettre beaucoup d’efforts dans Ses paroles. Sinon, on ne peut rien accomplir du tout et on se retrouvera sans rien. Ce n’est qu’après avoir connu Dieu et L’avoir satisfait sur la fondation du manger et du boire de Ses paroles que quelqu’un peut progressivement établir une bonne relation avec Lui. Manger et boire Ses paroles et les mettre en pratique sont la meilleure coopération avec Dieu, et c’est la pratique qui témoigne le mieux comme l’un de Son peuple. Quand quelqu’un comprend et est capable d’obéir à l’essence des paroles actuelles de Dieu, il vit sur le chemin qui est conduit par le Saint-Esprit et il est entré dans la bonne voie du perfectionnement divin de l’homme. Selon l’habitude du passé, les hommes cherchaient la grâce et cherchaient la paix et la joie, et puis pouvaient obtenir l’œuvre de Dieu. C’est différent maintenant. S’ils n’ont pas les paroles de Dieu devenu chair, s’ils n’ont pas la réalité de ces paroles, ils ne peuvent pas obtenir l’approbation de Dieu et ils seront éliminés par Dieu.

Extrait de « Ceux dont le tempérament a changé sont ceux qui sont entrés dans la réalité des paroles de Dieu », La Parole apparaît dans la chair

Vous devez arriver à connaître la vision de l’œuvre de Dieu et saisir l’orientation générale de Son œuvre. Ceci revient à faire une entrée de manière positive. Une fois que vous aurez exactement maitrisé les vérités de la vision, ton entrée sera sécurisée ; peu importe la façon dont Son travail évolue, tu resteras ferme dans ton cœur, tu seras fixé sur la vision, et tu auras un objectif pour ton entrée et ta quête. De cette manière, toute l’expérience et toutes les connaissances que tu as acquises seront plus profondes et deviendront plus raffinées. Une fois que tu auras maîtrisé la situation dans sa globalité, tu ne subiras aucune perte dans la vie, et tu ne seras pas perdu. Si tu ne parviens pas à connaître ces étapes du travail, tu subiras des pertes à chacune d’elles. Tu ne peux pas faire demi-tour seulement après quelques jours, et tu ne seras pas capable de choisir le bon chemin même dans quelques semaines. N’est-ce pas te retarder ? Il existe assez d’entrées positives et des pratiques que tu dois maîtriser, et c’est aussi pour cela que tu dois comprendre plusieurs points de Son travail, tels que la signification de Son œuvre de conquête, le chemin pour être perfectionné dans l’avenir, ce qui doit être atteint à travers l’expérience des épreuves et des tribulations, le sens du jugement et du châtiment, les principes du travail du Saint-Esprit, et les principes de la perfection et de la conquête. Toutes sont les vérités de la vision. Les autres sont les trois étapes du travail de l’ère de la Loi, l’ère de la Grâce et l’ère du Règne, ainsi que le témoignage futur. Elles aussi sont des vérités relatives à la vision, et sont les plus fondamentales et les plus capitales.

Extrait de « La différence entre le ministère du Dieu incarné et le devoir de l’homme », La Parole apparaît dans la chair

Tu dois comprendre les vérités de l’aspect visionnaire et, quant aux vérités relatives à la pratique, tu dois trouver les chemins appropriés de la pratique une fois que tu les as compris ; tu dois pratiquer selon les paroles et y entrer selon tes conditions. Les visions sont la base et si tu n’y prêtes pas attention, tu ne pourras pas suivre jusqu’à la fin. En expérimentant de cette façon, soit tu t’égareras ou tomberas et échoueras. Il n’existera aucun moyen de réussir ! Les personnes qui n’ont pas de grandes visions comme leur base ne peuvent qu’échouer et ne réussissent pas. Tu ne peux pas tenir ferme ! […]

Quand une personne a des visions, elle possède un fondement. Lorsque tu pratiques sur la base de ce fondement, il sera beaucoup plus facile d’entrer. De cette façon, tu n’auras aucune appréhension quant à ton entrée, et il te sera très facile de le faire. Cet aspect de la compréhension des visions, de la compréhension de l’œuvre, c’est la clé. Vous devez être équipés de cet aspect. Si tu n’es pas équipé de cet aspect de la vérité et ne parles que des chemins de la pratique, c’est un énorme défaut. J’ai découvert que beaucoup d’entre vous ne mettent pas l’accent sur cet aspect, et lorsque vous écoutez cet aspect de la vérité, c’est comme écouter des paroles doctrinales. Un jour, tu risques de perdre. Il y a certaines paroles maintenant que tu ne comprends pas et que tu n’as pas assimilées ; dans ce cas, tu devrais chercher avec patience, et le jour viendra où tu comprendras. Équipe-toi petit à petit. Même si tu ne comprends que quelques doctrines spirituelles, c’est mieux que de ne leur accorder aucune attention. C’est mieux que de n’en comprendre aucune du tout. Tout ceci est très utile à ton entrée et éliminera tous tes doutes. C’est mieux que d’être rempli de notions. Il est préférable d’avoir ces visions comme fondement. Sans aucune appréhension, il est possible d’entrer avec assurance. Pourquoi s’embêter à toujours suivre confusément et de manière douteuse ?

Extrait de « Vous devez comprendre l’œuvre ; ne suivez pas confusément ! », La Parole apparaît dans la chair

Dans chaque étape du travail que Dieu fait à l’intérieur des gens, à l’extérieur, tout apparaît comme des interactions entre les personnes, comme s’il était né des arrangements humains ou d’une interférence humaine. Mais, dans les coulisses, chaque étape de travail, tout ce qui arrive, est un pari que Satan a fait avec Dieu et requiert que les gens restent fermes dans leur témoignage en faveur de Dieu. Considérez quand Job a été éprouvé, par exemple : dans les coulisses, Satan faisait un pari avec Dieu, et ce qui est arrivé à Job vint des actions des hommes et de l’ingérence des hommes. Derrière chaque pas que Dieu fait en vous, il y a le pari de Satan avec Dieu. Derrière tout cela, il y a une bataille. […] Quand Dieu et Satan se battent dans le domaine spirituel, comment dois-tu satisfaire Dieu et comment dois-tu tenir ferme dans ton témoignage en Sa faveur ? Tu devrais savoir que tout ce qui t’arrive est une grande épreuve et le moment où Dieu a besoin que tu portes témoignage. Extérieurement, elles pourraient ne pas sembler très importantes, mais quand ces choses se produisent, elles montrent si oui ou non tu aimes Dieu. Si tu L’aimes, tu seras en mesure de tenir ferme dans ton témoignage en Sa faveur, et si tu n’as pas mis Son amour en pratique, cela montre que tu n’es pas quelqu’un qui met la vérité en pratique, que tu es sans la vérité et sans vie, que tu es une paille !

Extrait de « Seulement aimer Dieu est vraiment croire en Dieu », La Parole apparaît dans la chair

L’échange de l’homme :

Abreuver les nouveaux croyants afin qu’ils puissent établir rapidement une fondation solide sur le chemin véritable et entrer sur le bon sentier (qui consiste) à croire en Dieu est l’œuvre la plus fondamentale et la plus centrale de la maison de Dieu. Les vérités dont doivent être bien abreuvés les nouveaux croyants incluent : la vérité des trois étapes de l’œuvre de Dieu ; la vérité liée à l’incarnation de Dieu ; la vérité concernant le nom de Dieu ; la vérité sur la différence entre l’œuvre de Dieu et le travail de l’homme ; la vérité liée à la distinction entre le Christ véritable et les faux ; la vérité concernant la connaissance de l’œuvre du Saint-Esprit et le discernement de l’œuvre des esprits mauvais ; la vérité sur le fait de mener les paroles de Dieu à la vie réelle ; et la vérité concernant le fait d’être une personne honnête, etc. Abreuvez profondément de ces vérités le cœur de tous ceux qui acceptent l’œuvre de Dieu afin qu’ils puissent poser de bonnes fondations. Grâce à cela, ils pourront tenir ferme sur le chemin véritable et ne pas trahir ou nier Dieu, quels que soient les troubles qu’ils rencontreront de la part de démons sataniques. Ce n’est que lorsque l’œuvre d’une personne atteint ce résultat que cette personne sert Dieu à Sa convenance et répond sincèrement à la volonté de Dieu. […] Quant à ceux qui viennent d’accepter l’œuvre de Dieu, la chose la plus importante devrait être de leur faire comprendre d’abord les trois étapes de l’œuvre de Dieu, (de leur faire) connaître la signification de l’œuvre de conquête de Dieu des derniers jours, comprendre le mystère de l’incarnation de Dieu, (de les rendre capables de) distinguer le vrai Christ des faux et (de leur faire) connaître la différence entre l’œuvre de Dieu et le travail de l’homme. Ce n’est qu’en faisant cela qu’il sera garanti qu’ils auront de bonnes fondations sur le chemin véritable et ne seront jamais trompés ou dévier par Satan.

Extrait de « Nourrir et soutenir les nouveaux croyants est la priorité absolue du travail de l’Église », Annales choisies des arrangements de l’œuvre de l’Église de Dieu Tout-Puissant

N’est-il pas très facile aux hommes d’avoir des idées fausses et des opinions au sujet de Dieu ? Si oui, comment réglons-nous cela ? Tout d’abord, nous devons lire davantage les paroles de Dieu. Les conséquences de la propagande négative sont le doute au sujet de Dieu, de la vérité et des paroles de Dieu. Vous devez donc manger et boire davantage les paroles de Dieu, communiquer davantage la vérité et écouter davantage de sermons. De cette manière, vous pouvez repousser l’influence négative et le mal. Par exemple, les gens qui veulent être en bonne santé doivent manger plus et avoir une plus grande activité physique. Manger moins ne fonctionne pas. Les maladies vous attaqueraient, vous dérangeraient et vous tourmenteraient continuellement. Si vous mangez plus, c’est-à-dire que si vous ajoutez à un régime normal des choses qui renforceront votre système immunitaire, vous serez en bonne santé. De cette façon, quand vous ferez de l’exercice, les maladies fuiront. Au début, les hommes n’ont pas le pouvoir de résister et ils n’ont aucune vérité. Par conséquent, ils sont vulnérables à une propagande négative. Même s’ils voulaient la repousser ou s’en débarrasser, ils ne le pourraient pas. Si vous communiquez davantage, lisez davantage les paroles de Dieu, réfléchissez davantage aux paroles de Dieu, écoutez davantage de sermons, vous comprendrez mieux. Les mensonges et les rumeurs de Satan seront détruits et ne vous affecteront pas. À ce stade, est-il important de manger et de boire davantage les paroles de Dieu et de réfléchir davantage à Ses paroles ? Cela relève de la plus haute importance ! N’ayez aucun doute sur les paroles de Dieu ou sur la vérité. Vous ne pouvez pas avoir de doute sur ces choses-là. Si vous n’avez pas de doute à leur sujet, les mensonges de Satan et la propagande négative n’ébranleront pas votre confiance. Si jamais vous commencez à douter de la voix de Dieu et des vérités exprimées par Christ, votre confiance s’effondrera complètement et vous serez brisé par Satan. Par conséquent, quand vous entreprenez de bâtir la fondation, vous devez manger et boire davantage les paroles de Dieu et réfléchir à toutes les vérités qu’Il a émises pendant Son œuvre de jugement. Combien de vérités émises par Dieu pendant Son œuvre de jugement avez-vous obtenues ? Combien en comprenez-vous ? Pouvez-vous en compter cinquante ou cent ? Vous ne devriez pas vous contenter d’en additionner les aspects principaux. Il y a trop de détails contenus dans chacune d’elles. Si vous pouvez rassembler cinquante ou cent morceaux de vérités, alors vous serez complètement vrai et obéissant envers Christ. Si vous ne comprenez pas suffisamment de vérités, cela ne fonctionnera pas.

Extrait de « Sermons et échange sur l’entrée dans la vie, Volume 138 »

Dieu nous prépare ce genre d’environnement. Le grand dragon rouge colporte toutes sortes de rumeurs, nous persécute et apporte le mal dans nos familles. Les communautés religieuses participent à toutes sortes de fausse prédication, leurs idées absurdes flottant dans l’air. Comment devez-vous poursuivre la vérité de sorte à être en accord avec Christ ? Si vous n’avancez pas sur ce chemin, c’est que vous battez en retraite. Il n’y a pas d’autre choix. Vous feriez mieux de poursuivre la vérité et de vous arracher à l’influence de Satan. Ensuite, Satan ne sera plus capable de vous faire mal. Si vous ne poursuivez pas la vérité, vous finirez par être livré à Satan. Si vous n’avez pas la vérité, vous finirez par mourir et vous mourrez de la même manière que les non-croyants. Quand les hommes font l’expérience de l’œuvre de Dieu, de Son jugement et de Son châtiment, ils doivent avoir plusieurs trois principes. Premièrement, quand vous avez vos propres conceptions, vous devez demeurer dans la certitude que les paroles de Dieu sont la vérité absolue et que l’incarnation est la manifestation de Dieu. Vous devez savoir que, quoi que fasse Dieu, Il est toujours la vérité ; Il est toujours juste ! Vous devez d’abord être certain de cela. Si vous êtes certain au sujet de ce fait, alors les conceptions ne seront pas capables de vous battre. Vous avez votre propre protection. Deuxièmement, ne parlez pas de vos propres raisons ou ne vous fiez pas à vos propres sentiments. Vous devez être au clair à ce sujet : vous ne pouvez pas vous fier à vous-même et vous n’êtes rien. Tout ce que vous pensez est faux ! Tout ce que vous ressentez est faux ! Toutes vos propres raisons sont ridicules ! Ce faisant, vous pouvez parfaitement vous nier et renoncer à vous-même. C’est le deuxième principe. Troisièmement, ne croyez pas au non-sens de l’homme. Celui qui n’a pas été rendu parfait par Dieu n’a pas la vérité et beaucoup des choses qu’il dit sont spécieuses, relèvent de ses propres conceptions, imagination ou doctrines. Ne les écoutez pas ; ne soyez pas trompé par elles. Croyez seulement les paroles de Dieu. Cela est correct. C’est le troisième principe. Quatrièmement, plus on a de conceptions et plus on essaie de raisonner avec Dieu, plus il s’avère que l’on est arrogant et vaniteux. Plus on est arrogant et vaniteux, en ayant des conceptions à l’encontre de Dieu et en raisonnant avec Dieu, plus il s’avère que l’on est de Satan, le diable. Vous devez garder ce principe. Chaque fois que vous commencez à avoir vos propres conceptions, vous devez penser : « Là, je suis arrogant et vaniteux ! » Quand vous commencez à évoquer vos propres excuses, vous devez vous dire : « Je suis Satan parce que je ne puis obéir à Dieu ! Seuls les démons et Satan se trouvent toujours des excuses. » À ce stade, vous vous haïrez. Si vous vous haïssez, vous serez capable de renoncer à vous-même et de vous placer du côté de Dieu. Ce sont les quatre principes pour accepter le jugement et le châtiment de Dieu. Que pensez-vous de ces quatre principes ? Sont-ils utiles ? Chacun peut trouver de l’aide en faisant une application pratique de ces principes. Ils ne sont que profitables ; ils ne font aucun mal. Si vous n’avez pas ces quatre principes, à l’instant même où vous commencez à avoir des conceptions, vous êtes vulnérable et risquez de vous effondrer et d’être terrassé, incapable de vous relever. Parfois, il vous faudra quelques jours pour vous en remettre. Il y a un danger en cela, le danger de la trahison. Ce sont les quatre principes pour faire l’expérience du jugement et du châtiment de Dieu. Quel est le premier des quatre principes ? Identifiez les paroles de Dieu comme la vérité ; ne doutez pas que les paroles de Dieu sont la vérité. Dès que vous avez un tel doute en tête, vous serez complètement paralysé et tomberez en enfer. Il sera trop tard alors. En deuxième, ne raisonnez pas avec Dieu ; ne vous fiez pas à vos propres sentiments. En troisième, ne croyez pas au non-sens de l’homme. En quatrième, plus vous avez de conceptions et essayez de raisonner avec Dieu, plus il s’avère que vous êtes arrogant et vaniteux, que vous êtes Satan, le diable. Vous devriez vous maudire. « Je suis un diable satanique ! Je suis un antichrist. Je mérite d’être puni ! » C’est bien. Cela signifie que vous êtes en train de vous libérer de vos conceptions. Il y a encore quelques détails pour lesquels vous avez également besoin de principes en vue de les résoudre. Premièrement, parfois, quand vous avez des conceptions dans votre cœur, vous devriez sélectionner quelques paragraphes des paroles de Dieu à lire et à méditer. Votre cœur sera alors définitivement éclairé et vous ne serez plus attaqué par vos propres conceptions. C’est une petite astuce. Deuxièmement, lorsqu’un problème survient et que, perplexe, vous ne savez pas quoi faire, que devriez-vous faire ? Priez davantage. Priez Dieu plusieurs fois en cherchant l’éclairage du Saint-Esprit. Quand vous viendrez devant Dieu et direz quelque chose avec sincérité, vous aurez l’impression que votre problème s’est passablement allégé. Une lumière intérieure brillera et vous aurez le sentiment que, après tout, le problème n’est pas si gros. Si vous allez devant Dieu et dites quelques paroles, ce sera très différent que de ne rien dire du tout. Si vous ne priez pas, vos entrailles donneront l’impression d’être de l’eau stagnante. Si vous priez, cette eau se mettra à remuer. Elle sera différente et les choses changeront. C’est le deuxième principe sur les quatre qui résolvent les problèmes. Troisièmement, quand vous n’avez plus d’autre recours, cherchez la vérité. Parlez avec les frères et sœurs qui comprennent la vérité. Ne souffrez pas en silence. Ne vous laissez pas acculer dans un coin sombre. Ouvrez votre cœur et parlez à ceux qui comprennent la vérité. Partagez vos expériences les uns avec les autres. Cela vous apportera beaucoup d’éclairage et vous donnera le sentiment de pouvoir avancer. Peut-être que des frères et sœurs ont rencontré le même problème avant vous et peuvent vous aider à le résoudre immédiatement. C’est le troisième principe. Le troisième principe est un petit conseil sur l’expérience spirituelle. Il ne déçoit jamais. Quatrièmement, quand vous rencontrez des problèmes majeurs, ne vous inquiétez pas ou ne prenez pas de décision à la hâte. Attendez l’heure de Dieu. Si vous priez quelques fois, peut-être qu’après avoir prié pendant un certain temps, vous obtiendrez un peu d’éclairage. Vous aurez l’impression de comprendre la situation et de savoir quel chemin prendre pour avancer. Alors, attendez Dieu et ne prenez aucune décision à la hâte ! Si vous vous laissez gagner par la nervosité, prenez des décisions aveuglément ou tirez une conclusion hâtive, quand l’heure de Dieu arrivera et qu’Il vous fera comprendre, il sera trop tard pour avoir des regrets. Les carottes seront cuites. Cela s’applique en particulier quand il s’agit de se marier. Vous devez attendre Dieu ; ne soyez pas pressé. Une décision prise à la hâte apporte des ennuis. Elle peut facilement conduire à de fâcheuses conséquences ! Vous devez attendre l’heure de Dieu. J’ai échoué à de nombreuses reprises. C’est une leçon que j’ai tirée de mon expérience. Que pensez-vous de ces quatre principes ? Ils sont assez utiles, non ?

Extrait de « Sermons et échange sur l’entrée dans la vie, Volume 138 »

Contenu connexe