L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Les conséquences et le résultat du rejet de l’œuvre de jugement de Dieu dans les derniers jours par le monde religieux

79

5. Les conséquences et le résultat du rejet de l’œuvre de jugement de Dieu dans les derniers jours par le monde religieux

Quels sont la conséquence et le résultat du rejet de l’œuvre de jugement de Dieu dans les derniers jours par le monde religieux ?

Paroles de Dieu concernées :

Le Christ des derniers jours apporte la vie et apporte le chemin durable et éternel de la vérité. Cette vérité est le chemin par lequel l’homme obtiendra la vie et le seul chemin par lequel l’homme connaîtra Dieu et sera approuvé par Dieu. Si tu ne cherches pas le chemin de la vie offert par le Christ des derniers jours, alors tu n’obtiendras jamais l’approbation de Jésus et ne seras jamais qualifié pour franchir les portes du royaume des cieux, car tu es à la fois une marionnette et un prisonnier de l’histoire. Ceux qui sont régis par les règlements, par les lettres, et enchaînés par l’histoire ne seront jamais en mesure d’obtenir la vie et ne seront jamais en mesure d’obtenir le chemin perpétuel de la vie. C’est parce que tout ce qu’ils ont, ce sont des eaux troubles qui ont stagné depuis des milliers d’années, au lieu de l’eau de la vie qui coule du trône. Ceux qui ne reçoivent pas l’eau de la vie resteront à jamais des cadavres, des jouets de Satan et des fils de l’enfer. Comment alors peuvent-ils voir Dieu ? Si tu ne t’accroches qu’au passé, si tu essayes seulement de garder les choses telles qu’elles en restant stable et n’essayes pas de changer le statu quo et de te débarrasser de l’histoire, alors ne seras-tu pas toujours contre Dieu ? Les étapes de l’œuvre de Dieu sont vastes et puissantes comme des vagues déferlantes et des grondements de tonnerre ; pourtant tu restes assis passivement et attends la destruction, restant à ta place et ne faisant rien. De cette façon, comment peux-tu être considéré comme quelqu’un qui suit les pas de l’Agneau ? Comment peux-tu justifier que le Dieu auquel tu tiens est un Dieu qui est toujours nouveau et jamais vieux ? Et comment les mots de tes livres jaunis peuvent-ils te transporter dans une nouvelle ère ? Comment peuvent-ils te conduire à chercher les étapes de l’œuvre de Dieu ? Et comment peuvent-ils t’emmener au ciel ? Ce que tu tiens entre tes mains, ce ne sont que des écrits qui ne peuvent fournir qu’une consolation temporaire et non pas les vérités qui sont capables de donner la vie. Les écritures que tu lis ne peuvent qu’enrichir ta langue, et ne sont pas les paroles de sagesse qui peuvent t’aider à connaître la vie de l’homme, encore moins les chemins qui peuvent te conduire à la perfection. Est-ce que cet écart ne te donne pas matière à réflexion ? Est-ce qu’il ne te permet pas de comprendre les mystères qui y sont contenus ? Es-tu capable de te livrer au ciel pour rencontrer Dieu par toi-même ? Sans la venue de Dieu, peux-tu aller toi-même au ciel pour jouir du bonheur familial avec Dieu ? Es-tu toujours en train de rêver ? Je suggère donc que tu arrêtes de rêver et que tu regardes celui qui œuvre maintenant, celui qui réalise maintenant l’œuvre consistant à sauver l’homme durant les derniers jours. Si tu ne le fais pas, tu n’obtiendras jamais la vérité et n’obtiendras jamais la vie.

Extrait de « Seul le Christ des derniers jours peut montrer à l’homme le chemin de la vie éternelle », dans La Parole apparaît dans la chair

Ceux qui souhaitent obtenir la vie sans compter sur la vérité prêchée par le Christ sont les gens les plus ridicules sur la terre, et ceux qui n’acceptent pas le chemin de vie apporté par le Christ sont perdus dans le fantasme. Et donc, Je dis que les gens qui n’acceptent pas le Christ des derniers jours seront à jamais méprisés par Dieu. Le Christ est la porte d’entrée de l’homme dans le royaume au cours des derniers jours, que personne ne peut contourner. Nul ne peut être rendu parfait par Dieu si ce n’est par le Christ. Tu crois en Dieu, et tu dois donc accepter Ses paroles et obéir à Son chemin. Tu ne dois pas simplement penser à obtenir des bénédictions sans recevoir la vérité ou à accepter l’approvisionnement de la vie. Le Christ vient au cours des derniers jours pour que tous ceux qui croient vraiment en Lui puissent être approvisionnés de la vie. Son œuvre consiste à bien terminer l’ancienne ère et à entrer dans la nouvelle ; elle est le chemin qui doit être pris par tous ceux qui entreraient dans la nouvelle ère. Si tu n’es pas capable de Le reconnaître, mais Le condamnes plutôt, Le blasphèmes ou même Le persécutes, alors tu es condamné à brûler pour l’éternité et à ne jamais entrer dans le royaume de Dieu. Car ce Christ est Lui-même l’expression du Saint-Esprit, l’expression de Dieu, Celui qui a été chargé par Dieu de réaliser Son œuvre sur la terre. Et donc, Je dis que si tu ne peux pas accepter tout ce qui est fait par le Christ des derniers jours, alors tu blasphèmes contre le Saint-Esprit. La rétribution qui doit être subie par ceux qui blasphèment contre le Saint-Esprit est évidente pour tous. Je te dis aussi que si tu t’opposes au Christ des derniers jours et Le renies, alors il n’y a personne qui peut supporter les conséquences en ton nom. En outre, à partir de ce jour, tu n’auras pas une autre chance de gagner l’approbation de Dieu ; même si tu essayes de te racheter, tu ne verras plus jamais le visage de Dieu. Car Celui contre qui tu t’opposes n’est pas un homme, Celui que tu renies n’est pas un être chétif, mais le Christ. Es-tu conscient de cette conséquence ? Tu n’as pas commis une petite erreur, mais un crime odieux. Et donc, Je conseille à chacun de ne pas montrer ses crocs devant la vérité ou de faire des critiques imprudentes, car seule la vérité peut t’apporter la vie, et rien que la vérité peut te permettre de renaître et de voir le visage de Dieu.

Extrait de « Seul le Christ des derniers jours peut montrer à l’homme le chemin de la vie éternelle », dans La Parole apparaît dans la chair

De nombreuses personnes ont un mauvais pressentiment à propos de la seconde incarnation de Dieu, car l’homme a du mal à croire que Dieu deviendrait chair pour faire l’œuvre du jugement. Néanmoins, Je dois te dire que souvent l’œuvre de Dieu dépasse de beaucoup les attentes de l’homme et est difficile à accepter par l’esprit des hommes. Car les hommes ne sont que des asticots sur la terre, tandis que Dieu est l’Être suprême qui remplit l’univers ; l’esprit de l’homme s’apparente à une fosse d’eau nauséabonde qui ne produit que des asticots, tandis que chaque étape de l’œuvre dirigée par les pensées de Dieu est la distillation de la sagesse de Dieu. L’homme désire constamment lutter avec Dieu, ce à quoi Je dis qu’il est évident de savoir qui subira la perte à la fin. Je vous exhorte tous à ne pas vous considérer comme plus importants que l’or. Si les autres peuvent accepter le jugement de Dieu, pourquoi ne le peux-tu pas ? À quel point es-tu supérieur aux autres ? Si les autres peuvent incliner la tête devant la vérité, pourquoi ne peux-tu pas le faire aussi ? L’œuvre de Dieu a un élan imparable. Il ne répètera pas l’œuvre du jugement simplement à cause de la « contribution » que tu as apportée, et tu seras rempli d’un regret sans bornes d’avoir laissé passer une si bonne occasion. Si tu ne crois pas Mes paroles, alors attends simplement que ce grand trône blanc dans le ciel te juge ! Tu dois savoir que tous les Israélites ont rejeté et renié Jésus, et pourtant le fait de la rédemption de l’humanité par Jésus s’est étendu jusqu’aux extrémités de l’univers. N’est-ce pas une réalité que Dieu a faite il y a longtemps ? Si tu attends encore que Jésus t’emmène au ciel, alors Je dis que tu es un morceau de bois mort[a] obstiné. Jésus ne reconnaîtra pas un faux croyant comme toi qui est déloyal envers la vérité et qui ne cherche que des bénédictions. Au contraire, Il ne montrera aucune pitié en te jetant dans l’étang de feu pour brûler pendant des dizaines de milliers d’années.

Extrait de « Le Christ réalise l’œuvre du jugement avec la vérité », dans La Parole apparaît dans la chair

Dieu ne veut pas que plus de gens soient punis, mais espère plutôt que plus de gens soient sauvés et que plus de gens suivent Ses pas et entrent dans Son royaume. Mais si les gens refusent de reconnaître leurs erreurs, s’ils ne peuvent pas accepter la vérité avec un cœur humble, mais à la place se montrent pointilleux, critiquent et font semblant de comprendre alors qu’ils ne comprennent pas, alors ils seront les perdants à la fin. L’œuvre de Dieu n’attend personne. Son salut n’est pas comme une ordure jetée au hasard sur n’importe qui. Au contraire, il a une cible, avec un objectif et par choix. Si tu ne sais pas le chérir, alors la seule chose qui t’attend sera le jugement et la punition justes de Dieu. Dieu traite tous les gens avec droiture ; peu importe ton âge, ton ancienneté ou même toute la souffrance que tu as endurée, le tempérament juste de Dieu reste inchangé pour toujours face à ces choses. Dieu ne traite personne avec grande estime et Il ne favorise personne. Son attitude envers les gens est fondée sur leur acceptation ou non de la vérité ainsi que leur acceptation ou non de la nouvelle œuvre en abandonnant toutes choses. Si tu peux recevoir Sa nouvelle œuvre et recevoir la vérité qu’Il exprime, alors tu pourras gagner le salut de Dieu. Si tu es fier de ton statut d’ancien et que tu fais étalage de ton ancienneté en fixant des conditions à Dieu, alors le salut de Dieu te sera refusé. Tout comme les Juifs qui ne pouvaient pas accepter Jésus-Christ, mais qui n’attendaient que le Messie, ce qui leur est arrivé à la fin fut la malédiction et la colère de Dieu ; c’est un fait qui est là pour que tous le voient.

[…] La connaissance et les comportements externes des pharisiens n’ont pas sauvé leur relation avec Jésus-Christ. Au contraire, cela leur a fait du tort, et ce sont leur connaissance et leurs conceptions, ainsi que l’image de Dieu dans leur cœur, qui les ont poussés à condamner le Seigneur Jésus. Ce sont leurs imaginations et leur esprit qui les ont égarés, qui ont couvert leurs yeux spirituels, les amenant à ne pas reconnaître le Messie qui était déjà venu, à faire tout ce qu’ils pouvaient pour trouver des preuves et avoir une base solide pour condamner le Seigneur Jésus. C’est leur affreux visage : utiliser l’excuse de soutenir l’œuvre originale de Dieu pour condamner l’œuvre réaliste de Dieu dans le présent. Bien sûr, c’est une erreur que les gens vivant dans n’importe quelle ère sont susceptibles de faire : utiliser de vieilles doctrines et de vieilles règles pour évaluer et condamner des vérités qu’ils n’ont jamais entendues auparavant, pensant qu’ils adhèrent à la vraie voie et conservent leur pureté devant Dieu, qu’ils sont loyaux à Dieu. Mais quels sont les faits ? Dieu fait continuellement Sa nouvelle œuvre, continuant Sa gestion, toujours nouvelle et jamais ancienne. Et que dire des gens ? Ils s’accrochent toujours à des choses obsolètes qu’ils pensent être la totalité des expressions de Dieu, se vantant, gonflés d’arrogance, attendant que Dieu leur accorde des récompenses, ayant une attitude qui fait croire que Dieu ne les rejetterait jamais, ne les maltraiterait jamais. Et quel est le résultat ? L’œuvre de Dieu continue sans interruption, avec plus de gens de la nouvelle ère qui Le suivent et acceptent Sa nouvelle œuvre, tandis que ceux qui attendent que Dieu leur accorde des récompenses sont éliminés par la nouvelle œuvre de Dieu et encore plus de gens tombent sous la punition de Dieu. Au moment où leur punition commence, leur vie de foi en Dieu est terminée, et leur fin et leur destination sont terminées. C’est quelque chose que personne ne souhaite voir, mais cela se produit sous nos yeux sans que nous le sachions. Alors cela est-il dû au tempérament de Dieu qui est si impitoyable, ou est-ce la recherche des gens qui est en faute ? Est-ce que cela ne vaut vraiment pas la peine que l’humanité s’interroge elle-même ?

Extrait de la postface des Exemples classiques de punition pour avoir résisté à Dieu Tout-Puissant

Note de bas de page :

a. Un morceau de bois mort : un idiome chinois signifiant « insecourable ».

Contenu connexe