L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Quelle fin connaîtront le gouvernement du PCC et le monde religieux une fois que, dans leur folie, ils auront condamné Dieu et Lui auront résisté ?

67

Versets bibliques pour référence :

Tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l’Esprit ne sera point pardonné. Quiconque parlera contre le Fils de l’homme, il lui sera pardonné ; mais quiconque parlera contre le Saint Esprit, il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir (Matthieu 12:31-32).

Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! (Matthieu 23:13).

Et le diable, qui les séduisait, fut jeté dans l’étang de feu et de soufre, où sont la bête et le faux prophète. Et ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles (Apocalypse 20:10).

Paroles de Dieu concernées :

Le Fils de l’homme a reçu un témoignage, Dieu Lui-même a été ouvertement révélé, la gloire de Dieu a été manifestée, comme le soleil brille dans sa force ! Le visage glorieux de Dieu est lumineux et éblouissant, qui ose s’opposer à Lui ? S’y opposer, c’est mourir !

Extrait de « La quinzième déclaration », La Parole apparaît dans la chair

Le Christ vient au cours des derniers jours pour que tous ceux qui croient vraiment en Lui puissent être fourni avec la vie. […] Si tu n’es pas capable de Le reconnaître, mais Le condamnes plutôt, blasphèmes ou même Le persécutes, alors tu es condamné à brûler pour l’éternité, et à ne jamais entrer dans le royaume de Dieu. Car le Christ est Lui-même l’expression du Saint-Esprit, l’expression de Dieu, Celui qui a été chargé par Dieu de réaliser Son œuvre sur la terre. Et donc, Je dis que si tu ne peux pas accepter tout ce qui est fait par le Christ des derniers jours, alors tu blasphèmes contre le Saint-Esprit. La punition qui doit être subi par celui qui blasphème contre le Saint-Esprit est évident pour tous. […] Car celui contre qui tu t’opposes n’est pas un homme, celui que tu renies n’est pas un être chétif, mais le Christ. Es-tu conscient de cette conséquence ? Tu n’as pas commis une petite erreur, mais un crime odieux.

Extrait de « Seul le Christ des derniers jours peut montrer à l’homme le chemin de la vie éternelle », La Parole apparaît dans la chair

[…] Rappelles-toi ce qui a suivi après que les Juifs aient cloué Jésus à la croix il y a 2 000 ans. Les Juifs ont été expulsés d’Israël et ont fui vers les pays du monde entier. Beaucoup ont été tués, et toute la nation juive a subi une destruction sans précédent. Ils avaient cloué Dieu à la croix — commis un crime odieux — et provoqué la colère de Dieu. Ils ont été condamnés à payer pour ce qu’ils ont fait, ils ont dû supporter les conséquences de leurs actes. Ils ont condamné Dieu, rejeté Dieu, et ils n’avaient donc qu’un seul destin : être punis par Lui. C’est la triste conséquence et le désastre que leurs dirigeants ont causés à leur pays et à leur nation.

Nous croyons qu’aucun pays ou pouvoir ne pourra se dresser sur le chemin de l’œuvre que Dieu veut accomplir. Ceux qui entravent Son œuvre, résistent à Sa parole, perturbent et altèrent Son plan seront finalement punis par Lui. Celui qui défie l’œuvre de Dieu sera envoyé en enfer ; tout pays qui défie l’œuvre de Dieu sera détruit ; toute nation qui s’élève pour s’opposer à l’œuvre de Dieu sera exterminée de cette terre et cessera d’exister.

Extrait de « Dieu préside au destin de toute l’humanité », La Parole apparaît dans la chair

Une fois que les hommes auront tous été rendus complets et toutes les nations de la terre seront devenues le royaume de Christ, ce sera alors le moment où les sept tonnerres gronderont. Le jour en cours est un pas en avant vers cette étape, la charge a été déclenchée pour le temps à venir. C’est le plan de Dieu ; il sera réalisé dans un proche avenir. Cependant, Dieu a déjà accompli tout ce qu’Il a dit. Ainsi, il est clair que les nations de la terre ne sont que des châteaux dans le sable tremblant à l’approche de la haute marée : le dernier jour est imminent et le grand dragon rouge s’effondrera sous la parole de Dieu. Pour veiller à ce que le plan de Dieu soit réalisé avec succès, les anges du ciel sont descendus sur la terre, faisant tout leur possible pour satisfaire Dieu. Le Dieu incarné Lui-même s’est lancé sur le champ de bataille pour mener la guerre à l’ennemi. Partout où l’incarnation apparaît, ainsi l’ennemi est détruit de cet endroit. La Chine est annihilée en premier, dévastée par la main de Dieu. Dieu n’a absolument aucune pitié pour la Chine.

Extrait de « Interprétation de la dixième déclaration », La Parole apparaît dans la chair

Mais tant que le vieux monde continuera d’exister, Je répandrai Ma colère sur ses nations, promulguant ouvertement Mes décrets administratifs dans tout l’univers, et donnant un châtiment à quiconque les viole :

Quand Je tourne Mon visage vers l’univers pour parler, toute l’humanité entend Ma voix, et alors voit toutes les œuvres que J’ai réalisées dans l’univers. Ceux qui vont à l’encontre de Ma volonté, c’est-à-dire ceux qui s’opposent à Moi par les actes de l’homme, tomberont sous Mon châtiment. […] Les nombreuses nations de l’univers seront réparties de nouveau et remplacées par Ma nation, afin que les nations sur la terre disparaissent à jamais et deviennent une nation qui Me vénère ; toutes les nations de la terre seront détruites, et cesseront d’exister. Des êtres humains dans l’univers, tous ceux qui appartiennent au diable seront exterminés ; tous ceux qui adorent Satan seront ravagés par Mon feu ardent — c’est-à-dire, à l’exception de ceux qui vont maintenant avec Mon flot, le reste sera réduit en cendres. Quand Je châtierai les nombreux peuples, ceux du monde religieux reviendront, à divers degrés, à Mon royaume, vaincu par Mes œuvres, parce qu’ils auront vu l’avènement du « Saint sur une nuée blanche ». Tous les hommes suivront leur propre genre, et recevront des châtiments variant selon ce qu’ils ont fait. Ceux qui se sont dressés contre Moi périront tous ; quant à ceux dont les actions sur la terre ne M’ont pas impliqué, à cause de la manière dont ils se sont acquittés, ils continueront d’exister sur la terre sous la gouvernance de Mes fils et de Mon peuple. Je me révèlerai à la myriade de peuples et aux innombrables nations, en prononçant de Ma propre voix sur la terre, pour proclamer l’accomplissement de Mon grand travail pour que tous les hommes puissent voir de leurs propres yeux.

Extrait de « Les déclarations de Dieu à l’univers entier La vingt-sixième déclaration », La Parole apparaît dans la chair

Le monde est en train de tomber ! Babylone est paralysée ! Le monde religieux — comment pourrait-il échapper à la destruction par Mon autorité sur la terre ? Qui ose encore Me désobéir et s’opposer à Moi ? Les scribes ? Tous les responsables religieux ? Les dirigeants et les autorités sur terre ? Les anges ? Qui ne célèbre pas la perfection et la plénitude de Mon corps ? Parmi tous les peuples, qui ne chante pas sans cesse Mes louanges, qui n’est pas toujours joyeux ? […] Comment les pays de la terre pouvaient-ils échapper à la perdition ? Comment les pays de la terre ne pouvaient-ils pas tomber ? Comment Mon peuple ne pouvait-il pas se réjouir ? Comment ne pourraient-ils pas chanter avec joie ?

Extrait de « Les déclarations de Dieu à l’univers entier La vingt-deuxième déclaration », La Parole apparaît dans la chair

Des hommes étaient devenus corrompus à l’extrême. Ils ne savaient pas qui était Dieu ou d’où ils venaient. Si Dieu était mentionné, ces gens attaquaient, calomniaient et blasphémaient. Même lorsque les serviteurs de Dieu vinrent proclamer Son avertissement, ces hommes corrompus non seulement ne montrèrent aucun signe de repentance, ils n’abandonnèrent pas leur mauvaise conduite. Au contraire, ils ont effrontément lésé les serviteurs de Dieu. Ce qu’ils ont exprimé et révélé, c’est leur nature et leur essence d’inimitié extrême envers Dieu. Nous pouvons voir que la résistance à Dieu de ces hommes corrompus était plus qu’une révélation de leur tempérament corrompu, tout comme c’était plus qu’un exemple de calomnie ou de moquerie découlant d’un manque de compréhension de la vérité. Ni la stupidité ni l’ignorance n’avaient motivé leur conduite méchante ; ce n’était pas parce que ces gens avaient été trompés et ce n’était certainement pas parce qu’on les avait induits en erreur. Leur conduite avait atteint le niveau d’un antagonisme, d’une opposition et d’une protestation ostensiblement effrontés contre Dieu. Sans aucun doute, ce genre de comportement humain était susceptible d’enrager Dieu et d’enrager Son tempérament, un tempérament qui ne doit pas être offensé. Par conséquent, Dieu a directement et ouvertement libéré Sa colère et Sa majesté ; c’est une vraie révélation de Son tempérament juste. Face à une ville débordant de péché, Dieu a voulu la détruire le plus rapidement possible ; Il a voulu éradiquer ses habitants et tous leurs péchés de la manière la plus complète possible, pour que les gens de cette ville cessent d’exister et pour empêcher le péché de ce lieu de se multiplier. La manière la plus rapide et la plus complète de le faire était de la détruire complètement par le feu. L’attitude de Dieu envers les gens de Sodome n’était pas une attitude d’abandon ou de mépris ; Il a plutôt utilisé Sa colère, Sa majesté et Son autorité pour punir, abattre et détruire complètement ces gens. Son attitude envers eux en était une non seulement de destruction physique, mais aussi de destruction de l’âme, une éradication éternelle. C’est vraiment ce qu’implique « cessent d’exister » selon le désir de Dieu.

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique II », La Parole apparaît dans la chair

Quand quelqu’un blasphème contre Dieu, quand il Le met en colère, Il prononce un verdict et ce verdict constitue Son résultat final. Il est décrit ainsi dans la Bible « C’est pourquoi je vous dis: Tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l’Esprit ne sera point pardonné » (Matthieu 12:31), et « Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! » (Matthieu 23:13). Toutefois, est-il écrit dans la Bible quel a été le résultat pour ces scribes et ces pharisiens, ainsi que pour ces personnes qui ont dit qu’Il était fou après que le Seigneur Jésus a proféré ces choses ? Est-il écrit s’ils ont reçu une punition ? Il est certain qu’il n’y en eut pas. Disant ici qu’il n’y en eut pas ne signifie pas que ce ne fut pas écrit, mais en fait il n’y eut pas de résultat qui put être perçu par les yeux des hommes. Ce « il n’y en eut pas » élucide une question, c’est-à-dire, l’attitude et les principes de Dieu pour gérer certaines choses. Le traitement de Dieu destiné aux gens qui blasphèment contre Lui ou qui Lui résistent, ou même ceux qui Le calomnient, ceux qui L’attaquent intentionnellement, Le calomnient et Le maudissent, n’est pas de fermer les yeux ou de faire la sourde oreille. Il a une attitude claire avec eux. Il méprise ces gens et, dans Son cœur, Il les condamne. Il déclare même ouvertement la fin qu’Il leur destine de sorte que les gens savent qu’Il a une attitude claire envers ceux qui blasphèment contre Lui, qu’ils savent comment Il déterminera leur fin. Toutefois, après que Dieu a dit ces choses, les gens pouvaient toujours rarement voir la vérité au sujet du traitement de ces gens par Dieu et ils ne pouvaient pas comprendre les principes à la base de la fin établie par Dieu, de Son verdict sur eux. C’est-à-dire que les hommes ne peuvent pas voir l’attitude et les méthodes particulières que Dieu emploie pour traiter avec eux. Cela est en rapport avec les principes de Dieu pour accomplir les choses. Dieu utilise l’apparition de faits pour s’occuper du comportement méchant de certaines personnes. C’est-à-dire qu’Il ne déclare pas leurs péchés et ne détermine pas leur fin, mais plutôt qu’Il utilise directement l’apparition de faits pour qu’ils soient punis et qu’ils reçoivent la rétribution qui leur est due. Quand ces faits arrivent, c’est la chair des gens qui endure la punition ; tout cela est clairement visible aux yeux humains. Lorsque Dieu s’occupe du comportement méchant de certaines personnes, Dieu les maudit simplement en paroles, mais en même temps la colère de Dieu s’abat sur eux et il se peut que le châtiment qu’ils reçoivent ne se remarque pas, mais ce genre de résultat peut être même plus grave que les résultats de punition et de mort que les gens peuvent voir. En effet, dans les circonstances que Dieu a choisies pour ne pas sauver ce type de personne, pour ne pas démontrer de miséricorde ou de tolérance envers eux, pour ne pas leur donner d’autres opportunités, Son attitude à leur égard est de les laisser de côté. Quelle est la signification de « laisser de côté » ? Le sens de cette expression en elle-même est de laisser quelque chose de côté, de ne plus en tenir compte. Ici, quand Dieu « laisse de côté », l’expression a deux interprétations : la première est qu’Il livre la vie de cette personne et tout ce qui la concerne à Satan pour qu’il s’en occupe. Dieu ne sera plus responsable de cette vie et ne s’en occupera plus. Que cette personne soit folle ou stupide, qu’elle soit vivante ou morte ou encore que sa punition soit d’aller en enfer, Dieu n’aura plus rien à voir avec cela. Ceci signifie que cette créature n’aura plus de relation avec le Créateur. La deuxième interprétation est que Dieu a décidé que Lui-même veut faire quelque chose avec cette personne, de Ses propres mains. Il est possible qu’il emploie le service de ce type de personne ou qu’Il utilise ce type de personne comme faire-valoir. Il est possible qu’Il s’occupe de ce type de personne d’une façon spéciale, qu’Il la traite de manière particulière, tout comme Paul. C’est le principe et l’attitude du cœur de Dieu qui déterminent la manière avec laquelle Il va s’occuper de ce genre de personne. Donc lorsque quelqu’un résiste à Dieu, Le calomnie et blasphème contre Lui, s’il irrite Son tempérament ou atteint la limite établie par Dieu, les conséquences sont inimaginables. La conséquence la plus grave est que Dieu livre la vie de cet individu et tout ce qui la concerne à Satan, une fois pour toutes. Il ne sera pas pardonné pour le reste de l’éternité. Cela veut dire que cet individu est devenu un aliment pour Satan, un jouet dans sa main et que dorénavant Dieu n’a plus rien à voir avec lui. Pouvez-vous imaginer quel genre de malheur ce fut lorsque Satan tenta Job ? Malgré la condition sous laquelle il ne pouvait attenter à la vie de Job, celui-ci souffrit énormément. Et n’est-ce pas encore plus difficile d’imaginer les ravages que Satan pourrait produire sur une personne qui a été livrée à Satan, qui est totalement prisonnière de ses griffes, qui a entièrement perdu la bienveillance et la miséricorde de Dieu, qui n’est plus sous le règne du Créateur, qui a été privé du droit de L’adorer et d’être une créature protégée par le règne de Dieu, dont la relation avec le Seigneur de la création a été complètement coupée ? La persécution de Job par Satan était quelque chose qui pouvait être vu par les hommes, mais si Dieu livre la vie d’une personne à Satan, les conséquences seront inimaginables. C’est comme quelqu’un qui renaît en vache ou en âne, ou encore comme une personne qui est possédée par des esprits impurs, diaboliques, etc. C’est le résultat, la fin de quelqu’un que Dieu a livré à Satan. De l’extérieur, il semble que ces personnes qui ont ridiculisé, calomnié, condamné et blasphémé le Seigneur Jésus n’ont pas subi de conséquences. Cependant, la vérité est que Dieu adopte une attitude pour traiter chaque chose. Il peut ne pas employer un langage clair pour expliquer aux gens comment Il va traiter chaque type d’individu. Parfois Il ne parle pas directement, mais Il agit directement. Le fait qu’Il n’en parle pas ne signifie pas qu’il n’y a pas un résultat ; il est même possible que le résultat soit même plus sérieux. Selon les apparences, il semble que Dieu ne révèle pas à certaines personnes Son attitude ; en fait, Dieu n’a pas voulu leur prêter attention pendant longtemps. Il ne veut plus les voir. À cause des choses qu’elles ont faites, de leur comportement, à cause de leur nature et de leur essence, Dieu désire seulement qu’elles disparaissent de Sa vue, veut les livrer directement à Satan, donner leur esprit, leur âme et leur corps à Satan, permettre à Satan de faire ce qu’il veut. On voit clairement à quel point Dieu les hait, à quel point Il est dégoûté d’elles. Si une personne irrite Dieu au point que Dieu ne veut plus la revoir, qu’Il la laissera tomber complètement, au point que Dieu ne veut plus s’en occuper Lui-même, s’Il en arrive au point de la livrer à Satan pour qu’il en fasse ce qu’il veut, de permettre à Satan de la contrôler, de la dévorer et de la traiter n’importe comment, cette personne est complètement finie. Son droit d’être un humain a été révoqué définitivement et son droit en tant que créature est arrivé à sa fin. N’est-ce pas la sanction la plus sévère ?

Extrait de « L’œuvre de Dieu, le tempérament de Dieu et Dieu Lui-même III », La Parole apparaît dans la chair

L’échange de l’homme :

Condamner Dieu a pour conséquence l’annihilation et l’éternelle perdition en enfer, l’âme étant brûlée dans l’étang de feu et de soufre pendant des millénaires. Regardez les Israélites. Quel châtiment divin s’est-il abattu sur eux pour avoir crucifié le Seigneur Jésus ? Plus de quarante ans après, un général romain du nom de Titus, à la tête d’une armée de cent mille hommes, a détruit Israël. Les Israélites ont été contraints à l’exil à travers le monde pour trouver refuge ! Puis les Israélites ont imploré Dieu : « Pourquoi en sommes-nous réduits à l’esclavage dans d’autres nations ? Pourquoi notre race a-t-elle été confrontée à une telle détresse sans précédent ? Pourquoi n’es-Tu pas venu à notre secours quand nos nourrissons et nos enfants se faisaient massacrés ? Pourquoi as-Tu détourné de nous Ton visage ? » À l’époque, ils essayaient encore de se disputer avec Dieu. « Vous le méritez ! » Dieu a dit que c’était un châtiment bien mérité pour avoir crucifié Dieu ! Pour le péché que vous avez commis en condamnant et en crucifiant le Dieu incarné, le royaume d’Israël serait détruit pendant deux mille ans. Le peuple d’Israël serait réduit à l’esclavage, massacré et soumis à une souffrance interminable, à une souffrance éternelle. N’est-ce pas un châtiment divin ? N’est-ce pas le tempérament de Dieu ? De nos jours, aussi bien le cercle religieux que le grand dragon rouge condamnent Dieu Tout-Puissant. Quand ils étudient le chemin véritable et cherchent la vérité, beaucoup d’hommes s’interrompent et délaissent tout dès qu’ils entendent la propagande du grand dragon rouge et les paroles du cercle religieux qui prêtent à confusion. À la fin, qui sera responsable de l’annihilation de l’âme de ces hommes ? Les coupables sont le grand dragon rouge et le cercle religieux. Par conséquent, Dieu a dit que le grand dragon rouge et les pasteurs et les anciens religieux étaient des démons qui dévoraient les âmes humaines, et des montres qui faisaient obstacle à l’investigation des hommes et à leur poursuite du chemin véritable ! Pourquoi Dieu ne sauve-t-il pas ces hommes alors ? Dieu laisse ces hommes se ruiner en vue de condamner le grand dragon rouge, de condamner cette ère et de régler Ses comptes avec les hommes de cette ère. Pour finir, Dieu a dit : je veux clouer des hommes du monde entier sur la croix, la tête en bas. Puisque vous avez crucifié Christ, je vous crucifierai tous ! C’est le tempérament de Dieu. Ainsi, peu importe la manière dont vous résistez à Dieu, Il ne vous répondra pas. Ouvertement, Dieu n’a pas l’air en colère. Il n’a pas de signe visible ou d’hostilité perceptible. Il vous suffit d’attendre. Dieu ne se précipite jamais à l’œuvre. Après que les Israélites ont crucifié le Seigneur Jésus, le châtiment divin ne s’est pas manifesté avant quarante années supplémentaires. Est-ce bien cela ? Vous voyez exactement autant de méchants aujourd’hui. Au début, Dieu les ignore simplement, comme s’Il ne les voyait pas ou ne leur prêtait pas attention. Dieu a Son propre arrangement et Son propre programme. Lorsque leurs péchés auront atteint un point de rupture, comme des brins de paille empilés sur le dos d’un chameau, un châtiment divin leur portera un coup fatal. Le châtiment divin ne commence-t-il pas à peser sur le grand dragon rouge ? Des conflits internes émergent au sein du Parti communiste. Plus des mesures répressives seront prises à l’encontre des fonctionnaires corrompus, plus les conflits internes deviendront intenses et explosifs, et le chaos s’ensuivra. N’en est-il pas ainsi ? Le chaos règnera quand surviendra le châtiment divin. Comme disent les dictons : « Un prêté pour un rendu. On récolte ce que l’on sème. Le péché crée son propre enfer et la bonté son propre paradis. Ce n’est qu’une question de temps. » Les paroles de l’Apocalypse se réaliseront quand surviendra le châtiment divin : « ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon ce qu’est son œuvre » (Apocalypse 22:12). Y a-t-il un quelconque châtiment divin en cours aujourd’hui ? Le voyez-vous clairement ? Le châtiment divin est la preuve de la domination et de la justice de Dieu. Êtes-vous d’accord ?

Extrait de « Sermons et échange sur l’entrée dans la vie, Volume 142 »

Quand surviendra la grande catastrophe, la Chine sera la première à être détruite, et détruite par la main de Dieu. Aussitôt que cela a été dit, cela a été confirmé comme un fait accompli, quelque chose de déjà complètement certain. Quelle preuve y a-t-il ? Il y a une montagne à Guizhou, en Chine, où un glissement de terrain a révélé une grosse pierre avec des caractères chinois gravés dessus. Quels caractères ? Des scientifiques sont allés enquêter, ont pris des photos et les ont publiés dans les journaux, six grands caractères disant : Le Parti Communiste Chinois périra ! Ces six caractères étaient gravés en hauteur sur les rochers de la montagne. D’après les géologues qui s’y sont rendus pour enquêter, les caractères n’ont pas été gravés par des humains, et la pierre s’est formée il y a plusieurs centaines de millions d’années. Alors, quand ces caractères ont-ils été créés ? Nous ne pouvons pas dire si c’était il y a quelques milliers d’années, ou des dizaines de milliers d’années, ou peut-être plusieurs centaines de milliers d’années. Alors, certains ont dit : « Cela ne va pas. Si vous dites que les caractères ont été formés il y a des milliers ou des dizaines de milliers d’années, le Parti communiste n’existait pas encore à l’époque, il n’avait pas été formé. Comment pourrait-il y avoir des caractères signifiant « le Parti Communiste Chinois périra » alors qu’il n’avait pas encore été formé ? En tout, combien d’années le Parti Communiste Chinois a-t-il existé ? » Le Parti Communiste Chinois a été formé à Shanghai en 1921. Cela fait plus de quatre-vingt-dix ans. Et ce rocher ? Il a plusieurs centaines de millions d’années. Et les caractères ? Ils ont peut-être quelques centaines de milliers d’années. Alors, s’il n’y avait pas de Parti communiste à l’époque, comment les caractères ont-ils pu être formés ? Une chose pareille est-elle possible ? Trouve-t-elle un fondement dans les paroles de Dieu ? Dieu détient un tel pouvoir. Tout est orchestré par Dieu, arrangé par Dieu et destiné par Dieu. Par conséquent, il y a des centaines de milliers d’années, des dizaines de millions d’années, longtemps avant que cette chose apparaisse, Dieu avait déjà prédéterminé que, dans les derniers jours, Il créerait un groupe d’hommes qui serait en accord avec Dieu ; Il avait prédéterminé que le Parti communiste serait sélectionné comme faire-valoir ; Il avait prédéterminé l’endroit où le groupe en accord avec Lui naîtrait et le moment où il viendrait devant Dieu. Il avait prédéterminé combien nous aurions à souffrir en faisant l’expérience de Son œuvre, que cela soit quatre-vingt-une tribulations ou cent quatre-vingts tribulations. Il a prédéterminé tout cela. Tout était prédéterminé. Par conséquent, parce que Dieu les a prédéterminés, et parce que Dieu est tout-puissant, les prophéties du Livre de l’Apocalypse et les livres prophétiques de la Bible ont été créées. Les prophéties des livres prophétiques ont été prononcées plusieurs milliers d’années avant que les événements surviennent, non ? Ces choses-là du Livre de l’Apocalypse ont été mentionnées il y a deux mille ans. Ce sont les révélations écrites par l’Apôtre Jean après qu’il a eu des visions sur l’île de Patmos. Ces choses-là ont été prononcées il y a deux mille ans, alors Dieu a depuis longtemps arrangé les événements des derniers jours, n’est-ce pas ? Quant au Parti communiste, Dieu a décidé que le Parti communiste rendrait ce service (consistant) à tenir lieu de faire-valoir dans les derniers jours. Quand il aura accompli sa mission (consistant) à servir de faire-valoir, Dieu, alors, le détruira. Pourquoi Dieu a-t-Il exposé ces caractères sur la pierre de Guizhou à l’avance et laissé les hommes les voir ? Cette pierre a été exposée au moment même où le Parti communiste était au summum de sa défiance vis-à-vis de Dieu, de sa condamnation de Dieu et de sa persécution à l’encontre des élus de Dieu. Il a utilisé ce rocher pour révéler un secret, celui selon lequel Dieu a déjà prédéterminé que le Parti communiste serait finalement voué à la destruction et, ainsi, les élus de Dieu auront foi en Lui, d’accord ? N’est-ce pas au moyen de cette pierre que Dieu a parlé aux hommes, pour leur faire une révélation ? Si je dis les choses de cette façon, sont-elles faciles à comprendre pour les hommes ? À présent, regardons à nouveau cette phrase de Dieu : « Plus que cela, c’est un symbole de Celui qui ne peut pas être vaincu ou envahi par les ténèbres et toute force ennemie » (« Il est très important de comprendre le tempérament de Dieu », La Parole apparaît dans la chair). Est-ce vrai ? Tout le monde dit oui. Dieu a prédéterminé les choses il y a longtemps, avant qu’il existe un Parti communiste. Avant qu’il y ait ce monde mauvais, Dieu avait déjà prédéterminé les choses et celles-ci sont quelques-unes des choses que Dieu a prédéterminées. Pouvons-nous reconnaître le tempérament de Dieu dans tout ceci : « Plus que cela, c’est un symbole de Celui qui ne peut pas être vaincu ou envahi par les ténèbres et toute force ennemie » (« Il est très important de comprendre le tempérament de Dieu », La Parole apparaît dans la chair). Est-ce facile à reconnaître ? Donc si certains nouveaux croyants demandent si, oui ou non, Dieu peut détruire le grand dragon rouge, voilà un témoignage approprié. De quelle autre façon pouvez-vous porter témoignage ? Vous pouvez dire que l’Empire romain persécutait encore plus les chrétiens à l’ère des apôtres. Qui sait combien le gouvernement romain en a tués et décapités ? À la fin, comment a-t-il été détruit ? Il a aussi été détruit par Dieu, détruit par la peste. Quand la grande peste a frappé, les cadavres ont recouvert le territoire de l’Empire romain. Dieu l’a achevé à l’aide de la peste. Il a achevé certaines nations à l’aide de rébellions populaires. Il a achevé d’autres nations encore à l’aide de la guerre. Il y a eu toutes sortes de moyens pour les achever. Alors, comment Dieu achèvera-t-Il le Parti Communiste Chinois ? Dieu le détruira de Sa propre main ! Une fois que Dieu sera retourné à Sion, Il apportera instantanément une destruction catastrophique sur le Parti communiste, cela, nous devons le comprendre. Ces choses sont suffisantes pour démontrer que le tempérament de Dieu « Plus que cela, c’est un symbole de Celui qui ne peut pas être vaincu ou envahi par les ténèbres et toute force ennemie » (« Il est très important de comprendre le tempérament de Dieu », La Parole apparaît dans la chair).

Extrait de « Sermons et échange sur l’entrée dans la vie, Volume 144 »

L’histoire de la résistance à Dieu de la communauté religieuse remonte au moins à la fin de l’ère de la Loi. Quand Dieu S’est incarné et a réalisé Son œuvre pour la première fois pendant l’ère de la Grâce, la communauté religieuse était déjà passée sous le contrôle des pharisiens et des antéchrists depuis longtemps. Elle est devenue la force d’opposition principale à l’œuvre de rédemption du Seigneur Jésus. Quand Dieu Tout-Puissant, Christ des derniers jours, apparaît et accomplit Son œuvre, ceux de la communauté religieuse se tiennent encore en une force ennemie contre l’œuvre du jugement de Dieu dans les derniers jours. Non seulement ils condamnent fanatiquement Dieu Tout-Puissant et blasphèment contre Lui, (mais) ils collaborent avec le régime satanique du PCC pour capturer et persécuter ceux qui portent témoignage de Dieu Tout-Puissant. Ils ont à nouveau commis l’épouvantable péché de la crucifixion de Dieu sur la croix ! Non seulement le Seigneur Jésus a maudit les pharisiens en disant qu’ils étaient mauvais par essence, révélant les ténèbres de la communauté religieuse, mais alors que Dieu Tout-Puissant accomplit Son œuvre de jugement dans les derniers jours, Il expose aussi la véritable essence des pasteurs et des anciens : leur résistance à Dieu. En plus, Il maudit les antéchrists qui, une fois encore, crucifient Dieu sur la croix. Cela laisse vraiment songeur ! Les deux fois où Dieu S’est incarné, Il a condamné et maudit la communauté religieuse. Qu’est-ce que cela montre ? Les élus de Dieu comprennent finalement que la communauté religieuse, la grande Babylone, est vouée à la chute. Les pasteurs et les dirigeants religieux ne croient en Dieu qu’en apparence, mais ils n’exaltent jamais véritablement Dieu ni ne portent témoignage de Lui. Ils ne suivent définitivement pas Sa volonté. Ils ne peuvent pas amener les élus de Dieu devant Lui. Ils ne peuvent certainement pas les conduire sur le droit sentier de la foi en Dieu, afin qu’ils comprennent la vérité et connaissent Dieu en mettant Ses paroles en pratique et en en faisant l’expérience. Les dirigeants religieux vont complètement à l’encontre de la volonté de Dieu. Ils ne mettent pas eux-mêmes les paroles du Seigneur en pratique, mais prêchent un savoir biblique et une théorie théologique pour se faire bien voir et pousser les hommes à les admirer et à les vénérer. Ils conduisent les croyants sur le chemin de la résistance à Dieu que suivaient les pharisiens. Ils blessent et ruinent beaucoup d’élus de Dieu. Cela suffit à prouver que les dirigeants religieux sont tous devenus des outils de Satan, de purs antéchrists. Au cours des trois étapes de Son œuvre visant à sauver l’humanité, Dieu S’est incarné deux fois pour racheter l’humanité et sauver l’humanité. Toute la communauté religieuse est l’ennemie de Christ ; elle est devenue un obstacle à l’œuvre salvatrice de Dieu. Elle a crucifié Dieu à deux reprises et a brisé le cœur de Dieu ; elle a offensé le tempérament de Dieu. Comment pourrait-elle ne pas être maudite et punie par Lui ? C’est exactement comme le disent les prophéties de l’Apocalypse : « Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande ! Elle est devenue une habitation de démons, un repaire de tout esprit impur, […] » (Apocalypse 18:2), « Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande, qui a abreuvé toutes les nations du vin de la fureur de son impudicité ! » (Apocalypse 14:8), « Malheur ! malheur ! La grande ville, Babylone, la ville puissante ! En une seule heure est venu ton jugement ! » (Apocalypse 18:10).

Dieu est juste et saint, Son tempérament ne tolère aucune offense de la part de l’homme. Ceux qui résistent à Dieu, interrompent ou perturbent l’œuvre de Dieu subiront sans nul doute la punition et les représailles de Dieu. Telle est la volonté du tempérament juste de Dieu. Nous savons tous que durant l’ère de la Loi, les habitants de Sodome ont nié Dieu publiquement et Lui ont résisté. Ils ont enragé Son tempérament et ont tous été détruits par Dieu : ils ont été anéantis. Durant l’ère de la Grâce, les grands prêtres juifs, les scribes et les Pharisiens ont publiquement résisté au Seigneur Jésus et L’ont condamné. Ils ont conspiré avec le gouvernement romain pour clouer le Seigneur Jésus sur la croix. Ils ont commis un grave péché qui a provoqué le tempérament de Dieu. La nation juive tout entière a subi une destruction sans précédent. Dans les derniers jours, les dirigeants religieux résistent à Dieu Tout-Puissant, ils Le jugent et Le condamnent gratuitement. Ils coopèrent et conspirent même avec le démoniaque PCC pour réprimer, arrêter et persécuter ces frères et sœurs qui répandent l’Évangile du royaume. Ils ont depuis longtemps commis les péchés odieux du blasphème contre le Saint-Esprit et de la crucifixion de Dieu. Leur comportement maléfique est encore pire que celui des habitants de Sodome. Il est infiniment pire que celui des Pharisiens juifs. Ils sont tous des antéchrists mis à nu par l’œuvre de Dieu dans les derniers jours. Ils sont la force religieuse maléfique qui a résisté à Dieu de la manière la plus extrême et la plus fanatique de l’histoire ! La communauté religieuse est entièrement constituée de forces maléfiques qui résistent à Dieu. Elle est un repaire d’antéchrists démoniaques. Il s’agit d’un bastion ardent, qui tente de se tenir sur un pied d’égalité avec le royaume du Christ. Il s’agit d’un camp satanique d’ennemis jurés de Dieu, qui se révoltent obstinément contre Lui ! Le juste tempérament de Dieu ne peut pas être offensé. La sainteté de Dieu ne peut pas être entachée ! L’œuvre de Dieu dans les derniers jours est l’aube d’une nouvelle ère et la fin d’une ère révolue. La communauté religieuse qui est contrôlée par toutes sortes d’antéchrists démoniaques, ainsi que ce monde maléfique, seront bientôt détruits par le désastre de Dieu dans les derniers jours. La punition divine de Dieu est déjà arrivée ! C’est exactement comme le dit Dieu Tout-Puissant, « Le monde est en train de tomber ! Babylone est paralysée ! Le monde religieux – comment pourrait-il échapper à la destruction par Mon autorité sur la terre ? » (« Les déclarations de Dieu à l’univers entier La vingt-deuxième déclaration », La Parole apparaît dans la chair).

Extrait de « Questions et réponses classiques sur l’évangile du royaume »

Contenu connexe