Pourquoi Dieu prend-Il le nom de Dieu Tout-Puissant à l’ère du Règne ?

Comme Dieu Tout-Puissant est le retour du Seigneur Jésus dans les derniers jours, beaucoup de gens ne comprennent pas pourquoi le Seigneur Jésus s’appelle Dieu Tout-Puissant quand Il vient effectuer l’œuvre du jugement dans les derniers jours. Pourquoi ne continue-t-Il pas à être appelé le Seigneur Jésus ? En fait, Dieu porte un nom nouveau chaque fois qu’Il accomplit une étape de Son œuvre. Ce nouveau nom est pris par Dieu Lui-même tel qu’il correspond à l’œuvre : ce n’est pas un nom que les gens utilisent comme bon leur semble. Le nom que Dieu prend dans chaque étape de l’œuvre a son fondement dans la Bible. Le nom du Seigneur Jésus dans Son deuxième avènement dans les derniers jours a longtemps été prophétisé dans la Bible. Ésaïe a dit, « Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire ; Et l’on t’appellera d’un nom nouveau, Que la bouche de l’Éternel déterminera » (Esaïe 62:2). Dans le Livre de l’Apocalypse, il est dit que « Écris à l’ange de l’Église de Philadelphie […] Celui qui vaincra, je ferai de lui une colonne dans le temple de mon Dieu, et il n’en sortira plus ; j’écrirai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la ville de mon Dieu, de la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d’auprès de mon Dieu, et mon nom nouveau. Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises » (Apocalypse 3:7, 12). « Je suis l’alpha et l’oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout Puissant » (Apocalypse 1:8). « Et j’entendis comme une voix d’une foule nombreuse, comme un bruit de grosses eaux, et comme un bruit de forts tonnerres, disant: Alléluia ! Car le Seigneur notre Dieu tout puissant est entré dans son règne » (Apocalypse 19:6). Le nom de Dieu Tout-Puissant de l’ère du Règne est l’accomplissement complet des prophéties du Livre de l’Apocalypse. Le nom que Dieu prend dans chaque âge a une signification profonde et est intimement lié à l’œuvre de Dieu pendant cette ère. Dieu Tout-Puissant a révélé les mystères relatifs à cela quand il a dit : « À chaque ère, Dieu fait un nouveau travail et est appelé par un nouveau nom. Comment pourrait-Il faire le même travail dans des ères différentes ? Comment pourrait-Il rester accroché à l’ancien ? Le nom de Jésus a été utilisé pour l’œuvre de la rédemption. Alors aurait-Il encore le même nom pour Son retour dans les derniers jours ? Ferait-Il encore le travail de la rédemption ? Pourquoi l’Éternel et Jésus sont-Ils un, et pourtant ont des noms différents dans différentes ères ? N’est-ce pas parce que Leur travail dans ces ères est différent ? Un seul nom pourrait-il représenter Dieu dans Sa totalité ? Donc, Dieu doit avoir un nom différent pour une ère différente, doit utiliser ce nom pour changer et représenter l’ère, car aucun nom ne peut représenter pleinement Dieu Lui-même. Et chaque nom ne peut représenter le tempérament de Dieu que pendant une certaine ère et sa seule raison est de représenter Son œuvre. Par conséquent, Dieu peut choisir le nom qui convient à Son tempérament pour représenter l’ensemble de l’ère. Peu importe que ce soit l’ère de l’Éternel ou l’ère de Jésus, chaque ère est représentée par un nom » (« La vision de l’œuvre de Dieu (3) », La Parole apparaît dans la chair).

« Éternel » est le nom que J’ai pris pendant Mon œuvre en Israël, et il signifie le Dieu des Israélites (le peuple élu de Dieu) qui peut avoir pitié de l’homme, maudire l’homme et guider la vie de l’homme. Cela signifie le Dieu qui possède une grande puissance et est plein de sagesse. « Jésus » est Emmanuel, et cela signifie l’offrande expiatoire est pleine d’amour, pleine de compassion, et qui rachète l’homme. Il a fait l’œuvre de l’ère de la Grâce, et représente l’ère de la Grâce, et ne peut représenter qu’une partie du plan de gestion. C’est-à-dire que seul l’Éternel est le Dieu du peuple élu d’Israël, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, le Dieu de Jacob, le Dieu de Moïse et le Dieu de tout le peuple d’Israël. Et ainsi dans l’ère actuelle, tous les Israélites, à part la tribu de Judas, adorent l’Éternel. Ils Lui font des sacrifices sur l’autel, et Le servent portant des robes de prêtres dans le temple. Ce qu’ils espèrent, c’est la réapparition de l’Éternel. Seul Jésus est le Rédempteur de l’humanité. Il est l’offrande expiatoire qui a racheté l’humanité du péché. C’est-à-dire que le nom de Jésus est venu de l’ère de la Grâce et existait grâce à l’œuvre de rédemption à l’ère de la Grâce. Le nom de Jésus existait pour permettre aux gens de l’ère de la Grâce de renaître et d’être sauvés, et c’est un nom particulier pour la rédemption de l’humanité toute entière. Ainsi, le nom de Jésus représente l’œuvre de la rédemption, et représente l’ère de la Grâce. Le nom l’Éternel est un nom particulier pour le peuple d’Israël qui a vécu sous la loi. Dans chaque ère et chaque étape d’œuvre, Mon nom n’est pas sans fondement, mais a une signification représentative : Chaque nom représente une ère. L’« Éternel » représente l’ère de la Loi, et est honorifique pour le Dieu adoré par le peuple d’Israël. « Jésus » représente l’ère de la Grâce, et est le nom du Dieu de tous ceux qui ont été rachetés pendant l’ère de la Grâce. Si l’homme a toujours très envie de voir l’arrivée de Jésus le Sauveur au cours des derniers jours, et s’il attend toujours qu’Il arrive sous l’image qu’Il avait en Judée, alors tout le plan de gestion de six mille ans s’arrêterait à l’ère de la rédemption et ne pourra pas progresser davantage. Par ailleurs, les derniers jours, n’arriveraient jamais, et l’ère ne serait jamais terminée. C’est parce que Jésus le Sauveur est seulement pour la rédemption et le salut de l’humanité. J’ai pris le nom de Jésus pour tous les pécheurs dans l’ère de la Grâce, et ce n’est pas le nom par lequel Je vais mettre fin à toute l’humanité. Bien que l’Éternel, Jésus et le Messie représentent tous Mon Esprit, ces noms ne désignent que les différentes ères dans Mon plan de gestion et ne Me représentent pas dans Ma totalité. Les noms par lesquels les gens de la terre M’appellent ne peuvent pas définir tout Mon tempérament et tout ce que Je suis. Ce sont simplement des noms différents par lesquels Je suis appelé dans différentes ères. Et ainsi, quand l’ère finale — l’ère des derniers jours — arrive, Mon nom change encore. Je ne suis pas appelé Éternel, ou Jésus, et encore moins le Messie, mais Je suis appelé le Tout-Puissant Dieu Lui-même, et sous ce nom Je mets un terme à toute l’ère. J’étais autrefois connu comme l’Éternel. J’ai aussi été appelé le Messie, et les gens M’ont un jour appelé Jésus le Sauveur parce qu’ils M’ont aimé et respecté. Mais aujourd’hui, Je ne suis pas l’Éternel ou Jésus que les gens connaissaient dans le passé — Je suis le Dieu qui est revenu dans les derniers jours, le Dieu qui mettra fin à l’ère. Je suis le Dieu Lui-même qui Se lève aux extrémités de la terre, rempli de tout Mon tempérament, et plein d’autorité, d’honneur et de gloire » (« Le Sauveur est déjà revenu sur une « nuée blanche », La Parole apparaît dans la chair).

Dieu Tout-Puissant a clairement dit qu’il y a une signification typique du nom que Dieu prend dans chaque ère : Chacun représente l’œuvre de Dieu et le tempérament qu’Il exprime pendant cette âge. Pendant l’ère de la Loi, Dieu a utilisé le nom de l’Éternel pour proclamer Ses lois et Ses commandements et guider la vie de l’humanité sur la terre ; pendant l’ère de la Grâce, Dieu a utilisé le nom de Jésus pour accomplir l’œuvre de la rédemption de l’humanité ; et pendant l’ère du Règne, Dieu s’appelle Dieu Tout-Puissant, Il fait l’œuvre du jugement commençant par la maison de Dieu pour purifier, changer et sauver l’homme. Dieu change l’ère en utilisant Son nom et utilise ce nom pour représenter l’œuvre de l’ère. Lorsque l’Éternel Dieu a accompli l’œuvre de l’ère de la Loi, ce n’était qu’en priant au nom de l’Éternel et qu’en obéissant à Ses lois et à Ses commandements, que les gens pouvaient être bénis et protégés par Dieu. Avec l’avènement de l’ère de la Grâce, Dieu a utilisé le nom de Jésus pour accomplir l’œuvre de la rédemption, et il suffisait aux gens d’accepter le Seigneur Jésus en tant que Sauveur et de prier pour la repentance au nom du Seigneur, pour être pardonnés de leurs péchés et jouir de la vérité et de la grâce accordées par le Seigneur Jésus. Si les gens s’accrochaient toujours au nom de de l’Éternel et refusaient d’accepter le Seigneur Jésus, alors ils perdaient l’attention et la protection de Dieu, et tombaient dans les ténèbres, étant maudits et punis par Dieu comme les Pharisiens juifs. Avec l’avènement des derniers jours, Dieu utilise le nom de Dieu Tout-Puissant pour effectuer l’œuvre de jugement en commençant par la maison de Dieu. Ce n’est qu’en acceptant le nom de Dieu Tout-Puissant, en suivant les étapes de l’œuvre de Dieu et en se soumettant au jugement et au châtiment de Dieu Tout-Puissant, que les gens peuvent comprendre et acquérir la vérité, se séparer du péché, être purifiés et recevoir le salut de Dieu. Tous ceux qui refusent d’accepter le nom de Dieu Tout-Puissant et refusent Son œuvre de jugement des derniers jours sont incapables de se libérer de l’esclavage du péché et seront pour toujours non qualifiés pour entrer dans le royaume des cieux.