Le mystère des noms de Dieu

26 août 2020

Par Zhencheng, de États-Unis

« Bien que l’Éternel, Jésus et le Messie représentent tous l’Esprit de Dieu, ces noms ne désignent que les différentes ères dans Son plan de gestion et ne Le représentent pas dans Sa totalité. Les noms par lesquels les gens de la terre appellent Dieu ne peuvent pas définir tout Son tempérament et tout ce qu’Il est. Ce sont simplement des noms différents par lesquels Dieu est appelé dans différentes ères. Et ainsi, quand l’ère finale – l’ère des derniers jours – arrive, Le nom de Dieu change encore. Il ne doit pas être appelé l’Éternel, ou Jésus, et encore moins le Messie, mais Il doit être appelé le grand Dieu Tout-Puissant Lui-même, mais Il doit être appelé le grand Dieu Tout-Puissant Lui-même, et sous ce nom Il met un terme à toute l’ère, et sous ce nom Il met un terme à toute l’ère » (« Suivre l’Agneau et chanter des cantiques nouveaux »). L’hymne des paroles de Dieu m’a montré qu’il y a un sens derrière Son nom à chaque ère. Un nom unique ne pourrait pas représenter pleinement le tempérament de Dieu et ce qu’Il est. Chaque nom ne représente que le tempérament qu’Il exprime pendant cette ère. L’être de Dieu est complet et riche. Les gens ne peuvent pas délimiter Dieu ni Lui attribuer un nom qui ne change pas. Autrefois, je ne comprenais pas vraiment le sens du nom que Dieu prend à chaque ère. Du coup, j’étais sûr que Son nom ne pouvait pas changer. Je tenais au nom du Seigneur Jésus et je n’acceptais pas Dieu Tout-Puissant. J’ai failli perdre mon occasion d’accueillir le Seigneur.

Ma grand-mère m’a emmené à l’Église dès mon enfance. Le pasteur citait ces versets : « Jésus Christ est le même hier, aujourd’hui, et éternellement » (Hébreux 13:8). « Il n’y a de salut en aucun autre ; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés » (Actes 4:12). J’étais convaincu que le Seigneur Jésus était le vrai Dieu et qu’Il m’emmènerait au ciel quand Il reviendrait si j’étais fidèle à Son nom et à Sa voie.

En 2017, ma femme a accepté l’Évangile du royaume de Dieu Tout-Puissant. Comme elle voulait que j’entende l’œuvre de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours, elle a invité une sœur pour un échange et j’ai écouté. Mais quand elle a dit que le Seigneur Jésus était déjà revenu en tant que Dieu Tout-Puissant, je n’ai pas voulu entendre un mot de plus. Quand j’ai découvert que ma femme suivait Dieu Tout-Puissant, je m’y suis opposé. J’ai dit : « Nous ne pouvons être sauvés que par un seul nom. Nous devons rester fidèles au nom du Seigneur Jésus. Tu devrais le savoir depuis le temps que tu es croyante. » Elle a répondu : « Le nom du Seigneur Jésus nous a sauvés, ce qui signifie que nos péchés sont pardonnés, que nous ne sommes pas condamnés, mais nous continuons à pécher et à nous confesser. Nous ne sommes pas délivrés du péché. Le Seigneur Jésus est revenu et a commencé l’ère du Règne sous le nom de Dieu Tout-Puissant. Il accomplit l’œuvre de jugement. Il exprime des vérités pour révéler nos natures sataniques qui s’opposent à Dieu, juger les péchés de l’humanité et nous offrir une voie afin de résoudre nos natures pécheresses. Nous devons accepter l’œuvre de jugement de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours pour entrer dans le royaume de Dieu. » Mais j’étais plein de notions et je n’ai pas compris ce qu’elle a dit. Comme je savais qu’elle écoutait ses parents, je leur ai demandé de m’aider à l’arrêter, mais elle a continué à soutenir que Dieu Tout-Puissant était le Seigneur Jésus revenu et nous a même encouragés à y regarder de plus près.

J’ai essayé de lui faire perdre sa foi en Dieu Tout-Puissant. Je faisais des recherches bibliques dès que j’en avais le temps. Je trouvais des sermons de pasteurs célèbres sur Internet que je lui faisais regarder. Je pensais qu’elle changerait d’avis, sauf que c’était elle qui me faisait des prêches. Ça me rendait furieux, mais je ne pouvais rien faire de plus. Nous avons continué à pratiquer chacun notre propre foi. Je faisais tout ce que je pouvais pour m’opposer à elle. Quand elle lisait les paroles de Dieu Tout-Puissant, je lisais la Bible. Quand elle écoutait les hymnes de son Église, je louais le Seigneur. Quand elle écoutait les sermons de son Église, j’écoutais ceux des pasteurs. On se disputait souvent sur la Bible. Alors qu’elle n’avait jamais été à ma hauteur en matière d’éloquence, tout ce qu’elle disait était devenu très éclairant. Ses paroles avaient du poids et ses réponses me laissaient sans voix. Je n’arrivais pas à prendre l’ascendant. Je me suis dit que, puisque mes connaissances n’étaient plus suffisantes, je devais étudier la Bible pour l’emporter.

Un jour, j’ai lu ceci dans le chapitre 3 de l’Exode : « Dieu dit encore à Moïse : Tu parleras ainsi aux enfants d’Israël : L’Éternel, le Dieu de vos pères, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob, m’envoie vers vous. Voilà mon nom pour l’éternité, voilà mon nom de génération en génération » (Exode 3:15). Alors, je me suis interrogé. Puisque les paroles de Dieu affirment clairement que l’Éternel est Son nom pour toujours, pourquoi a-t-Il été appelé Jésus à l’ère de la Grâce ? L’Ancien Testament dit : « C’est moi, moi qui suis l’Éternel, Et hors moi il n’y a point de sauveur » (Esaïe 43:11). Le Nouveau Testament dit : « Il n’y a de salut en aucun autre ; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés » (Actes 4:12). Qu’est-ce que ça signifiait ? J’ai relu ces versets plusieurs fois, mais j’étais de plus en plus perdu. Je pensais : « Le Seigneur Jésus n’est-Il pas notre Sauveur ? Puisque l’Éternel et Jésus sont le même Dieu, pourquoi ont-Ils des noms différents ? Est-il possible que le nom de Dieu change, comme le dit ma femme ? » J’ai découvert pendant nos discussions que ma femme était devenue plus perspicace depuis qu’elle croyait en Dieu Tout-Puissant. Ses paroles étaient pleines de sens. Sans l’œuvre du Saint-Esprit, personne n’aurait pu progresser autant par soi-même. J’ai commencé à me demander : « Est-ce moi qui ai tort ? Dieu Tout-Puissant est-Il vraiment le Seigneur revenu ? L’Éclair Oriental est-il le vrai chemin ? Si c’est le vrai chemin, n’est-ce pas m’opposer à Dieu que de m’opposer à la foi de ma femme ? » J’étais entre le marteau et l’enclume. Je voulais comprendre, mais je n’étais pas prêt à renoncer à ma fierté.

Pour essayer de tirer les choses au clair, je me suis abonné à la chaîne YouTube de l’Église de Dieu Tout-Puissant et j’ai commencé à la regarder pour découvrir l’œuvre de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours. Un jour, j’ai vu un passage des paroles de Dieu qui s’appelle : « Le Sauveur est déjà revenu sur une “nuée blanche”. » Dieu Tout-Puissant dit : « “Éternel” est le nom que J’ai pris pendant Mon œuvre en Israël, et cela signifie le Dieu des Israélites (le peuple élu de Dieu) qui peut avoir pitié de l’homme, maudire l’homme et guider la vie de l’homme. Cela signifie le Dieu qui possède une grande puissance et est plein de sagesse. “Jésus” est Emmanuel, et cela signifie le sacrifice d’expiation qui est plein d’amour, plein de compassion et qui rachète l’homme. Il a fait l’œuvre de l’ère de la Grâce et représente l’ère de la Grâce, et ne peut représenter qu’une partie du plan de gestion. […] Dans chaque ère et chaque étape d’œuvre, Mon nom n’est pas sans fondement, mais a une signification représentative : chaque nom représente une ère. L’“Éternel” représente l’ère de la Loi, et est honorifique pour le Dieu adoré par le peuple d’Israël. “Jésus” représente l’ère de la Grâce, et est le nom du Dieu de tous ceux qui ont été rachetés pendant l’ère de la Grâce. Si l’homme avait toujours très envie de voir l’arrivée de Jésus le Sauveur au cours des derniers jours, et s’il s’attendait toujours à ce qu’Il arrive sous l’image qu’Il avait en Judée, alors tout le plan de gestion de six mille ans s’arrêterait à l’ère de la rédemption et ne pourrait pas progresser davantage. Par ailleurs, les derniers jours n’arriveraient jamais, et l’ère ne serait jamais terminée. C’est parce que Jésus le Sauveur est seulement pour la rédemption et le salut de l’humanité. J’ai pris le nom de Jésus pour tous les pécheurs dans l’ère de la Grâce, et ce n’est pas le nom par lequel Je vais mettre fin à toute l’humanité » (« La Parole apparaît dans la chair »). Je l’ai médité. Dieu Tout-Puissant explique très clairement le sens des noms l’Éternel et Jésus. J’ai compris que le nom de Dieu à chaque ère ne représente que cette ère. « L’Éternel » est le nom que Dieu a pris pour accomplir Son œuvre à l’ère de la Loi, révélant Son tempérament de pitié et de malédiction. « Jésus » est le nom de Dieu à l’ère de la Grâce, quand Il a révélé Son tempérament aimant. J’ai fini par comprendre que le nom de Dieu n’est pas immuable. Chaque nouvelle étape de Son œuvre appelle un nouveau nom. Le Seigneur aura donc un nouveau nom quand Il reviendra dans les derniers jours.

Ensuite, j’ai vu ces paroles de Dieu Tout-Puissant. « J’étais autrefois connu comme l’Éternel. J’ai aussi été appelé le Messie, et les gens M’ont déjà appelé Jésus le Sauveur parce qu’ils M’aimaient et Me respectaient. Mais aujourd’hui, Je ne suis pas l’Éternel ou Jésus que les gens connaissaient dans le passé – Je suis le Dieu qui est revenu dans les derniers jours, le Dieu qui mettra fin à l’ère. Je suis le Dieu Lui-même qui Se lève des extrémités de la terre, rempli de tout Mon tempérament, et plein d’autorité, d’honneur et de gloire. Les gens ne sont jamais entrés en relation avec Moi, ne M’ont jamais connu et ont toujours ignoré Mon tempérament. Depuis la création du monde jusqu’à aujourd’hui, personne ne M’a jamais vu. C’est le Dieu qui apparaît à l’homme au cours des derniers jours, mais qui est caché parmi les hommes. Il vit parmi les hommes, vrai et réel, comme le soleil brûlant et le feu ardent, rempli de pouvoir et débordant d’autorité. Il n’y a pas une seule personne ou chose qui ne sera pas jugée par Mes paroles, et pas une seule personne ou chose qui ne sera pas purifiée par le feu ardent. Finalement, toutes les nations seront bénies grâce à Mes paroles et aussi brisées en pièces à cause de Mes paroles. De cette façon, tous les peuples, au cours des derniers jours, verront que Je suis le Sauveur revenu, Je suis le Dieu Tout-Puissant qui conquiert toute l’humanité, et J’ai déjà été l’offrande expiatoire pour l’homme, mais dans les derniers jours, Je deviens aussi les flammes du soleil qui brûle toutes choses, ainsi que le Soleil de justice qui expose toutes choses. Telle est Mon œuvre des derniers jours. J’ai pris ce nom et J’ai ce tempérament afin que tous les gens puissent voir que Je suis un Dieu juste, et que Je suis le Soleil brûlant et la flamme vive. C’est pour que tous M’adorent, le seul vrai Dieu, et pour qu’ils voient Ma vraie face : Je ne suis pas seulement le Dieu des Israélites, et Je ne suis pas seulement le Rédempteur – Je suis le Dieu de toutes les créatures dans les cieux, la terre et les mers » (« dans La Parole apparaît dans la chair »). Ces paroles ont de l’autorité. Chaque mot a ébranlé mon âme. Ce devaient être les paroles de Dieu Lui-même. Qui d’autre pourrait révéler le mystère des noms de Dieu ? Plus je regardais de vidéos, plus je sentais que c’était la voix de Dieu. Alors, je me suis souvenu de l’Évangile selon Jean 16:13 : « Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. » Quelqu’un d’autre que Dieu pourrait-il nous révéler ces vérités ? J’ai entendu de nombreux pasteurs prêcher, mais aucun n’a expliqué le sens des noms de Dieu, qui sont l’Éternel dans l’Ancien Testament et Jésus dans le Nouveau. Visiblement, Dieu Tout-Puissant était le Seigneur Jésus revenu. J’ai eu honte quand j’ai repensé aux fois où j’ai renié Dieu Tout-Puissant et essayé de forcer ma femme à en faire autant. J’ai regretté d’avoir jugé l’œuvre de Dieu sans m’être penché sur la question. C’était de l’ignorance. Les pharisiens qui ont condamné l’œuvre du Seigneur Jésus sur la base de leurs notions et du sens littéral des Écritures n’ont-ils pas été punis par Dieu ? Je devais retenir cette leçon et me pencher sur l’œuvre de Dieu dans les derniers jours. Je ne voulais pas devenir un pharisien des temps modernes.

Après ça, j’ai consacré tout mon temps libre à lire les paroles de Dieu Tout-Puissant et à regarder les films de l’Église. « Le Mystère de la piété » et « La foi en Dieu » m’ont particulièrement ému. Leurs expériences étaient réelles et leur échange, clair comme le jour. J’ai compris que Dieu Tout-Puissant est le Seigneur revenu. Alors, j’ai décidé d’accepter l’œuvre de Dieu Tout-Puissant. Je voulais le dire à ma femme, mais j’avais honte. Un jour, je lui ai demandé, quand elle rentrait : « Alors, qu’as-tu échangé aujourd’hui ? » Elle a eu l’air très surprise et m’a demandé : « Tu veux échanger, c’est bien ça ? Est-ce que tu aimerais que j’invite quelqu’un de l’Église ? » Ça m’a fait plaisir, mais j’étais encore embarrassé. J’ai répondu : « Si tu veux. »

Deux sœurs de l’Église de Dieu Tout-Puissant sont venues et je leur ai fait part de mon dilemme : « J’ai lu les paroles de Dieu Tout-Puissant sur Internet. Je comprends maintenant que Dieu change de nom à chaque ère, mais il y a encore des choses qui ne collent pas. La Bible dit : « Jésus Christ est le même hier, aujourd’hui, et éternellement » (Hébreux 13:8). « Il n’y a de salut en aucun autre ; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés » (Actes 4:12). D’après la Bible, le nom du Seigneur Jésus ne peut pas changer, alors pourquoi L’appeler Dieu Tout-Puissant, et pas Jésus, dans les derniers jours ? » Elles ont lu des paroles de Dieu Tout-Puissant : « L’essence de Dieu et ce qu’Il a et ce qu’Il est ne changeront jamais. Quant à Son œuvre, cependant, elle est toujours en progression, s’approfondit toujours, car Dieu est toujours nouveau et jamais ancien. À chaque ère, Dieu prend un nouveau nom, à chaque ère, Il accomplit une nouvelle œuvre, et à chaque ère, Il permet à Ses créations de voir Sa nouvelle volonté et Son nouveau tempérament » (« La vision de l’œuvre de Dieu (3) », dans La Parole apparaît dans la chair). « Certains disent que le nom de Dieu ne change pas, alors pourquoi l’Éternel change-t-Il Son nom en Jésus ? La prophétie avait annoncé la venue du Messie, alors pourquoi un homme nommé Jésus est-Il venu ? Pourquoi le nom de Dieu a-t-il changé ? Un tel travail n’a-t-il pas été réalisé il y a longtemps ? Dieu aujourd’hui ne peut-Il pas faire un nouveau travail ? Le travail d’hier peut être modifié et le travail de Jésus peut succéder à celui de l’Éternel. Le travail de Jésus alors ne pourrait-il pas être suivi d’un autre travail ? Si l’Éternel peut changer Son nom en Jésus, le nom de Jésus ne peut-il pas aussi changer ? Cela n’est pas rare, mais les gens le pensent seulement à cause de leur simplicité d’esprit. Dieu sera toujours Dieu. Peu importe les changements de Son œuvre et de Son nom, Son tempérament et Sa sagesse restent toujours inchangés. Si tu crois que Dieu ne peut être appelé que par le nom de Jésus, alors tu connais trop peu » (« Comment l’homme qui a délimité Dieu dans ses notions peut-il recevoir les révélations de Dieu ? », dans La Parole apparaît dans la chair). « Le nom de Jésus a été utilisé pour l’œuvre de la rédemption. Alors aura-t-Il encore le même nom pour Son retour dans les derniers jours ? Fera-t-Il encore l’œuvre de la rédemption ? Pourquoi l’Éternel et Jésus sont-Ils un alors qu’Ils ont des noms différents dans différentes ères ? N’est-ce pas parce que les ères de Leur œuvre sont différentes ? Un seul nom pourrait-il représenter Dieu dans Sa totalité ? Donc, Dieu doit avoir un nom différent pour une ère différente et Il doit utiliser ce nom pour changer et représenter l’ère, car aucun nom ne peut représenter pleinement Dieu Lui-même, et chaque nom ne peut que représenter l’aspect temporel du tempérament de Dieu pendant une ère donnée ; tout ce qu’il doit faire, c’est de représenter Son œuvre. Par conséquent, Dieu peut choisir le nom qui convient à Son tempérament pour représenter l’ensemble de l’ère » (« La vision de l’œuvre de Dieu (3) », dans La Parole apparaît dans la chair).

Ensuite, l’une des deux m’a dit : « Quand on dit que Dieu ne change pas, on parle de Son essence et de Son tempérament, pas de Son nom. L’œuvre de Dieu progresse toujours et Il change de nom à chaque changement d’ère. Chaque nom représente une ère et une étape de l’œuvre de Dieu. Dire que le nom de Dieu ne change pas signifie qu’il ne changera pas au cours de cette ère et qu’il restera le même jusqu’à ce que Son œuvre pour cette ère soit achevée. » Mais quand Dieu commence une nouvelle œuvre dans une nouvelle ère, Il prend un nouveau nom. Ouvrant une nouvelle ère, le nom de Dieu représente Son œuvre et Son tempérament dans cette ère. Dieu S’appelait l’Éternel à l’ère de la Loi et Il a œuvré sous ce nom. Il a édicté la Loi et les commandements pour guider les hommes, afin qu’ils sachent ce qu’était le péché, comment vénérer l’Éternel, respecter la Loi et les commandements et être bénis par Dieu. Tous ceux qui violeraient la Loi seraient punis. Le nom de l’Éternel représentait la majesté, la malédiction, la miséricorde et la colère du tempérament de Dieu à l’ère de la Loi. À la fin de cette ère, les gens étaient de plus en plus corrompus et n’obéissaient plus à la loi. Ils couraient constamment le risque de violer la loi. » « Dieu est devenu chair du fait de Son plan et des besoins de l’humanité corrompue. Il a mis fin à l’ère de la Loi et commencé l’ère de la Grâce sous le nom de « Jésus ». Il a racheté l’humanité, nous a donné une voie de repentir, a montré le tempérament aimant de Dieu et a offert une grâce abondante aux hommes. Finalement, Il a été crucifié pour racheter nos péchés. Depuis, nous prions le Seigneur Jésus pour que nos péchés soient pardonnés et pour bénéficier de la grâce abondante de Dieu. Le nom Jésus représente la rédemption. Il signifie le sacrifice qui a racheté l’humanité corrompue avec amour et miséricorde. Il y a un sens derrière le nom que Dieu adopte à chaque ère. Chaque nom représente Son tempérament et Son œuvre pendant cette ère. L’œuvre de Dieu progresse toujours et Son nom change à chaque étape de Son œuvre. À l’ère de la Grâce, si Dieu avait continué à S’appeler l’Éternel en venant sur terre, Son œuvre serait restée dans l’ère de la Loi et les hommes n’auraient pas obtenu Sa rédemption. Ils auraient été punis pour avoir violé la Loi. Si le Seigneur avait continué à S’appeler « Jésus » après Son retour, l’humanité n’aurait pas pu dépasser l’ère de la Grâce. Nous n’aurions pas pu être libérés du péché, pleinement sauvés et entrer dans le royaume de Dieu. »

Alors, l’autre sœur a dit : « Même si le Seigneur Jésus a pardonné nos péchés à l’ère de la Grâce, nous sommes encore pécheurs par nature. Nous sommes arrogants, méprisables, égoïstes et avides. Notre corruption est profondément enracinée en nous et nous fait résister à Dieu en péchant. Nous n’arrêtons pas de pécher et de nous confesser. Nous ne pouvons pas encore entrer dans Son royaume. À cause de la sainteté de Dieu, nous ne sommes pas dignes d’entrer dans Son royaume. Dieu est revenu dans les derniers jours sous le nom de Dieu Tout-Puissant. Il a commencé l’ère du Règne pour sauver l’humanité de la corruption. » Elle a dit que le fait que le Seigneur S’appelle maintenant Dieu Tout-Puissant réalisait ces prophéties : « Celui qui vaincra, je ferai de lui une colonne dans le temple de mon Dieu, et il n’en sortira plus ; j’écrirai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la ville de mon Dieu, et mon nom nouveau » (Apocalypse 3:12). « Je suis l’alpha et l’oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout Puissant » (Apocalypse 1:8). Apocalypse 11:17 : « Nous te rendons grâces, Seigneur Dieu tout puissant, qui es, et qui étais, de ce que tu as saisi ta grande puissance et pris possession de ton règne. » « Dieu Tout-Puissant juge dans les derniers jours. Il exprime la vérité pour exposer la corruption de l’humanité afin qu’on comprenne sa racine, qu’on voie la réalité de notre corruption par Satan et qu’on connaisse le tempérament juste de Dieu. Ça nous permet de renoncer à nous-mêmes, de pratiquer les paroles de Dieu, de Le craindre et de fuir le mal. Nous serons progressivement délivrés de nos tempéraments sataniques, purifiés et pleinement sauvés. » « Dieu sépare aussi les gens selon leur espèce par Son œuvre de jugement, révélant Son tempérament juste, majestueux et qui ne tolère aucune offense. Finalement, Il détruira ce vieux monde pour conclure Son plan de gestion de 6 000 ans. Tous ceux qui acceptent le nom de Dieu Tout-Puissant, qui subissent Son jugement et sont purifiés entreront dans Son royaume. Ceux qui haïssent la vérité, s’opposent à Dieu Tout-Puissant et Le condamnent seront rejetés et punis dans les grands désastres. Cela achèvera l’œuvre de gestion de Dieu. Alors, Dieu n’aura pas de nom particulier, mais Il retrouvera Son identité originelle : le Créateur. » Comme a dit Dieu : « Le jour viendra où Dieu ne sera pas appelé l’Éternel, Jésus ou le Messie : Il sera simplement appelé le Créateur. À ce moment-là, tous les noms qu’Il aura pris sur la terre arriveront à leur fin, car Son œuvre sur la terre aura pris fin. Après cela, Ses noms ne seront plus. Lorsque toutes les choses se trouveront sous la domination du Créateur, quel besoin aura-t-Il d’un nom très approprié, mais incomplet ? Cherches-tu encore le nom de Dieu maintenant ? Oses-tu encore dire que Dieu est seulement appelé l’Éternel ? Oses-tu encore dire que Dieu peut seulement être appelé Jésus ? Peux-tu assumer le péché de blasphème contre Dieu ? » (« La vision de l’œuvre de Dieu (3) », dans La Parole apparaît dans la chair). L’échange des sœurs m’a ému. J’ai compris le sens des noms de Dieu. En tant que Créateur, Il n’avait pas besoin de nom, mais Il en a pris plusieurs pour sauver l’humanité. L’Éternel, Jésus et Dieu Tout-Puissant sont un. Il a réalisé trois étapes de Son œuvre dans trois ères différentes et chaque nom a son propre sens. Ils représentent l’œuvre et le tempérament de Dieu dans chaque ère. J’ai fini par accepter l’œuvre de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours.

Quand j’y repense, je hais ma stupidité et mon aveuglement d’autrefois. Je prenais les Écritures à la lettre et je pensais que le nom de Dieu ne changerait jamais, qu’Il serait toujours appelé Jésus. Si Dieu Tout-Puissant n’avait pas exprimé la vérité de Son œuvre, je me serais cramponné à la Bible. Je n’aurais jamais compris le sens des noms de Dieu et encore moins Son œuvre. J’aurais résisté à l’œuvre de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours et été éliminé. Je dois tant à l’orientation de Dieu ! Il m’a permis d’entendre Sa voix et de me présenter devant Lui. Je remercie Dieu Tout-Puissant !

Le Seigneur est déjà secrètement revenu il y a bien longtemps avant les catastrophes, savez-vous comment L’accueillir ?
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

Laisser un commentaire