L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Exemples d’analyses et de discernements des rumeurs et des mensonges du gouvernement du PCC et du monde religieux (2)

37

5 Exemples d’analyses et de discernements des rumeurs et des mensonges du gouvernement du PCC et du monde religieux (2)

(3) Analyse de la troisième rumeur du Parti Communiste Chinois et de la communauté religieuse : L’Église de Dieu Tout-Puissant a été créée par l’homme.

Paroles de Dieu concernées :

Certains peuvent se demander pourquoi il faut que l’ère soit inaugurée par Dieu Lui-même. Un être créé ne pourrait-il pas Le remplacer ? Vous êtes tous conscients que Dieu Se fait chair expressément pour inaugurer une nouvelle ère, et, bien sûr, quand Il inaugure une nouvelle ère, Il conclut l’ère précédente en même temps. Dieu est le commencement et la fin. Il réalise Son travail Lui-même, et alors, c’est Lui qui conclut l’ère précédente. Telle est la preuve qu’Il vainc Satan et conquiert le monde. Chaque fois qu’Il travaille parmi les hommes, c’est le début d’une nouvelle bataille. Sans le début d’un nouveau travail, l’ancien travail ne serait pas conclu, naturellement. Et aucune conclusion de l’ancien ne prouve que la bataille contre Satan ne soit toujours pas terminée. C’est seulement si Dieu Lui-même vient parmi les hommes et réalise un nouveau travail que l’homme peut pleinement se libérer du domaine de Satan et acquérir une nouvelle vie et un nouveau commencement. Sinon, l’homme vivra éternellement dans l’ère ancienne et vivra éternellement sous l’ancienne influence de Satan. Durant chaque ère dirigée par Dieu, une partie de l’homme est libérée, et donc, l’homme progresse vers la nouvelle ère en même temps que le travail de Dieu. La victoire de Dieu est une victoire pour tous ceux qui Le suivent. Si l’humanité de la création avait la responsabilité de conclure l’ère, alors, que ce soit du point de vue de l’homme ou de Satan, ce ne serait pas plus qu’un acte qui s’oppose à Dieu ou qui Le trahit, et non un acte d’obéissance à Dieu, et ainsi le travail de l’homme donnerait un prétexte à Satan. Si l’homme obéit à Dieu et Le suit durant une ère inaugurée par Dieu Lui-même, alors seulement Satan sera pleinement convaincu, car tel est le devoir d’un être créé. Et donc Je dis que vous n’avez qu’à suivre et à obéir, et rien de plus n’est exigé de vous. Voilà ce que signifie l’affirmation que chacun doit accomplir son devoir et exercer ses fonctions. Dieu fait Son propre travail et n’a pas besoin que l’homme fasse Son travail à Sa place. Il n’est pas concerné par le travail des êtres créés. L’homme accomplit son propre devoir et n’interfère pas avec le travail de Dieu. Voilà la véritable obéissance et la preuve que Satan est vaincu. Après que Dieu a Lui-même inauguré la nouvelle ère, Il ne travaille plus parmi les hommes. C’est alors que l’homme entre officiellement dans la nouvelle ère pour accomplir son devoir et réaliser sa mission comme être créé. Tels sont les principes de travail que personne ne peut transgresser. Seule cette façon de travailler est sensée et raisonnable. Le travail de Dieu est fait par Dieu Lui-même. C’est Lui qui met entame Son œuvre et Lui aussi qui la conclut. C’est Lui qui planifie le travail, qui le gère, et, même plus, c’est Lui qui le mène à son terme. Comme le dit la Bible : « Je suis le commencement et la fin ; Je suis le semeur et le moissonneur. » Tout cela est lié au travail de Sa gestion, est fait par Sa main. Il est le Souverain du plan de gestion de six mille ans ; nul ne peut faire Son travail à Sa place ou conclure Son travail, car Il contrôle tout. Puisqu’Il a créé le monde, Il conduira le monde entier à la vie dans Sa lumière, et Il conclura l’ensemble de l’ère et mènera tout Son plan à terme !

Extrait de « Le mystère de l’incarnation (1) », La Parole apparaît dans la chair

L’échange de l’homme :

En vue de séduire et de tromper le peuple chinois, le PCC fait tout son possible pour déformer la vérité et renverser le blanc et le noir, en insistant sur le fait que l’église de Dieu serait une organisation humaine et qu’une vie d’église normale viendrait illégalement troubler l’ordre social. C’est par cette rhétorique constante et ces moyens-là que le Parti communiste résiste à Dieu et persécute sauvagement l’église de Dieu. L’Église de Dieu Tout-Puissant n’est tout simplement pas une organisation humaine, mais l’église de Dieu.

Extrait de L’échange du supérieur : « La clé des réponses à une interview avec des journalistes se trouve dans la façon de témoigner de l’œuvre de Dieu. »

À l’ère de la Grâce, le Seigneur Jésus a promis à Ses partisans : « Et, lorsque je m’en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi » (Jean 14:3). Il a aussi annoncé : « Car, comme l’éclair part de l’orient et se montre jusqu’en occident, ainsi sera l’avènement du Fils de l’homme » (Matthieu 24:27). Dans les derniers jours, comme promis et prédit par Lui-même, Dieu a à nouveau pris chair et est descendu à l’est du monde – en Chine – accomplir l’œuvre de jugement, de châtiment, de conquête et de salut en utilisant la parole, sur la fondation de l’œuvre de rédemption du Seigneur Jésus. En cela, les prophéties bibliques selon lesquelles « le jugement va commencer par la maison de Dieu » et « Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises » ont aussi été accomplies. L’œuvre de Dieu des derniers jours a mis un terme à l’ère de la Grâce et introduit l’ère du Règne. Alors que l’évangile du royaume de Dieu Tout-Puissant se propageait rapidement en Chine continentale, l’Église de Dieu Tout-Puissant est née. Comme le prouvent les faits, la naissance de l’Église de Dieu Tout-Puissant découle entièrement de l’œuvre de Dieu des derniers jours, et n’a été établie par aucun homme. C’est parce que les élus de l’Église de Dieu Tout-Puissant prient au nom de Dieu Tout-Puissant, obéissent à Son œuvre et acceptent toutes les vérités exprimées par Lui. Ainsi, il est évident que ces élus croient en Christ qui est incarné dans les derniers jours, le Dieu concret qui est l’Esprit accompli dans la chair, au lieu de croire en un homme. À l’extérieur, Dieu Tout-Puissant n’est rien de plus qu’un Fils d’homme ordinaire, mais en essence Il est l’incarnation de l’Esprit de Dieu et Il est la vérité, le chemin et la vie. Son œuvre et Sa parole sont l’expression directe de l’Esprit de Dieu et sont l’apparition de Dieu en personne. Par conséquent, Il est le Dieu concret qui est incarné.

Extrait de Annexe à des annales choisies des arrangements de travail de l’Église de Dieu Tout-Puissant : Dieu Tout-Puissant et l’Église de Dieu Tout-Puissant

Les Églises du christianisme sont venues à l’existence à cause de la manifestation et de l’œuvre du Seigneur Jésus devenu chair, et l’Église de Dieu Tout-Puissant est venue à l’existence à cause de l’apparition et de l’œuvre de Dieu Tout-Puissant incarné des derniers jours. Ainsi, les Églises de toutes les ères ont été produites à cause de la manifestation et de l’œuvre de Dieu devenu chair. L’œuvre de chaque étape de l’incarnation de Dieu exprime de nombreuses vérités, et beaucoup de gens parviennent à accepter et à suivre Dieu à cause de ces vérités exprimées par Dieu, donnant ainsi naissance aux Églises. À la lumière de ce qui précède, l’on constate que les Églises se créent à partir de ceux qui acceptent l’œuvre de Dieu et suivent Dieu. Ces rassemblements des élus de Dieu sont appelés Églises. Les Églises du christianisme ont été produites par la manifestation et l’œuvre du Seigneur Jésus incarné il y a deux mille ans. Le Seigneur Jésus prêchait : « Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche » (Matthieu 4:17), et Il a accompli l’œuvre de la rédemption, et exprimé les vérités que les gens de l’ère de la Grâce devaient mettre en pratique et y entrer beaucoup de gens avaient alors commencé à croire et à suivre le Seigneur, et c’est ainsi que les Églises de ce moment sont apparues . Par la suite, l’évangile du Seigneur Jésus s’est répandu dans tous les pays et tous les territoires, jusqu’aux derniers jours où il s’est répandu jusqu’aux extrémités de la terre, et des Églises chrétiennes ont émergé dans tous les pays. C’étaient les Églises de l’ère de la Grâce. Au cours des dernières étapes des derniers jours, Dieu Tout-Puissant incarné apparaît et travaille dans la Chine continentale. Sur le fondement de l’œuvre de la rédemption du Seigneur Jésus pendant l’ère de la Grâce, Dieu Tout-Puissant opère l’œuvre de « le jugement va commencer par la maison de Dieu » (1 Pierre 4:17) prophétisée dans la Bible. À toute l’humanité, Dieu Tout-Puissant révèle tous les mystères du plan de gestion de six mille ans de Dieu et exprime toutes les vérités pour la purification et le salut de l’humanité. À cause de la manifestation et de l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours, beaucoup de gens de toutes les confessions et dénominations du monde religieux, les gens qui ont cru au Seigneur depuis de nombreuses années, ont finalement entendu la voix de Dieu et ont vu que le Seigneur Jésus est venu et a mené l’œuvre de jugement des derniers jours. Ils ont vérifié que Dieu Tout-Puissant est le retour du Seigneur Jésus, et à cause de cela, ils ont accepté l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours. En Chine continentale, au moins plusieurs millions de personnes (des dizaines de millions selon les statistiques du gouvernement communiste chinois) ont accepté et suivent maintenant Dieu Tout-Puissant. Ainsi, l’Église de Dieu Tout-Puissant est entièrement le résultat de la manifestation et de l’œuvre de Dieu Tout-Puissant. Elle a été personnellement établie par Dieu Tout-Puissant, et non par une personne. Tout chrétien dans l’Église de Dieu Tout-Puissant reconnaît pleinement que Dieu Tout-Puissant est le retour du Seigneur Jésus, le Christ des derniers jours et la manifestation de Dieu. Les chrétiens de l’Église de Dieu Tout-Puissant prient au nom de Dieu Tout-Puissant. Ce qu’ils lisent, écoutent, et échangent sont les paroles de Dieu Tout-Puissant, et ce sur quoi ils se tiennent sont toutes les vérités exprimées par Dieu Tout-Puissant. Ces vérités sont la voie de la vie éternelle apportée par Dieu au cours des derniers jours. Dans Son œuvre, Dieu incarné des derniers jours a personnellement désigné et témoigné de l’homme qu’Il utilise, afin que celui-ci puisse coopérer à l’œuvre de Dieu — tout comme quand Le Seigneur Jésus-Christ travaillait, Il avait personnellement choisi et désigné les douze apôtres. Ces personnes que Dieu utilise, cependant, ne font que coopérer dans l’œuvre de Dieu, et elles sont incapables de travailler à la place de Dieu. Elles n’ont pas établi les Églises, et celui en qui les élus de Dieu croient et qu’ils suivent n’est pas celui qui est utilisé par Dieu. Les Églises de l’ère de la Grâce n’avaient pas été établies par Paul et les autres apôtres, mais étaient le produit de l’œuvre du Seigneur Jésus ; Elles étaient personnellement établies par le Seigneur Jésus. De même, l’Église de Dieu Tout-Puissant des derniers jours n’a pas non plus été créée par l’homme que Dieu utilise, mais est née de l’œuvre de Dieu Tout-Puissant. Dieu Tout-Puissant l’a personnellement établie, et en est Lui-même le berger ; l’homme que Dieu utilise abreuve juste, pourvois aux besoins et guide les Églises, dans l’accomplissement de son devoir. Malgré le fait que l’homme que Dieu utilise conduit, abreuve et pourvoie aux besoins des élus de Dieu, Celui en qui les élus de Dieu croient et suivent est Dieu Tout-Puissant — ce qui est un fait que personne ne peut nier. […]

Les chrétiens de l’Église de Dieu Tout-Puissant acceptent et suivent Dieu Tout-Puissant en voyant que l’expression de Dieu Tout-Puissant est toute la vérité. Ils reconnaissent que Dieu Tout-Puissant est la seconde venue du Seigneur Jésus. Pourtant, le gouvernement du PCC ne reconnaît pas l’existence de Dieu. Il considère les organisations religieuses et les églises comme des organisations humaines. Les groupes religieux sont désignés comme des organisations mondaines par les non-croyants et par un gouvernement athée. C’est infondé sur le plan international. Comme nous le savons tous, les croyances religieuses sont habituellement reconnues par la communauté internationale. Tous les pays démocratiques reconnaissent les croyances religieuses, reconnaissent la liberté de croyance et respectent les groupes religieux. Des conventions internationales reconnaissent également la liberté de croyance religieuse. Pourquoi n’est-ce pas le cas du PCC ? Parce que le PCC est un parti politique athée qui ne reconnaît pas l’existence ni l’incarnation de Dieu, sans parler de respecter la liberté de croyance. Depuis que le PCC s’est emparé du pouvoir, il a obstinément persécuté la liberté de croyance, désignant les groupes religieux comme des organisations humaines à restreindre, persécuter et réprimer. Or les millions, voire les dizaines de millions de chrétiens de l’Église de Dieu Tout-Puissant reconnaissent tous que la parole exprimée par Dieu Tout-Puissant est la vérité et la voix de Dieu. Personne ne peut nier que Dieu Tout-Puissant est le retour du Seigneur Jésus, l’apparition de Dieu dans les derniers jours. De même qu’à l’époque où Jésus accomplissait Son œuvre, le gouvernement romain et le judaïsme ne l’ont pas reconnue. Mais deux mille ans plus tard, l’évangile du Seigneur Jésus s’est répandu à travers le monde. Tous les pays du monde ont reconnu que le christianisme était une foi pure. Quelle en est la raison ? C’est parce que la vérité est la vérité et que la parole de Dieu est la vérité.

Extrait de « L’échange du supérieur »

(4) Analyse de la quatrième rumeur du Parti Communiste Chinois et de la communauté religieuse : L’homme utilisé par le Saint-Esprit a fui outre-mer avec une grosse somme d’argent.

Paroles de Dieu concernées :

3. L’argent, les objets matériels et tous les biens de la maison de Dieu sont les offrandes qui doivent être données par l’homme. Seuls le sacrificateur et Dieu peuvent jouir de ces offrandes, car les offrandes de l’homme sont pour la jouissance de Dieu, Dieu ne partage ces offrandes qu’avec le sacrificateur, et personne d’autre n’est qualifié ou n’a le droit de jouir d’aucune partie d’entre elles. Toutes les offrandes de l’homme (y compris l’argent et les choses ont on peut jouir matériellement) sont données à Dieu, non à l’homme. Et ainsi, l’homme ne doit pas jouir de ces choses ; si l’homme devait en jouir, alors il volerait des offrandes. Quiconque fait cela est un Judas, car, en plus d’être un traître, Judas s’est aussi servi de l’argent qui était mis dans la bourse.

Extrait de « Les dix décrets administratifs qui doivent être respectés par les élus de Dieu à l’ère du Règne », La Parole apparaît dans la chair

L’échange de l’homme :

Comment pouvons-nous résoudre le problème lié au fait que l’homme a toujours des idées fausses au sujet de Dieu ? Il peut être résolu par la poursuite de la vérité. Par exemple, certains prétendent que j’ai détourné les fonds des églises, que je les ai volés et me suis enfui, mais cela vous semble-t-il correct ? Je ne déroberais pas l’argent des églises pour m’enfuir avec. C’est à moi de gérer et de répartir les offrandes faites à Dieu ; comment pouvez-vous appeler cela les prendre et m’enfuir avec ? Ce n’est pas ce qui se passe. Il est de ma responsabilité de distribuer cet argent et j’ai l’autorité de le faire. Une telle déclaration est donc fausse. Certains disent que j’ai fui la Chine pour me réfugier à l’étranger. Ce n’est pas ce qui s’est passé. J’ai mené à bien mon œuvre en Chine continentale pendant plus de dix ans. Même dans mes rêves les plus fous, je n’avais jamais imaginé que Dieu m’enverrait à l’étranger. Je pensais que tant que Dieu accomplissait Son œuvre en Chine, j’accomplirais mon devoir en Chine. Je n’avais jamais songé à partir. Or c’est là que Dieu m’a conduit ; telle était Son instruction. Sur le coup, j’avais des réserves : « Je suis recherché. Si Tu me fais quitter le pays, ne serai-je pas pris au piège à la douane ? N’est-ce pas chercher les ennuis ? Si quelque chose se passait mal, je me ferais sûrement prendre ! » Mais je n’ai pas dit ces choses-là. Je me suis dit : « Obéis. Pars ! » Par conséquent, à la douane, en dépit du danger, je ne me suis pas fait prendre. Appelleriez-vous cela une fuite ? Il s’agissait d’une directive du Saint-Esprit, d’une instruction de Dieu. Alors, une fois encore, les rumeurs propagées par le Parti Communiste Chinois sont fausses. Il a dit que, poursuivi, je me suis enfui. Cela n’adhère pas à la vérité. Je n’avais jamais envisagé d’aller à l’étranger. C’est Dieu qui m’a donné l’instruction de le faire. Il m’a envoyé. J’ai pris le risque et obéi, avec réticence toutefois, et Il m’a donc fait traverser la douane en toute sécurité. Sur le coup, qu’en ai-je pensé ? « Si j’arrive à passer la douane, c’est parce que Dieu me la fait passer. Si je n’y parviens pas, c’est que Dieu m’a livré à Satan. » J’ai accepté cela. J’ai obéi !

Extrait de « Sermons et échange sur l’entrée dans la vie, Volume 138 »

Par exemple, le grand dragon rouge a dit que j’avais détourné de l’argent et fui en Amérique. Comment l’expliquez-vous ? Quelqu’un dit : « C’est vrai. Il est bel et bien en Amérique. » Est-ce la même chose que fuir en Amérique ? J’ai été conduit par Dieu en Amérique. C’est Dieu qui m’a fait quitter la Chine pour m’envoyer en Amérique accomplir l’œuvre sous Son commandement. Sans les directives de Dieu, l’homme pourrait-il fuir ? Je suis l’un des fugitifs les plus recherchés du pays par le Parti communiste dans la région continentale. Comment oserais-je me montrer ? À l’époque, j’ai pensé : « Si je sortais de ma cachette, ne serais-je pas capturé ? » Cela ne relevait donc pas de mon initiative. J’ai été envoyé par Dieu. C’est Dieu qui m’a dit que je devais partir. Quand j’ai entendu cela, j’ai pensé : « Oh, c’est la parole de Dieu. Chaque fois que l’œuvre de Dieu s’est approchée d’un moment charnière, Dieu a toujours dit quelque chose à l’avance qui s’avèrerait plus tard. Aller à l’étranger avait été prédit par Dieu. Ce n’était pas une plaisanterie. C’était un arrangement opéré par Dieu ! » C’est ainsi que j’ai commencé à m’occuper de cela. Dès que je m’en suis occupé, j’ai été capable de partir. Tout était orchestré par Dieu. C’était sans espoir aux yeux des hommes. À présent, que diriez-vous : ai-je fui en Amérique ou Dieu m’a-t-il guidé, arrangeant les choses pour que j’aille en Amérique ? Vous êtes tous d’accord pour dire que c’était un arrangement opéré par Dieu. En plus de cela, le grand dragon rouge a dit que j’avais détourné de l’argent avant de m’enfuir. Il ne s’agissait pas d’argent détourné. Il s’agissait d’argent qui m’avait été confié par Dieu, d’argent dont j’ai la charge et que je suis habilité à manœuvrer et à contrôler. Est-ce du détournement ? Pensez-vous que cela soit comme certains responsables corrompus qui se sont enfuis avec de l’argent détourné ? Ils ont pris la fuite avec l’argent détourné du pays et du peuple. Cela s’appelle fuir avec de l’argent détourné. Ai-je fui avec de l’argent détourné ? En surface, c’est vrai aussi. Premièrement, je suis arrivé en Amérique. Deuxièmement, je suis responsable d’une partie de l’argent. Mais une fois que les paroles sont sorties de la bouche du grand dragon rouge, les ennuis ont commencé. Les choses sont devenues négatives. Après l’explication que je viens de vous faire, tout est positif. Par conséquent, en surface, beaucoup de choses semblent coïncider avec les faits. Mais la façon de dire du grand dragon rouge opère une déformation des faits en transformant le vrai en faux. Comprenez-vous à présent ?

Extrait de « Sermons et échange sur l’entrée dans la vie, Volume 141 »

(5) Analyse de la cinquième rumeur du Parti Communiste Chinois et de la communauté religieuse : L’Église de Dieu Tout-Puissant détruit des familles et pousse les gens à tout abandonner pour suivre Dieu.

Versets bibliques pour référence :

Si quelqu’un vient à moi, et s’il ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, et ses soeurs, et même à sa propre vie, il ne peut être mon disciple (Luc 14:26).

Celui qui ne prend pas sa croix, et ne me suit pas, n’est pas digne de moi (Matthieu 10:38).

Je vous le dis en vérité, il n’est personne qui, ayant quitté, à cause du royaume de Dieu, sa maison, ou sa femme, ou ses frères, ou ses parents, ou ses enfants, ne reçoive beaucoup plus dans ce siècle-ci, et, dans le siècle à venir, la vie éternelle (Luc 18:29-30).

Quiconque met la main à la charrue, et regarde en arrière, n’est pas propre au royaume de Dieu (Luc 9:62).

L’échange de l’homme :

Le Parti Communiste Chinois dit : « L’Église de Dieu Tout-Puissant demandera aux hommes de tout laisser derrière eux pour suivre Dieu. » Je demande : dans le christianisme, le Seigneur Jésus n’a-t-il pas exigé pareilles choses des hommes ? N’est-ce pas ce que les saints, à travers les âges, ont fait ? Ces témoignages ont tous été rendus il y a longtemps, pourquoi ne condamnez-vous pas ces hommes ? Pourquoi condamnez-vous l’Église de Dieu Tout-Puissant ? Le Seigneur Jésus n’a-t-il pas tenu de tels propos ? Les saints, à travers les âges, ne se sont-ils pas détournés du mariage, de leur famille, du monde, au nom de Dieu, pour suivre Dieu, proclamer le Seigneur Jésus et rendre témoignage du Seigneur Jésus ? N’est-ce pas ce qu’ils ont fait ? Ils ont été trop nombreux. Quelle loi de quel pays a décrété que ce qu’ils faisaient était criminel ? Cela a-t-il été condamné comme un crime ? Le Parti Communiste Chinois dit : « L’Église de Dieu Tout-Puissant sépare les familles. » Est-ce juste ? Est-ce la réalité ? Pour suivre Dieu, poursuivre la vérité, se donner à la justice, des hommes décident sciemment de faire de telles choses. La famille de Dieu a-t-elle forcé qui que ce soit ? N’est-ce pas l’œuvre du Seigneur Jésus pendant l’ère de la Grâce ? Qu’a dit le Seigneur Jésus ? « Quiconque d’entre vous ne renonce pas à tout ce qu’il possède ne peut être mon disciple » (Luc 14:33). Le Seigneur Jésus a Lui-même appelé les douze disciples et dit : « Suivez-moi » (Marc 1:17). Il a dit aussi : « Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création » (Marc 16:15). Dites-vous que le Seigneur Jésus a eu tort de dire cela ? C’est rapporté dans Bible. Toutes les communautés religieuses et tous les saints à travers les âges ont agi de la sorte, pourquoi n’osez-vous pas les condamner ? Pourquoi venez-vous maintenant calomnier l’Église de Dieu Tout-Puissant en disant qu’elle sépare les familles ? N’est-ce pas un amoncellement de mensonges colportés par Satan ? Vous suivez Dieu, pourtant vous êtes incapable d’y voir clair dans tout cela. Vous ne savez pas différencier le vrai du faux, le noir du blanc.

Extrait de « Sermons et échange sur l’entrée dans la vie, Volume 130 »

À présent, le grand dragon rouge répand partout des rumeurs contre les élus de Dieu, en particulier contre ceux qui ont renoncé à leur famille pour accomplir leur devoir, afin d’attaquer, de juger et de diffamer l’Église de Dieu Tout-Puissant. Il est dit : « C’est l’Église de Dieu Tout-Puissant qui détruit les familles du peuple, brisant et interdisant les familles du peuple. » Ne s’agit-il pas de propager des rumeurs et des attaques ? À quel genre de famille dites-vous qu’une humanité sombre et mauvaise appartient ? Est-elle quelque chose de positif ? Cette famille n’est pas quelque chose de positif. Quel tort commet celui qui quitte la famille de Satan s’il croit vraiment en Dieu ? C’est parfaitement justifié ! « Je peux tout mettre de côté pour me dépenser pour Dieu et accomplir la volonté de Dieu. Pourquoi ne le ferais-je pas ? J’ai abandonné la famille qui m’empêchait de croire en Dieu et de poursuivre la vérité. Qu’y avait-il de mal à cela ? Le chemin que suit le croyant est distinctement différent de celui du non-croyant. Je veux poursuivre la vérité et suivre Dieu. Si vous n’êtes pas d’accord avec moi, je divorce de vous. Est-ce que quelque chose ne va pas ? » Un tel divorce a plus de sens que ceux qui sont dus à la fornication et à la propension à la nouveauté ! De tels divorces reviennent à détruire la famille ! Nous abandonnons tout et laissons derrière nous la famille soumise à l’influence de Satan pour suivre Dieu et poursuivre la vérité. Cela revient à délaisser les ténèbres pour la lumière. C’est un acte juste qui est conforme à la volonté de Dieu. C’est quelque chose de positif. N’est-ce pas mieux que de suivre Satan vers la mort ?

Extrait de « Sermons et échange relatifs à la parole de Dieu “Dieu Lui-même, l’Unique II”(IX) », Sermons et échange sur l’entrée dans la vie (XII)

Contenu connexe