J’ai trouvé la voie qui mène au royaume des cieux

6 août 2020

Par Mengai, Taïwan

Dieu Tout-Puissant dit : « Quand Jésus vint parmi les hommes, Il inaugura l’ère de la Grâce et acheva l’ère de la Loi. Pendant les derniers jours, Dieu devient chair une fois de plus et, quand Il devient chair cette fois, Il acheva l’ère de la Grâce et inaugura l’ère du Règne. Tous ceux qui acceptent la seconde incarnation de Dieu seront conduits dans l’ère du Règne et pourront accepter personnellement la direction de Dieu. Bien que Jésus ait abattu une œuvre immense parmi les hommes, Il n’a fait que parachever la rédemption de toute l’humanité et est devenu le sacrifice d’expiation de l’homme, et Il n’a pas débarrassé l’homme de tout son tempérament corrompu. Pour sauver entièrement l’homme de l’influence de Satan, Il n’a pas suffi que Jésus se livre en sacrifice d’expiation pour les péchés des hommes, mais il a fallu également que Dieu s’emploie davantage à débarrasser l’homme totalement de son tempérament, qui avait été corrompu par Satan. Et donc, après que l’homme a reçu le pardon de ses péchés, Dieu est redevenu chair pour conduire l’homme dans la nouvelle ère et a commencé l’œuvre du châtiment et du jugement, et cette œuvre a mené l’homme dans un domaine plus élevé. Tous ceux qui se soumettent à Sa domination jouiront d’une vérité supérieure et recevront de bien meilleures bénédictions. Ils vivront véritablement dans la lumière et gagneront la vérité, le chemin et la vie » (« La Parole apparaît dans la chair »). Les paroles de Dieu sont très claires. Le Seigneur Jésus a accompli l’œuvre de rédemption qui ne consistait qu’à pardonner les péchés de l’humanité. Il ne nous a pas délivrés de nos natures pécheresses. Nous avons encore besoin que le Seigneur revienne dans les derniers jours pour accomplir l’œuvre de jugement et de purification, pour nous offrir plus de vérités, résoudre notre nature pécheresse et nous permettre de nous libérer des chaînes du péché. Alors nous ne résisterons plus à Dieu et ne pécherons plus, nous deviendrons des gens qui obéissent à Dieu et Le craignent. C’est notre seul moyen d’être dignes d’entrer dans le royaume de Dieu. Autrefois, je ne comprenais pas l’œuvre de Dieu. Je croyais que le Seigneur avait pardonné nos péchés, que nous étions donc justifiés par la foi et pouvions entrer au Ciel. Mais après avoir été croyante pendant dix ans, je péchais toujours en permanence et j’étais incapable de pratiquer les paroles du Seigneur. Dieu est saint et les impies ne peuvent pas Le voir. Alors comment quelqu’un comme moi, qui vivais dans le péché, pouvait-il être emporté dans le royaume de Dieu quand le Seigneur viendrait ? J’étais perplexe. Je ne le comprenais pas. Je n’ai compris qu’après avoir lu les paroles de Dieu Tout-Puissant que je manquais d’expérience dans l’étape la plus cruciale de l’œuvre de Dieu : l’œuvre de jugement dans les derniers jours, qui commence avec la maison de Dieu. Dans notre foi, nous devons subir le jugement de Dieu dans les derniers jours pour que nos tempéraments corrompus soient purifiés. C’est le seul moyen d’être sauvés et d’entrer dans le royaume. J’aimerais vous faire part de mon expérience à ce sujet.

Petite, j’allais à l’église avec mes parents. J’aimais entendre les frères et sœurs échanger sur les paroles du Seigneur. Après mon mariage, mon mari et moi avons continué à donner la priorité au travail de l’église. Nous étions très engagés dans les affaires de l’église, les grandes comme les petites. Mais, au fil du temps, je me suis aperçue que les sermons du pasteur étaient très pauvres, qu’il ne disait que des platitudes et nous encourageait toujours à faire des offrandes. Il s’intéressait plus aux finances qu’à nos vies. Les pasteurs et les anciens se disputent l’estrade et leurs positions, et ils s’engagent dans des intrigues. De moins en moins de frères et sœurs assistaient aux offices. Quand ils le faisaient, ils bavardaient, parlaient de plaisirs physiques ou s’endormaient pendant le sermon. Moi-même, je ne sentais pas l’orientation du Seigneur et je trouvais les offices fatigants. Je n’arrivais pas à pratiquer les paroles du Seigneur. Je passais mon temps à pécher et à me confesser. Quand je voyais mon mari rentrer du travail et se mettre à jouer sur Internet sans rien faire d’autre, je ne pouvais pas m’empêcher de le sermonner et de lui ordonner de faire telle ou telle chose. Il ne m’écoutait pas, ce qui m’énervait encore plus. Même le voir faire des choses lentement m’était insupportable et je critiquais son inefficacité. Il me critiquait aussi, me disant : « Tu n’as pas changé du tout depuis le temps que tu as la foi. » Je me sentais coupable et je pensais aux paroles du Seigneur Jésus : « Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’oeil de ton frère, et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton oeil ? Ou comment peux-tu dire à ton frère: Laisse-moi ôter une paille de ton œil, toi qui as une poutre dans le tien ? » (Matthieu 7:3-4). Le Seigneur nous enseigne que nous devrions plus examiner nos défauts que ceux des autres. Mais quand mon mari disait ou faisait quelque chose qui me déplaisait, je n’avais aucune patience envers lui. Je me mettais en colère et nous nous disputions. Notre relation se détériorait et je souffrais beaucoup. Dieu dit : « Vous serez saints, car je suis saint » (Lévitique 11:44). Dieu est saint et les impies ne peuvent pas le voir. Mais je ne retenais pas les enseignements du Seigneur et je ne pratiquais pas Ses paroles. J’étais incapable d’échapper aux chaînes du péché. Comment quelqu’un comme moi aurait-il pu entrer au royaume des cieux ? Cette pensée me perturbait.

Un jour, après un office, j’ai exposé mon dilemme au pasteur. Il m’a dit : « Ne vous inquiétez pas. Même si nous péchons souvent, le Seigneur Jésus a pardonné tous nos péchés. Tant que nous prions et nous confessons au Seigneur, Il nous emportera au royaume des cieux quand Il viendra. » Ça n’a pas calmé mon trouble. Il est dit dans la Bible : « Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur » (Hébreux 12:14). « Car, si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés » (Hébreux 10:26). Il est clairement écrit qu’il n’y aura pas d’autre sacrifice si nous ne pratiquons pas les paroles du Seigneur et péchons sciemment. Les gens qui pèchent en permanence pouvaient-ils vraiment être emportés au Ciel ? Ne sachant pas comment arrêter de pécher, j’ai travaillé dur sur la tolérance et le pardon que le Seigneur enseigne, mais je n’arrivais pas à les mettre en pratique. Dans ma souffrance, je suis retournée voir le pasteur. Il a secoué la tête d’un air impuissant et m’a dit : « Je n’ai pas de solution au problème de l’enchaînement des péchés et des confessions. Même Paul a dit : “J’ai la volonté, mais non le pouvoir de faire le bien. Car je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas” (Romains 7:18-19). On ne peut pas s’empêcher de pécher. Alors repens-toi, confesse-toi davantage au Seigneur et je prierai plus pour toi. » Ça m’a complètement découragée. Dans ma souffrance, j’ai prié le Seigneur : « Ô Seigneur ! Je ne veux pas pécher, mais je ne peux pas m’en empêcher. Je souffre de vivre dans le péché mais je ne sais pas comment y échapper. J’ai peur que Tu finisses par m’abandonner. Je T’en prie, Seigneur, sauve-moi. »

Dieu commence où l’homme s’arrête. J’ai rencontré Sœur Susan sur Internet en mai 2018. Nous avons beaucoup échangé sur la Bible. Comme elle avait une compréhension unique de la Bible et un échange très éclairant, je lui ai fait part de mes inquiétudes et de mon dilemme. J’ai dit : « Je crois au Seigneur depuis des années, mais je suis incapable de pratiquer la tolérance et le pardon. Je pèche en permanence. J’ai peur de ne pas entrer au royaume des cieux. Notre pasteur dit que le Seigneur Jésus a pardonné tous nos péchés et qu’Il nous emportera au Ciel quand Il viendra si on prie et se confesse souvent. Mais je suis toujours troublée. Qu’en penses-tu ? » Sœur Susan a répondu : « Il est vrai que le Seigneur Jésus a pardonné nos péchés, mais ça ne signifie pas qu’on est purifié ni délivré du péché. Le Seigneur Jésus a dit : “Quiconque se livre au péché est esclave du péché. Or, l’esclave ne demeure pas toujours dans la maison ; le fils y demeure toujours” (Jean 8:34-35). “Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux” (Matthieu 7:21). Le Seigneur Jésus n’a jamais dit qu’on irait au Ciel parce que nos péchés étaient pardonnés. Il nous a clairement dit que seuls ceux qui obéissaient à la volonté du Père pouvaient entrer au royaume des cieux. » « Croire qu’on entrera dans le royaume de Dieu parce que nos péchés sont pardonnés n’est qu’une notion et un préjugé humains. Ça ne s’appuie pas sur les paroles de Dieu. Nous ne sommes sûrs que d’une chose : quand les gens gagnent la foi et ont leurs péchés pardonnés, ils continuent à pécher, se confesser et pécher encore. Ça prouve que croire au Seigneur et être pardonné n’est pas la même chose que de se délivrer des chaînes du péché, et ça ne signifie certainement pas qu’on est purifié. Dieu est saint. Il ne laissera jamais entrer dans Son royaume quelqu’un qui pèche et Lui résiste encore. Seuls ceux qui obéissent à Dieu et accomplissent Sa volonté peuvent entrer au royaume des cieux. » Je me suis dit : « Elle a raison. Comment Dieu pourrait-Il exprimer Sa sainteté s’Il laisse ceux qui continuent à pécher entrer dans le royaume des cieux ? »

Elle a ajouté : « Même si nous prions, nous confessons et nous efforçons de pratiquer les enseignements du Seigneur, malgré tous nos efforts, nous sommes toujours gouvernés par le péché. Quelle en est la raison ? » Alors elle a lu quelques passages des paroles de Dieu. « Bien que Jésus ait abattu une œuvre immense parmi les hommes, Il n’a fait que parachever la rédemption de toute l’humanité et est devenu le sacrifice d’expiation de l’homme, et Il n’a pas débarrassé l’homme de tout son tempérament corrompu. Pour sauver entièrement l’homme de l’influence de Satan, Il n’a pas suffi que Jésus se livre en sacrifice d’expiation pour les péchés des hommes, mais il a fallu également que Dieu s’emploie davantage à débarrasser l’homme totalement de son tempérament, qui avait été corrompu par Satan. Et donc, après que l’homme a reçu le pardon de ses péchés, Dieu est redevenu chair pour conduire l’homme dans la nouvelle ère et a commencé l’œuvre du châtiment et du jugement, et cette œuvre a mené l’homme dans un domaine plus élevé. Tous ceux qui se soumettent à Sa domination jouiront d’une vérité supérieure et recevront de bien meilleures bénédictions. Ils vivront véritablement dans la lumière et gagneront la vérité, le chemin et la vie. » « Même si l’homme a été racheté et si ses péchés ont été pardonnés, c’est seulement considéré comme si Dieu avait oublié les transgressions de l’homme et n’avait pas traité l’homme en conformité avec ses transgressions. Toutefois, lorsque l’homme vit dans un corps charnel et qu’il n’a pas été libéré du péché, il ne peut que continuer à pécher, révélant sans cesse son tempérament satanique corrompu. C’est la vie que l’homme mène, un cycle sans fin de péché et de pardon accordé. La majorité de l’humanité pèche dans la journée pour simplement se confesser dans la soirée. Ainsi, même si le sacrifice d’expiation est toujours efficace pour l’homme, il ne peut pas sauver l’homme du péché. Seulement la moitié de l’œuvre du salut a été achevée, car l’homme a encore un tempérament corrompu. […] Il est difficile à l’homme de prendre conscience de ses péchés ; il est incapable de reconnaître sa propre nature profondément enracinée et il doit compter sur le jugement par la parole pour obtenir ce résultat. L’homme peut dorénavant être progressivement transformé seulement de cette manière. » « Grâce à cette œuvre de jugement et de châtiment, les hommes prendront pleinement conscience de l’essence souillée et corrompue en eux-mêmes et ils pourront changer complètement et être purifiés. L’homme peut être digne de retourner devant le trône de Dieu seulement de cette manière. Toute l’œuvre effectuée aujourd’hui vise la purification et la transformation des hommes ; grâce au jugement et au châtiment par la parole, ainsi que grâce à l’épurement, l’homme peut rejeter sa corruption et être purifié. Plutôt que de considérer cette étape de l’œuvre comme celle du salut, il serait plus approprié de dire que c’est l’œuvre de la purification » (« La Parole apparaît dans la chair »).

Après cette lecture, Sœur Susan a dit : « Même si nous avons reçu la rédemption du Seigneur Jésus et si nos péchés sont pardonnés, nos natures sataniques, qui nous incitent à pécher, n’ont pas été résolues. C’est pour ça qu’on ne peut pas s’empêcher de pécher, de résister à Dieu, et qu’on est incapable de pratiquer les paroles du Seigneur. Dans l’ère de la Grâce, le Seigneur Jésus n’a accompli que l’œuvre de la rédemption. Il a racheté nos péchés pour qu’on ne soit pas condamnés par la loi, qu’on soit digne de se présenter devant Dieu et de jouir de la grâce et de la joie qu’Il nous donne. Même si le Seigneur Jésus a pardonné nos péchés, nos tempéraments et natures sataniques n’ont pas été résolus. Nous sommes toujours arrogants, suffisants, malhonnêtes, égoïstes et méprisables. Nous nous accordons trop d’importance, nous voulons toujours avoir le dernier mot et forcer les autres à nous obéir. Quand quelqu’un fait quelque chose qui nous déplaît, nous le réprimandons et l’étouffons. Aussi, nous mentons et nous trompons les gens en permanence. Nos prières à Dieu ne sont que des mots, des promesses en l’air. Nous parlons d’obéir à Dieu et de L’aimer alors que nous n’agissons que dans notre intérêt. Nous ne nous dépensons et ne faisons des sacrifices à Dieu que pour être bénis et entrer dans Son royaume. Nous sommes heureux quand nous recevons la grâce du Seigneur, mais nous sommes négatifs et nous nous plaignons quand nous traversons des épreuves. Nous pouvons aller jusqu’à nier ou trahir Dieu. Ces tempéraments sataniques sont plus graves et plus enracinés que le péché. S’ils ne sont pas résolus, nous risquons à tout instant de faire le mal et de nous opposer à Dieu. Nous sommes toujours semblables à Satan. Comment pourrions-nous être dignes du royaume de Dieu ? Voilà pourquoi le Seigneur Jésus a promis qu’Il reviendrait. Dieu Tout-Puissant, Christ des derniers jours, est le Seigneur Jésus revenu. Il a exprimé toutes les vérités pour purifier et sauver pleinement l’humanité. Il accomplit l’œuvre de jugement qui commence par la maison de Dieu. Il le fait pour résoudre les tempéraments et les natures sataniques corrompus des humains, pour déraciner ce qui nous fait constamment pécher et résister à Dieu, pour nous purifier et nous sauver entièrement et pour nous emmener au royaume des cieux. » « L’œuvre et les paroles de Dieu Tout-Puissant accomplissent ces prophéties du Seigneur Jésus : “J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité” (Jean 16:12-13). “Car je suis venu non pour juger le monde, mais pour sauver le monde. Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge ; la parole que j’ai annoncée, c’est elle qui le jugera au dernier jour” » (Jean 12:47-48). « Et 1 Pierre dit : “Car c’est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu” (1 Pierre 4:17). En acceptant le jugement des paroles de Dieu Tout-Puissant, Christ des derniers jours, nous pouvons atteindre la vérité. Nos tempéraments sataniques peuvent être purifiés, ce qui nous permet d’entrer dans le royaume de Dieu. »

J’ai vu que l’échange de Sœur Susan était très éclairant et en accord avec la Bible. Elle m’a pleinement convaincue. J’ai compris que, à l’ère de la Grâce, le Seigneur Jésus n’avait accompli que l’œuvre de rédemption, qui ne consistait pas à résoudre la nature pécheresse de l’humanité. Notre foi dans le Seigneur ne peut nous apporter que le pardon de nos péchés. Nous devons subir l’œuvre de jugement de Dieu dans les derniers jours pour résoudre la racine de notre tendance à pécher et être purifiés. Mes yeux se sont ouverts. J’ai compris qu’il y avait une étape de l’œuvre de Dieu que je n’avais pas éprouvée dans ma foi. L’échange de cette sœur m’a appris que le Seigneur Jésus était déjà revenu, qu’Il avait exprimé de nombreuses vérités pour accomplir l’œuvre de jugement en commençant par la maison de Dieu, pour purifier l’humanité, la sauver et nous emmener dans le royaume de Dieu. J’étais si excitée que j’ai immédiatement demandé à Sœur Susan : « Comment Dieu Tout-Puissant accomplit-Il Son œuvre de jugement pour nous purifier ? »

Elle m’a lu deux passages des paroles de Dieu Tout-Puissant. « Quand Dieu devient chair cette fois, Son œuvre consiste à exprimer Son tempérament, principalement à travers le châtiment et le jugement. En utilisant cela comme fondement, Il édifie l’homme avec plus de vérité, révèle plus de méthodes pratiques et réalise ainsi Son objectif de conquérir l’homme et de le sauver de son tempérament corrompu. C’est ce qui sous-tend l’œuvre de Dieu à l’ère du Règne. » « Dans les derniers jours, le Christ utilise une variété de vérités pour enseigner à l’homme, exposer l’essence de l’homme et disséquer ses mots et ses actes. Ces paroles comprennent diverses vérités, telles que le devoir de l’homme, comment l’homme doit obéir à Dieu, comment l’homme doit être fidèle à Dieu, comment l’homme doit vivre l’humanité normale, ainsi que la sagesse et le tempérament de Dieu, et ainsi de suite. Ces paroles sont toutes axées sur l’essence de l’homme et son tempérament corrompu. En particulier, ces paroles qui exposent comment l’homme rejette Dieu sont prononcées au sujet de la manière dont l’homme est une incarnation de Satan et une force ennemie contre Dieu. En entreprenant Son œuvre de jugement, Dieu ne fait pas que préciser ce qu’est la nature de l’homme par quelques mots seulement ; Il l’expose, le traite et l’émonde à long terme. Ces méthodes d’exposer, de traiter et d’émonder ne peuvent pas être substituées par des mots ordinaires, mais par la vérité que l’homme ne possède pas du tout. Seules les méthodes de ce genre sont considérées comme un jugement ; c’est seulement par un jugement de ce genre que l’homme peut être maîtrisé et forcé à se soumettre totalement à Dieu, et acquérir de surcroît une vraie connaissance de Dieu. Ce que l’œuvre du jugement apporte c’est la compréhension par l’homme du vrai visage de Dieu et la vérité sur sa propre rébellion. L’œuvre du jugement permet à l’homme de mieux comprendre la volonté de Dieu, le but de l’œuvre de Dieu et les mystères qui lui sont incompréhensibles. Cela permet également à l’homme de reconnaître et de connaître son essence corrompue et les racines de sa corruption, ainsi que de découvrir la laideur de l’homme. Ces effets sont tous causés par l’œuvre du jugement, car l’essence de cette œuvre est en fait l’œuvre d’ouverture de la vérité, du chemin et de la vie de Dieu à tous ceux qui ont foi en Lui. Ce travail est l’œuvre du jugement faite par Dieu » (« La Parole apparaît dans la chair »).

Alors Sœur Susan a dit : « Dans les derniers jours, Dieu Tout-Puissant exprime la vérité pour accomplir l’œuvre de jugement. Il exprime toutes les vérités pour purifier l’humanité, la sauver pleinement et dévoiler les mystères de l’œuvre de gestion de Dieu. Il a révélé l’essence et la vérité de la corruption de l’humanité par Satan et exposé et disséqué la nature satanique qui nous fait résister à Dieu. Il nous a dit quels tempéraments et quels poisons sataniques se trouvaient dans nos natures, quels états corrompus et quelles pensées ils généraient et comment résoudre ces choses. Les paroles de Dieu clarifient aussi tous les aspects de la foi, comme ce qu’est la soumission à Dieu, l’amour de Dieu et comment devenir une personne honnête. Elles nous montrent la voie pour rejeter nos tempéraments corrompus et obtenir le salut. Elles nous révèlent aussi le tempérament saint et juste de Dieu qui ne peut pas être offensé. En subissant le jugement et le châtiment des paroles de Dieu, nous comprenons progressivement la vérité, ainsi que l’essence et la vérité de notre corruption par Satan. Alors nous en venons à haïr la manière dont Satan nous a corrompus, à nous prosterner devant Dieu, à nous repentir et à pratiquer la vérité. Nos tempéraments corrompus peuvent être changés et purifiés peu à peu et nous pouvons gagner de la révérence et de l’obéissance envers Dieu. Alors nous péchons et nous résistons à Dieu de moins en moins. » Sœur Susan m’a aussi parlé de son expérience personnelle. Elle m’a dit qu’elle s’était toujours crue plus douée que les autres, qu’elle était égocentrique et qu’elle forçait les autres à adopter son point de vue. Elle rejetait et grondait ceux avec qui elle ne s’entendait pas. C’était douloureux et étouffant pour les autres. Grâce au jugement et aux révélations des paroles de Dieu, elle a compris qu’elle obéissait aux lois et à la logique de Satan telles que « Je règne sur les autres » et « Le monde tourne autour de moi ». Elle était très arrogante et ne voulait s’incliner devant personne. Elle voulait que les autres se plient à ses idées comme si elles étaient la vérité. Elle était complètement déraisonnable et n’avait aucune révérence pour Dieu. Ça dégoûtait Dieu et répugnait les gens. Elle voulait toujours que les autres l’écoutent, ce qui est un tempérament satanique courant. Satan est arrogant et vaniteux, voulant toujours être sur un pied d’égalité avec Dieu. Il veut contrôler les gens et les forcer à le vénérer. C’est pour ça que Dieu l’a maudit. Elle a pris peur quand elle s’est rendu compte de la nature et des conséquences de son problème. Alors elle s’est mise à se haïr et à pratiquer la vérité. Elle est devenue plus modeste dans ses interactions avec les autres. Elle a cessé de prendre les gens de haut et de les étouffer. Elle a accepté plus souvent que les autres aient raison quand leurs idées étaient en accord avec la vérité et elle s’est mieux entendue avec eux. Mon cœur s’est allégé quand je l’ai entendue échanger sur les paroles de Dieu Tout-Puissant et son expérience. J’ai appris que Dieu prononce des paroles pour juger et purifier nos tempéraments corrompus. La manière dont Dieu œuvre pour nous sauver est si concrète ! J’ai été croyante pendant des années sans pouvoir échapper aux chaînes du péché. Je souffrais beaucoup, mais j’ai enfin trouvé la voie !

Après ça, J’ai commencé à lire les paroles de Dieu Tout-Puissant, à regarder des films d’évangélisation et à écouter des hymnes de l’Église de Dieu Tout-Puissant tous les jours. J’ai aussi participé à des réunions avec des frères et sœurs pour échanger sur les paroles de Dieu. Je sentais vraiment l’œuvre et l’orientation du Saint-Esprit. J’ai compris de nombreux mystères et vérités que j’ignorais pendant mes années de foi. Ça m’a procuré beaucoup de joie. Je savais dans mon cœur que Dieu Tout-Puissant est le Seigneur Jésus revenu !

Ensuite, j’ai lu d’autres paroles de Dieu Tout-Puissant et j’ai un peu compris mon tempérament arrogant. J’ai compris qu’en étant souvent condescendante et en grondant les autres, je révélais mon tempérament satanique. C’est une chose que Dieu déteste. J’ai prié Dieu pour me repentir. Je ne voulais plus obéir à mon tempérament satanique ni me concentrer sur les problèmes des autres. Ce n’est pas raisonnable. Quand je voyais mon mari jouer ou faire quelque chose qui me déplaisait, je priais Dieu d’apaiser mon cœur pour que je puisse lui parler calmement. Un jour, mon mari m’a sorti à brûle-pourpoint : « Tu as changé ! Tu es différente depuis que tu crois en Dieu Tout-Puissant. Tu ne te fâches plus comme avant et on peut discuter quand on a un problème. » J’ai remercié Dieu du fond du cœur encore et encore. Je savais que c’était le fruit des paroles de Dieu. Ce qui m’a vraiment surprise, c’est qu’après avoir constaté que j’avais changé, mon mari s’est mis à lire les paroles de Dieu Tout-Puissant, lui aussi, et il a accepté l’œuvre de Dieu dans les derniers jours. Grâce aux paroles de Dieu, mon mari a compris que les jeux vidéo sont l’une des manières dont Satan séduit, contrôle et corrompt les gens. Il a commencé à comprendre la nature et le danger de ces jeux et ils ne l’ont plus autant hypnotisé. Nous ne nous disputons plus. Nous lisons souvent les paroles de Dieu ensemble et nous échangeons. Quand nous avons un problème, nous cherchons la vérité dans les paroles de Dieu pour trouver un moyen de le résoudre. Je suis convaincue que l’œuvre de jugement de Dieu Tout-Puissant est ce dont j’ai besoin, qu’elle est essentielle pour nous purifier et nous sauver pleinement. J’ai enfin trouvé la voie pour être purifiée et entrer dans le royaume des cieux. Dieu Tout-Puissant soit loué !

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

J’ai été enlevé devant Dieu

Par Zhang Yue, Indonésie A l’âge de 20 ans, j’ai été baptisé et je me suis tourné vers le Seigneur Jésus. Les sermons du pasteur sur...